Accueil > Actualités > Politique

Dernier ajout : 25 février.

Vie politique nationale : L’AJIR veut se positionner comme une force alternative

 dimanche 25 février 2018

« AJIR face aux défis de la co-gestion du pouvoir d’Etat ». C’est autour de ce thème que l’alliance des jeunes pour l’indépendance et la république (AJIR) a organisé son premier congrès ordinaire les 23 et 24 février 2018 à Ouagadougou. Pour l’occasion, les responsables ont relu les textes fondamentaux du parti, procédé au renouvellement des organes du parti et pris des résolutions. Le congrès a aussi reconduit le président sortant, Adama Kanazoé, actuel Conseiller spécial du président du Faso pour le secteur (...)

Burkina : "Le CDP reste un parti fort, rompu à toute épreuve" (Achille Tapsoba)

 dimanche 25 février 2018

Le Congrès pour la démocratie et progrès (CDP) tient ce dimanche, 25 février 2018 à Ouagadougou, la 61 ème session de son Bureau politique national. Cette rencontre, qui mobilise des centaines de membres de cette instance, aura à entendre l’adresse du fondateur du parti, à se prononcer sur le rapport du Bureau exécutif national, à se pencher sur la convocation du prochain congrès. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le président par intérim du parti, Achille Tapsoba, avec à ses côtés, le président (...)

‘’La politique est une chose, le commerce est une autre , il ne faut pas mélanger les deux choses ‘’, (El Hadj Lassané Ouédraogo, président de l’association Sougri-Nooma)

 dimanche 25 février 2018

C’est sous fond d’appel à la vigilance également, que l’association Sougri-Nooma des jeunes commerçants et ouvriers du Burkina a tenu, ce vendredi, 23 février 2018 à Ouagadougou, son assemblée générale pour jeter un regard sur son année d’exercice et établir son programme d’activités pour l’année en cours.
Et c’est sans doute en regard des sorties, ces derniers temps, d’associations de commerçants sur des questions politiques et/ou judiciaires, que les responsables de Sougri-Nooma des jeunes commerçants et (...)

Burkina : Gara Dieudonné Diessongo démissionne de l’AJIR pour "éviter le reniement, et la « schizophrénie »"

 dimanche 25 février 2018

Gara Dieudonné Diessongo, candidat tête de liste au Boulgou de l’Alliance des jeunes indépendants pour la république (AJIR), par ailleurs responsable AJIR France et responsable provincial Section AJIR Boulgou a présenté sa démission de toutes les instances du parti dans une lettre datée de samedi 24 février 2018.
La direction politique confirme. Cependant, cette démission serait l’expression d’une frustration. En effet, relate un responsable du parti, le congrès, qui s’est ouvert le vendredi, 23 (...)

Fin du deuxième congrès extraodinaire de l’ODT : Le député-maire, Issa Anatole Bonkoungou, prend la destinée du parti

 dimanche 25 février 2018

Ouvert dans la matinée de samedi, 24 février 2018, le deuxième congrès extraordinaire de l’Organisation pour la démocratie et le travail (ODT) s’est achevé ce dimanche en fin de matinée.
Un des temps forts de cette rencontre a été le renouvellement du bureau du parti. Ainsi, le député-maire de l’arrondissement 4 de Ouagadougou, Issa Anatole Bonkoungou, s’est vu confié la présidence du parti.
Jusque-là, président de la section provinciale du parti dans le Kadiogo, M. Bonkoungou est un transfuge de (...)

Politique : Le Parti socialiste du Burkina initie les jeunes à la politique

 dimanche 25 février 2018

« Jeunesse et engagement politique », c’est sous ce thème que s’est tenue ce samedi 24 février 2018, la conférence publique sur « le développement de l’intelligence politique » de la jeunesse, initiée par le Parti socialiste du Burkina (PS Burkina).
Avec une population à forte dominante jeune, le Parti socialiste du Burkina n’entend pas réaliser le développement du Burkina sans cette frange de la population. Mieux, il compte en faire une ressource précieuse. Et pour cela, les jeunes doivent être (...)

IIème Congrès extraordinaire de l’ODT : Sous le sceau d’une redynamisation des instances du parti

 dimanche 25 février 2018

L’Organisation pour la démocratie et le travail, ODT, a ouvert ce samedi, 24 février 2018 à Ouagadougou, son deuxième Congrès extraordinaire autour du thème : "Renforcement de la conscience citoyenne à la base et responsabilité au sommet pour la consolidation des acquis démocratiques au Burkina Faso". Cette instance referme ses portes demain, dimanche, avec la mise en place d’un nouvel organe dirigeant.
Selon les dirigeants du parti, pendant ces deux jours, les congressistes vont examiner des (...)

Week-end politique : Blaise Compaoré s’adressera à ses « camarades », Anatole Bonkoungou et les siens de l’ODT vont resserrer les rangs

 samedi 24 février 2018

Le week-end des 24 et 25 février 2018 sera politiquement chargé, notamment avec la session « tant annoncée » du bureau politique national de l’ex-parti au pouvoir, le CDP, et le Congrès de l’Organisation pour la démocratie et le travail (ODT, majorité présidentielle).
Du côté du parti de l’ancien président, Blaise Compaoré, ce rendez-vous aurait été un ‘’non-évènement’’, s’il ne cristallisait pas, depuis un moment, les regards des Burkinabè, du fait des bisbilles de leadership. Après des mois de tiraillements (...)

Crise à l’arrondissement 3 de Ouaga : La décision de justice n’est pas favorable aux frondeurs, rappelle Rainatou Ouédraogo

 vendredi 23 février 2018

Ceci est un communiqué du maire de l’arrondissement 3 de Ouagadougou sur le différend qui l’oppose à certains de ses conseillers. Lequel conflit a été porté devant les tribunaux. Selon Rainatou Ouédraogo, contrairement à ce clament les opposants à son mandat, la dernière décision de justice ne leur est pas favorable.
Le mardi 20 février 2018, les 16 conseillers frondeurs de l’arrondissement 3 de Ouagadougou animaient un point de presse pour, disent-ils, présenter la suite judiciaire du différend qui nous (...)

Congrès de l’ODT : A 24 heures de l’évènement, le président du parti donne quelques détails !

 vendredi 23 février 2018

L’Organisation pour la démocratie et le travail (ODT), membre de la majorité présidentielle, tient les 24 et 25 février 2018 à Ouagadougou, son instance suprême : le congrès. Ce rendez-vous statutaire, qui va mobiliser des militants venus de divers horizons, doit permettre aux congressistes de se pencher non seulement sur la vie du parti, mais également sur des questions relatives à la vie nationale. A quelques heures de l’instance, nous avons arraché quelques mots au premier responsable du parti, le (...)

Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

 mercredi 21 février 2018

L’Organisation des peuples africains- Burkina Faso (OPA-BF). C’est le dernier né de la scène politique burkinabè, qui a été présenté ce mercredi 21 février 2018. A l’origine de ce parti qui prône la création des Etats-Unis d’Afrique, des « patriotes burkinabè anti-impérialistes, qui ont des convictions révolutionnaires ». Le nouveau parti entend travailler à l’édification d’une société nouvelle, débarrassée de l’injustice sociale et de la domination impérialiste.
‘’L’Afrique aux africains, le marché (...)

« Aujourd’hui, la justice a pris en otage la paix, le pardon et alimente la haine », (président du RSEEP, Joël Aimé Ouédraogo)

 mercredi 21 février 2018

Officiellement lancé en juillet 2017, le Rassemblement des sentinelles pour l’Epanouissement économique et politique (RSEEP), qui se distingue aussi par la jeunesse de ses dirigeants, a opté d’avoir la révolution comme repère ‘’idéologique’’. Convaincus que seul un retour aux valeurs chères à la révolution, dont l’intégrité et l’ardeur au travail, peuvent faire l’affaire du Burkina, Joël Aimé Ouédraogo, président du parti, et ses camarades entendent se donner les moyens de porter les aspirations du peuple, (...)

Réconciliation nationale : Maxime Kaboré appelle à éviter la catégorisation des victimes

 mardi 20 février 2018

Le Parti indépendant du Burkina (PIB) a animé ce mardi, 20 février 2018 à Ouagadougou, une conférence de presse au cours de laquelle, il a lancé ce qu’il a appelé « troisième voie » ; une alternative à la gouvernance qui consiste, selon les responsables du parti, à placer l’être humain au centre des actions. Cette sortie a également servi de cadre pour appeler les Burkinabè à la réconciliation nationale.
Candidat indépendant à l’élection présidentielle de novembre 2010 à l’issue de laquelle il est arrivé (...)

Vie politique nationale : Le Parti indépendant du Burkina de Maxime Kaboré lance la « Troisième Voie »

 mardi 20 février 2018

A sa création en décembre 2010, le Parti indépendant du Burkina (PIB) a annoncé n’appartenir ni à la mouvance ni à l’opposition. Huit ans après, et fort de la situation nationale, le fondateur et président du parti, Maxime Kaboré, reste persuadé qu’il faut une autre alternative au Burkina. D’où le lancement de ce qu’il a appelé « Troisième Voie », officiellement présentée au cours d’une conférence de presse ce mardi, 20 février à Ouagadougou. En attendant de revenir sur des détails de cette sortie, nous vous (...)

Crise au CDP : La position du Haut conseil devrait sans doute ramener la sérénité

 lundi 19 février 2018

Ceci est une réaction d’un militant du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) sur la crise de leadership que traverse son parti…
Depuis quelques jours, à travers la presse, il est fait cas de difficultés au niveau de la direction du parti.
Cette difficulté serait apparue suite au non-lieu dont a bénéficié Eddie Komboïgo, le président statutaire du parti.
En effet, il semble que l’intérim qui était assuré par le vice-président (Achille Tapsoba, ndlr) suite aux difficultés judiciaires du président (...)

Burkina Faso : Les députés de la Vème Législature toujours privés de leurs droits !

 vendredi 16 février 2018

De nombreux députés de la Vème Législature (mandat 2012-2017), interrompue avec l’insurrection populaire de fin octobre 2014, éprouvent encore des difficultés aux plans social, professionnel et politique, à en croire de nombreuses sources internes.
Selon des informations, ils sont nombreux à attendre, jusque-là, la régularisation de leur situation professionnelle pour leur permettre de reprendre service dans leur administration d’origine. Ces anciens élus, dont certains ont vu partir en fumée leur (...)

Politique : La CODER a proposé son « Mémorandum pour la réconciliation nationale » au président du Faso

 mercredi 14 février 2018

Suite à l’audience que lui a accordée le président du Faso le 13 février dernier, la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER) a été reçue à nouveau par le président Roch Kaboré. Les visiteurs ont remis au premier des burkinabè un « Mémorandum pour la réconciliation nationale au Burkina Faso ». Le compte rendu de la CODER.
La Coalition pour la Démocratie et la Réconciliation Nationale (CODER) conduite par son Président, Monsieur Amadou DABO, a été reçue en audience à sa demande ce (...)

Remaniement ministériel : Une "vision prospective", selon le parti au pouvoir, le MPP

 jeudi 8 février 2018

Une semaine après le remaniement, le parti au pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a tenu une conférence de presse pour donner sa lecture sur cet acte et aborder des questions d’actualité. C’était dans la matinée de jeudi, 8 février 2018 à son siège national sis à Ouidi, Ouagadougou.
Les responsables du parti ont tenu à féliciter le président du Faso "pour sa décision prospective" par ce réamenagement qui, de leur avis, va permettre de renforcer la dynamique porteuse de résultats concrets (...)

Jugement du dossier putsch : Simon Compaoré ’’dénonce ’’ des manœuvres

 jeudi 8 février 2018

Annoncé pour le 27 février 2018, le procès sur le dossier du putsch suscite d’ores et déjà de nompbreux commentaires au sein de l’opinion, notamment la classe politique. Ainsi, la Nouvelle alliance du Faso (NAFA), parti dont Djibrill Bassolé (accusé dans le dossier) est le fondateur a, par une conférence de presse en début de semaine, dénoncé une immixion de l’exécutif burkinabè dans le dossier. Le parti au pouvoir, le MPP, via une conférence animée ce jeudi, 8 février 2018, a réagi.
Par un décor général (...)

Ministère de l’Intégration africaine et des burkinabè de l’extérieur : Paul Robert Tiendrébéogo prêt à relever les défis

 jeudi 8 février 2018

Suite au remaniement du gouvernement le 31 janvier dernier, le ministère de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur a été transformé en un ministère autonome. Ce 8 février 2018 à Ouagadougou, le premier responsable du département, Paul Robert Tiendrébéogo, a pris officiellement fonction. Il succède à Agnéketom Rita Solange Bogoré, qui a conduit le ministère de la coopération régionale et des Burkinabè de l’étranger, durant ces deux dernières années.
Précédemment Conseiller spécial chargé des (...)

Pages : 0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 9320

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« 4+1 » DU 25/02/2018

ARR : 14-13-7-8-3 NP : 00
ORD : 109 000
DES : 2 000
BONUS : 500

C G : 2 000
C P A : 1 000
C P B : 1 000
C P C : 500

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés