Accueil > ... > Forum 1436042

Retour des marches-meetings au Burkina Faso : Ce que redoute Harouna Dicko

8 octobre 2018, 12:16, par MOREBALLA

Mon frère DICKO, ne ditons pas que les mêmes causes produisent les mêmes effets ? L’insurrection est une suite logique de la crise de 2011. La crise en prévision sera la résultante de la crise sécuritaire, de la crise de logement, de la crise économique doublée par la crise de confiance des marchés publics. L’échec du coup de force sur la transition a échoué par l’absence d’un soutien populaire et la manifestation de situation de grève généralisée. Aujourd’hui, tous les ingrédients semblent être réunis pour une négation à la gouvernance actuelle. Évoquons d’avantage les mânes des ancêtres et l’intersession des gens biens pour un Burkina apaisé et une population apaisée dans leur cœur. La haine et l’esprit de revanche ne met jamais fin à la haine. Seuls les hommes bénis sans animosités aucunes sont à même de conduire ce pays dans un élan de relance SOCIALE et économique.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés