Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La voie de l’homme sage s’exerce sans luttеr.» Li Eul, dit Lao-Tseu

Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par Oumar L. Ouédraogo L • dimanche 12 mai 2019 à 11h10min
Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !

L’ancien Premier ministre Yacouba Isaac Zida fait l’objet de convoitise. Une course de légitimité auprès du potentiel candidat à la présidentielle de 2020. Une situation symptomatique des combats entre groupes de soutien au Burkina.

On laisse ainsi la proie pour l’ombre ! La vie politique burkinabè a cela également de caractéristique que les combats se poursuivent difficilement sur l’essentiel. Comme si chaque solution à un problème était, en elle-même, un problème supplémentaire à ce qu’elle est sensée résoudre. Ce qui a commencé à se dessiner autour de l’ancien président du Faso, ancien Premier ministre tombe malheureusement dans ce triste constat. L’on assiste au premier clash de légitimité entre organisations de la société civile au sujet de Yacouba Isaac Zida. Telles des co-épouses dans une dynamique de bataille de positionnement !

En effet, le 16 février 2019, l’opinion nationale découvrait le Mouvement Génération Zida pour la patrie qui, par la même occasion, lançait un appel à l’ancien Premier ministre à se présenter à la présidentielle de 2020. Depuis lors, l’organisation poursuit son périple à travers les régions du pays pour mobiliser et sensibiliser en faveur de son « homme de la situation ». Les membres de la Génération Zida sont confortés dans leur lancée par la première sortie médiatique (depuis la fin de la Transition) de M. Zida, le 27 mars 2019, via cette chaîne française.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le Mouvement Génération Zida pour la patrie est sur l’offensive, « convaincu » de son combat. Mieux, il est aux aguets de toute actualité relative à son candidat. La preuve est cette sortie pour défendre la gestion de la Transition, dont Yacouba Isaac Zida était l’une des figures majeures. C’est dans cette veille que le mouvement a « intercepté », puis « recadré » le MPC dans sa sortie médiatique du 8 mai dernier. Le MPC (Mouvement des peuples citoyens) d’Idrissa Nogo (ex-leader du Mouvement plus rien ne sera comme avant) avait fait une principale annonce selon laquelle, Yacouba Isaac Zida rentrera le 16 septembre 2019.

« Je suis rentré en contact avec Yacouba Isaac Zida résidant toujours au Canada. Non seulement l’ancien Premier ministre m’a affirmé son retour officiel au Burkina Faso pour le 16 septembre prochain, mais aussi il m’a confirmé qu’il sera bel et bien candidat à la présidentielle de 2020 », a assuré le coordonnateur national du Mouvement des peuples citoyens (MPC) Idrissa Nogo, mercredi (8 mai), lors d’un point de presse rapporté par l’Agence d’information du Burkina. Les responsables de ladite organisation ont affirmé que Yacouba Isaac Zida annoncera ensuite officiellement sa candidature à la présidentielle de 2020.

Difficile de poser une brique sur une brique !

Il a fallu quelques heures seulement pour que le Mouvement Génération Zida pour la patrie fasse un communiqué aux allures de « recadrage ». « … Nous de la Génération Zida pour la patrie, nous nous démarquons de cette façon cavalière de faire, qui traduit une passion pour la confusion, si ce n’est simplement de l’amateurisme. (…).

En attendant, nous remercions bien le frère Nogo qui souhaite faire sortir SEM YIZ de son mutisme par désir de bien faire, même si tout le monde a compris que c’était une blague, surtout en évoquant une date aussi mémorable qu’est le 16 septembre, date anniversaire du putsch manqué contre la Transition dont SEM Yacouba Isaac Zida était le président, puis le Premier ministre », lit-on dans le communiqué du mouvement.

La question que l’on est en droit de se poser est celle de savoir si c’est dans ce combat de positionnement, pour ne pas dire de légitimité, que se trouve l’aspiration de Yacouba Isaac Zida. Car, il est difficile de s’expliquer que pour le même combat, en plus de ne pas fédérer les énergies, l’on assiste à des attitudes qui ressemblent à de l’égocentrisme. Une attitude qui caractérise bien également la société burkinabè : on ne pose pas une brique sur une brique, on préfère détruire et combattre l’existant que de l’améliorer et le renforcer.

Et à cette allure où Yacouba Isaac Zida se présente donc comme un pré-carré pour certains, les jours à venir risquent d’être tumultueux, quand on sait que de nombreuses autres initiatives et organisations sont en gestation en « faveur » de l’ancien Premier ministre Zida. Si la multiplication des soutiens doit être un souci supplémentaire, là, le « citoyen canadien », (pardon, citoyen burkinabè vivant au Canada) n’est pas encore sorti de l’auberge. À moins que cette situation ne soit une stratégie mise en place par lui-même pour mieux contrôler le terrain !

Dans l’un ou l’autre cas, ce spectacle de « querelles inutiles » n’est pas à l’honneur de la jeunesse et surtout des organisations de la société civile qui peinent déjà à redorer leur blason.

Oumar L. Ouédraogo
(oumarpro226@gmail.com)
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 12 mai à 17:36, par Sanef En réponse à : Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !

    Ces malheureux OSC n’ont même pas honte. ! Après tout ce que ce pays traverse vous, vous avez besoin d’un fuyard pour diriger notre pays ?? Franchement ça me fait rire... !

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 18:26, par Edy En réponse à : Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !

    Je dis jusqu’à quand continuerons nous notre égoïsme et notre naïveté. On nous tue. Le jour où les terroristes prendront possession du pays comme en Syrie on va la fermer d arrêter notre quete égoïste de nous faire des noms et les poches.

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 18:46, par Manuel En réponse à : Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !

    Bonjour
    Très belle analyse de votre part, félicitations.
    Une jeunesse qui, au lieu de chercher à travailler pour développer le pays se met à mendier .
    Triste pour l’avenir de mon pays.
    Un homme qui fuit se réfugier à des millions de km de sa patrie ne mérite pas de nous diriger.
    Si vous voulez, prenons le pari des ce jour : Zida va négocier son retour avec le président Rock .
    Évitez de rêver chers amis le réveil sera brutal

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 22:25, par SOME En réponse à : Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !

    Toute cette agitation et ces comportements autour de zida ne sont pas bons pour zida : ca me confirme malheureusement ce que je crains. Alors je persiste et signe : zida ne doit pas rentrer il signe sa mort certaine. La situation n’est pas du tout propice et je n’ai pas entierement confiance au MPP, trop truffé de CDP tapis prets a prendre leur revanche.

    zida n’est ni naif ni bete : il connaît la situation mieux que moi. un proverbe dagara dit que celui qui est pressé ne mange jamais la graisse de la chevre (i-e la bonne chair grasse de la chevre qui est la meilleure viande de la chevre)
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 23:12, par Le Visionnaire En réponse à : Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !

    Franchement, les jeunes Burkinabè n’aiment que les voies courtes vers le "bonheur", au lieu de bosser dur et honnêtement. Quand je vois tous ces gens de la société civile, Hervé Ouattara en tête, je pensent que ce sont des gens qui ont abandonné la lutte vers la réussite digne, celle qui s’acquière en bossant, en suant, voire en retroussant les manches. Au lieu de chercher à soutenir la candidature de telle ou telle autre personne, pourquoi ne pas se battre soi-même pour être à la présidence un jour, ou aider sa communauté tout simplement ; car on a pas besoin d’être président pour servir les gens qui nous entourent. Cela commencerait, certainement pour des jeunes comme eux à aller à la conquête de la connaissance où qu’elle se trouve ; obtenir un boulot et y faire leurs preuves et naturellement, prier Dieu. Ils auront certainement une meilleure vie que de passer le temps à supporter des gens qu’eux-mêmes pourraient dépasser dans la vie. Zida que j’ai connu quand j’étais toujours dans l’Armée, n’a pas un background extraordinaire ; ils peuvent bien être plus que lui dans la vie. A bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 02:39, par Bona En réponse à : Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !

    Vraiment ! Ça fait honte d’avoir ces genres de société civile. Marchant nonchalamment comme des chat a la recherche d’une proie facile. Qu’ils n’oublient jamais ceci : ils répondront un jour devant l’histoire.

    Ne nous étonnons pas que les dirigeants soient a notre image. On a que ce que l’on mérite. C’est ainsi la loi naturelle et même de Dieu.

    Il n’y a pas de raison que sur 100 personne une mauvaise personne puisse être sorti pour les dirigé. C’est que 50 au moins sont faux où se sont laissés corrompent par ce méchant.
    Peut être qu’un jour on se réveillera et on quittera ce cercle vicieux qui n’arrange personne.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 04:18, par Vérité En réponse à : Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !

    Zida géré la transition sans effusion de sang malgré qu’il était bien informé de tout ce qui se tramait contre lui. Il a accepter mettre à dos les bandits incontrolables du RSP. Nous avons tous vu la haine que les Diendéré ont à son égard. Nous voyons également comment les Rock n’ont pas intérêt à le protéger . En somme, Zida était en danger après tout ce qu’il a fait à l’encontre des intérêts égoistes de certains dignitaires. Si véritablement Zida avait commis des actes condamnables, malversations et autres, il serait le premier à caresser le pouvoir en place dans le sens des poils. S’il ose se démarquer d’eux, ce n’est pas pour rien. Déserter, fuir... est ce de gaieté de coeur ? je ne pense pas. Il a juste senti le danger et il s’est juste mis à l’abri lui et sa famille. Qui d’autre pouvait tenir tête au RSP ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 08:13, par SOUMAILA En réponse à : Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !

    L’une des épouses s’appelle PIPI.
    L’autre Two Two sappelle CACA.
    Le convoité lui-même s’appelle mort en sursis...

    Quelle MERDE tout ça...

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 08:50, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !

    - Chers amis Sanef, Edy, Manuel, SOME et Le Visionnaire, j’ai toujours dit que dans ce pays, il y a plein de jeunes qui n’ont pas d’avenir. Ils ont vandangé leur avenir pour leurs panses ou leurs gros jabots si vous voulez.

    Comment voulez-vous que ces jeunes qui sont au devant ces OSC soient respectables ? Moi ils me donnent envie de vomir surtout si je regarde leurs têtes divisées en deux gros cotylédons comme une noix de colas !! Rien qu’un gropuscle de voyous, de fourmis-magnats, de manges-mils aux gros jabots, de serpents à sonnettes, de sautérieux, de criquets pèlerins (Locusta migratoria), de chenilles légionnaires et de criquets puants (Zonoceris variegatus) !!!Rien qu’une bande de coléoptères, de myriapodes, d’arachnides, d’Anguillule des céréales, d’anguillules des bulbes, de nématode du collet, de nématode des tiges, de Nacobbus aberrans ou faux nématodes à galles, de poux, de Globodera tabacum ou nématodes à kystes du tabac, d’Héliotis armigera ou ravageurs du cotonnier, d’Ips typographe ou charançons, de Pucerons types Hemiptera Sternorrhyncha de la Famille des Aphididae, de Punaises Hemiptera Heteroptera, de Coccinnelles types Coleoptera Famille des Coccinellidae, de Chrysopes du type Neuroptera de la Famille des Chrysopidae, de Grillons et Courtilières genre Orthoptera………tous aussi nuisibles les unes que les autres !!!

    Conclusion : Toutes ces OSC manges-mils sont en général tous des insectes nuisibles phytophages et pollueurs de la vie politiques du Burkina Faso ! Rien que des conglomérats de destructeurs de la cohésion sociale dans le pays !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 11:29, par Alboury En réponse à : Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !

    un conseil ; cherchez à savoir qui est Idrissa NOGO avant d"écouter ce qui"il dit

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 15:46, par Donmozoun En réponse à : Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !

    Tchiéé Kôrô Yamyélé. Même le tonton Laurent Bado n’aurait pas fait mieux. Je ris seulement en pensant comment ils rampent, sautent, nagent, courent pour être les préférés de leur champion. D’ici qu’il n’arrive, la sélection naturelle se fera. Wait and see !

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 15:52, par Senator En réponse à : Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !

    Ahhhhhh ! Koro yamyele, jai tellemement rit just ka verse de larmes. Tres bonne description biologic des osc. Keep up the good job !!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 16:16, par la force révolutionnaire En réponse à : Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !

    merci kôro Yamyélé c’est excellente description j’ai passé des nuits blanches à chercher des mots pour les qualifier . et vraiment tu l’as fait à ma place ; félicitations .certainement que le candidat est à leur image.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 21:56, par Valentin Diallo En réponse à : Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !

    Les OSC font de la politique sans conscience ;si non je dirais que si ces OSC savaient mûrir leurs idées au seins de leur mouvement, ils auraient par la même occasion compris que leur homme ’’de la situation’’ n’est nul part ailleurs que à l’intérieur même de leur OSC et il serait encore plus facile de présenter cette personne comme candidat en ce sens que vous défendez la même cause.Je pense que ces OSC ont mal à leurs entrailles que de tomber si bas pour aller dénicher quelqu’un dont ils ne savent même pas son engagement que c’est l’homme de la situation. Quelle situation ? Où étiez vous pour qu’elle arrive ? Nous connaissons maintenant bien la chanson.De Djibril Bassolé en passant par Kadré Désiré on est aujourd’hui chez Yacouba Issac Zida.Chaque OSC créé son hôtel en visant la poche leur oiseau rare .pour peut qu’on sache qu’il en n’a les moyens .je dis bien les moyens car se ne sont pas les idées de l’individu qui détermine sont choix c’est en d’autres termes son argent. S’ensuit donc une course poursuite centre les OSC pour la paternité de l’homme ’’de la situation’’.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Dr Ablassé Ouédraogo aux populations de la Sissili : « Jusque-là, le développement a été une conception du sommet à la base … »
Vie politique : L’UNIR/PS installe son nouveau coordonnateur national de la jeunesse
Elections de 2020 : La CENI et ses partenaires se concertent
Présidence du Faso : L’ambassadeur d’Autriche fait ses adieux au Burkina
COMPAORE - KABORE : De l’humilité en politique
Nouveau code électoral : La Codel renforce les capacités de ses membres
Opposition politique : « La situation de crise sécuritaire appelle au renforcement de la tolérance et du vivre-ensemble »
Zéphirin Diabré sur la gouvernance : « Ils ont pris le pouvoir, ils ne pensaient qu’aux privilèges »
Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !
Burkina : 2020, c’est parti !
Situation nationale : Le CISAG constate que le président Roch Kaboré n’est pas aidé par ses proches
Vie politique : Le RPR vient en aide à des personnes vulnérables de l’arrondissement 7 de Ouagadougou
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés