Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La vraie noblesse s’acquiert en vivant, et non раs еn nаissаnt.» Guillaume Bouchet

Lycée provincial de Dori : Donner le goût de la langue allemande aux élèves

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mardi 19 mars 2019 à 17h00min
Lycée provincial de Dori : Donner le goût de la langue allemande aux élèves

Le club d’allemand du lycée provincial de Dori a organisé, le 16 mars 2019, sa toute première soirée récréative. Créé le 27 octobre 2018, le club est composé essentiellement des élèves du lycée.

Des chants, des sketchs, des ballets, du slam en langue germanique, ce sont les activités que le club d’allemand de Dori a donné à voir au public venu au lycée provincial de Dori le 16 mars dernier. Pour le fondateur du club, Innocent Kafando, professeur vacataire d’allemand, l’objectif premier du club est de promouvoir l’amour de l’apprentissage et la maîtrise de la langue germanique au sein de l’établissement.

Innocent Kafando, fondateur du club

De son avis, la langue allemande enseignée comme discipline dans les écoles n’est pas du goût de tous les élèves. Pour atteindre ses objectifs, le club entend mener plusieurs activités. Les membres du club se retrouvent chaque samedi de 14h à 17h pour s’exercer à travers des lectures, des séances d’écoute de textes en allemand, des exercices sous forme ludique pour assimiler et retenir facilement la grammaire et le vocabulaire.

Pour Innocent Kafando, au-delà des difficultés qui sont d’ordres matériel et financier, le club compte organiser deux fois dans l’année des soirées récréatives au cours desquelles des thèmes d’actualité comme le mariage précoce des filles seront abordés à travers des chants et pièces de théâtre qui tiendront lieu de sensibilisation.

Fatimata Cissé, présidente du club.

Selon Fatima Cissé, le club est d’abord un cadre de cohésion et de fraternité entre les membres. Au-delà des activités menées au sein de l’établissement, le club compte aller compétir avec d’autres établissements du Burkina dans le but de donner de l’engouement aux autres élèves et aussi promouvoir la langue germanique.

Daoula Bagnon
Correspondant Dori

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Enseignement secondaire : Les examens blancs en voie de suppression
Commune d’Arbollé : « Il n’y a pas de crise d’eau », se défend le maire Boureima Ouédraogo
Assemblée nationale : Le HCRUN plaide pour la réconciliation nationale
Lutte contre le paludisme : « Maïa », la pommade anti-moustiques made in Burkina
Couverture sanitaire universelle : L’Union européenne apporte son appui
Collectivités territoriales : La commune de Diabo s’inspire de l’expérience béninoise
Arrêt de travail des avocats : Des perspectives d’un dénouement
Accès au logement : Une coalition d’associations demande l’apurement du passif foncier
Lutte contre le paludisme : 10 millions de moustiquaires seront distribuées à partir de juin
Union des producteurs semenciers du Burkina : Inoussa Ouédraogo prend les commandes
Médecins en spécialisation : Les arriérés de bourses PROFOS persistent
Justice : Les avocats du Burkina en grève du 23 au 26 avril
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés