Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Crise humanitaire : Les Nations unies au secours du Burkina

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Par Issoufou Ouédraogo • mardi 5 mars 2019 à 18h01min
Crise humanitaire : Les Nations unies au secours du Burkina

Ce mardi 5 mars 2019, le Premier ministre Christophe Dabiré a reçu en audience Ursula Mueller, sous-secrétaire générale des Nations unies pour les affaires humanitaires et coordonnatrice adjointe des secours d’urgence. Au cœur des échanges, les priorités humanitaires du pays suite aux évènements malheureux de Yirgou. Ils ont aussi évoqué les conséquences humanitaires d’une telle crise et les voies et moyens pour mieux accompagner le Burkina. L’organisation onusienne, à travers le Fonds de secours d’urgence, a accordé environ 2 milliards de F CFA pour soutenir le pays.

La sous-sécrétaire générale des NU

Après sa visite sur les sites de Barsalgho et de Foubé pour s’imprégner des réalités des déplacés suite aux évènements malheureux de Yirgou, Ursula Mueller, sous-secrétaire générale de l’Organisation des nations unies (ONU) pour les affaires humanitaires et coordonnatrice adjointe des secours d’urgence, a été reçue en audience par le Premier ministre Christophe Dabiré. Durant une vingtaine de minutes, le locataire des lieux et son hôte ont échangé sur plusieurs sujets en lien avec le domaine humanitaire. Dans ce contexte de crise, l’organisation onusienne a apporté 2 milliards de francs CFA environ pour relever les défis humanitaires.

Le chef du gouvernement et la sous-sécretaire générale pour les affaires humanitaires

Selon Ursula Mueller, cette assistance a pour objectif d’apporter aux déplacés les besoins de première nécessité. Ce qui est conforme aux missions de l’organisation onusienne dans le cadre humanitaire. Raison pour laquelle l’institution compte faire le nécessaire pour accompagner le gouvernement dans ses actions d’urgence sur les deux sites.

En effet, pour la sous-secrétaire générale, « les Nations unies sont préoccupées par la crise croissante au Burkina Faso et en particulier ses conséquences humanitaires ». Selon elle, les réponses à cette crise liée au terrorisme ne doivent pas uniquement être axées sur le plan sécuritaire. Il faut aussi voir l’aspect humanitaire. Ursula Mueller, à travers cette visite, a exprimé le soutien de l’ensemble de la communauté internationale au Burkina Faso.

Phtoto de famille

Concernant le domaine humanitaire, l’ONU compte, à travers d’autres mécanismes, continuer à appuyer le Burkina Faso pour permettre au pays de retrouver la paix. Elle compte aussi l’aider dans la lutte contre le terrorisme dont les conséquences humanitaires sont énormes. Ursula Mueller a de ce fait exhorté le gouvernement à tout mettre tout en œuvre pour trouver des solutions à cette crise.

D’ores et déjà, elle a apprécié les actions du gouvernement sur le plan humanitaire pour assister les nombreux déplacés.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
États africains : Le président du Faso exhorte au respect des droits de l’homme et à la lutte contre la corruption
Journée de l’Afrique : Une exposition pour bâtir des ponts entre les peuples
Traité d’amitié et de coopération : La Côte d’Ivoire et le Burkina préparent la 8e conférence au sommet des chefs d’État
Parcs W-Arly-Pendjari : Le Burkina Faso et le Niger signent un accord de cogestion
Bruxelles : Réunion des ministres des Affaires étrangères et de la Défense de l’UE et du G5 Sahel
Parcs W-Arly-Pendjari : Le Burkina Faso et le Niger signent un accord de cogestion
Air France : « Je pars triste mais confiant », Philippe Maciocia, ex-représentant au Burkina
Organisation ouest-africaine de la santé : Vers la mise en place d’un observatoire régional sur la résistance antimicrobienne
Rétablissement des relations sino-burkinabè : Un séminaire pour dresser le bilan du premier anniversaire
CIP-G5 Sahel : Alassane Bala Sakandé tient le bâton de commandement
Coopération : Roch Kaboré reçoit des messagers du président béninois
Lutte antiterroriste : Le Qatar offre des blindés à l’armée burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés