Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Groupement central des armées : Le Colonel-major Oumarou Sawadogo aux commandes

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Valentin Kaboré (stagiaire) • mercredi 13 février 2019 à 15h38min
  Groupement central des armées : Le Colonel-major Oumarou Sawadogo aux commandes

Le nouveau chef du Groupement central des armées a été installé dans ses fonctions le 13 février 2019. La passation de commandement entre le commandant sortant et celui entrant a eu lieu dans l’enceinte du Camp Guillaume Ouédraogo de Ouagadougou.

La mission assignée au nouveau commandant du groupement central des armées est entre autres, la résolution de la question sécuritaire qui se pose avec acuité. Il place son mandat sous le signe de la continuité mais entend jouer sa partition pour une plus grande cohésion de la troupe en termes de confiance au chef et de discipline militaire pour plus d’efficacité et d’opérationnalité.

La passation de commandement

En rappel, le Colonel-Major Oumarou Sawadogo, Commandeur de l’ordre de l’Etalon, a fait ses premiers pas au Prytanée militaire du Kadiogo de 1972 à 1981, où il a reçu sa formation initiale. De 1982 à 1985, c’est l’Académie royale militaire de Meknes au Maroc qui l’accueille. De retour au pays, il est intégré à la Brigade d’application des officiers de Kamboincé (Burkina Faso) en 1991.

Après des cours de perfectionnement des officiers subalternes à l’Ecole d’application de l’infanterie à Thiès au Sénégal en 1994, il regagne de nouveau le Maroc pour y suivre des cours d’Etat-major au Collège d’enseignement supérieur-Kenitra de 2001 à 2002.

Les plus hautes autorités militaires étaient présentes à la cérémonie

Enfin, il marque son passage au cours supérieur de Défense à la Fuhrungsakademie de la Bundeswher à Hambourg en Allemagne de 2008 à 2010.

Au bercail, il a occupé le poste de Commandant de compagnie à la Garde nationale et a également servi à la Direction de la coordination interministérielle au Secrétariat général de la Défense nationale et au cabinet du ministre de la Défense.

Depuis le 20 février 2015 jusqu’à cette passation de commandement, il était directeur des sports des armées, et délégué au sein du CISM/OLAO/OSMA.

Valentin Kaboré
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Tribunal de grande instance de Ouagadougou : Harouna Yoda remplace Maïza Sérémé au Parquet
Grève des administrateurs civils : Le syndicat satisfait de la mobilisation
Autonomisation de la femme : Quand les hommes déconstruisent les clichés
Crise à La Poste : « Il faut que le gouvernement soit responsable jusqu’au bout ! » déclare Gilbert Goh (SG du SYNTRAPOST)
Région du Centre-Nord : Casimir B. Séguéda installé dans ses fonctions de gouverneur
L’énurésie nocturne chez les jeunes filles : Silence, elles souffrent !
Semaine de l’entreprenariat à l’école : L’APJEF partage son expérience avec les élèves d’un lycée technique
Investissements locaux : Les acteurs à l’école de la gestion des programmes sensibles aux conflits
Assemblée nationale : L’emploi des jeunes au cœur des préoccupations des députés
Burkina : « Les revendications sociales portent un coup dur à l’administration » (Premier ministre)
Mouvement d’humeur des transporteurs : Vers le réaménagement de certains points de l’arrêté municipal
École polytechnique de Ouagadougou : L’Institut du génie informatique et télécommunications ouvre ses portes en octobre
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés