Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La véritable cause de nos malheurs actuels est l’étonnante médiocrité qui égalisе tοus lеs individus. Si un hοmmе dе géniе раrаissаit, il sеrаit lе mаîtrе.» Joseph-Alexandre de Ségur

Situation sécuritaire : Des Burkinabè de l’étranger appellent à la mise en place d’un fonds de soutien aux FDS

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • jeudi 31 janvier 2019 à 23h55min
Situation sécuritaire : Des Burkinabè de l’étranger appellent à la mise en place d’un fonds de soutien aux FDS

Dans cette déclaration, des délégués au Conseil supérieur des Burkinabè de l’étranger (CSBE) déplorent les attaques que le Burkina subit depuis des années. Ils manifestent leur ferme volonté de contribuer à la lutte contre l’insécurité dans leur mère-patrie.

Nous, délégués au Conseil supérieur des Burkinabè de l’étranger (CSBE), devant le péril sécuritaire que traverse notre pays et qui met à rude épreuve les forces de défense et de sécurité du Faso, venons exprimer notre préoccupation suite aux différentes attaques depuis 2016 qui endeuillent la Nation toute entière et créent la désolation dans les familles directement affectées.

Nous tenons à partager notre compassion fraternelle et exprimer nos sincères condoléances aux familles des victimes, nos vœux de prompt rétablissement et notre soutien moral à toutes les victimes blessées physiquement, moralement ou émotionnellement.

Nous sommes conscients que les terroristes agissent pour des intérêts particuliers. Et nous avons foi que vous, forces de défense et de sécurité, avez choisi de vous mettre du côté de l’intérêt général et pour la nation au péril de vos vies. Pour cela, nous vous sommes énormément reconnaissants et éternellement redevables.

Nous souffrons avec vous quand l’un des vôtres tombe sous les balles ennemies et avons la ferme conviction que le vent de la victoire, soufflant sur le prisme des changements de rapports de forces, nous sera un jour favorable. Cette foi en un avenir bien plus radieux qui nous caractérise tous, Burkinabè de tous horizons, ne s’éteindra sûrement pas sous notre ère.

C’est pourquoi, unis avec vous, forces de défense et de sécurité du Burkina Faso, nous nous engageons :

● à soutenir les efforts des autorités politiques et militaires en appelant de tous nos vœux la mise en place d’un Fonds de soutien populaire aux forces de défense et de sécurité auquel nous pourrions contribuer pour soutenir nos frères et sœurs sur les champs de bataille et leurs familles en détresse ;
● à dénoncer, partout où besoin sera, toute manigance contre la paix et la sécurité de notre pays, le Burkina Faso.

Nous condamnons avec la plus vive indignation les massacres de Yirgou et exprimons avec humilité et solidarité nos condoléances à toutes les familles endeuillées. Que justice soit rendue dans toute sa rigueur afin de permettre aux personnes affectées mais aussi à toute la nation de faire son deuil, de se relever, tenir debout et faire en sorte que PLUS JAMAIS ÇA AU BURKINA FASO !

Avant d’appartenir à une république, à un Etat de droit, où personne ne doit se rendre justice par lui-même, nous sommes avant tout des fils et filles d’une même nation. Notre vivre-ensemble doit être sacré et viscéralement chevillé à nos valeurs et à notre identité. C’est plus qu’un choix, c’est notre devoir ! Nous devons aux générations futures de leur transmettre un Burkina uni, prospère et harmonieux.

Raison pour laquelle nous ne devons jamais perdre de vue que l’ennemi commun à nous tous, c’est l’obscurantisme et le terrorisme.
Pour la Patrie, la Paix et pour nos Forces de défense et de sécurité, nous sommes mobilisés.

Pour les délégués CSBE, le 28 janvier 2018 :

La Représentante Zone Afrique
Stella Christiane DRABO

Le Représentant Zone Amériques
Rachid Madany Joseph BARRY

Le Représentant Zone Asie
Dr Wendkuuni Moïse CONVOLBO

La Représentante Zone Europe
Irène KPODA/HOCHAUER

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch
Burkina : Le maire de Markoye et son chauffeur enlevés
Opération « Otapuanu » à l’Est : Le gouverneur de la région met en garde les individus qui empêchent la liberté d’action des troupes sur le terrain
Burkina : Deux enseignants tués dans le Soum
Présumées exactions des FDS : L’opposition souscrit à l’idée du Gouvernement d’ouvrir une enquête
Burkina : 247 individus recherchés pour participation à une entreprise terroriste
Burkina : Le diocèse de Dori est sans nouvelles du Curé de Djibo depuis le dimanche 17 mars 2019
Burkina : Deux soldats victimes d’un attentat à la mine dans la Kompienga (Est)
Evénements de Kain et environnants : Le MBDHP veut une enquête de l’ONU
Neutralisation de terroristes en février 2019 : Le gouvernement rassure le MBDHP
Droits humains et lutte antiterroriste : Le MBDHP révèle des exécutions sommaires
Loroum : un commissaire de police tué dans une embuscade
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés