Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile, il n’y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel.» Dalaï Lama

20e Conférence annuelle des services du trésor (CAST) : Pour plus de transparence dans la gestion des finances publiques

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Issoufou Ouédraogo (stagiaire) • vendredi 28 décembre 2018 à 01h07min
20e Conférence annuelle des services du trésor (CAST) : Pour plus de transparence dans la gestion des finances publiques

Réfléchir à la problématique de la gestion transparente des finances publiques au Burkina, faire du Trésor public une administration d’excellence tournée vers la modernité, ce sont entre autres les objectifs de la Conférence annuelle des services du trésor (CAST) qui a ouvert ses travaux ce jeudi 27 décembre 2018, à Ouagadougou. Cette rencontre est organisée par la Direction générale du trésor et de la comptabilité publique (DGTCP).

La 20e Conférence annuelle des services du trésor (CAST), qui a ouvert ses travaux ce 27 décembre 2018 à Ouagadougou, vise à apporter des solutions concrètes à des préoccupations d’actualité, renforcer la transparence dans la gestion des finances publiques à travers des politiques saines et assurer une grande stabilité financière. Durant deux jours, les acteurs du trésor, à travers des panels, vont apporter des solutions pour renforcer la transparence dans la gestion des finances publiques et améliorer la qualité des services.

Directeur general du trésor et de la comptabilité publique

Cette conférence est placée sous le thème « Le Trésor public face aux exigences actuelles de transparence dans la gestion des finances publiques. »

Ce cadre d’échanges initié par la Direction générale du trésor et de la comptabilité publique (DGTCP) s’inscrit dans la vision de faire du Trésor public une administration d’excellence et de référence résolument tournée vers la modernité et la transparence. Edith Clémence Yaka, ministre déléguée en charge du Budget, représentant la ministre de l’Economie, estime que son département a opté pour la transparence dans la gestion des finances publiques depuis des décennies. Elle reste convaincue que cette rencontre est une opportunité d’enrichissement pour améliorer les pratiques des institutions financières afin de répondre aux besoins des populations.

La representante du Ministre de l’economie à la cérémonie d’ouverture

Dans un contexte marqué par la rareté des ressources publiques et face aux multiples besoins des populations, le ministère de l’Economie, à travers la DGTCP, doit jouer le rôle d’avant-garde dans la gestion des finances publiques. Pour le directeur général du trésor et de la comptabilité publique, Celestin Santéré Sanon, « cette rencontre est une aubaine pour réfléchir aux préoccupations du moment en vue de proposer des solutions pour une meilleure conduite des activités du Trésor public. »

La bonne gouvernance des finances publiques est au centre des préoccupations de tous les acteurs de la vie publique et les institutions financières doivent s’inscrire en droite ligne de la recherche de transparence, en fournissant des informations plus détaillées sur leur budget. C’est ainsi que le Programme d’examen des dépenses publiques et d’évaluation de la responsabilité financière a été adopté comme référentiel d’évaluation de la gestion des finances publiques.

Le Trésor public, qui a en charge la gestion des deniers publics, doit faire de la transparence un principe de valeur dans l’accomplissement quotidien de ses missions et attributions. Cette transparence renforce la responsabilisation et accroît la crédibilité des autorités. Elle permettra au public d’être bien informé et de soutenir les politiques macroéconomiques.

Issoufou Ouédraogo (stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Afrique : Les réformes fiscales et la numérisation sont essentielles au développement
Activités bancaires : L’agence prestige de la BICIAB, désormais une certifiée de la qualité
Cadre sectoriel de dialogue « commerce et services marchands » : Une performance physique de 76,10% en 2018
Financement de l’entrepreneuriat au Burkina : « Nous demandons la suppression pure et simple de tous ces fonds nationaux qui sont budgétivores », déclare l’AJCEB
Entrepreneuriat : Le projet Job Booster offre des formations à des jeunes
Chambre consulaire du Burkina : Le bilan de 2018 jugé satisfaisant
Economie : Un banquier chez le premier ministre
Projets structurants au Burkina : L’UE et l’AFD s’engagent pour 38 milliards de F CFA
Economie : Le représentant Afrique du FMI échange avec le premier ministre
Maison de l’entreprise : Une compétition de plans d’affaires pour les bénéficiaires du PEJDC
Filière coton : Trois jours de réflexion pour relancer le secteur
Economie burkinabè : « Le secteur privé se porte bien » malgré la crise sécuritaire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés