Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ôter une mère à son fils, c’est lui ôter plus qu’on ne peut lui rendre.Jean-Jacques Rousseau» 

Burkina Faso : Les députés examinent le projet de loi de finances exercice 2019

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mardi 18 décembre 2018 à 14h11min
Burkina Faso : Les députés examinent le projet de loi de finances exercice 2019

L’Assemblée nationale entame l’examen de la loi de finances exercice 2019 ce mardi 18 décembre 2018. Pour la circonstance, sont présents 126 députés, plusieurs ministres parmi lesquels Fulgance Dandjinou, chargé de la communication et des relations avec le parlement et Adizatou Sori/Coulibaly ministre de l’économie et du développement. Cette plénière est présidée par Alassane Bala Sakandé, président de l’Assemblée nationale.

Au regard de la disposition 103 alinéa 2 de la constitution burkinabè et suivants, l’examen, les débats et l’adoption des finances budgétaires de l’Etat sont du ressort de l’Assemblée nationale. C’est ce qui justifie cette plénière en vue d’examiner la proposition budgétaire de l’année 2019.

Le projet de budget de l’Etat, exercice 2019 se chiffre à 2 237,42 milliards de F CFA en recettes et à 2 503,59 milliards de F CFA en dépenses dégageant ainsi un solde budgétaire global de moins de 266,17 milliards de F CFA correspondant à moins 3% du BIB nominal. Les recettes totales enregistrent une hausse de 219,26 milliards de F CFA par rapports aux prévisions de 2018, soit un taux de 10.86% en valeur relative.

Elles sont constituées en majorité par des recettes fiscales qui s’élèvent à 1 792,29 milliards de F CFA contre 1 160,98 milliards en 2018 soit une hausse de 11,46%. Les prévisions de recettes fiscales connaissent un accroissement entre 2018 et 2019 de 448,31 milliards de F CFA soit 33,36°/°.

Cette amélioration dans la projection des recettes fiscales en 2019 permet de situer le niveau de taux de pression fiscale à 20,22% contre 16,77 % en 2018 respectant ainsi la norme communautaire en la matière.

Les ressources extraordinaires composées des dons projets et des dons programmes se chiffrent à 252,62 milliards de F CFA en 2019 contre 292,35 milliards de FRCFA en 2018. Les dépenses budgétaires totales composées des dépenses courantes et des dépenses en capital se chiffrent à 2 453,59 milliards de F CFA en 2019.

Les ministères de la sécurité et de la défense ont eu leurs budgets majorés. Pour le ministère de la Défense on est passé de 169 536 326 000 en 2018 à 209 726 310 000 FCFA en 2019, soit une hausse de 23,41%. Pour le département de la sécurité on est passé de 71 644 839 000 en 2018 à 99 577 834 000 soit une hausse de 38.99%

Par contre les départements tels que le Premier ministère, le ministère de la Justice, le ministère du développement et des postes, le ministère de la communication et des relations avec le parlement, la commission de l’informatique, le conseil supérieur de la communication et la commission d’électorale nationale indépendante ont trouvé leurs budgets réduits.

Nous y reviendrons

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Microcrédit : Children’s Fund of Canada célèbre ses résultats avec les femmes de Nagreongo
Rentrée fiscale 2019 : « En 2019, on a créé un seul nouvel impôt », Adama Badolo, directeur général des impôts
Economie : « La polémique ne peut faire évoluer une monnaie », selon le Gouverneur de la BCEAO
Rétrospective 2018 : Une année difficile pour le secteur informel
Ministère en charge du Commerce : 12 206 entreprises ont vu le jour en 2018
20e Conférence annuelle des services du trésor : Des recommandations pour une meilleure gestion des finances publiques
Dépenses fiscales : Le Centre d’études et de recherche appliquée en finances publiques pour plus de transparence
Economie : Les industries d’huilerie se meurent à Bobo-Dioulasso
Economie : La Société Générale Burkina Faso (SGBF) innove à Bobo avec une seconde agence ; l’Agence Bobo Stade
Ministère de l’Economie : 156 agents décorés
20e Conférence annuelle des services du trésor (CAST) : Pour plus de transparence dans la gestion des finances publiques
Economie : 5 milliards pour les Petites et moyennes entreprises
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés