Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Affaire Norbert Zongo • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 5 décembre 2018 à 15h05min
Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

La Justice française a émis ce mercredi 5 décembre 2018 un avis favorable à l’extradition de François Compaoré dans le cadre de l’affaire Norbert Zongo

Cependant, selon certaines sources, il ne devrait pas être extradé de si tôt. Ses avocats ont décidé d’introduire un recours auprès du tribunal pour contester cette décision.

En rappel, François Compaoré a été interpellé dans la matinée du 29 octobre 2017 à l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle, à Paris, dans le cadre d’un mandat d’arrêt international émis par la justice burkinabè dans l’enquête sur l’assassinat du journaliste Norbert Zongo, en 1998.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 5 décembre à 15:21, par armel En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    C est la preuve que leurs amis les ont déjà lâché ces monsieurs. Le temps est vraiment l autre nom de Dieu.Tout pouvoir n est que la fumée de celui de Dieu.Si vous l utilisez pour brûler vos frères, vous rendrez des comptes aux hommes et a Dieu.Tôt ou tard

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 15:25, par brama En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    Merci à la justice française François doit repondre de ses actes
    je pense que toute la lumière sera faite autour la mort de Norbert zongo et de ses compagnons

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 15:28, par Indjaba En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    Francois « nii waongo », dans le pays de ton « koro » on dit « akwaba ». Depuis que tu es parti nous laisser avec Roch ici on ne mange que du Gaonre au baabenda donc En venant n’oublie pas de nous prendre un peu de camembert et si tes moyens le permettent, prends moi une bouteille de Bordeaux rouge. Bon vol hein et à bientôt.
    Pour ton procès, rassure-toi car ton coaccusé le général D te sera utile. Il dira tout simplement que c’est à cause de Yacouba Zida qu’il a tué Norbert et que la hiérarchie militaire ne s’était pas opposée à cette action et vous serez ainsi sauvés.
    Le problème c’est « koro » qui est à Babi. Le fait de te voir menotté descendre de l’avion à l’aéroport international de Ouaga pourrait lui donner une crise cardiaque. Rassure le qu’ici c’est cool.
    Justement ton « koro » se souviendra avec amertume qu’en 1998 au plus fort de la crise , un de ses proches collaborateur lui avait proposé de te laisser répondre à la justice. En tant que famille supra puissance du Faso EN son temps, vous avez nargué la justice, la presse, bref tous les Burkinabe. En son temps même si on te condamnait à 20 ans tu aurais déjà purgé ta peine en 2018. Tu vois maintenant dans quel bourbier tu es pendant que les FEDABC, les amis de Djamila, les amis de Fracois, les amis de Chantal ont disparus.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 15:50, par Achille De TAPSOBA En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    Merci SEIGNEUR car vous êtes juste et bon.
    Merci SEIGNEUR car vous êtes juste et bon
    Merci SEIGNEUR car vous êtes juste et bon

    Que le SEIGNEUR bénisse le BURKINA. Amen
    Paix et joie à tous les Burkinabè.Amen

    Achille De TAPSOBA (pur produit de Thomas SANKARA et de Norbert ZONGO)

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 15:50, par yambia En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    bienvenu. tu auras l’occasion de respirer l’oxygène du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 15:50, par James En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    FÉLICITATIONS A LA JUSTICE FRANÇAISE QUI A FAIT UN BON BOULOT MAIS LE DÉFAUT REPOSE SUR NOTRE JUSTICE QUI NE FAIT PAS D’EFFORT

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 15:50, par zoure pierre En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    vous avez passer le temp a vouloir discrediter les temoins mais voilas les resultats le seul temoin a charge a tort et a travers mettras alors tout le monde d accord rodrigue yameogo tu est un grand et tu est tres courageux

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 15:56, par Avis En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    Victoire d’étape bon en prendre. Nous restons vigilants et déterminés !

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 15:58, par Desperado En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    Certains disent que Blaise Compaoré veut rentrer, François lui, a cette occasion mais lutte quand même pour ne pas rentrer dans son pays.
    Viens, tu vas te laver et tu dis non

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 15:58, par Ma part de verité En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    Mais c’est mieux pour lui de venir commencer à purger sa peine. De cette façon s’il a par exemple 20 ans de prison à faire, il pourra s’en sortir encore vivant pour humer l’air frais du pays avant sa mort. En faisant perdurer les choses ça ne l’arrange pas du tout. Sa situation ne fera que s’empirer avec la prédation aussi de ses avocats qui vont le pressuriser pour rien.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 16:05, par Moi MEME En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    Bonne nouvelle pour commencer la journée ! Au gnouf mon petit Francois.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 16:05, par wadal En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    Les avocats de François Compaoré, ces oiseaux de mauvaise augure ne peuvent rien contre le peuple burkinabè. Même la loi divine est féroce et implaccable. Qu’ils continuent de jouer avec l’histoire, mais notre histoire se dessinera et ils seront déconcertés. Dans quel monde sommes-nous ? Parmi ses avocats, celui qu’on nomme Olivier Sur, s’il est réellement sûr de lui, il saura qui est le Burkinabè ! Il a remporté des victoires ailleurs mais pas avec ce dossier. Qu’il mette cela en tête. Le Burkina a les yeux sur lui par rapport aux fausses informations qu’il porte sur le Burkina. Il va échouer lamentablement et que ce beau pays lui soit interdit !

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 16:06, par Kladjou En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    Il était une fois, l’impunité. On te faisait et il n’y avait rien. La vie d’un être humain n’avait de valeur que si elle se mettait au service des frères Compaoré. Le seul crime de Norbert a été d’avoir dénoncé la torture à mort de celui qui était l’un des plus dévoué chauffeur et serviteur du Petit Président et de refuser de cesser d’écrire pour demander justice. Il se considérait d’ailleurs comme un privilégié parmi les privilégiés et fier d’être chauffeur de François parce que ça lui ouvrait beaucoup de portes me disait-il même si ce qu’il gagnait n’était pas extraordinaire.. Impossible de critiquer le CDP à côté de ce Monsieur. Je me rappelle encore l’avoir vu près d’une ferme d’élevage courir pour ouvrir la portière de la 4x4 de son futur bourreau avant d’aller prendre le volant. pour le conduire !
    Hélas il a fait ou à vu ce qu’il ne devait pas voir et son arrêt de mort a été signé, par le Petit Président et remis aux "Chiens Méchants" du conseil. La suite de l’histoire on la connais…
    François ne se doutait pas d’un tel retournement de l’histoire lui avec son Frère Ainé qui ont toujours cru que le Burkina n’était ni le Niger, ni les pays qui étaient à l’époque secoués par le printemps arabe. Certain de la puissance de feu de la milice familiale pompeusement appelé RSP, et des assassinats ciblés de toute personne soupçonnée de vouloir ’empêcher leur pouvoir à vie ( cas du juge ….. par exemple) avant d’assassiner ceux utilisés pour éliminer celui qui fait ombrage au projet de pouvoir à vie. Les frères pouvaient se permettre l’impossible dans un BF soumis à jamais !
    Seul inconnue. la loi de Dieu Et arriva un 30 et 31 octobre. Contraint à fuir lâchement plutôt que de rester pour faire face à la justice,, François s’est refugié chez nos voisins et se pavanait sans coup férir entre l’Afrique et la France. Et oui, le voilà aujourd’hui rattrapé par son passé sulfureux. C’est déjà une victoire même si les avocats qui sont dans leur rôle vont encore faire trainer les choses.
    Il faut avoir à l’esprit que pour un mortel, ou rend compte tôt ou tard qu’on s’appelle François, Blaise ou autre. Malheureusement on fini toujours dans le côté sombre de l’histoire A quoi a servi toute cette gloire et ces milliards amassés pour distribuer plus tard à des avocats, des geôliers en prisons avec le cœur lourd et la culpabilité dans l’âme pour l’éternité. Triste fin !!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 16:08, par caca En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    Cependant, il ne faut pas s’en réjouir. L’article n’explique pas ce qui a été dit. La demande d’extradition demeure avec un avis favorable du juge ayant instruit le dossier, mais c’est ce que le journal Afrique révèle, il y a un mais avec des recours qui peuvent prendre des années. Pendant ce temps, le petit président ne sera pas extradé vers le Burkina,mais dispose désormais son passeport et la libre circulation. Il est ivoirien et il rentre en Côte d’Ivoire librement. Il faut également voir dans ce dossier, la main du politique car Emmanuel MACRON avait dit accompagner Rock dans cette demande. Le juge français est favorable, mais prudent et pour se dédouaner, il donne la possibilité des recours multiples et au final un non lieu. Par là, le Burkina ne pourra plus accuser la France. Je me demande, si François obtient son passeport avec la liberté de voyager, pensez vous qu’il va revenir en France et se faire arrêter ? C’est bien de se fantasmer au Burkina, mais la réalité de voir ce homme dans les prisons burkinabé n’est pas pour tout de suite.

    Répondre à ce message

    • Le 5 décembre à 18:19, par Confidentiel En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

      Caca je comprends ta douleur et te dis Yakooo...Ton pseudo te va vraiment bien et felicitation.N oublie pas de dire a ton frere Me Kere Paul que le petit Francois ne sera jamais extrade.Si ca peut vous rassurer tant mieux.Pour ta gouverne fantasmer n est pas un verbe pronominal.Plus simple on ne dit pas "SE FANTASMER".Simple conseil et surtout courage.

      Répondre à ce message

      • Le 6 décembre à 10:23, par caca En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

        Confidentiel, en quoi fantasmer ne pourrait pas être un verbe pronominal. Explique et argumente ta pensée mon ami. Tu peux continuer à te fantasmer voir Mr PFC dans les prisons au Faso, mais cela ne se verrait pas dans l’immédiat. Il y a eu des extraditions où la France s’est prononcé rapidement sans possibilité de recours. Pourquoi dans le cas de Mr PFC, elle lui donne l’illusion de faire des recours ? Je porte bien mon nom Caca quand je dépose des posts dans le forum. Quand on est intellectuel on argumente ses points de vue. Je déplore ta peine de voir Mr PFC dans les prisons au Faso. Je te dis également yako.

        Répondre à ce message

    • Le 5 décembre à 21:10, par Mafoi En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

      @caca,je partage la même prudence que toi mais si au bout du bout de tous les recours de ses avocats,ce voyou est jugé extradable au Faso et qu’il préfère s’évaporer dans la nature,il sera déclaré "wanted" dans le fichier de l’Interpol.Dans ce cas de figure,il est obligé de se cacher dans un trou profond comme un rat jusqu’à la fin de sa vie

      Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 16:18, par SAAFI En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    Merci à la FRANCE. C’est en réagissant de cette manière que beaucoup en Afrique vont commettre moins de gaffes quand ils seront au commande.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 16:59, par armrl En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    caca,qui vous dit que son passeport lui sera remis avant la fin de la procédure ?Renseignez vous bien

    Répondre à ce message

    • Le 5 décembre à 17:41, par caca En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

      A votre tour faites vous un renseignement, Caca est un connaisseur de la justice française. La chambre de l’instruction ne voulait pas provoquer une crise diplomatique. S’il disait non imaginez vous la réaction des politique burkinabé et en plus un certain Emmanuel MACRON avait bêtement fait une promesse à Ouagadougou d’accompagner cette décision d’amener Mr François à son peuple. Il ne connaissait pas le dossier. Cet avis favorable arrange tout le monde, François aura son passeport et libre de mouvement car un recours en cassant suspend la décision. Donc le prévenu peut de nouveau voyager. Imaginez vous François voyager hors la France et revenir pour se faire extrader ? Je dis, vous pouvez vous fantasmer dans l’esprit de voir les frères Compaoré dans les prisons burkinabé. Il vous faut lire un article de netafrique après la publication de celui jeune Afrique et repris et modifié par lefaso.net. Cet article explique clairement que Mr François pendant l’instruction du dossier en cour de cassation est libre de mouvement. En français simple il n’est plus soumis à un contrôle judiciaire. Il faut aussi reconnaitre que le protéger du régime de Rock est en difficulté actuellement en France. Pour l’instant personne ne peut affirmer si Macron terminera l’année au pouvoir. Mon amis,les gens cherchent à être modeste dans les propos. Ce n’est pas votre petit français du collège et de l’universitaire qui vous permettra de connaitre la justice française et sa politique.

      Répondre à ce message

      • Le 6 décembre à 09:28, par Pique En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

        Ce serait mieux de parler bien francais avant de connaitre la justice francaise.Un autre pretentieux avant toi avait jure sur faso.net que les Burkinabe revent s ils croient que Francois sera extrade.

        Répondre à ce message

        • Le 6 décembre à 10:36, par caca En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

          Il faut relire vos phrases avant de poster. Vous n’avez pas non plus le monopole du forum sur le site lefaso.net. Tu ne connais même pas ce Caca pour se moquer de lui. Quand on s’exprime sur la voie publique, on fait beaucoup attention les mots qu’on utilise. En plus, si vous êtes sensible des critiques arrêtez d’insulter les autres. En quoi connaissez vous la justice française pour s’opposer à mon analyse sur le caractère politique dans la décision concernant la demande d’extrader Mr François Compaoré. Si vous en connaissez il faudrait argumentent vos points de vue. Sinon vous arrêtez d’intervenir dans le post des autres. Parler français ou l’écrire ne veut pas dire connaitre l’administration française avec ses ambiguïtés.

          Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 17:05, par Ka En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    Qu’il soit extrader ou pas, c’est déjà une victoire divine qui fera un effet à François Compaoré qui se prenait pour un dieu sur terre. Toute la vie qui lui reste à vivre sur cette terre, les âmes de David Ouédraogo et de Norbert Zongo ainsi que ses compagnons calcinés dans une voiture le hanteront. Car, il y a aussi une certitude divine qui dit que l’on récolte toujours sur terre ce que l’on a semé. Si tu as semé la mort, attends-toi à la récolter aussi. Que le Dieu tout puissant soit doublement béni sur terre.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 17:29, par papa En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    Maintenant que la justice Francaise accepte de nous livrer le gros colis,on verra ce que deviendraient ces griots nostalgiques
    qui juraient sur tous les toits que Francois ne serait jamais livre´, surtout ce super avocat le nomme´ Kere´.Toute puissance, toute gloire a une fin sauf celle de Dieu.

    Répondre à ce message

    • Le 5 décembre à 22:15, par Merci Papa En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

      Les haineux du Burkina Faso ne devront pas se réjouir de suite : rira bien qui rira le dernier. Vous verrez que la Cour de cassation va casser cet arrêt ignominieux et ambigu. Quelle honte pour la justice française, justice que nous avons hérité avec ses tares profondes. Voyez est comment notre justice au Burkina Faso ?
      En même temps que l’arrêt se dit favorable à l’extradition, il l’a suspend et constate que le PV de Zerbo est incorrect. C’est quoi ce type d’arrêt contradictoire ? ça sent vraiment la politique !!!! C’est Kéré ton super avocat ? Tu n’as encore rien dit. Attends l’arrêt de la Cour de cassation pour le reconnaître. Nul n’est prophète chez soi. Celui qui a dit que la terre tournait sur elle-même en 24 heures a été tué et exécuté par la guillotine. Et pourtant la terre tourne...en 24 heures. Quelle que soit la durée de la nuit, le jour finira par se lever. A bon ENTENDEUR SALUT !

      Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 17:53, par Afrique juste En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    Dieu ne dort pas.il ne prend pas credit mais il les rembourse. Supeur homme vous n’avez pas creer de vies mais vous les avez fait oter. Pendant longtemps nous avons lutte pour la liberte. Aujourd’hui est un grand jour, le peuple ne se trompe jamais. Combattants de la liberte preparons nous a veiller sur ce dossier car des apatrides sont a l’affut pour contrer les actions de la justice. Paix a ton ame Norbert Zongo

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 18:01, par Sidbéwendé Zoungrana En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    Ouf ! Un peu d’air à respirer. Ce verdict français calme bien de coeurs. Quelque sera le temps, tu arriveras un jour au pays n’en déplaise à Me SÛR et consorts qui après t’avoir spolié de quelques millions d’Euros, se retrouvent (pour l’instant), le bec dans l’eau. C’est sur qu’ils te feront pissé encore des millions d’Euros supplémentaires pour te promettre de te faire sortir du bourbier par d’autres actions judiciaires telles les Appels et les Cassations etc. Mais nous burkinabé au Burkina Faso, nous sommes patients, bien patients. C’est pourquoi depuis lors, on n’a jamais cessé d’espérer, de prier et d’attendre. On saura pour ce faire, attendre encore quelques mois. Paris n’est pas Ouagadougou où, y régnant comme des petits dieux (ton aîné et toi), vous menaciez tout le monde, fermiez les bouches des Juges et achetiez toutes les personnes à même de vous soutenir dans l’insoutenable. Bref ! Vivement que tu rentres. L’air du Faso est et reste encore respirable même pour des gens de votre "acabit" qui, de par la force de l’argent volé, aviez pendant des années respirer l’air de la Gironde, des Limogeots et autres contrées glacières (neige oblige). Reviens, reviens pour répondre des sangs que vous (famille Compaoré) aviez versé sur notre terre sacrée, mais aussi pour les "Crimes Economiques" que vous aviez commis 27 années durant directement et indirectement par tout ce dam-dam d’escrocs que tu as formés et placés. Entre autres, on pourra retenir en passant, les éléments composant le Cercle, Ebomaf sa et autres Sociétés de Gestion Immobilière, les Holdings financiers dont vous vous êtes assurés de construire toute une toile "internationale" en guise de protection. Yel ka yé. Lebg wa bala. En bons frères, nous t’attendons et te recevrons avec joie et gaieté. Diendéré, Bassolet et consort vous y ont précédé et sont entrain d ’apprécier la magnanimité de leurs frères burkinabé qui ne lésinent sur rien, absolument rien pour écouter leurs frères égarés qu’ils finissent par retrouver. Au Burkina, il n’y que la Paix et l’Acceptation des autres qui priment. A bientôt donc.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 18:13, par AMADOU En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    Oui mon frère Ka. C’est inimaginable. Qu’on l’extrade ou pas les paroles de la maman de Norbert vont raisonner dans ses oreilles. YA WINDE NA BOU. C’est Dieu qui va juger. Norbert à une épouse comme François. Il a des enfants aussi. Les puissants d’hier marchent désormais la queue entre les jambes. Certainement que Kouassi sait qu’il n’est plus loin de la CPI. Tout peut arriver. Leurs amis les ont lâché et puis en bon chrétien ils sauront que c’est Dieu qui est fort

    Répondre à ce message

    • Le 5 décembre à 18:38, par Ka En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

      Merci Amadou de me lire : Avec ce véridique des juges Français, même si François n’est pas extradé, la maman Zongo que j’ai bien connu, et qui priait et bénissait tous les collectifs qui luttaient contre l’injustice de l’assassinat de son fils, reposera en paix dans sa tombe. Et je m’adresse ici à François ; je sais que toi et ta famille nous lisent : Il faut convaincre tes avocats et ait le courage d’assumer tes actes comme ton ami Gilbert Diendéré et revenir confronter la justice de ton pays pour l’honneur de tes enfants et de ton valeureux combattant père Bila Compaoré.

      Tu sais très bien que tu étais un mauvais conseiller de ton grand-frère, dont tes conseils et ceux de ton entourage a foutu ce dernier dans la merde. C’est pourquoi je te prie de se rappeler de ce que je donnais comme ma critique fondée au rapport de mon camarade Jafré sur la demande de ton extradition le 28 Mars dernier : Voilà ce que je disais, ‘’’Merci camarade Jafré : Tu as toujours été au côté des opprimés, surtout ton peuple Burkinabé ou tu as soutenu l’idéologue Thomas Sankara pour son objectif de faire avancer son pays. Que la France sache que le régime de Blaise Compaoré où la justice était à vitesse variable selon les humeurs (naturelles ou suscitées) des magistrats, et où chaque sortie des éléments du RSP est synonyme de bavure, est terminé de nos jours depuis que ce criminel a pris la fuite la queue sous les jambes. François aura une justice équitable, comme ça se passe avec les généraux. Qu’il ait le courage de revenir dans son pays qui lui a tout donné pour répondre de ses actes.

      Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 18:26, par jeunedame seret En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    Alleluia ! Ça donne quand même un courage de soulagement aux Burkinabe ; si aléatoire, casuel soit-il. Messieurs les avocats ; arrêtez vos comédies ; cela n’arrange pas François. Vous avez assez donné l’impression que vous le défendez ou le sauvez. Mais au dernier jour ?! François, viens, tu auras une repentance précoce ou hâtive.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 18:46, par TOERE En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    Tout ce qui arrive à Blaise COMPAORE ,son frère François COMPAORE aujourd’hui doit donner à réfléchir aux puissants d’aujourd’hui qui nous gouvernent et dont certains s’illustrent par l’arrogance ,l’injustice et l’abus de pouvoir .Certes il n’ y a pas de tueries de nos jours ,mais il y a trop d’injustices ,de brimades ,de corruption ,de favoritisme, de régionalisme ,de népotisme dans les nominations, attributions de marchés publics ,disparité dans la réalisation des infrastructures ETC. Retenons une bonne fois pour toutes ,que quand DIEU Tout Puissant te donne à un moment donné le pouvoir c’est pour que tu t’en serve pour faire le bien rien que le bien à ta communauté . Si tu t’en sert pour tuer ,voler ,brimer ,persécuter les autres, sache que tôt au tard, le même Dieu te punira et tu termineras ta vie dans le déshonneur et la honte . Regardez comment nos super puissants d’hier et certains de leur acolytes sont entrain de terminer minablement leur vie : Blaise ,François ,Diendere , Yacinte, Alizeta gando etc..
    A travers le monde regardez aussi ,comment des super puissants ,comme Sadam HUSSEIN ,KADAFI, Mobutu, Ferdinand Marcos ,BEN ALI etc . ont terminé leur vie de la manière la plus atroce . Au temps de leur splendeur ,ils se croyaient tout permis ayant droit de vie et de mort sur leurs concitoyens . Ils se croyaient DIEU sur terre .
    Alors à tous ceux qui nous dirigent aujourd’hui soyez humbles ,justes,équitables . Vous pouvez vous servir de vos positions actuelles ,pour détourner des fonds publics ,exceller dans l’affairisme ,vous croire tout permis parce que vous êtes proche parent ou ami du président du FASO RMCK, faites beaucoup attention ,car ça n’arrive pas qu’aux autres . La mort vaut parfois mieux que le déshonneur à la manière des frères COMPAORE . C’est un simple conseil de citoyen lambda.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 18:52, par Tounsida En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    Une nouvelle réjouissante. Peu importe le temps que cela prendra, justice sera rendue pour ce crime crapuleux. Déjà Francois est entrain de passer des pires moments de son existence avec une conscience lourde et une âme hantée . Ton nom est dans tous les journaux et réseaux sociaux ce matin et de la plus terrible manière. Tout le monde entier retiendra que tu es cité comme suspect numero 1, commandité de tuer et bruler le corps de Norbert Zongo. Pour ca, on ne te laissera jamais en paix. Jamais. Repose en paix Norbert, nous continuerons de nous battre pour que la vérité s’éclate malgré les difficultés. Ton combat n’a pas été vain.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 19:19, par Kouka En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    Si François Compaoré et le Caporal Diendieré sont envoyés en prison, on peut considérer maintenant que tous les crimes crapuleux commis au Burkina sont punis.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 19:33, par Tiibo En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    je nai jamais compris pourkoi malgré les ambassades ki doivent temoigner de l’excellence des relations entre les pays un homme nuissible et recherché dans un pays A court se refugier dans un pays B pourtant en bonne relation avec le pays A. De facon automatik et pour temoigner des bonnes relations d’amitié entre les pays on devrait livrer nos ennemis communs

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 20:47, par MOI En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    Vous ne connaissez pas encore ces français, ils vont revenir encore avec d’autres blabla de leur lois bidons pour nous reculer la date.
    Tant que les COMPAORE aurons des sous à dépenser, tant qu’ils aurons les contactes de toutes les taupes en Afrique (ceux dont la france a besoin), ils ne seront pas livrés à la loi Burkinabè.
    Ces français ne nous prennent pas en considération.
    Nous devons faire de même pour eux. Il faut qu’ils se lèvent un jour voir que le drapeau de la Russe ou de la chine flotte au Burkina et qu’on leur dise bye bye (genre Séné-Gambie) . Le temps de se refaire et remettre notre drapeau.
    Ce sont les autres qui sont biens avec les français ; voyez comment les Algériens les ont bouter dehors !
    Tôt ou tard cela viendra et ça sera un réveil douloureux pour la france.
    En avant le Gilets jaunes, faites pire !

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 20:58, par armel En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    caca est le plus ignorant de la justice française oui.Vous prenez vos rêves pour la réalité. Votre petit dieu sera extradé pian

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 22:47, par Gongr’vinlem En réponse à : Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

    Tant que le Burkinabè ne sera pas réconcilié avec lui-même, il ne pourra jamais se réconcilier avec son frère ou sa soeur. Continuer comme ça les messages de haines rétrogrades est une folie qui ne vous amènera nulle part. Donc je vous invite à la retenue et à l’amour de vos frères et soeurs sans préjugés. Je suis sûr que si on demande à certains de rapporter la preuve de leurs déclarations gratuites, ils ne pourront même pas avancer un seul fait. de grâce, est-ce qu’un jour les burkinabè sauront se réconcilier ou on y va directement dans le scénario du Rwanda ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre l’incivisme et la corruption : Norbert Zongo, un exemple de combat
Assassinat du journaliste Norbert Zongo : 20 ans après, vérité et justice sont toujours attendues
Affaire Norbert Zongo : ‘’Mes souvenirs de reporter, 20 ans après...’’
20e anniversaire de l’assassinat de Norbert Zongo : A Fada N’Gourma, on a marché pour réclamer vérité et justice
Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré
Extradition de François Compaoré : Les avocats de l’Etat burkinabè dénoncent « des sous-entendus insultants »
Extradition de François Compaoré : Tout sur l’arrêt du 13 juin 2018 portant demande de complément d’information
Demande d’extradition de François Compaoré : Le compte rendu de l’audience du 28 mars 2018 de la Cour d’Appel de Paris par Bruno Jaffré
Demande d’extradition de François Compaoré : Les requérants doivent patienter jusqu’au 13 juin 2018
Assassinat de Norbert Zongo : Les organisations de défense des droits humains dénoncent 19 ans d’impunité
17 ans après l’assassinat de Norbert Zongo, la SEPP en appelle au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré
Poeme : Le temps passe, l’injustice demeure
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés