Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a point de bonheur sans courage, ni de vertu sans combat. Jean-Jacques Rousseau» 

Crise de Gouvernance : Kadidjia Traoré, le maire de Gourcy suspendu, des populations protestent dans la rue

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Yann Nikiema • jeudi 8 novembre 2018 à 23h45min
Crise de Gouvernance : Kadidjia Traoré, le maire de Gourcy  suspendu, des populations protestent dans la rue

Des membres d’organisations de la société civile (OSC) et des citoyens de la ville de Gourcy, pour la cinquième fois étaient encore dans les rues de la cité de Naaba Yadéga ce jeudi 08 novembre 2018. La suspension du maire de la commune Kadidjia Traoré par l’autorité de tutelle est la cause du mécontentement des manifestants.

Depuis pratiquement plus d’une année, le torchon brûle entre la présidente du conseil municipal de Gourcy et ses collègues élus. La crise ouverte qui s’en est suivie au sein du conseil a amené un groupe de conseillers à initier courant 2017 une motion de défiance. Mais, l’initiative avait été arrêtée suite à des concertations et médiations conduites par les autorités locales, des personnes de ressources et des cadres du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), parti dont sont issus le maire Kadidja Traoré et la majorité des signataires de la motion.

Face à la situation qui visiblement n’a pas évoluée, 67 conseillers (MPP et certains du CDP) sur les 94 que compte la commune ont relancé la motion de défiance le lundi 30 juillet 2018. Déficit de communication et de collaboration avec les membres du bureau du conseil municipal, écart de langage, mauvaise ou non-exécution des marchés publics et de certaines délibérations sont entre autres les raisons officielles qui ont motivées le dépôt de la motion de défiance.



Une motion de défiance sans suite ?

Depuis un trimestre la motion déposée n’a pas eu de suite, alors que les textes du code général des collectivités territoriales en la matière prévoient la convocation dans un délai d’une semaine d’une session extraordinaire par la présidente du conseil municipal afin de statuer. La question qui mérite réponse est de savoir si c’est le dépôt de plainte contre X au tribunal de Grande Instance (TGI) de Ouahigouya par le maire Kadidjia Traoré contre la légalité de la liste des signataires de la motion qui a bloqué la convocation de la session ?

Tout compte fait selon nos informations, des tractions à un haut niveau régional ont eu lieu au TGI et qui ont abouti à la suspension provisoire du procès qui était du reste programmé après la rentrée judiciaire. L’on peut s’interroger aussi si c’est le refus du maire d’obtempérer aux injonctions de la tutelle par rapport à la tenue des sessions avant la résolution de la crise liée à la motion de défiance qui en sont les raisons ?

La tutelle administrative tranche

Par arrêté 2018-237/MATD/CAB en date du 06 Novembre 2018 signé du ministre Siméon Sawadogo, Madame Traoré Kadidjia est donc suspendue de ses fonctions de maire de la commune de Gourcy en application des dispositions des articles 271 et 272 de la loi N°055-2004/AN portant Code Général des Collectivités Territoriales. Cet arrêté vient trancher sur la guéguerre qui ralentit le développement communal, ce qui n’est pas de bon gout pour les défenseurs du maire.

Les protestataires saccagent un corbillard et vandalisent des domiciles

Dès que la nouvelle est tombée, une résistance s’est spontanément organisée autour de certaines OSC, de commerçants et autres conseillers acquis à la cause du maire. En cette matinée du jeudi 08 novembre 2018, C’est dans une ambiance surchauffée, faisant craindre des dérapages que des marcheurs ont convergé du marché central de Gourcy vers l’hôtel de ville avec pour intention de fermer la mairie.

N’ayant trouvé aucune présence dans l’enceinte de la mairie, les mécontents dans leur furie ont fait sortir le Corbillard stationné (Don du député MPP Abdoulaye Ouédraogo dit Titanic) et l’ont simplement saccagé avant d’aller vandaliser les domiciles du même député et du Secrétaire Général du MPP Zondoma par ailleurs ancien maire et 2ème vice-président du Conseil Régional du Nord (Ouédraogo.W Dominique).

« Sans explications fiables, aucun maire ne travaillera dans cette mairie »

Le porte-parole des manifestants Luc Savadogo a signifié au préfet du département de Gourcy Inoussa Dianda, que les populations exigent des explications sur les raisons de la suspension du maire. « Le maire c’est nous qui l’avons élu, par conséquent l’autorité doit nous dire pourquoi contre notre volonté elle arrête l’élan de développement communal qui était amorcé par la bourgmestre ? », s’insurge M. Savadogo.

« Si nous n’avons pas d’explications fiables, nous prendrons les dispositions pour qu’aucun maire ne travaille encore dans cette mairie, advienne que pourra », a prévenu Luc Savadogo qui du reste se proclame de la coordination des associations et mouvements de jeunesse du Zondoma. L’autorité départementale qui dit avoir pris bonne note et attend une note écrite qu’il transmettra à qui de droit a exhorté les manifestants au calme et à la retenue afin d’éviter les troubles à l’ordre public.

En tous les cas conformément à l’article 281 du CGCT, dès que la suspension est consommée, la tutelle est tenue de nommer un des adjoints ou tout autre conseiller dans les meilleurs délais pour assurer l’intérim afin d’assurer la continuité du service public communal et du conseil. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Politique : L’UPC a « enfin » obtenu son récépissé, « mais la question de fond demeure »
Rentrée politique : Le CDP dénonce une gestion « des plus obscures » des gouvernants actuels
Crise à la CENI : Harouna Dicko analyse les « scènes du film »
CDP section USA : Les militants mobilisés pour la reconquête du pouvoir
Commune de Tchériba (Mouhoun) : Des militants du MPP menacent de quitter le parti
Assemblée nationale : Une première conférence sur les grandes questions de la nation
Député Nicolas Koumbaterssour Dah : « Ma retraite politique ne tardera pas »
Crise de Gouvernance : Kadidjia Traoré, le maire de Gourcy suspendu, des populations protestent dans la rue
Assemblée nationale : Deux jours de séminaire pour renforcer le leadership féminin
Commune de Gourcy : Le maire Kadidjia Traoré suspendue de ses fonctions par arrêté ministériel
Assemblée nationale : Un comité ad hoc pour relire le Règlement intérieur de l’Assemblée nationale en faveur du genre
Assemblée nationale : L’association des Anciens Ambassadeurs du Burkina Faso reçue en audience
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés