Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a point de bonheur sans courage, ni de vertu sans combat. Jean-Jacques Rousseau» 

Tribunal de Grande Instance de Fada : Le personnel observe un arrêt de travail à durée indéterminée

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • lundi 5 novembre 2018 à 23h50min
Tribunal de Grande Instance de Fada : Le personnel observe un arrêt de travail à durée indéterminée

Le personnel du Tribunal de Grande Instance de Fada observe un arrêt de travail avec effet immédiat, à compter de ce lundi 5 novembre 2018 pour une durée indéterminée, a-t-on appris de sources judiciaires.

Ce mouvement serait dû à l’absence d’un dispositif sécuritaire minimum du fait du mouvement d’humeur des agents de la Garde de sécurité pénitentiaire (GSP), entamé depuis la semaine dernière. Cette décision fait suite à l’Assemblée Générale des syndicats des magistrats et des greffiers relative au mouvement de la GSP et la levée du dispositif sécuritaire autour des juridictions.

Par cet arrêt de travail, le personnel judiciaire de la région de l’Est entend exiger un minimum de conditions de travail sur le plan sécuritaire. Les grévistes réclament ainsi la mise en place d’un dispositif sécuritaire minimum dans un contexte sécuritaire très préoccupant dans la région de l’Est depuis quelques temps.

Ils exigent également l’érection d’un mur autour de l’enceinte du tribunal. D’ailleurs, une lettre en rapport avec la construction du mur a été transmise au ministre de la justice, il y a deux semaines. Mais, jusque-là, il n’y a eu aucune réaction de la part du ministre Réné Bagoro.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 5 novembre à 17:54, par hummmmm En réponse à : Tribunal de Grande Instance de Fada : Le personnel observe un arrêt de travail à durée indéterminée

    ok il faut un arrêt immédiat de payement de leur salaire !

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre à 18:11, par le juste En réponse à : Tribunal de Grande Instance de Fada : Le personnel observe un arrêt de travail à durée indéterminée

    Une réaction bien fondée mais, je crois qu’on ne construit pas un mure en 2 semaines surtout quand il s’agit des procédure de passation des marché publique. La sécurité oui, mais allons doucement chers magistrats.

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre à 19:32, par Elève En réponse à : Tribunal de Grande Instance de Fada : Le personnel observe un arrêt de travail à durée indéterminée

    Il faut les laisser. Quand je vois des magistrats qui se comportent ou raisonnent comme nous les élèves, cela me fait beaucoup penser. Pensent-ils qu’on peu dans un laps de temps clôturer tout un service. S’ils sont si pressés, ils n’ont qu’a cotiser pour ériger le mur de leur service. Au lieu de vous taire, vous sortez pour étaler votre bruit de béotien primaire.

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre à 21:34, par Nobga En réponse à : Tribunal de Grande Instance de Fada : Le personnel observe un arrêt de travail à durée indéterminée

    Depuis quand un troisième pouvoir arrête-il de travailler ? Si le gouvernement et les députés se mettaient à agir ainsi, où irions nous ? Exigez la construction d’un mur en deux semaines c’est un peu trop fort, sinon même que c’est demander un bangala à une femme ! On verra du tout dans ce pays. Si les militaires eux aussi arrêtaient de travailler, alors ce sera totalement la fin de la fin. Mettez un peu de l’eau dans votre dolo car ce sont les risques du métier.

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 05:20, par Justice En réponse à : Tribunal de Grande Instance de Fada : Le personnel observe un arrêt de travail à durée indéterminée

    Le palais de justice de Fada date des années 1960 et n’a jamais eu de clôture. Depuis des dizaines d’années, les acteurs ont toujours demandé l’érection d’une clôture en vain. Cette demande a été maintes fois renouvelée ces deux dernières années. La GSP qui assurait la sécurité a relevé le manque de clôture comme une faiblesse. Rien n’a été fait. Reconnaissons que le fait de lever la sécurité par la GSP accroît le risque d’insécurité. Les acteurs ont estimé nécessaire de prendre cette mesure qui peut être acceptée ou non. Le problème de manque de clôture date depuis les indépendances. Plusieurs Ministres de la justice ont pris l’engagement de le faire. Faut-il attendre l’irréparable pour discutailler et dire il faut que ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 05:37, par Par moi même En réponse à : Tribunal de Grande Instance de Fada : Le personnel observe un arrêt de travail à durée indéterminée

    Mes gars prenez le temps de bien lire leur message.ils ont dit qu’ils ont dressé une note par rapport la clôture ,à leur ministre il y a 2semaines de cela sans aucune réaction ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 06:22, par Burkina En réponse à : Tribunal de Grande Instance de Fada : Le personnel observe un arrêt de travail à durée indéterminée

    Comme beaucoup d’autres l’ont déjà dit, la revendication est légitime mais la méthode maladroite. Si le personnel de la justice veut la tête de son ministre qu’il le dise sinon il y a des choses qu’on ne comprend pas. Si la GSM est en grève le Procureur de Fada peut et doit immédiatement requérir une autre force, ou même exiger de la GPS d’assurer le service minimum. Je rappelle au passage que le Tribunal de Fada date d’avant les indépendances. Récemment on a entendu que plus d’un milliard à été voté pour en faire une Cour d’appel. Aucun magistrat n’avait pensé au mur. Pendant leur grève de la rentrée passée, les enseignants ont demandé plus pour leurs élèves leurs conditions matérielles de travail que pour eux même. Dans leur lutte victorieuse, les magistrats n’ont pensé qu’à eux seuls. Et aujourd’hui on parle de mur des tribunaux et des magistrats pensent qu’en 2 semaines, un ministre peut faire construire un mur qui n’avait pas été construit en 60 ans ! Il que les "intellectuels" burkinabé je dirai certains pseudosyndicalistes soient moins bêtes que cela : soyez réalités dans vos revendications et sages dans vos méthodes de lutte.

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 07:00, par mobutu En réponse à : Tribunal de Grande Instance de Fada : Le personnel observe un arrêt de travail à durée indéterminée

    Si c’ est le mur qui est La pomme de discorde , c’ est que c’ est un faux probleme. Si ces gens ignorent qu’ on ne peut pas construire un mur en moins de deux semaines , c’ est que leur ecole ne leur a pas servi.

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 07:56, par HUG En réponse à : Tribunal de Grande Instance de Fada : Le personnel observe un arrêt de travail à durée indéterminée

    Ah bon, les HOMMES de droit qui travaillent dans cet tribunal font ils grève aussi. Ont -ils déposé un préavis de grève respectant les lois en la matière. Pouvoir du MPP et acolytes voyez votre ministre de la femme qui dit haut et fort qu’elle est du MPP a fait réquisitionner de manière injuste des travailleurs dans le but de casser la grève du 24 au 27 avril 2018. Là je suis très surpris que ceux connaissent bien le droit ne fasse pas réquisitionner de manière juste des GSP pour assurer le service minimum mais décident de partir en grève. Dans quel pays sommes nous ? Ou bien les GSP font partie des corps où on ne peut pas réquisitionner des agents.

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 08:06, par HUG En réponse à : Tribunal de Grande Instance de Fada : Le personnel observe un arrêt de travail à durée indéterminée

    Construction d’un mur. On dit que le ministre n’a pas répondu en deux semaines par rapport à çà.Donc chers magistrats lorsqu’on pose une doléances en deux semaines et qu’on ne réagit pas cela équivaut à un refus de satisfaire cette doléance ? Éclairez ma lanterne car je ne suis pas juge. Voyez vous, on ne peut pas tout avoir dans la vie. Vous avez optez pour l’amélioration de vos conditions de vie au détriment de vos conditions de travail. Donc, il faut assumer. En 2016, quand vous étiez en grève et qu’on a signé des décrets vous accordant des avantages faramineux vous avez suspendu tout net votre grève pourquoi à l’époque vous n’avez pas continuer votre grève pour qu’on se penche sur vos conditions de travail. je sais qu’à l’époque votre palais de justice de fada n’était pas clôturer. TOND NINA POUKA MIN (nos yeux sont ouverts).Le temps est le meilleure juge de l’histoire.

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 10:11, par B22 En réponse à : Tribunal de Grande Instance de Fada : Le personnel observe un arrêt de travail à durée indéterminée

    vous saviez ? on va tout voir dans ce Pays,quand ces magistrats parle d’une correspondance adressée à leur Ministre de tutelle il y a deux semaine
    ça fait combien de temps on attend le jugement de sankara.Des bons à rien,mon n’oeil

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 13:38, par le patriarche En réponse à : Tribunal de Grande Instance de Fada : Le personnel observe un arrêt de travail à durée indéterminée

    Quelle honte pour ces charognards ! Si ces enfantillages ou du moins ces infanteries citées-là servent de motifs de grève, on aura pas besoin de dires à ces travailleurs de la justice qu’ils sont sans conscience donc, irresponsables. Que ces grosses tetes aillent constater les realités des vrais services de sécurité( POLICE GENDARMERIE) mais leurs élements ne cessent de travailler. Pire, ils sautent sur des mines mais, continuent de faire leur boulot. C’est ca on appelle la responsabilité. Vous personnels autres bandes inconscients, assis dans des quatre murs, munis de climatiseurs, corrompus jusqu’aux os, aboyez dans les medias ko onditions de travail..... ko GSP....ko magistrats.... ko insécurité. Allez, foutez-nous le silence !

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 06:40, par La Solution En réponse à : Tribunal de Grande Instance de Fada : Le personnel observe un arrêt de travail à durée indéterminée

    Attention.Ils Faut Qu’ont Prend Notre Burkina Au Serieu".Mûr" Je Connais Pas Trop Mais Dite Moi Qu’est Ce Qu’on Derober Dans Cette Maison ? Si Vous Aviez Peur Des Terroristes Eux Ils S’en Fou De Vos Fameux Mur Pr Pénetré.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journée internationale de la tolérance : « Il est temps pour les Burkinabè de s’en approprier », selon un groupe de 35 citoyens
Journée africaine de la jeunesse au Burkina : Action jeunesse UEMOA outille les jeunes de la Boucle du Mouhoun
OUAGADOUGOU : Kémi Seba lance les tribunaux populaires contre la Françafrique
Situation alimentaire et nutritionnelle : Le Comité de prévision analyse les résultats de la campagne agricole qui s’achève
Suivi des programmes de développement : Du matériel informatique pour produire des statistiques de qualité
Ministère de l’Agriculture : Du matériel roulant pour les directions régionales
Ouagadougou : Le ministère de la sécurité annonce une formation tactique au Palais des Sports de Ouaga 2000
Education : Le ministère de l’Education nationale et ses partenaires privés accordent leurs violons
Appui à l’éducation au Yatenga : Des salles de classes et du matériel offerts par Educo
Augmentation du prix du carburant : Deux Organisations de la société civile appellent à la mobilisation et l’unité dans la lutte
Augmentation du prix du carburant : un devoir de vérité et de responsabilité
Ouagadougou : Pascaline Tiemtoré libérée après trois jours de séquestration
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés