Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Mieux vaut une conscience tranquille qu’une destinée prospère. J’aime mieux un bon sommeil qu’un bon lit.»  Victor Hugo

Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé parle cohabitation religieuse avec un envoyé spécial de l’Union européenne

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Edouard K. Samboé (stagiaire) • jeudi 25 octobre 2018 à 23h33min
Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé parle cohabitation religieuse avec un envoyé spécial de l’Union européenne

Le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a reçu en audience, le 25 octobre 2018, le chargé de la promotion de la liberté de religion ou de conviction en dehors de l’Union européenne, l’envoyé spécial Jan Figel.

Durant leur entretien, les deux interlocuteurs ont évoqué quelques pistes de solutions à la problématique du phénomène religieux au Burkina Faso, à travers la mise en œuvre d’actions de promotion de la liberté religieuse. Ils ont aussi parlé de l’emploi des jeunes et du dialogue interreligieux.

Au sortir de l’audience, l’envoyé spécial Jan Figel, qui est à sa première visite au Burkina Faso, est revenu sur les objectifs de sa visite. A l’origine de sa venue, le maintien des relations de coopération entre l’Union européenne (UE) et le Burkina Faso. Au regard des enjeux sécuritaires de nature religieuse qui menacent le Nord et l’Est du Burkina Faso, dit-il, « l’UE entend s’engager aux côtés du gouvernement burkinabè afin de proposer des solutions… ».

Pour ce faire, « l’UE soutiendra tous les acteurs impliqués dans la promotion de la liberté religieuse, la formation professionnelle, l’emploi des jeunes et le dialogue interreligieux ». A cet effet, les leaders religieux et plusieurs autres corporations de nature cultuelle seront approchés afin de proposer des actions pour l’éradication du radicalisme religieux.

Selon Jan Figel, « le Burkina Faso est un exemple de cohabitation religieuse à saluer. D’où l’intérêt d’encourager les acteurs engagés en ce sens à travers des appuis financiers divers ».[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Edouard K. Samboe
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Vie des partis au Burkina : Naissance du Front africain pour le changement
Situation nationale : « Le Burkina n’a rien d’autre à offrir aux terroristes que le combat sans merci », affirme Jean De Dieu Somda, vice-coordonnateur du Haut-conseil du CDP
Présidentielle 2020 : Les favoris et les priorités selon notre deuxième sondage
40 ans de vie politique et syndicale : Dr Emile Paré prépare ses mémoires
Elections de 2020 : « Il est hors de question de découpler la présidentielle et les législatives », déclare l’opposition
Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo
Eddie Komboïgo à des étudiants : « Si vous n’avez pas confiance en l’avenir, vous aurez un comportement négatif »
Réseau libéral africain : Gilbert Noël Ouédraogo désigné président délégué
Décès de Jean-Baptiste Natama : Un an déjà
Bobo-Dioulasso : Les responsables de l’URD échangent avec leurs militants
Programme d’urgence pour le Sahel : Plus de 47 milliards de FCFA investis en 2018
Vie des partis : Le RPR annonce 200 nouvelles adhésions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés