Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Mieux vaut une conscience tranquille qu’une destinée prospère. J’aime mieux un bon sommeil qu’un bon lit.»  Victor Hugo

Sécurité du SIAO 2018 : Le directeur général, Dramane Tou, rassure

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Mariam OUEDRAOGO (stagiaire) • mardi 23 octobre 2018 à 18h03min
Sécurité du SIAO 2018 : Le directeur général, Dramane Tou, rassure

La 15e édition du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO) s’ouvre le 26 octobre prochain. Et elles sont nombreuses, les personnes qui se posent des questions sur la sécurisation de l’évènement. Quelles sont les mesures prises à cet effet ? Le directeur général du SIAO, Dramane Tou, rassure.

Face au contexte national marqué par des attaques terroristes à répétition, des mesures sécuritaires sont prises pour assurer la bonne tenue du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO), prévu du 26 octobre au 4 novembre 2018 dans la capitale burkinabè. Selon Dramane Tou, le directeur général du SIAO, « un arsenal de riposte est au point pour parer à toute éventualité. Pour ce faire, l’effectif des forces de défense et de sécurité requis pour sécuriser le site et les lieux stratégiques a été renforcé.

Ces forces disposent de moyens techniques comme la vidéosurveillance, les magnétomètres, les portiques de contrôle des métaux, etc., pour accomplir au mieux leur mission, sur un périmètre balisé très large. Tous les sites d’exposition seront sous surveillance permanente pendant les dix jours que durera la manifestation ».

Pour éviter les longues files d’attente constatées lors des précédentes éditions, il est prévu « un système sécurisé de vente de tickets d’entrée et de badges permanents, sur le site et auprès de certains partenaires de l’édition. Aussi, les visiteurs pourront se procurer des tickets auprès de certaines stations-services et boutiques de la place, ainsi qu’auprès du réseau de téléphonie mobile ».
Pour le succès de la manifestation, « chacun est appelé au strict respect des consignes sécuritaires et à une certaine vigilance ».

Mariam OUEDRAOGO (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cadre sectoriel de dialogue « commerce et services marchands » : Une performance physique de 76,10% en 2018
Financement de l’entrepreneuriat au Burkina : « Nous demandons la suppression pure et simple de tous ces fonds nationaux qui sont budgétivores », déclare l’AJCEB
Entrepreneuriat : Le projet Job Booster offre des formations à des jeunes
Chambre consulaire du Burkina : Le bilan de 2018 jugé satisfaisant
Economie : Un banquier chez le premier ministre
Projets structurants au Burkina : L’UE et l’AFD s’engagent pour 38 milliards de F CFA
Economie : Le représentant Afrique du FMI échange avec le premier ministre
Maison de l’entreprise : Une compétition de plans d’affaires pour les bénéficiaires du PEJDC
Filière coton : Trois jours de réflexion pour relancer le secteur
Economie burkinabè : « Le secteur privé se porte bien » malgré la crise sécuritaire
Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement : Les projets et programmes de 2018 passés à la loupe
Organisation mondiale des douanes : Des experts en dossier recettes renforcent leurs comptétences
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés