Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a point de bonheur sans courage, ni de vertu sans combat. Jean-Jacques Rousseau» 

Arts martiaux : Le Vovinam Viet vo dao a célébré ses 40 ans avec faste

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET | Par Jacques Théodore Balima • mardi 16 octobre 2018 à 15h49min
Arts martiaux : Le Vovinam Viet vo dao a célébré ses 40 ans avec faste

Le Vovinam Viet vo dao, art martial vietnamien, est pratiqué depuis 40 ans au Burkina Faso. La célébration de ce jubilé d’Emeraude a été couplée avec le championnat national. Des certificats de reconnaissance ont été décernés aux pionniers de la discipline au Burkina Faso.

L’art martial vietnamien a 40 ans de pratique au Burkina Faso. Pour célébrer cet anniversaire, les responsables de la Fédération ont convié pionniers et pratiquants du Viet Vo Dao dans la nouvelle salle des arts martiaux de l’Institut des Sciences du Sport et du Développement Humain(ISSDH) ex-INJEPS.

En effet, le Viet vo dao a été introduit au Burkina en 1978 par le Français Robert Estom. Parmi les premiers apprenants, on retient Maitre Alfred Conombo, aujourd’hui ceinture noire. Progressivement, l’art gagne de l’ampleur compte aujourd’hui plusieurs centaines de pratiquants et d’enseignants.

Un art qui rapporte des lauriers

Lors du dernier Mondial, le Burkina est revenu avec la troisième place grâce aux performances de ses voshings. Sur le plan africain, il occupe la deuxième place. « Le niveau de pratique du Viet vo dao s’améliore d’année en année comme le témoignent les résultats », s’est réjoui le directeur technique national, Moussa Nassouri.

Pour matérialiser les 40 ans, les responsables de la fédération et les invités ont coupé le gâteau d’anniversaire en présence des pratiquants. Le bilan de ces années et aussi de la prestation des athlètes pendant le championnat ont fait la satisfaction de Fernand Ouédraogo, président de la Fédération. Même si la mobilisation n’a pas été au rendez-vous. « Je suis un président comblé mais pas totalement. Parce que je m’attendais à plus de public, à plus de Burkinabè. Nous avons suffisamment fait pour le Burkina en ayant au moins la troisième place au plan mondial. Donc je m’attendais à plus de public. Néanmoins, je suis satisfait de la prestation des voshings », a-t-il indiqué.

2019, année à trois défis

2018 aura été une année fructueuse pour le Viet vo dao au Burkina Faso. Plusieurs prix remportés. Mais 2019 ne sera pas sans défis. En effet, trois compétitions majeures attendent les voshings burkinabè. Il s’agit notamment de la Coupe d’Afrique au Burkina Faso, de la Coupe d’Afrique des arts martiaux en Côte d’Ivoire et de la Coupe du monde des arts martiaux vietnamiens en Russie.

Le Burkina se prépare déjà pour participer sereinement et efficacement à ces rencontres. Et on souhaite également que les pratiquants puissent retrouver l’union sacrée avec la paix des braves entre l’aile Apollinaire Ouédraogo et la Fédération dont les dissensions ont trop duré et perdu des Voshings.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés