Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) recrute un consultant

Accueil > Petites annonces > Emplois • Communiqué • jeudi 11 octobre 2018 à 15h45min
L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) recrute un consultant

Créée en 1951, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) est l’organisation intergouvernementale chef de file dans le domaine de la migration. Devenue l’agence des Nations Unies chargée des migrations en septembre 2016, l’OIM est attachée au principe selon lequel des migrations qui s’effectuent en bon ordre et dans le respect de la dignité humaine sont bénéfiques aux migrants et à la société.

Elle œuvre de concert avec ses partenaires de la communauté internationale pour aider à relever les défis opérationnels croissants de la migration, améliorer la compréhension des questions migratoires, encourager le développement économique et social par la migration et préserver le bien-être et les droits humains des migrants. Installée au Burkina Faso en 2003, l’OIM travaille de concert avec le Gouvernement afin d’assurer une meilleure réponse aux défis liés à la gestion des flux migratoires.

En étroite collaboration avec les autorités burkinabè, les partenaires locaux et internationaux et la société civile, l’action de l’OIM se matérialise à travers différents programmes concernant principalement la protection et l’assistance aux migrants en situation de vulnérabilité, l’assistance au retour volontaire et la réintégration socioéconomique des migrants de retour, le renforcement de capacités techniques et opérationnelles en matière de gestion des frontières, les campagnes d’information et de sensibilisation sur les risques de la migration irrégulière, l’appui dans la formulation des politiques de gestion des migrations, la lutte contre la traite des êtres humains, la migration et le développement.

Dans son souci d’apporter une assistance appropriée aux migrants en transit et particulièrement ceux en situation de vulnérabilité, l’OIM Burkina Faso en collaboration avec le Gouvernement burkinabè a initié le projet “Safety, Support and Solutions across the Central Mediterranean Route” (3S – RCM) financé par le Departement for International Development (DFID) du Royaume Uni et mis en œuvre dans plusieurs pays en Afrique de l’Ouest et du Centre qui sont fréquemment empruntés par les migrants en route vers la méditerranée centrale pour une durée totale de 2 ans . Il vient en complément à l’Initiative conjointe EU-OIM pour la protection et la réintégration des migrants au Burkina Faso.

L’objectif est d’apporter une assistance et une protection aux migrants en transit qui sont en situation de vulnérabilité, afin qu’ils soient capables de satisfaire leurs besoins fondamentaux et d’être informés des risques liés à la migration irrégulière. Le projet vise également à créer une meilleure compréhension des tendances migratoires par les organisations non gouvernementales et les structures nationales afin que celles-ci améliorent leur réponse en la matière. Ces Termes de Référence (TdR) sont élaborés pour préciser le travail du consultant spécialisé sur les questions migratoires devant réaliser cette étude.

Les activités envisagées dans les présents TdR sont relatives à l’axe3 dudit projet 3S-CMR visent à compléter la quantification et la qualification des flux, tendances et routes migratoires disponibles par la collecte d’informations plus approfondies en vue d’élaborer les profils et les conditions des migrants le long de la Route vers la Méditerranée Centrale (RMC).

Le sujet proposé pour cette recherche se formule de la manière suivante : « Sites aurifères et mobilité ». La thématique ainsi définie, nous renvoie vers les questions ci-après :

• Quel est le profil des personnes qui vont travailler dans les mines (nationalité, âge, éducation, emploi préalable, etc.)

• Quels sont les facteurs incitatifs vers les mines
• Quel est l’impact et l’utilisation des fonds provenant de l’exploitation minière sur la vie des miniers

• Quelles sont les intentions de ces travailleurs dès leur arrivé (rester ou partir, si partir, où, comment, quand)
• Quels sont les systèmes qui permettent cette mobilité
• Quels sont les canaux de communication et d’information

2. OBJECTIFS DE RECHERCHE

Objectif général :

L’étude a pour but de mieux comprendre le schéma de la migration en lien avec les activités aurifères.

Objectifs spécifiques :

• Objectif spécifique 1 : Décrire le profil des migrants ou candidats potentiels à la migration en lien direct avec le secteur minier (aurifère)

• Objectif spécifique 2 : Analyser les facteurs push/pull vers les mines

• Objectif spécifique 3 : Déterminer les intentions de ces travailleurs dès leur arrivé (rester ou partir, si partir, où, comment, quand) et les systèmes qui permettent cette mobilité

3. COUVERTURE GÉOGRAPHIQUE & POPULATIONS CIBLES

Couverture géographique

Tableau 1 : Zone de couverture de la recherche

Dépendamment de la pertinence des zones, une région donnée peut être changée par une autre Population cible

Nous pensons qu’il serait intéressant ici de cibler, les individus de sexe, âge et statut social confondus. Il sera intéressant notamment de déterminer si toutes ces variables ont un réel impact sur le processus de décision ou encore sur la manière dont elle a fait l’expérience de la migration.
4. DUREE
La présente consultation est prévue pour une durée de 2 mois et pourra participer aux étapes suivantes de la recherche : la validation des outils, des données, des livrables et des présentations au comité de suivi et aux partenaires de la migration.

5. CADRE THÉMATIQUE

-  Profil des migrants de l’Afrique de l’Ouest et du Centre impliquer dans l’orpaillages
-  Mobilité pour le travail et développement (cartographie des zones de mobilité liées aux activités minières)

6. TACHES

Le consultant sera en charge de la collecte des données, de la gestion et de la formation des enquêteurs

7. RÉSULTATS ATTENDUS

Le résultat attendu dans le cadre de cette recherche est de produire une analyse (données) permettant de mieux décrire la dynamique migratoire en lien direct avec les sites aurifères dans le but de soutenir le gouvernement ou autres acteurs intervenant dans le domaine de la migration dans leurs efforts de mise en place des politiques de prévention et de protection migratoire adaptées.
Livrable 1 : Un rapport synthétique sur l’orientation de l’équipe/réunion de démarrage, entretiens avec les parties prenantes clés, stratégie de collecte de données
Livrable 2 : base de données obtenues lors des enquêtes
Livrable 3 : Base(s) de données nettoyée(s) des enquêtes

8. QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCE

-  Minimum un Diplôme de master dans le domaine de la démographie, sciences sociales ou autres disciplines relatives.
-  Avoir au moins, sept années d’expérience professionnelle en matière des mouvements de population et/ou du développement, domaine de la recherche
-  Avoir une bonne expérience dans l’élaboration d’un plan de recherche
-  Avoir une bonne expérience dans l’élaboration des stratégies de collectes et d’analyse de données y compris l’échantillonnage
-  Avoir une expérience dans l’élaboration et la production des rapports.
-  Avoir une expérience dans l’élaboration du plan de communication
-  Avoir une bonne expérience de travail avec des organisations onusiennes ou internationales ;
-  Une connaissance approfondie du secteur minier, contexte socio-économique et sécuritaire burkinabè, de la participation citoyenne des communautés locales aux processus de développement, dans l’analyse et l’évaluation des phénomènes migratoires ainsi que de leurs répercussions sur le vécu quotidien des communautés de départ, de transit et d’accueil seront un atout important.

9. COMPÉTENCES

Le titulaire doit démontrer les compétences suivantes :
-  Communication : avoir un esprit d’écoute, aptitude à communiquer les résultats de données quantitatives de manière claire et concise, tant oralement que par écrit
-  Créativité et initiative : savoir trouver de nouveaux moyens pour améliorer son action et atteindre ses objectifs.
-  Il faut des compétences de Team Leader : formation des enquêteurs, expérience dans le collecte de données sur le terrain etc.
-  Professionnalisme : Rigueur et ayant le souci du détail ; Haut niveau de responsabilité personnelle et forte éthique de travail, Solide connaissance des méthodes de recherche quantitative en sciences sociales et outil TIC nécessaires dans le domaine de la recherche scientifique.
-  Leadership et Négociation – développer des partenariats efficaces avec les parties prenantes internes et externes.
-  Disponibilité : être disponible à discuter et/ou partager les expériences. Etre apte à répondre aux appels et cadres d’échange Flexibilité : être ouvert aux critiques constructives et changements éventuels résultants des trouvailles de l’étude.
-  Méthodique, organisé, capacité de rédaction claire et concise

10. OFFRE TECHNIQUE ET FINANCIÈRE

Le consultant postulant proposera une offre financière (en Francs CFA, toutes taxes comprises) indiquant tous les coûts de la recherche, y compris la rémunération des membres de l’équipe et toutes autres dépenses. Les frais de transport, d’enquêtes et tous les frais autres que les honoraires sont à leur charge. Les soumissionnaires seront évalués en fonction de leurs offres techniques et offres financières. L’évaluation des offres techniques et des offres financières est de la responsabilité exclusive de l’OIM. L’évaluation est confidentielle et aucun bureau ayant candidaté ne peut en demander connaissance.

L’offre technique à proposer par le consultant de recherche doit comprendre :
-  Une méthodologie d’échantillonnage pour sélectionner uniquement un certain nombre de sites d’études
-  La méthodologie envisagée pour la bonne conduite de la mission ;
-  Des observations sur les termes de références ;
-  Des propositions des outils, de séances de travail et des ateliers ;
-  Le chronogramme détaillé de la mission ;
-  Le CV faisant ressortir les expériences pertinentes en rapport avec la mission
-  Un descriptif des expériences récentes et significatives dans la réalisation de projets similaires (joindre les attestations de bonne exécution) ;

-  Les CV de tous les membres de l’équipe mettant en exergue les expériences récentes et la répartition des activités par personne si pertinent ;
-  Les références des recherches similaires et d’autres recherches complémentaires / similaire à la mission ;
-  Tous documents administratifs prouvant que le postulant est à jour de ses obligations sociales et fiscales.

11. DELAI DE SOUMISSION ET DELAI DE DEPOT

Le délai de soumission est fixé pour le 31 octobre 2018 à 17heure. Les consultants ou structures intéressés sont priés de soumettre leurs candidatures (CV des experts, copies de leurs diplômes, offre technique et offre financière etc.) sous pli fermé à l’OIM sis à Ouaga 2000 ou par courriel à : oimburkinafaso@iom.int ou sous plis fermé dans les locaux de l’OIM sise à Ouaga 2000. Merci de bien vouloir noter que :

1. Les dossiers envoyés après la date du 31 octobre ne seront pas acceptés.
2. Seuls les dossiers complets comprenant l’offre technique, l’offre financière, les copies de diplômes obtenus et les CV des experts seront pris en considération si nécessaire. Seuls les consultants présélectionnés seront contactés pour des entretiens.

Pour plus de détails veuillez passer à l’OIM ou nous écrire à la même adresse.

Ouagadougou, le 11 octobre 2018

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Offre d’emploi : Une rédaction recrute des journalistes
L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) recrute un consultant
CGE Immobilier recrute un community manager-Webmaster
Emploi : Une importante structure de la place souhaite recevoir des candidatures pour des postes
Emploi : Avis de recrutement d’un Responsable Régional Eau, Hygiène et Assainissement (Wash), d’un Responsable National Suivi & Evaluation, et d’un Responsable Régional Suivi & Evaluation
Avis de recrutement d’un Coordonnateur Adjoint
Avis de recrutement d’un Responsable Administratif et Financier et d’un Assistant Administratif et Financier pour le compte du Projet REGIS-ER
Le Cabinet CRI-Sarl recrute pour une importante Société de la place plusieurs profils
Avis d’appel à candidatures pour le recrutement du Directeur général de l’Ecole nationale des régies financières (ENAREF)
Avis d’appel à candidatures pour le recrutement du Directeur général du Centre Hospitalier universitaire pédiatrique Charles De GAULLE (CHUP-CDG)
Avis de recrutement d’un journaliste et d’un Responsable commercial
Avis de recrutement d’un expert en micro finance pour la formation des étuveuses de riz en négociation et gestion du crédit
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés