Hyacinthe SANOU : Portait d’un jeune journaliste passionné de son métier

mercredi 10 octobre 2018 à 17h21min

Sacré deux fois meilleur journaliste en presse écrite, Hyacinthe SANOU est aujourd’hui le directeur de rédaction de la radio OMEGA . Bref parcours d’un passionné de journalisme.

Hyacinthe  SANOU : Portait d’un jeune journaliste passionné de son métier

Entré au département de communication et journalisme de l’université Ouaga1 Professeur Joseph KI-ZERBO en 2006, c’est en 2009 que Hyacinthe SANOU achève son cursus, en obtenant sa licence en journalisme. Un métier qui l’attirait depuis son enfance.

Il commence même un stage pendant qu’il est en deuxième année de licence, au journal « L’observateur Paalga ». Son travail lui vaut par la suite une collaboration avec ce média, puis finalement un poste permanent en temps que journaliste reporter, en 2010. À partir de là, il enchaîne des postes de responsabilité tels que « chef de desk des papiers d’initiative personnelle » et « membre du comité éditorial ».

Son séjour dans ce journal aura duré huit ans (jusqu’en février 2016), période durant laquelle lui sont décernés plusieurs prix. Il s’agit du Grand prix national du grand reportage en santé de la reproduction des jeunes en 2009, de trois prix Galian du meilleur journaliste en presse écrite en 2011, 2013 et 2015, des prix CNN du meilleur reportage francophone et du meilleur journaliste africain en 2015, et enfin du prix Zineo Chérif SY du meilleur reportage paix et sécurité en 2015.

Un nouvel itinéraire pour de nouveaux défis

Le 1er mars 2016, Hyacinthe SANOU rejoint l’équipe de la « radio OMEGA », et devient son directeur des rédactions. Intégrer le « projet OMEGA » était le défi à relever. C’est un genre journalistique différent, qui propose l’instantanéité de l’information et qui a un plus grand réseautage que la presse écrite. C’est une occasion pour le jeune journaliste d’explorer une autre facette de son métier. Ce sont ces caractéristiques qui ont déterminé sa décision. Une décision qu’il ne regrettera d’ailleurs pas.

« C’est le plus beau métier du monde, on ne fait jamais deux fois la même chose. », ainsi qualifie-t-il le journalisme. Pour lui, le journaliste est un rempart entre les gouvernants et les gouvernés. Il apprécie ce qui est bien, et dénonce ce qui ne l’est pas. Par ailleurs, c’est un domaine qui permet de nouvelles rencontres chaque jour, et de se faire une notoriété . Cela nécessite beaucoup de temps et d’énergie, car on n’arrête jamais d’être journaliste, même chez soi. Et il faut s’aménager pour pouvoir consacrer du temps à ses proches.

« Le paysage journalistique actuel est fortement concurrentiel »

Pour Hyacinthe SANOU, les hommes de médias doivent constamment se réinventer. Avec les nouvelles formes de technologies et les nouvelles formes de journalisme, ils doivent sans cesse se remettre en cause, et proposer de meilleurs productions. De nouveaux médias naissent de plus en plus, et le public à l’embarras du choix, ainsi la nécessité de se démarquer se présente.

Lire la suite sur Faso-tic.net

Vos commentaires

  • Le 10 octobre à 16:55, par PARE P. En réponse à : Hyacinthe SANOU : Portait d’un jeune journaliste passionné de son métier

    Tu es une véritable fierté et un symbole pour ceux qui croient et veulent.
    Félicitations et courage ! Tiens le flambeau toujours plus haut !
    Sois béni.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre à 17:03, par L’homme de réo En réponse à : Hyacinthe SANOU : Portait d’un jeune journaliste passionné de son métier

    Oui ..il est techniquement très bon ; et je lui tire mon chapeau avec tous les encouragements possible. Puisse Dieu l’accompagner dans ce noble métier. Par ailleurs ; il faut qu’il travaille à améliorer son coté "EXPRESSION". Il a un véritable problème pour extérioriser aisément ses idées. Cordialement.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre à 17:20, par Le fils du pauvre En réponse à : Hyacinthe SANOU : Portait d’un jeune journaliste passionné de son métier

    Véritable fierté nationale ce Hyacinthe SANOU que je connais par ailleurs bien. Au regard des reconnaissances de notoriété nationale et internationale qui lui ont décernées, on ne peut que lui dire BON VENT. Seulement, je partage la remarque de l’Homme de réo : il a un véritable problème d’expression qui peut handicaper son talent en tant que reporter TV ou Radio. Et j’en suis convaincu qu’il y travaille sérieusement pour le bonheur de tous ses admirateurs !

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre à 17:23, par Le réaliste En réponse à : Hyacinthe SANOU : Portait d’un jeune journaliste passionné de son métier

    C’est cela être réaliste et non se pavaner comme l’autre pour aller rédiger des communiqués de prise de pouvoir pour des putschistes ou percevoir de l’argent avec leur cerveau pour venir dire devant la barre qu’on était à la recherche d’information. COURAGE A TOI SANOU

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre à 17:47, par Soutongnooma En réponse à : Hyacinthe SANOU : Portait d’un jeune journaliste passionné de son métier

    Vraiment admirable que un jeune qui a peine fini sa formation se retrouve directeur j’en courage les jeunes a suivre son exemple nous devons être curieux et demandé toujours se que l’on ne connait et accepter d’apprendre,ce sont des pensées des pays développez,il a un monsieur que j’ai toujours admiré et aimé au burkina et c’est Kadré desiré ouedraogo qui fut ministre quand j’étais toujours au primaire,lui aussi très jeune il a gravier les échelons meilleur au BAC a son époque

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre à 17:58, par samuel En réponse à : Hyacinthe SANOU : Portait d’un jeune journaliste passionné de son métier

    Félicitation à Mr SANOU que j’encourage vivement à continuer sur ces pas. C’est un modèle à imiter. Je sais qu’il saura trouver de l’énergie pour faire de mieux en mieux.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre à 18:28, par Le peul En réponse à : Hyacinthe SANOU : Portait d’un jeune journaliste passionné de son métier

    Vous aussi, vous voyez bien qu’il y a du peul en lui c’est pourquoi il est brillant journaliste Sinon depuis quand un bobo est plus intelligent qu’un canari de "qui ma pousse" ?
    Courage à toi jeune homme . Tu es affranchi à présent ,mais à chaque fin d’année tu dois venir saluer avec le veau le plus gras de ton troupeau, sinon je te retire ton affranchissement . Entendu

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre à 19:06, par Boly En réponse à : Hyacinthe SANOU : Portait d’un jeune journaliste passionné de son métier

    Je l’admire beaucoup, mon confrère. Et je m’en vais vous raconter une histoire vraie :
    "Il était une fois, un vilain Bôbô en balade vers Diapangou (un village Peulh). Il rencontra un joli petit Peulh (une lapissade !). Il se jeta sur lui et l’amena de force à Dioulassoba (village Bôbô). Il changea son nom de Hyacinthe Sadou Boly en Hyacinthe Sanou :.... Terminez l’histoire SVP !
    Quant à nous les Peulh, nous irons récupérer notre fils !
    Dieu bénisse le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre à 20:06, par Paul KERE En réponse à : Hyacinthe SANOU : Portait d’un jeune journaliste passionné de son métier

    Chers internautes bienveillants, Dja, c’est un peulh ? Je comprends maintenant beaucoup de choses. Depuis l’existence du monde avez-vous déjà vu un peulh ou un gourounsi faire quelque chose de bien et puis les burkinabè ont applaudi ? Jamais de la vie !!! Je pense plutôt que vu les prouesses de ce journaliste, ça doit être un vrai bobo, un digne fils de Djimbi OUATTARA, le gouiriko des gouiriko. Je ne le connais pas personnellement même si je l’ai souvent combattu par presse interposé lorsqu’il attaquait mon ami Gilbert Ouédraogo. Il doit l’un de ses titres à son mentor, le Grand Damiss qu’un internaute sordide essaie de destabiliser parce qu’il passe à la barre du Tribunal Militaire. Mais c’est sans connaître Damiss, l’imperturbable journaliste qui est attaché à la vérité, quoi que cela puisse lui coûter ou quoi que ce que ces détracteurs peuvent supputer. Je croyais que dans notre burkina natal, on ne tirait pas sur les ambulances ! Hélas, la méchanceté, la médiocrité, la médisance, la malfaisance, la mmmmmm est malheureusement le lot quotidien de certains de nos compatriotes qui n’ont de parole que la haine viscérale de leur bile.
    Pour une fois, nous sommes unanimes pour acclamer les mérites de ce grand journaliste. Alors, encourageons-le à aller de l’avant mais veillons à ce qu’il reste modéré dans ses propos journalistiques car tout excès nuis.Ce n’est que de cette manière que son talent ira, grandissant. Paul KERE.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre à 20:59, par Moaga En réponse à : Hyacinthe SANOU : Portait d’un jeune journaliste passionné de son métier

    Félicitations pour le travail déjà abattu et reconnu !
    courage pour la suite.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 09:18, par Sidzabda En réponse à : Hyacinthe SANOU : Portait d’un jeune journaliste passionné de son métier

    je l’appréciais et le lisais chaque fois quand il était à l’Obs qui l’a d’ailleurs revelé. mais depuis qu’il est à OMEGA, c’est l’omerta

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 10:01, par atta En réponse à : Hyacinthe SANOU : Portait d’un jeune journaliste passionné de son métier

    Il est jeune journaliste plein de talent,et d intelligence.Du courage pour la suite.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 12:39, par Karissa En réponse à : Hyacinthe SANOU : Portait d’un jeune journaliste passionné de son métier

    Ceux qui dans l’histoire apparaissent grands
    Le sont souvent par des portraits bienveillants
    Les Africains se démarquent d’une telle architecture
    A cette modestie-éponge il faut une bonne cure.

    Tel navigateur héroïque
    Aurait découvert l’Amérique
    Les Indiens qui l’accueillirent à son arrivée
    Sont souvent dans cette histoire oubliés.

    Nos mythes et légendes, construisons-les
    Et nous verrons construits nos temples et palais
    Si notre voisin ne voit pas nos belles dents
    Faisons-lui parfois un sourire étincelant.

    Bon vent à toi jeune Sanou
    Du stylo tu tiens le bon bout
    A l’appel que tu entendis un jour
    Ne retire jamais ton Amour.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés