Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • jeudi 4 octobre 2018 à 16h08min
Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

Au moins sept militaires ont été tués jeudi par une mine, à Bartiébougou (45 km de Gayeri), alors qu’ils étaient à la recherche d’individus qui ont saccagé et brûlé l’école primaire de Boungri, dans la commune de Foutouri.

C’est suite au passage de leur véhicule sur une mine à trois km de Bartiébougou (45 km de Gayeri), que les sept militaires ont perdu la vie, selon des sources sécuritaires.

On note également des blessés au niveau de l’armée burkinabè mais la riposte a permis de neutraliser trois assaillants.

Selon nos informateurs, les militaires effectuaient des ratissages, après l’incendie la veille, de l’école primaire de Boungri dans la commune de Foutouri.

Douze écoles ont été endommagées ou incendiées entre août et septembre dans la province de la Komondjari (Est), selon un décompte de l’AIB.

Agence d’Information du Burkina

Vos commentaires

  • Le 4 octobre à 16:24, par Xxxxxx En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    Qu est ce qui arrive au burkinabe ? Que faut il faire ? Peut on esperer ?

    Répondre à ce message

    • Le 4 octobre à 20:50, par RV En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

      Ce qui arrive au Burkina est triste mais pas nouveau.
      Quand l’Etat est faible face à des forces ennemies, le pays peut se trouver en situation d’instabilité voir de partition.
      L’histoire récente du monde est marquée par la création de nouveaux États.

      La première des solutions est l’union sacrée surtout quand l’ennemi à des relais intérieur et international.
      Ça devrait être la seule priorité du régime en place. Partager le pouvoir avec l’opposition politique et les forces vives.
      Si malgré tout, on perd la guerre , la défaite serait collective. Sinon le MPP et Roch seront les seuls responsables.

      L’espoir est permis parce que nous avons perdu des batailles et NON la guerre !
      Un avis au régime en place et aux burkinabé : cultivons l’humilité et l’unité !

      Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 16:36, par Kinkester En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    Les mots me manquent maintenant. Ne faut il pas éviter de faire les ratissages avec des pic up et privilégier des motos ? Ne faut il pas mettre des militaires aux postes de ministre de la sécurité et ministre de la défense ? Ne faut il pas renforcer les renseignements afin de chercher et éliminer les têtes pensantes de ce projet funestest ? Nous sommes clairement en guerre, et à la guerre comme à la guerre

    Répondre à ce message

    • Le 4 octobre à 17:06, par gohoga En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

      Votre vision manque de réalisme : si les Ministres de la Sécurité et de la Défense étaient Militaires, les n’allaient pas exploser ?
      Pour ceux qui parlent de véhicules blindés, exposent leur ignorance en matière des bombes. Dans le monde il n’existe pas un engin qui résiste aux bombes. Sa depend de la puissance de la bombe. Ils n’ont jamais entendu parler de mine anti char. Cherchons d’autre solutions. En tout cas s’entre tuer ne peut pas être la solution.

      Répondre à ce message

      • Le 4 octobre à 17:49, par Patriota En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

        A parrament tu n’as rien compris dans sa reaction. Quant il dit un ministre militaire c’est pour dire primo il sera en phase avec la troupe. Secondo il aura une meilleure strategie de combat.
        Aussi quant on parle de Blindé, de la meme facon il existe differentes bombes il ya aussi differents type de blindés en fonction des bombes. Mais comprend deja que les bombes servies ici sont artisanales. Donc les blindés classiques devraient supportés.

        Pour reagir donc a l’article, je dirais que s’il l’Etat n’a pas les moyens d’acquerir des blindés il faut privileger les motos tout terrains.
        Aussi il faut eviter de mettre plusieurs FDS dans le meme Pick up.

        RIP aux braves soldats tombés !

        Répondre à ce message

        • Le 4 octobre à 19:03, par gohoga En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

          Vous pensez que c’est le Ministre qui élabore la stratégie militaire ? Et les officiers fonts quoi ? Vous parlez des choses que vous ignorez. La meilleurs armée du monde n’est pas dirigée par un Ministre Militaire. Renseignez-vous.

          Répondre à ce message

          • Le 4 octobre à 20:56, par zwwa En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

            Je pense bien que bien su contraire si la meilleur armee su monde est celle des USA , el s bel et bien dirigee par des generals tout comme su Burkina Faso, maintenant si vous faite reference su poste de securite et defense, ben la encore c’est bien des generaux qui sont a ces postes ou des ancien de soit ls NSA, CIA ou FBI, c’est pas du tout des civiles ignorant du semaine, il ne passeront meme pas ls nomination au senat si leur CV n,’est pas en ligne avec le travail... Il faut savoir qu’aux USA le nombre de ministered est dans la constitution ainsinque le cahier de charge d ces minister, donc chaque president ne vien pas creer ls ministered qu’il veut pour y mettre qui il ve, il y a des conditions bien degini a remplir, a ant d’etre nomer a 1 ministere, dc come je disai ne comparer pas ce qui n’est pas a comparer et ls on parle de Burkina Faso, au lieu d’etre beliqueux trouvons une autre strategies parcel que une chose est sur ls strategie qui est lala ne marche pas...

            Répondre à ce message

          • Le 4 octobre à 22:51, par YIRMOAGA En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

            Merci et soutien inconditionnel. Je n’ai rien à ajouter

            Répondre à ce message

          • Le 4 octobre à 23:15, par Naaba En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

            Mon cher gohoga, le Ministre n’élabore pas la stratégie militaire, mais il peut y contribuer s’il est militaire. Le ministre n’élabore pas la stratégie militaire, mais il s’y connaîtra s’il est militaire. Le ministre n’élabore pas la stratégie militaire, mais il sait ce que s’est que l’infanterie, pas comme certains civils, ignorant tout de ce que c’est que l’Armée, qu’on a parachuté au Ministère de la Défense. Comment pouvez-vous diriger les militaires si vous ne savez rien d’eux ?? Comment manager des gens et superviser leur travail si vous ne connaissez rien de ce travail ? Mon cher gohoga, j’ai été militaire, j’ai passé 10 ans de ma vie dans ce milieu, j’ai démissionné et partir travaillé comme cadre dans la Fonction Publique ; je suis plus diplômé que l’actuel ministre de la Défence et j’ai une vingtaine d’années d’expérience, très moins âgé que Bouda et travaillant actuellement dans le secteur de la défense et de la sécurité avec les Nations-Unies. Alors dites-moi, qui de Bouda et de moi ferra un bon ministre de la défense ? On me dira que je ne suis pas politicien ou que je ne mobilise pas autant de monde dans ma province, voire ma région autant que Bouda certes. Tout ça ce sont des mots inutiles. J’ai reçu une formation en droit et en sciences politiques. Ce que Bouda fait en politique, moi je peux le faire encore mieux, car c’est mon domaine de formation, pas celui de Bouda. La différence, c’est qu’on ne permet pas à nous autres de nous exprimer ou de nous approcher de la chose politique. Sinon, on est sensé faire mieux que la plus part de ces soit disant politiciens. En lisant les internautes, j’ai appris que notre ministre de la défense a eu un grand-pere qui fut ministre de la Défense, son père a lui aussi été ministre. Voyez-vous, tout apparaît comme si le ministre de la Défense actuel a été nommé par un coup de fils, juste pour respecter une tradition qui a existé dans sa famille depuis son grand-père. En tout cas, je ne crois pas que c’est pour ses compétences qu’il a été nommé. Des Burkinabè bien avertis aux questions de défense et de sécurité ; hautement qualifiés (aussi bien en théorie qu’en pratique), le Burkina en regorge. Malheureusement, la gouvernance au pays des "hommes intéressés", sommes-nous tenter de le dire aujourd’hui, continue d’être une histoire de clan, de famille, d’amis et que sais-je encore ? Mais, tout finit par finir. Un jour on sera débarassé de ces tarres politiciennes et le pays sera bien gouverné comme au temps de Thom Sank où la gouvernance était celle de ’l’homme à la palce qu’il faut’. Inch’Allah,

            Répondre à ce message

            • Le 5 octobre à 09:50, par gohoga En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

              Mon ami NABA, si vous souhaitez être ministre, il faut s’engager en politique. Le poste de ministre est surtout réservé aux politiciens. Le plus diplômés ne sont pas forcement des bon dirigeants. Ils sont seulement diplômés. Ils croient que leurs diplômes les dispensent de travailler. A vous suivre, vous êtes plus diplômé que Thomas SANKARA, MAO, George WHASINGTONE et tous les présidents Voltaïque et burkinabé. Mais vous connaissez rien du gouvernement du CNR. Je vous informe que sous Sankara, les ministres étaient désignés par les parties politiques membres du CNR. Ainsi Blaise Compaoré était ministre de la Justice, Ernest N Ouédraogo, Ministre de l’intérieur et de la Sécurité…..Je t’apprend aussi que le ministre des armées de la France est une dame civile.

              Répondre à ce message

              • Le 5 octobre à 12:39, par Naaba En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

                Mon cher gohoga, mon souhait c’est pas devenir ministre. Mon revenu actuel dépasse celui d’un ministre Burkinabè non corrompu. Ce que je souhaite, c’est qu’on mette l’homme à la place qu’il faut. "Le poste de ministre est un poste politique", suis d’accord avec vous, mais je ne pense pas que vous pouez le dire au spécialiste du droit et des sciences politiques que je suis, car nous sommes dans on domaine de compétence. "Lse plus diplômés ne sont pas forcement des bon dirigeants", je suis aussi d’accord, comme il y en a qui sont aussi diplômés et bon managers. Le ministre de la défence actuel que vous semblez défendre à fait le master allégé de Lyon 3 de l’Université de Ouagadougou, mais il n’a pas pu faire ses preuves ni à la défense, ni même au ministère de la jeunesse. Par contre, la ministre de l’économie et des finances a recemment été adulé par les médias, car elle se fait du bon boulot et cela est lié au fait qu’elle est issue elle-même de ce ministère, vu qu’elle fut cadre là-bas. C’estc ela que nous demandons. Mettre l’homme à la place qu’il faut.

                Continuer à encourager la médiocrité pour accompagner la mal-gouvernance actuelle et nous pourrons accomplir l’agenda 2030 établi par les Nations-Unies dans le cadre du développment durable dont je suis aussi spécialiste. A bon entendeur, salut !

                Répondre à ce message

              • Le 5 octobre à 14:21, par Naaba En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

                Mon cher gohoga, d’abord je ne m’efforce pas à devenir ministre, mais si c’est le plan de Dieu, alors que sa volonté soit faite. Sinon, qu’actuellement je gagne bien plus qu’un ministre non-corrompu du gouvernement burkinabè, et c’est tout ce qui importe. « Le poste de ministre est surtout réservé aux politiciens » ; je suis d’accord avec vous, mais c’est n’est certainement pas à vous de l’apprendre au spécialiste du droit et des sciences politiques que je suis, car nous sommes bien dans mon domaine. N’est-ce pas ?

                Oui, « les plus diplômés ne sont pas forcément des bons dirigeants » ; c’est vrai mon cher gohoga, mais il y a aussi des diplômés qui sont de très bons dirigeants. Evidemment, gohoga, « le ministre de la défense de la France est une dame civile », et ce n’est pas vous qui le direz à un ex-soldat d’un pays francophone, travaillant actuellement dans le secteur de la défense et de la sécurité avec un organisme international. Ceci est une connaissance générale très basique. Je suis certain que si Macron a nommé cette dame ministre de la défense, c’est qu’elle a un background en défense, ce que notre ministre de la défense actuel n’a pas.

                Le ministre actuel de la défense a fait le Master allégé de Lyon 3 à l’Université de Ouagadougou, ouvert aux étudiants ayant une maîtrise en économie et en droit, mais aussi aux travailleurs avec un bac +3 dont fait partie l’actuel détenteur du portefeuille de la défense. Cependant, ce dernier n’a fait ses preuves ni à la défense, ni même au Ministère de la Jeunesse.

                Par contre, il y a un ministre du gouvernement actuel qui a été récemment adulé par les médias, c’est la dame qui a en charge le portefeuille de l’économie et des finances. Elle fut un cadre de ce département ministériel et est allé travailler à l’international. Tout le monde est d’accord sur sa performance qui n’est autre que le résultat de ses compétences. C’est de ce genre de ministres qu’il faut pour entreprendre un vrai développement au Burkina Faso. Mais, nommer des ministres pour juste les nommer, ne nous fera certainement pas gagner le pari du développement durable dont le nouvel agenda 2030 a été établi par les Nations-Unies il y a environ 3 ans.

                Et bien, mon cher gohoga, continuer à défendre la médiocrité et l’incompétence en encourageant la mal-gouvernance actuellement en cours au Burkina et on se donnera rendez-vous en 2030 pour évaluer les progrès de ce pays en matière de développement durable dont je suis aussi spécialiste.

                A bon entendeur, salut !

                Répondre à ce message

      • Le 4 octobre à 20:48, par zwwa En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

        Moi je sais en tout cas que Dan’s les marines quand les gens on commencer a utiliser les mines et que ca tuai l’infanterie, les vehicule de ratissage ont ete blinde pour supporter lanpuissance l’explosion des des nines et attenuer keur effect, ca a donc reduit le nombre de mor coser par ces mines de facon drastique, donc au lieu de dire xa n’existe pas il faut bien vous renseigner....

        Répondre à ce message

      • Le 4 octobre à 22:47, par YIRMOAGA En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

        Gohoga, un civil à la tête de La Défense est encore plus aisé qu’in Militaire à La Défense ? Le quel des militaires faut-il prendre pour que les autres l’obeissrnt ? Mais si c’est un civil, y aura l’unanimite ? Sauf quand Le Gal Lougue était Min Défense , il avait la popularité de commander La Défense ? Peut être changer l,actuel par un autre civil ou haut grade en retraite ?

        Répondre à ce message

        • Le 5 octobre à 14:59, par Naaba En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

          "Le quel des militaires faut-il prendre pour que les autres l’obeissrnt ?"

          YIRMOAGA, je vous répond tout de suite qu’il faut choisir quelqu’un qui s’y connaît en défense et qui est civil. Par exemple, quelqu’un qui a servi comme militaire et qui n’est plus sous-les-drapeaux. Il y a plein de civils aujourd’hui qui furent militaires ou policiers, ou qui ont une grande expérience dans ces domaines sans avoir été militaire ni policier. Naturellement, l’actuel Ministre de la Défense ne fait pas partie du lot. Merci bien,

          Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 16:44, par Le fils du pauvre En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    Vous savez, quand on pas connaissance ou conscience des causes profondes d’une guerre, il n’est pas aisée de la gagner. Nos autorités actuelles n’ont pas connaissance ou n’ont pas encore pris la mesure de la situation que vivent les pauvres citoyens de tout bord actuellement. L’un dans l’autre, la solution n’est pas forcément militaire. Suivez mon regard !

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 17:02, par Togsida En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    Nous sommes en guerre et il faut que chacun des burkinabé le sache et prenne les choses en main. Il faudrait que le renseignement soit l’affaire de tous, populations, écoliers, vendeurs, acheteurs, transporteurs, de tous. Qu’aucun signe ne passe inaperçu. Cessons de nous taire sur les comportements ou choses suspectes. Soyons en contact avec les FDS et communiquons leur tous mouvement suspect. ET vous verrez que les choses changerons. Mis si nous avons peurs de communiquer avec les FDS, le mal sera toujours parmi nous et implantera ses racines au milieux de nous. Disons non ! à jamais non ! la patrie où la mort nous vaincrons. Allez les FDS, nous vous soutenons et nous vous encourageons. Debout comme d’un seul peuple, nous sommes avec vous. Écrasez ces assaillants avec la force que Dieu vous donne. Nous sommes en guerre.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 17:06, par mninda En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    Finalement cette Zone de l’Est où sévissent ces terroristes est-elle si vaste que les forces coalisées BURKINA ,Mali ,Niger avec l’appui du G5 SAHEL ne peuvent pas l’encercler et la nettoyer sec en soixante douze heures de cette vermine ? Franchement ,il y a des questions à se poser quand même . Ces assaillants se replient où exactement ? au Niger ou au Mali ?.Pourquoi les populations ne signalent toute personne ou tout groupe de personnes creusant des trous sur une voie ou enterrant quelque chose en travers d’une route ? On dit que toute personne qui découvre la moindre monticule fraiche en travers d’une voie doit signaler et la population ne fait rien .
    Par ailleurs qu’on ne précipite pas pour enterrer les assaillants abattus . IL faut vérifier par tous les moyens s’il s’agit de burkinabè ,de maliens ,de nigérians ,de nigériens . La nationalité des assaillants tués peut mettre notre pays sur la piste de ses déstabilisateurs . Vraiment c’est inquiétant cette affaire .

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 17:23, par Johnwoo En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    Rock attends encore et toujours le G5 pour défendre l intégralité du Burkina.
    Quand il comprendra que c’est des hélicoptères et avions qu’il faut, ça sera trop tard pour lui

    Répondre à ce message

    • Le 4 octobre à 19:24, par gohoga En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

      Le PF seul n’est pas responsable. Tous nous sommes responsables. Dans un pays ou les citoyens ne veulent pas payer les impôts, les fonctionnaires viennent en retard tous les jours, certains ne sont intéressé que par les perdièms des séminaires et ateliers, d’autres veulent 55 000 000 000 pour se partager, et d’autres ne sont heureux que lors qu’ils sont en grève. Surtout quand les syndicalistes se comportent comme militants de l’opposition. A mon avis, il n’est pas honnête d’accuser les dirigeants seulement.

      Répondre à ce message

      • Le 5 octobre à 15:18, par Naaba En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

        Hum ! cher gohoga, je vous retrouve de nouveau. J’espère que vous savez au moins qu’au Burkina ceux qui ne payent pas d’impôts sont les personnes les plus aisées (Ministres, DG, parlementaires, etc.). Ceci est une connaissance que je tire de mes TD de Fiscalité (3ème Droit). Comme à votre habitude, pour vous les responsables des maux du Burkina, ce sont les autres et non le gouvernement, tout comme vous le faites savoir dans vos analyses précédentes."Allons seulement !", comme disent certains.

        Répondre à ce message

    • Le 5 octobre à 02:40, par L indulgent En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

      Il serait peut être temps de ravaler se fierté et d accepter l appui aérien de la force Barkane, 4000 soldats parmi les meilleurs du monde , qui pourrait si les politiques l acceptaient , mettre en mouvement , plusieurs détachements des forces spéciales. Ne considérons pas cela comme un droit d ingérence mais plutôt comme une aide temporaire pour nettoyer , ces cafards de djihadistes , qui sont en train de tuer nos fils parmi les fds. Il était déjà pas normal , selon moi , de renvoyer , les équipes du gign , proposée par la France , pour former nos troupes d élites, dans la gestion de crises ,telles que les prises d otage ou les arrestations de terroristes présumés. Avoir des soldats surentraines , surequipes aux portes de ouagadougou , avec des moyens aériens colossaux et ne pas profiter de leur aide , vu la situation actuelle me semble absurde . Les français ont une grande expérience, des conflits armées, on ne peut pas en dire autant , du Burkina et heureusement , qui a toujours vécu en paix avec ses voisins . Il est tant que ce le cesse , il y a eu déjà trop de morts , les russes ,les chinois ou les américains n enverront personne , seuls les français sont là ! Si demain il y a un nouveau coup d état à la diendere et que la situation échappe au contrôle de l armée régulière, qui va venir s interposer pour sauver la population et la souveraineté de l état burkinabé ??

      Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 17:28, par WT En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    Tout laisse croire au jour d’aujourd’hui que notre problème est plus politique que militaire. Visiblement, des Burkinabè font des pieds et des mains pour qu’il n’y ait pas de paix dans le pays dans l’espoir de se rendre indispensables. Vivement que tout le monde se réveille maintenant. Soutien et bon courage à nos braves et vaillants qui ont déjà suffisamment fait les frais de ces monstres iniques et cyniques.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 17:32, par Dedegueba Sanon En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    C’est clair, ces gens là ont été envoyés. Le Niger et le Mali où ils opèrent d’habitude, ont comme un répit et c’est régulièrement le Burkina qui est leur cible. Qui les envoi ? Depuis le temps que nous sommes attaqués si jusque la les commanditaires ne sont pas identifiés, je vais douter de l’efficacité de nos services de sécurité.
    Que les pro Blaise, Golf et Djybi, me pardonnent, mais j’ai du mal à croire qu’ils n’ont rien à voir avec ces attaques. Pourquoi ? Hé bien, simplement parce que c’est l’oeuvre de leurs amis.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 17:33, par aklo En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    je voulais juste savoir quel risque nos FDS courent en faisant les patrouilles et les ratissages sur moto ?

    Répondre à ce message

    • Le 4 octobre à 23:08, par YIRMOAGA En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

      Aklo, nos FDS coûtent moins de risque en patrouillant à Mitos parce que les pertes seront minim et la mobilité facile ? À deux sur moto un conducteur et un tireur, une équipe de 3 motos, une offense qui peut contrer une attaque de terroristes ou prendre en chasse des fuyards et détruire ?

      Répondre à ce message

      • Le 5 octobre à 08:47, par AKLO En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

        Mais pourquoi ne pas adopter cette stratégie ? Vraiment c’est compliqué hein

        Répondre à ce message

      • Le 7 octobre à 16:30, par yempabou En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

        arrêtons les accusations car nous ne sommes plus à ce stade. unissons nos efforts quelque soit le bord politique ou nos règlements de comptes pour la paix si nous voulons le bien de tous. même s’il faut mettre en contribution certaines anciennes compétences fuies ou restées (Zida, Blaise, Bassolé, Diendéré, Barry, etc.) pour ramener la paix pour que notre économie ne meurt pas et éviter d’endeuiller des familles et fabriquer des orphelins qui se vengeront encore un jour. je pense pas que notre ancien président soi derrière et vois pas quel intérêt en tuant ses propres parents, proches, cousins, amis : lui meme qui a defendu la cause des Burkinabè durant les troubles en CI. aussi, il faudrait être courageux pour abandonner sa propre cours pour aller garder la cours de ses voisins. autrement, quel intérêt tire les français en protégeant les africains : Tiken disait : ils étaient en colonisateurs, en investisseurs, .... et maintenant.... formons nos gens qui nous protégerons. pardon, pardon, pardon,...

        Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 17:40, par zerbo ousmane En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    c’est etonnant, le pays n’appartien pas seulement a ceux qui sont elu, fait s’entire ta apartenance a ce pays en ..... nous somme en guerre froide. combien de veuve et oev non prevus en charge. dieu est avec tous, a lara a sara ne croise pas les bras

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 18:02, par luther En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    Paix aux âmes de nos braves combattants, que le SEIGNEUR vous accueille dans son royaume de paix.
    Pendant combien de temps allons-nous continuer à enterrer nos frères ?
    A quand, nos autorités porteront-elles des culottes ?
    Il est temps que nos autorités prennent conscience que l’heure est grave,
    Les populations ne perdront-elles pas confiance en l’État ?
    Il est temps que des actions pas des mesures, je dis des actions soient engagées avec des moyens à l’appui pour booter ces bâtards hors de notre Faso,
    Il est temps que nos autorités arrêtent d’accuser les anciens régimes,
    Quand y’a attentat en France ou aux USA, on a jamais entendu un français ou un américain dire que c’est parce que BUSH ou SARKOZI ont bmobardé à tord l’IRAK, la LYBIE etc,
    L’ennemi est là contre tous,
    Abat ces djihadistes
    Abat leurs parains (armes, argent, drogue)
    Abat les autorités incapables
    Vive le peuple
    Vive le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 18:23, par zenabada En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    Nos autoritees doivent arreter le massacre de nos fds avec ses vehicule a la place des vehicules donner les des motos pour se deplacer avec sa c’est plus facile et feras moins de victime en sautant sur les mine et creer des comites de defense populaire sur tout les teritoire dans administration et partout et instaurer un etat d’urgent dans les zones affecter merci de tenir compte

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 18:28, par Dedegueba Sanon En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    J’ai lu qu’un raid de deux MIG de la force Barkane à neutralisé ces assaillants.
    Bravo, et merci pour le coup de pouce. C’est un signal très fort l’endroit des rêveurs de vengeance.

    Répondre à ce message

    • Le 4 octobre à 21:10, par zwwa En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

      La vitus parker de ceux qui oh attaquer Inata, de un vs voyez qu’il s’emprene au ecole xa c’est purement Boko Haram, continuer a indexer les gens qui nom rien a y avoir su lieu de vous concentrer sur le vrai problem, n’apprenez pas du Nigeria hein, qui a fait ls meme erreur quand il s’en est rendu compte c’etait trop tard Boko haram s dvnu un gros gros monstre...

      Répondre à ce message

    • Le 5 octobre à 02:56, par L indulgent En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

      Actuellement sans l appui des français, les seuls qui sont réellement présents sur le terrain , on est foutu !! Il ne faut surtout pas que les djiadhistes s installent au Burkina durablement , sinon le pays va s enlisée dans le terrorisme pour des décennies .aujourd hui leur stratégie est de harceler nos fds .ce ne sont pas des soldats mais des lâches, juste bons à faire des guet-apens , poser des mines artisanales et se sauver , tirer sur des civils de confession musulmane , les enverra directement en enfer . Il faut tuer ces drogues jusqu au dernier . Par contre si ce sont des mercenaires , il faut savoir très rapidement , qui sont les investigateurs, de cette manoeuvre de déstabilisation de notre pays . Finissons en rapidement avec ce procès de généraux en carton , de trafiquants et d assassins , u peloton d exécution et une balle dans chaque oeil !

      Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 18:37, par Ludovica En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    C’est terrible, effroyable.
    Peut-etre que le ministre de la culture et ses pairs pourraient demander un petit coup de main aux genies qu’ils logent gratuitement au Fespaco. Il est inconcevable qu’ils soient loges a l’oeil sans aucune contribution de quelque nature que ce soit. Ce gouvernement est une tragedie pour le pays. Aucune vision, aucune action d’envergure. Deux ans qu’il y a des attaques. Et l’eblouissante strategie qu’ils viennent de trouver c’est d’ordonner aux responsables religieux une journee de priere ? Un scandale !

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 20:04, par Le vigilant du Sahel En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    J’ai l’impression que l’ampleur de la tragédie actuelle est sous-évaluée par beaucoup d’internautes. Les attaques ne se mènent pas seulement au Burkina Faso mais aussi au Mali et au Niger etc. avec des pertes énormes en vie humaine un peu partout. Suivez la presse de ces pays et vous verrez que la situation de la sous-région est très inquiétante. Notre sous-région doit s’organiser pour enrayer ce phénomène. Si nos Etats perdent du temps à s’unir, je crains que la jungle ne s’installe. Pour l’instant, la situation de nos FDS et les actions visibles qu’elles mènent sur le terrain ne sont pas de nature à pouvoir contrer efficacement les stratégies que développent les forces du mal. Une action militaire d’envergure simultanée des pays concernés pendant un certain temps est nécessaire pour comprendre ce phénomène ravageur sans qu’on ne puisse véritablement situer les mobiles.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 20:16, par le financier En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    Vraiment les mots me manquent. Encore des vies perdues, encore des familles endeuillées. Que Dieu le misericordieux sauve mon pays. Paix à l’âme des disparus, courage à leurs proches.
    Cet ennemi il faut l’anéantir avec des drônes et des bombardiers. Terrasser tous les arbres dans cette forêt de l’est. Nous allons faire un effort populaire pour le reboissement. Sacrifions les arbres pour sauver des vies, les arbres ont peu les faire repousser mais on ne pas ressusciter nos morts.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 20:35, par MonOpinion En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    Peuple Burkinabe nous sommes un peuple politiquement mature. Rien ne nous divertira des ideaux de democratie et de paix. Et nous continuerons de nous battre, et soutenir les familles endeuillees et tous nos FDS.
    Tout ce qui se passe est purement et simplement le fait de manipulateurs politiques. Dans toute l’histoire du Burkina Faso, aucun regime n’a subi les attaques aussi intenses que le regime de Rock Kabore et du MPP actuel. Tenez :
    - Des l’investiture de Rock Kabore, les attentats ont commence
    - Des l’investiture de Rock Kabore, une greve illimitee (du jamais vu dans le pays) est lancee par les magistrats !
    - Des l’investiture de Rock Kabore, tous les syndicats se sont reveilles pour reclamer tout dans l’ordre et dans le desordre. Presque tous les syndicats sont entres dans la danse avec le Ministere des Finances qui a ravi la vedette a tous !

    Depuis un certain temps, Rock a reussi a amener les syndicats a entendre raison. Comme les premiers attentats et la fronde syndicale n’ont pas pu emporter le regime, on a trouve autre chose : Assassiner nos soldats en les faisant sauter sur des mines anti-personnels (du jamais vu au Burkina et en Haute-Volta !) ... TOUT CA parce qu’on n’aime pas ce pouvoir et qu’on veut le faire chuter par tous les moyens illegaux possibles.

    Je n’ai pas de carte politique mais j’ai une conviction : On ne peut pas permettre a des assassins de gagner contre un pouvoir elu democratiquement. C’est pourquoi Burkinabe, nous devons soutenir le regime de Rock ... contre vents et marees, jusqu’au terme officiel de son mandat en 2020. Si un autre regime doit le remplacer, on devra le soutenir avec la meme force contre d’eventuels attaques !

    NON ils ne reussiront pas a creer une insurrection. En Octobre 2014, c’est le peuple qui a decide de s’insurger. Il n’a pas ete instrumentalise par des assassins. Il ne le sera jamais !

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 20:47, par sidbala En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    Au Burkina on a un peuple malhonnête et des dirigeants insouciants . Tout ce qui nous arrive est un enchaînement logique de notre fameuse inssurection. Toutes les interdits ont été bravees pour aboutir à ça. Comment voulez que ça soit autrement maintenant.
    Sara Sereme et autres ont bravé tous pour être aujourd’hui médiatrice elle s’en fou que des militaires sautent sur des mines.
    Elle a eu sa part du gâteau. Les chefs coutumière et autres demandent de prier. Avec ce que les femmes ont fait pour l’insurection tous les hommes sont devenus des femmes aussi. Si vous avez remarqué après l’insurection c’est la transition avec les problèmes ensuite coup d’etat ensuite terrorisme. Vous voyez que c’est compliqué. Il faut se réconcilier pour quil ait la cohésion là on pourra ensemble se battre.
    Libérons les généraux parce-que le fameux coup d’etat à fait moins de morts que ce qui se passe aujourd’hui et faisons renter tous ceux qui sont dehors. Sans quoi il sera difficile. Si les autorités refusent celà le pays ne connaîtra jamais la paix.
    Souvenez que le parti du président COMPAORE à été exclut des élections présidentielles sans aucun motif valable. Ce sont des erreurs qu’il ne fallait pas faire.
    Que les responsables de cette situation que connaît le pays s’assument. Si on veux la paix pour ce pays commensons par là d’abord..

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 20:48, par Panga En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    VRAIMENT C’EST DESOLANT ET CELA EST DEVENUE UNE SITUATION DE DESESPOIR ! POURQUOI CHAQUE SEMAINE IL FAUT QU’AU MOINS 7 À 8 FAMILLES DE MILITAIRES SOIENT ENDEUILLES . DES VEUVES CHAQUE SEMAINE. AVEC LA SITUATION PRESENTE ON PEUT SE DEMANDER QU’ELLES SONT LES FAMILLES QUI SERONT LES PROCHAINES VICTIMES ? MEME EN TEMPS DE GUERRE C’EST PAS PAREILLE. PAIX AUX ÂMES DES DISPARUS. MES CONDOLEANCES AUX FAMILLES ! COURAGES À NOS FORCES DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ. QUE DIEU PROTEGE LE BURKINA ET SON PEUPLE DES FORCES OBSCURES.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 21:04, par le penseur En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    CE QUE J’ai a dire au président Roch s’est que s’il s’amuse et que le procès n’aboutit pas.le Burkina sera trop étroit pour le MPP.il y a un lien entre ce qui nous arrive et le procès.actuellement il faut une sécurité draconienne a Ouagadougou et autour de ces militaires en jugement.le plan machiavélique c’est de semer sans pitié la merde au pays jusqu’à ce dans un premier temps le pouvoir soit discrédité de l’intérieur comme de l’extérieur.ce qui se fait déjà extérieurement.cela permettra d’accepter toute initiative interne jusqu’à un coup d’État si toutefois ça venait.ça ressemble a un complot TOGOLO-IVOIRO-BLAISO-FRANC MACON.Et tenez vous bien faites attention a l’armée.peut-être qu’il ya des représentant de cette configuration.Roch a-t-il de bon conseillers et des gens courageux ? Le président MACRON dans un de ces discours a cautionné toutes les lumières de la France.pensez vous ces loges occultes vont se laisser faire après avoir chassé leurs représentants en 2014 chers compatriotes ?BURKINABÉ est trop mouton.c’est l’insurrection qu’on veut vous faire regretter.la leçon que vous avez donné au monde n’a pas plus a la france et a ces réseaux occultes.priez vraiment sinon zephirin risque d’être ALASSANE OUATTARA ET ROCH LAURANT GBAGBO.Ou sont passés ces syndicats et osc patriotes ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 21:28, par no comment En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    RIP aux disparus et toutes mes condoléances aux familles éplorées.
    je suggère que les zones de l’Est soient désormais sillonnées à motos militaires ou par des chars et non par des pick-up car les assaillants ont pris tout le temps de miner le terrain.
    je suggère que le Gouvernement fasse venir des experts de déminage aussi bien nationaux qu’internationaux.
    je suggère que les ministres de la défense et de la sécurité démissionnent rapidement sinon le peuple se verra dans l’obligation de le faire.
    je suggère que l’armée positionne des drone indétectables dans ces zones rouges et mettre hors d’état de nuire tout suspect.
    je suggère que A. Denise BARRY soit blanchi et qu’il soit mis à contribution pour arrêter ce bain de sang.
    je suggère que l’opposition fasse une trêve sur les préoccupations secondaires et tertiaires du peuple et se range dans la république pour tous ;
    je suggère que l’opposition propose des idées novatrices et viables sur la question de la sécurité pour l’intérêt supérieur de la nation. "le pouvoir n’est pas un fait en soi" c’est le plus souvent une bénédiction divine.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 22:13, par le courageux En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    Ou est le balaie citoyen dans tout ça. Il faut quil aille nous aider à balayer les terroristes. C’est une arme redoutable de déstabilisation. Les FDS n’ont qu’à s’approcher des membres du balaie citoyen pour avoir de bonnes idées de combat contre le terrorisme.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 22:38, par Veritus En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    Soyons honnete, ce sont des regions abandoner avec des populations qui ne savent meme pas qui est leur president ou depute ou gouverneurs. Rien de plus facile pour des groupes d’idiots de venir et d’y semer la terreur. Quel est le niveau de formation de nos militaires, policiers tout le monde est devenu politiciens ? vous voulez quoi.Je parie que certains ont deja envoyer leur famille en securite en Cote d’ivoire ou en France. Dite le au President, nous on ne veut plus de sa chasse aux sorcieres. On veut la paix et de le development du Burkina. Il nya t’il pas des militaires capables de gerer le ministere de defense ? des policiers pour l’interieur.
    Qui a vu le president se mettre en tenue militaire et se deplacer au Nord ou a l’EST pour dire je suis en guerre ? personne. Le regime sans le savoir prepare les conditions d’un autre coup d’état. Les soldats seront fatigues de se faire tuer. En plus c’est facile d’accuser Blaise et ses anciens compagnons puisqu’il ne dira rien.
    Il nya pas deux types de solutions : nommer les gens competent la ou il faut. Vous avez enfermez ou envoyer a l’exterieur tout nos specialist de la securite. Robert Mugabe est rester chez lui apres plus de 30 ans de dictature. ATT est revenue au Mali. Reflechissez...

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 23:33, par YIRMOAGA En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    Je suppose selon moi que les 600 et qlques radiés valent mieux que les tueurs de l’ex-Rsp toujours dans l’armee ? Le corps est dissout mais ceux qui ont tues à Bobo sont toujours dans les rangs ? La mutinerie orchestrée par le RSP en son temps a été plus violente ? Même la gendarmerie a eu son magasin d’armes cassé par les RSP ? Personne n’a été dégagé de l’armee ? Voyez la déclaration de bon ballon au jugement ? Lui qui a failli avec sa famille ?Mais comme les chefs ont juré contre leur tenue si toute foi ???

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 01:26, par SANOU Salif En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    Je m’incline devant nos FDS ,mais j’ai quelques questions a posé au haut cadre des FDS si vous me permetter.Pourquoi nos soldats tombent chaque fois dans les même pièges des assaillants ? N’a-t-il pas d’autres moyens d’affronter les terroristes ? Ou-bien c’est les moyens et la formation qui fait défaut ?C’est la réponse à ces questions qui peut-être peut sauver des vies.Voilà un constat personnel amer qui figure au niveau des FDS.Ceux qui ont l’expérience d’attaque ne vont pas sur les terrains d’attaques ,si bien que ce sont ’’les plus jeunes ’’qu’on envoient à chaque fois. Il est vrai qu’ils sont formés pour combattre mais pas plus que les anciens SANOU était la page je vous remercie.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 08:40, par HUG En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    Paix à l"âme des militaires morts les armes à la main et que DIEU console leurs familles

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 10:01, par EBENEZER En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    Mes condolèances aux familles des FDS tombès les armes à la main.
    Que les coeurs de leurs soient consolés par le Dieu crèateur de l’univers.
    Soutien à nos FDS.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 23:20, par Hayi En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    L’Etat, c’est nous tous. Et à ce que je sache, RMCK n’a jamais refusé d’écouter une solution lumineuse et salvatrice d’un burkinabé. Mais si vous attendez qu’on vous fasse la cour pour apporter votre contribution citoyenne à la lutte contre les terroristes, c’est plutôt regrettable.
    Chacun est responsable au premier chef de sa propre sécurité, l’Etat vient après.
    L’Etat le plus puissant à aussi ses limites et n’échappe pas au terrorisme. Nous venons de commémorer les événements tragiques du 11 septembre 2001.
    L’intelligence et le bon sens commandent qu’en pareilles circonstances, l’on cesse nos querelles internes, reserre les rangs et unisse nos cœurs, que l’on consente aux sacrifices nécessaires pour opposer aux ennemies la risposte qui sied. Malheureusement jusqu’a Présent, nous avons fait tout le contraire, en tirant quotidiennement à boulet rouge sur le chef de l’Etat, le gouvernement et tout l’exécutif, en grevant pour réclamer davantage de ressources tout en travaillant moins, en sapant les initiatives courageuses proposées, en dispersant les énergies et les efforts. Pas étonnant que la situation s’aggrave de jour en jour.
    En 1985, pour répondre à une guerre qu’on nous avait imposée, le Président Sankara déclencha la guerre populaire généralisée. Et tout rentra dans l’ordre en quelques semaines. Quand le peuple se met debout, ...il vient immanquablement à bout de tous ses problèmes. C’est ce qu’il nous reste à faire. Il faut certes des moyens, mais surtout des homes. Sans les hommes, les moyens les plus sophistiqués sont strictement inutiles. C’est aussi valable dans le cas qui nous préoccupe en ce moment.
    Vive le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre à 14:54, par Dianou yimane En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    De grace selon moi il faut plus recrute des soldat

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre à 14:57, par Dianou yimane En réponse à : Komondjari (Est du Burkina) : au moins sept militaires et trois assaillants tués (nouveau bilan)

    De grace il faut recrute plus de soldat avant de ls place un peu partou une solution immedate

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Insécurité dans le Sourou : Plusieurs établissements scolaires fermés
Commune rurale de Bouroum-Bouroum : Le poste de police attaqué par des assaillants
Sourou : Les populations dans la rue pour soutenir les Forces et défense et de sécurité
Lutte contre le terrorisme au Sahel : Les chefs traditionnels et religieux se concertent
G5 Sahel : Placer les populations au centre des politiques de lutte contre le terrorisme
Gendarmes tués sur l’axe Ougarou-Boungou : Les quatre pandores reposent désormais à Fada N’Gourma
Est du Burkina : La gendarmerie déjoue une embuscade et abat 6 assaillants dont 2 étaient menottés dans le véhicule
Niger : L’état d’urgence décrété près de la frontière avec le Burkina Faso
Axe Ougarou-Boungou : Une attaque de deux véhicules d’escorte fait cinq morts
Situation sécuritaire au Burkina : Une préoccupation à la loupe de Free Afrik
Ouagadougou : Le ministère de la sécurité annonce une formation tactique à l’Ambassade Royale du Danemark et du Canada le mardi 27 novembre 2018
Kantchari : Une école incendiée, des instituteurs sommés d’enseigner en arabe
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés