Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

LEFASO.NET | AIB • mardi 2 octobre 2018 à 10h48min

Trois gendarmes ont été grièvement blessés dans la nuit de lundi à mardi, dans l’attaque de la brigade de Lanfièra dans le Sourou, a rapporté l’Agence d’information du Burkina.

Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

La brigade de gendarmerie de Lanfièra, dans la vallée du Sourou située à 42 km de Tougan, chef-lieu de la province du Sourou a été attaquée par des individus armés le 1er octobre 2018 aux environs de 20heures.

Selon l’AIB, c’est "au terme de plus trois heures de combat" que "les gendarmes de la brigade ont mis en déroute les assaillants".

Le bilan de cette attaque fait état trois gendarmes grièvement blessés et des dégâts matériels, selon l’AIB.

Source : Agence d’information du Burkina
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 2 octobre à 11:01, par Julio En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Ces maudits agresseurs se sont barrés sans aucune égratignure. Trop c’est c’est trop ! Président donnez les grands moyennes à nos Soldats pour qu’on les foudroie une bonne fois pour toute. Il y va de votre honneur.

    Répondre à ce message

    • Le 2 octobre à 11:33, par la loupe En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

      Bjr. Vous dites :« ces maudits agresseurs se sont barrés sans aucune egratignure » Ha bon ! C’est assez grave ça. D’où tenez-vous ces informations. Oubien vous êtes un des leurs. J’invite les FDS à investiguer sur vous pour plus d’éclairage. Bonne chance nous tous !

      Répondre à ce message

    • Le 2 octobre à 13:39, par Yako En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

      Prompt rétablissement et félicitations à nos braves soldats.Après ce rituel message de compassion que le président nous a habitué depuis 2016 comme citoyen je ne peux que me rendre à l’évidence que (Mr RMCK est tout simplement incapable à protéger le pays) ce qui ne lui enlève rien de ses qualités humaines oh combien elles sont nombreuses.Au vu de ce que vit le pays comme drames, le bon sens voudrait que Mr RMCK démissionne c’est l’intérêt du pays qui l’exige ceci pourra nous éviter la solution à l’Égyptienne.Que Dieu tout puissant illumine notre président dans ce choix difficile mais salutaire pour le pays. Respectueusement Yako depuis Tougan.

      Répondre à ce message

      • Le 2 octobre à 15:50, par Ka En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

        Yako ne t’inquiète, la solution viendra si vous insistez et vous mettez en défi permanant au président au cœur d’ange. Tout dont de je demande a Roch Kaboré, c’est de ne pas avoir honte et de prendre son courage à deux mains et de réengager ceux qui ont fait trembler les revanchards avec un travail de titan après l’insurrection du 31 Octobre 2014 et le coup d’état minable de 2015 : Je voudrai dire a Roch Kaboré de remettre en selle Bary et Zida pour faire revenir Blaise Compaoré et remettre le mandat d’arrêt internationale contre SORO Guillaume en marche pour le calmer.

        Si Roch Kaboré avait maintenu le rythme du travail laissé par la transition, ces punaises revanchards allaient nous laissé en paix. Mais voilà, en voulant passé par la voie diplomatique, Blaise Compaoré et SORO serrent très fort le coup d’un président maniable, mais pour combien de temps ?

        Répondre à ce message

      • Le 2 octobre à 21:53, par LASS En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

        Et qui prend les reines du pouvoir ? Si vous avez la solution au problème, pourquoi attendre encore que vos compatriotes tombent ? Et n’oubliez pas que votre souhait n’est pas forcement celui des autres Burkinabè. C’est mieux de l’affronter en 2020 que de demander sa démission. Que vous le voulez ou pas le peuple et son Armée vont vaincre ces bandits.

        Répondre à ce message

      • Le 2 octobre à 23:54, par Kindman En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

        Je pense qu’une démission du PF en ces moments de grandes douleurs n’est pas opportun.Cela sera perçu comme une capitulation et n’aura pour effet qu’une galvanisation des forces du mal.Et en plus imaginer le coût d’élection anticipé pour le pays.L’heure doit être plutot à l’union sacrée et à la réconciliation sincère.Sans rancune !

        Répondre à ce message

    • Le 2 octobre à 13:54, par Hussein En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

      On doit apprendre à se faire ses propres moyens soi-même pour se défendre et survivre dans ce monde capitaliste. Si tu gagnes une guerre avec les armes de l’autre (selon les conditions duquel les armes ont été concues et construites) tu as perdu aussi la guerre, là c’est une question seulement des dates. Vous pensez réllement que le Président du Faso Roch MC Kaboré peut faire quelque chose ici ? Il (Roch MC Kaboré comme le Sauveur Suprême ou Dieu ou César ou le Tribun du peuple) doit doter nos soldats de grands moyens (avec les moyens dont vous parlez le Burkina est un pays extrêmement pauvre) pour qu’ils puissent défendre le territoire burkinabè contre des attaques de terroristes invisibles. Ceux qui ont le commandement dans l’armée doivent revoir plutôt leurs tactiques d’opération. Combien de fois des soldats ont sauté de la même manière sur une mine artisanale ? A la guerre de noel 1985 le Burkina Faso avait moins de matériel que le Mali, mais nous avons bien tenu contre les troupes maliennes de l’époque, même si aujourd’hui nous avons une situation complètement différente. Ce sont les hommes qui font la guerre et de la manière dont la plus part des gens comme vous se lamentent sur les réseaux sociaux, les minables terrosistes peuvent bien se marrer.

      Répondre à ce message

      • Le 3 octobre à 08:17, par nekrenoma En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

        Internaute Hussein, pourquoi dit - on que c’est une guerre asymétrique ? C’est à cause du caractère informel de l’organisation terroriste, elle n’a pas déclaré la guerre, on ne sait pas pourquoi elle fait cette guerre et les moyens qu’elle utilise sont faibles par rapport à ceux d’un pays comme le Burkina, qui met en branle une armée complète qui doit être aux aguets à tout instant car ne sachant d’où viendra la prochaine attaque. par ailleurs, ces terroristes ont déjà vendu leurs âmes en enfer, car ils sont prêts à mourir à tout moment. Pour le Burkina dont la modicité des moyens militaires est évidente, il faut conduire une double stratégie de contre attaque terrain et diplomatique consistant à ne pas montrer des muscles rabougris , mais de chercher à bien comprendre le phénomène avec les moyens disponibles, et à trouver des voies de neutralisation.

        Il est évident qu’il nous sera difficile d’endiguer ces djihadistes, au risque d’utiliser nos faibles moyens pour cela. A Roch de savoir pourquoi ils sont là les djihadistes (et je sais qu’il le sait), et de chercher toutes les solutions possibles. Nous critiquons, car nous ne comprenons pas souvent ce qui se passe. Il y a donc une communication ciblée à mener, pour nous permettre de nous mobiliser et de nous serrer autour de lui. Il est évident que les terroristes cherchent à soulever la population contre le pouvoir, en vue d’atteindre ses objectifs.

        Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 11:01, par Le réaliste 🇧🇫 En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Donc il n’y a pas eu un appuis conséquent pour venir en aide à nos braves 💂 sous le 🔥 des terroristes !?? 😭😭😭😭😭😭😭

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 11:07, par minima En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Bonjour,
    Vraiment nous implorons le Tout Puissant pour qu’Il garde nos forces de défense et de sécurité et qu’Il éloigne de notre pays ce qui se passe. Prompt rétablissement à eux ces gendarmes.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 11:09, par SOME En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    un coup par là, un coup par ci ! on attaque la bas et on crie ici, ils vont accourir la bas et on attaque de l’autre... Ca ne vous dit rien ?....
    Mes freres et soeurs vous savez ce qui nous attend
    SOME

    Répondre à ce message

    • Le 2 octobre à 11:19, par Kabila entrant à Kinsasha En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

      En tout cas, il doit venir repondre ici, ce Guillaume SORO.
      Je pense qu’il faut réactiver son mandat d’arrêt, comme ça, peut être que ça va camler les choses.
      Vive le Dytanié !

      Répondre à ce message

      • Le 2 octobre à 12:26, par ousmaneb_12@yahoo.fr En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

        A l’internaute Kabila,
        Réaction très pathétique toujours à s’apitoyer sur son sort.... seul la lutte libère disait Thom Sank.
        C’est pas Soro G. qui a inventé les stratégies de guerre... Pas besoin d’aller à l’école de guerre pour savoir qu’il faut diviser pour régner...
        Regardons la vérité en face et prendre notre courage à deux mains pour se défendre nous même. Personne ne saura nous défendre plus que nous même.

        Répondre à ce message

      • Le 2 octobre à 13:25, par SOME En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

        comment veux tu reagir apres avoir choisi la solution diplomatique. Nous faisons semblant de ne pas comprendre les choses alors que c’est clair en plein jour devant nous. Roch croit se proteger en oubliant qu’il y a eu une situation antécendante identique au mali. Ou est le mali aujourd’hui ? Comprenons qu’il ne sert a rien de fuir les problemes : seule la lutte paie. Et je rappelle "si tu ne peut defendre le pays ni proteger le faible...."
        SOME

        Répondre à ce message

      • Le 2 octobre à 17:02, par chico En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

        Bande de couillons, maintenant c est Guillaume Soro qui attaque le Burkina, et qui vient de frapper au Sourou !!!!!! Et c est Zida, le transporteur des fonds braqués de la BCEAO à Bouaké, celui que les putschistes du RSP ont cueilli comme un pigeon et son acolyte Barry, qui peuvent sauver le pays !!!!!!

        Répondre à ce message

    • Le 2 octobre à 13:11, par Ka En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

      Oui mon ami SOME, nous savons que Roch Kaboré à jouer avec le feu en permettant diplomatiquement ce rebelle de pouvoir appliquer son plan B. C’est évident que l’introverti qui est dans ses bottes de nouveau Ivoirien et protéger par ADO, y joue un rôle important de ce qui nous arrive. Quand il était maître de Kossyam, Ouaga était la capitale de tous les terroristes et des rebelles criminels qui sont au perchoir sans crainte de nos jours. À défaut de succès du coup d’Etat a la maternelle de Djibril Bassolé et de Gilbert Diendéré, Blaise Compaoré veut montrer à son apprenti président qui est Roch Kaboré, que la Conquête du pouvoir par revanche n’a pas d’état d’âme comme lui Roch Kaboré a fait pour lui, voilà pourquoi il charge ses milices terroristes de rendre le Burkina ingouvernable. Ce qui nous reste a faire, c’est de nous souder pour montrer a Blaise Compaoré et son rebelle criminel avec leurs terroristes déguisés, que le Burkina et son peuple n’a jamais baisser les bras devant le danger.

      Répondre à ce message

      • Le 2 octobre à 16:32, par Yako En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

        @Ka on dit chez moi que la stupidité n’a pas d’âge donc le stupide aussi.Le président Compaore a été renversé par un coup d’état le 31 octobre 2014 après 27ans de bons et loyaux services rendus à son Peuple.Il n’est plus responsable de notre sécurité en tout cas il n’a pas reçu ce mandat.Ce rôle incombe au président RMCK dont le serment "Je jure de défendre et de protéger le BF" a cédé place "je jure que les moyens conséquents SERONT donner aux FDS,puis je vous présente mes condoléances les plus attristées,prompt rétablissement ect..." Mon frère Ka prions Dieu seulement sinon que le pays est dans de mauvaises mains.Cordialement Yako

        Répondre à ce message

        • Le 2 octobre à 17:11, par Ka En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

          Yako, épargne-moi de ta pitié des larmes de crocodile. Ces attaques a pour but de vos critiques débiles pour dire un président élu démocratiquement de démissionné pour que vous reveniez au pouvoir pour la continuité de votre régime criminel et de la corruption à ciel ouvert. Les traîtres de la patrie n’ont aucun droit de salir les noms de ceux qu’ils tuent pour le pouvoir en criant condoléance et bon rétablissement. Yako, ne prend pas le peuple Burkinabé et ses intellectuels pour des idiots. Même un bébé né le jour de l’insurrection ou ton mentor a filer la queue sous les jambes, sait qu’il n’est pas étranger aux terroristes déguisés qui veulent déstabilisera le pays. Quitte dans ce jeu de dupe en tant qu’un poltron du forum.

          Répondre à ce message

    • Le 2 octobre à 14:02, par MonOpinion En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

      Ca dit beaucoup de choses aux gens qui reflechissent. Pour ne pas occuper trop d’espace sur le forum voici au moins 3 choses :

      1. Ces attaques ne sont pas djihadistes - D’abord parce que les groupes djihadistes ne les ont jamais revendiquees. Et aussi parce que la tactique n’est meme pas djihadiste. Que ce soit en Irak, en Syrie, au Nigeria, au Mali, les djihadistes se focalisent sur une seule zone dans le but d’en faire leur territoire et appliquer leur loi de charia. Quand les attaques sont toujours aux frontieres et a tous les points cardinaux du seul et meme pays, c’est une tentative de destabilisation qui est en marche. Il faut des moyens de renseignement tres efficaces pour demasquer les personnes qui financent cette criminalite organisee et les punir sans pitie c-a-d la peine de mort (tant pis si la loi a ete supprimee).

      2. Ce n’est pas seulement une question de mettre des moyens financiers ou des equippements a la disposition des FDS. On peut mettre tout le budget de l’Etat Burkinabe a la disposition des FDS et ca ne suffira pas ! Il faut donc que le Ministre des Finances rappeler a l’opinion publique la hausse du budget defense de 25% a cause des attaques terroristes, et expliquer que les efforts continuent dans ce sens. Car l’Opposition pendant sa marche-meeting n’a fait que de la desinformation en faisant croire que l’etat n’injecte pas assez de moyens dans la lutte anti-terroriste. Cela est dommage au moment ou ll’opposition doit faire bloc avec le pouvoir face a ce probleme, sauf bien sur si l’Opposition pense que exploiter cette crise leur permettra de parvenir au pouvoir plus vite. Si c’est le cas il faut qu’elle se ravise car en democratie. on attend patiemment les elections pour battre l’adversaire. Pas autrement.

      3. Le terrorisme n’est pas un probleme que nos FDS ne peuvent pas eradiquer. Ils sont tres capables, tres courageux et tres engages dans la defense et la protection de notre territoire, de notre pays et de notre peuple. Ils sont en guerre contre un ennemi invisible qui se trouve dans la masse de personnes qu’ils protegent ! C’est la preuve que l’ennemi est lache et a peur des FDS. Que les FDS continuent de les traquer. Chaque jour que l’ennemi est oblige de fuir est une victoire des FDS. Il faut eviter d’apprecier la victoire seulement en termes de terroristes abattus. Les mettre en deroute est aussi une victoire.

      Dans cette lutte tout soutien aux FDS doit etre encourage. Que ce soit sous forme de souscriptions ou de cotisations spontanees, chaque citoyen doit user de son droit de participer a la lutte avec les moyens dont il dispose.

      Répondre à ce message

      • Le 2 octobre à 15:15, par SOME En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

        Mon frere j’aborde dans le sens de tes analyses Surtout il est clair des le debut que ces attatques n’ont rien de djihadiste. Absolument rien ! mais c’est tres commode ! c’est l’air du temps ! et les soi disants journalistes n’osent pas parler de ce que tout le monde sait.
        C’est une guerre qu’on nous fait et qui a été programmée. Mais les autorites ont choisi la mauvaise voie malgré les evidences. C’est a croire meme qu’ils sont en complicité et tout patriote qui veulent faire le contraire, on s’attaque a lui comme ils ont attaqué et vilipendé un certain capitaine sanogo au mali.

        Cette soi disant opposition n’est rien d’autre qu’une arme des ennemis du pays et cette opposition s’est laissé convaincre de jouer sa part de destruction du pays. La manifestation passée en est la preuve patente. Oui il nous manque au burkina des vrais patriotes. Tous ceux qui sont patriotes dans l’armee et autres et veulent bouger savent qu’ils sont sous haute surveillance de la majorité de la hierarchie militaire qui est pourrie et acquise a l’ennemi. Ce n’est pas que l’ennemi a peur de notre armée. Telle est la realité malheureuse du pays. L’armée se contente de compter les morts et se cantonne en des decorations de leurs freres lachement abandonnés a la mort certaine. Alors qu’il y a une mauvaise volonté manifeste de la hierarchie de ne rien faire. D’où recoivent-ils ces ordres ? Sont-ils encore soldats ?

        Le gouvernement passe son temps a se leurrer de vivre dans un pays normal, un pays democratique, à decerner des decorations, inaugurer des ouvrages, faire des discours classiques, etc… Ils veulent se flatter d’etre des democraties gouvernant avec une opposition etc. Les pauvres !!! Ils s’obstinent a croire qu’ils suffit d’aller abattre quelques braconniers a Pama et le spresenter comme des djihadistes etc. pour que le peuple se laisse berné.

        Cet terrorisme là qui sevit au burkina on sait d’où il vient et qui en sont les auteurs : il peut etre facilement endigué sinon meme detruit. Il suffit seulement une volonté politique. Roch n’ne a pas et ne peut en avoir car il sait comment il est arrivé au pouvoir et qui l’a mis là pour trahir notre insurrection. Ne nous etonnons pas ! Ta suggestion de souscription n’est pas recevable pour moi car ce serait jouer leur jeu. Seul le peuple devra prendre ses responsabilités : c’est notre seule salut. Dans tous les pays toutes les armees auraient revé du soutien que le pêuple a donne a son armee or au contraire c’est là qu’ils ont tout trahi

        il ne nous reste plus au peuple de se prendre en main
        SOME

        Répondre à ce message

      • Le 2 octobre à 16:43, par Rappel En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

        La situation est grave et inquiétante. Je vais vous répondre sur vos 3 points :
        1. Faux s’il y a plusieurs groupes il y aura plusieurs régions attaquées. Au Niger, il y a des attaques à la frontière malienne et à la frontière avec le Tchad. Donc vos explications ne tiennent. Je crois que nous sommes devenus un maillon faible donc tous les groupes pensent pouvoir s’implanter chez nous.
        2.Hausse de 25% , mon cher compatriote si vous partez de 100 avec 25% vous serez à 125 avec des besoins de 1000. Bref, ce 25% envoyé ne signifie absolument rien. Je serai meme pas surpris qu’une bonne partie soit happée par les frais administratives (séminaires, voyages, carburants, perdiem)
        3. Je suis d’accord nous avons de valereux FDS mais sous-equipés et sous-formés par rapport à la menace. La vérité est nette dans quel pays vous avez vu les terroristes frappés en moins de deux ans dans deux endroits distants de moins de 300 mètres si c ’est pas en Somalie ou Afghanistan.
        Conclusion :
        Pouvoir, opposition , osc nous devons nous réveiller et vite sinon il sera trop tard. Il faut arrêter de tout mettre sur le gars qui est en Cote d’Ivoire. Si vous êtes Directeur dans une société si on vous enlève vous pensez que vous pouvez toujours influencer la vie de l’entreprise à 1000 km de son siège connaissant l’ingratitude de l’homme.

        Répondre à ce message

        • Le 3 octobre à 15:15, par MonOpinion En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

          1. Vous n’avez pas compris ! Dans votre logique c’est comme s’il y a plusieurs groupes qui se sont concertes donc au meme moment et chacun tire sur un morceau du Burkina pour en faire sa propriete. Ca ne marche pas comme ca parce qu’a la fin ils ne s’entendront pas pour gerer les parcelles de territoires. Les terroristes n’ont aucune envie de recuperer tout le pays car ils ne peuvent pas et ne pourront pas le gerer. Constatez au moins qu’au Mali c’est le Nord qui les interesse depuis les annees 90 ; Au Nigeria c’est le Nord-Est que Boko Haram occupe ; En Syrie c’est egalement une seule zone que l"Etat Islamique" de Bagdadi controlait. Quand les Americains ont frappe cette zone ils ont remporte la victoire contre l’Etat Islamique. Meme au Nigeria, si ce pays n’avait pas (par orgueuil !) stoppe les Tchadiens, Boko Haram serait entere ! Mais on ne peut pas forcer une personne a entendre raison. L’actualite bat en breche vos theories.

          2. Vous dites qu’une augmentation de 25% du budget defense n’est rien parce qu’on a besoin de 1000%. La encore vous n’avez rien compris. Personne ne dit que c’est suffisant ! J’ai meme dit que meme si on consacre TOUT le budget national (100%) a la lutte contre le terrorisme, ce serait toujours insuffisant ! Si on vous donnait le budget national c’est ce que vous auriez fait pour regler les "besoins de 1000%". On ne gere pas un pays de 18millions comme ca. On a pas 100% et 1000% ailleurs. Tout est dans les 100%. Autant la population a besoin de lutter contre le terrorisme, autant elle a besoin d’ecoles, de dispensaires, de routes, de production agricole, etc. Et le budget national est la meme cagnote qui finance tout ca !

          3. A vous lire, il es clair que le sujet depasse votre niveau d’analyse. Encore une fois retenez seulement que la lutte contre le terrorisme est loin d’etre seulement un probleme de sous-equippement ou d’equippement des FDS. La lutte a plusieurs facettes et les FDS le savent. Les FDS apprecient aussi que malgre la modestie de nos moyens, l’Etat fait des efforts sur le plan financier pour soutenir la lutte. Le probleme c’est la desinformation orchestre par l’opposition a un moment ou on l’attend aux cotes du pouvoir contre le terrorisme - car c’est comme cela que ca se passe dans tous les pays qui subissent des attaques terroristes.

          Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 11:18, par brama En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    du courage à nos FDS et prompt retablissment aux bléssés

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 11:18, par Mosak En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Selon l’AIB, c’est "au terme de plus trois heures de combat" que "les gendarmes de la brigade ont mis en déroute les assaillants".

    Pendant ces plus de 3 h de combat, ces braves gendarmes n’ont bénéficié d’aucun soutien ni de renfort ; c’est vraiment écœurant. La carence de notre système de défense qui n’est plus à prouver, démontre par l’absurde l’incompétence coupable voire criminelle de nos premiers responsables.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 11:23, par Indjaba En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    En fait aujourd’hui dans notre pays, chaque gendarmerie, chaque commissariat de police, chaque camp militaire, chaque bureau de douane et chaque poste forestier doit se dire chaque matin que la nuit qui va venir on sera attaqué. Les dispositions stratégiques et les comportements des éléments découleront donc d’un tel état d’esprit et il n’y aura plus de d’attaque surprise. Soyons rigoureux continuellement et ne nous contentons pas des formules du genre ’’ça va aller’’ ’’Dieu est grand’’ ’’ça n’arrive qu’au nord et à l’est ’’ etc. Courage chers FDS. Ne prenez les quêtes financières d’aucun bord politique que ce soit. Les sous du CFOP et du MPP, n’y toucher pas. Ces politiciens sont nos premiers terroristes.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 11:26, par Neekre En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Courage aux Forces de défense et de sécurité et félicitations pour l’attaque repoussée.
    Indépendant des couleurs et affinités politiques, c’est bien que nous puissions attirer l’attention de nos gouvernants sur ce qui peut être amélioré ou fait afin d’éradiquer ce mal. Certes ce n’est pas une guerre conventionnelle, mais nous devons penser à plusieurs choses : le renseignement, l’équipement, la motivation des troupes, la qualité du commandement...
    Pour ce qui me semble évident, c’est l’équipement. Le matériel militaire a beau être cher, il faut dire aujourd’hui qu’il n’y a pas plus grande priorité que le problème sécuritaire et nous devons trouver les moyens d’en acquérir. Si les uns et les autres pensent à se faire élire ou réélire en 2020, c’est si les conditions sécuritaires le permettent. Si l’existence de l’état est menacé, rien d’autre ne peut être entrepris. Si rien n’est fait, notre développement va stagner, et pire, nous retournerons 25 ans en arrière.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 11:36, par caca En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Attaque djihadiste non identifié, une nouvelle épidémie du Burkina. Cependant, tout laisse à croire que le conseil supérieur de la défense tenir par le chef de l’État ne peut rien contre les agressions des terroristes. Une fois encore que Dieu me pardonne concernant mes critiques contre le gouvernement du MPP. Voilà les conséquences d’une insurrection où certains burkinabé affichaient avec une fierté d’avoir chasser Blaise Compaoré. Il faudrait que les politiques et syndicats burkinabé arrêtent des révolutions bêtes. Depuis le premier soulèvement à nos jours ces résistances bêtes causent des problèmes majeurs sur le développement du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 11:37, par Thom’s En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Tous nos encouragements aux FDS et prompt rétablissement aux trois gendarmes. Que le Seigneur tende sa main sur vous. Des individus lâches et mouton qui n’ont rien à foutre dans ce monde que de semer la terreur et s’enfuir. Des individus que l’histoire a maudits, à comparer avec les animaux de la brousse, nous tirons une conclusion pour dire que les animaux valent mieux que ces fantômes.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 11:48, par DOUGLAS En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Il est temps pour nous, et nos autorités de prendre toutes les mesures qui s’imposent pour chasser hors de nos frontières ces malfrats.Nous, la population civile,devra se départir de tout acte pouvant semer la zizanie et voir dans quel mesure nous pouvons venir en aide secrètement nos forces de défence et de sécurité. l’Etat doit voir si possible, la tenue des FDS qui sont au sahel.Je pense que c’est mieux qu’ils s’habillent comme des touaregs avec des codes secrets qui seront à même de les distinguer d’avec les terroristes. C’est mieux de prendre l’image de l’ennemi pour le combattre. changeons de tictac. QUE DIEU NOUS SAUVE ! VE LE BURKINA FASO !

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 11:50, par medelin En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    il est temps qu’on s’occupe des commanditaires qui vivent avec nous, qui organisent des marches pour narguer le peuple. Ils sont parmi nous ils vivent avec nous donnez l’ordre aux FDS de s’occuper d’eux. vous verrez que tout va rentrer dans l’ordre

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 12:04, par Peter En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    J’ai juste une question à poser.
    3 heures de combats. Quand c’est ainsi, le camp militaire le plus proche, n’est-il pas capable par des moyens logistiques aériens, d’aller en renfort ou en soutien aux FDS en combat ? Je pense aux hélicoptères militaires ou autres moyens possibles. Peut-être que ces moyens n’existent pas. Peut-être que je vois cela dans les films et j’en rêve.

    Répondre à ce message

    • Le 2 octobre à 14:00, par Hum En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

      Peter, tu te fatigues pour rien. On a parlé, mais on semble prêcher dans le désert.
      Dans ce pays là, les hélico sont faits pour transporter le chef de l’Etat ou d’autres personnalités pour qu’ils ne sentent pas l’état chaotique de nos routes.
      3 heures de combat. Quel avion de combat ne peut traverser en longueur le Burkina Faso en 3 bonnes heures, ne parlons pas de Tougan à côté. Mieux, 3 heures de combats, les gendarmes sont-ils les seuls FDS dans cette localité ? N’y a-t-il pas la police, les GSP, et autres ?
      Apparemment, chaque corps des FDS, travaille sur "son pré-carré". Tant que les assaillants ne sont pas chez moi, je peux boire mon petit lait tranquillement ; celui chez qui ils sont n’a qu’à se défendre comme il peut, c’est son problème.
      Il faut qu’on arrive à fédérer nos moyens (humains comme matériels). De toute façon, l’ennemi est commun et ne cherche pas à faire la différence entre les types de FDS. Il frappe chez les gendarmes aujourd’hui, les autres regardent. Demain, il frappe les forestiers, les autres regardent. Après demain, c’est la police ou la douane, les autres regardent et ainsi de suite.
      A défaut de pouvoir envoyer des renforts par avion ou des localités les plus proches, il faut cette synergie d’action des FDS au niveau de chaque localité. Sinon, je ne pense pas qu’un seul corps, puisse faire face à cette hydre.

      Répondre à ce message

    • Le 2 octobre à 16:15, par L’ancêtre En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

      Vous savez les choses ne sont pas simples en matière d’attaque surprise. Même les armées les plus équipées du monde ne peuvent rien face à ces types d’attaques. En exemple quand le bataclan a été attaqué en France il a fallu de nombreuses heures pour en venir à bout. Les moyens aériens c’est pour des combats d’une grande envergure. Pour éviter les attaques, il faut instaurer un état de guerre, alors que l’Etat de guerre est une négation des libertés. Toutes personnes devient suspecte et est fouillée, les habitats peuvent être fouillées à tout moment, c’est dur de lutter contre des attaques comme cela.

      Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 12:04, par coalusion En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Le message du type de la CI c’est fait authentifier maintenant. Même si le général nie. Le Dr Salif est mort et l’autre plan est en marche. Que le créateur des Hommes et Djinns nous vienne au secours. On est mal barré.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 12:08, par HAMA En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Je ne suis pas connaisseur de la stratégie militaire mais je pense que nos FDS doivent prendre ces attaques au sérieux car selon moi ce sont des rebelles qui tentent de pénétrer dans le pays. Il faudra faire les enquêtes approfondies pour voir quel est le pays voisin qui soutient ces assaillants et prendre des dispositions. Ou dans le cas contraire voire avec le Mali pour renforcer leurs frontières parce que la plupart des attaques parte de là-bas. Aussi nos FDS doivent prendre d’assaut les limites du pays, cela pourra empêcher ces bandits d’agir. On a assez de militaires pour cela. Et de ce fait on saura vraiment ce qui se passe. C’était ma contribution. A bon entendeur, Salut !

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 12:22, par War En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Ce sont des attaques commando dispersees sur tout le territoire de nouna a tougan au grand nord,a l’Est et au sud ouest.La strategie adoptee par les terroristes basee sur la dispersion et l’etirement des attaques est tres efficace contre nos fds et l’EMGA doit opposer une strategie de defense efficace et dissusive.la guerre etant prevue pour durer je propose 1) un recrutement massif special de policier et gendarme (au 2 agents/village sur l’ensemble du territoire avec un ratio de 2 admis pour 1000 habitants.l’armee sera alors nationale)
    2)renforcer l’appui aerien avec acquisition d’avions de bombardement et de petits drones.
    3)reconcilier l’armee avec elle meme.
    4)traiter convenablement le cas des koglweogo afin de les associer au controle du territoire.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 12:26, par Amadou En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Pendant que les uns marchent pour Kosyam et les autres marchent sur ouaga. Peut etre que le CEFOP a une solution . On ne marche pas pour rien.Soit C’est pour une inserrection ou pour fuire.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 12:42, par le voyant En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    bonjour a mon avis il faut des cdr un peu partout dans les regions qui n ont pas de kogleweogos car a mon avis seul un renseignement de proximiter pourait resoudre le probleme

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 12:50, par saam En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    ya une chose que je ne comprends pas !! pendant les 11 décembre on en a plein les yeux avec tout un arsenal qui nous est déployé !! a quoi cela sert donc ??? il y avait 1300 hommes environ qui composaient le RSP et nombreux ont été affectés dans les différentes casernes si je ne trompe. ne peuvent-ils pas contribuer à venir à bout de cela si ils constituaient notre unité d’élite ?? on parle, on parle, on parle pendant que les autres tuent et c’est pas bon, c’est pas bon, ça va de mal en pis pour le pays !!!!

    Répondre à ce message

    • Le 2 octobre à 14:43, par Hussein En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

      De quel arsenal parlez-vous ? Dans d’autres armées ce genre de matériel (il nous rappelle la première guerre mondiale, on peut le visiter dans les musées en Europe) aurait été rebuté depuis longtemps, mais sous nos cieux ici cela suffit largement pour impressionner les petites filles. Nous les Burkinabè, nous aimons faire grande gueule pour rien, voila nous, zéro ! Nous sommes fort, nous sommes wackés, nous sommes ceci et cela, encore zéro : on ne peut même voir venir ces terroristes. On parle, on parle, on s’en prend à Roch et à son gouvernement, il doit grouiller les grands moyens pour permettre aux FDS de se battre contre des terroristes invisibles qui apparemment ont la maîtrise du terrain, comme si l’armée burkinabè existe seulement depuis que Roch MC Kaboré est devenu Président du Faso.

      Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 12:50, par Avant-Avant En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Je ne lance pas des fleurs à Blaise Compaoré, ce sont plutôt nos autorités qui lui lancent des fleurs par leur incapacité à assurer la sécurité des Burkinabé. Il ne se passe pas de jour sans que nos FDS soient la cible de ces voyous qui me semblent plus stratèges que notre armée. Président, ne nous faites pas regretter l’insurrection populaire parce que tout laisse croire qu’avant était mieux.

    Répondre à ce message

    • Le 2 octobre à 13:56, par TERMINATOR En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

      Le renseigenment, toujours le renseignement. Ils étaient oû avant de passer à l’attaque ? Même si c’est en brousse, quelqu’un a dû voir quelque chose. Moi je pense qu’il faut mettre à pris la tête de tout terroriste et des langues seront promptent à se délier en cas de soupçon. Il faut semer la peur et la confusion chez l’ennemi en lui faisant perdre confiance à tout.Ils doivent avoir peur d’essayer de recruter qui que ce soit ; La tête de Ben Laden a été mise à prix. Pourquoi pas 500.000 FCFA au moins par terroriste dénoncé et confirmé ; et une fois confirmé ce terroriste est éliminé après que tous les moyens soit mis en oeuvre pour qu’il parle. Aux grands maux les grands moyens. Bon rétablissment à nos FDS

      Répondre à ce message

    • Le 2 octobre à 14:01, par Paligba En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

      N’est -il pas alors mieux qu’on ressuscite Maurice YAMEOGO ? Quand il était au pouvoir non seulement les djihadistes ne nous attaquaient pas mais l’école et la santé étaient gratuites.

      Répondre à ce message

    • Le 2 octobre à 14:06, par kw En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

      Tout d’abord, prompt rétablissement à nos vaillants combattants.
      Justement mon frère, ce qui font ça veulent que l’in réagisse comme ça. dire que hier vaut mieux qu’aujourd’hui. je vous exhorte à ne pas rentrer dans leurs jeux. Si nous nos décourageons, cela va les inciter à faire davantage. A cœur vaillant rien d’impossible, nous viendrons à bout de ces délinquants qui ne savent qu’endeuiller des familles paisibles qui cherchent qu’à travailler pour le développement de notre chère patrie.
      Abat les apatrides, les vaux rien et les valets locaux de je ne sais qui.
      Le Burkina triomphera de ces bandits.
      Pour l’union sacrée contre les ennemis du Burkina, ich Allah nous vaincrons !

      Répondre à ce message

    • Le 2 octobre à 15:20, par Amagara En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

      Bonjour cher ami ;
      C’est aussi écœurant que réel. Vous savez, le monde n’est pas un fleuve tranquille. Certains pays comme le Mali, le Burkina, le Sénégal.... ont été tranquilles pendant des moments et nous pensons que cela doit s’éterniser. Votre ancien président Sankara a raison de dire que seule la lutte libère. Vous devez lutter et ne pas vous décourager. Au moment où les Organisations bizarres vont accuser les FDS d’exactions via des medias comme JA, seule l’union serait la solution. Je crois aux vertus de la prière mais l’action est meilleure car Dieu est miséricordieux mais aussi juste, il ne fera pas notre part de travail. Vous verrez quels sont les dignes fils du Burkina, quels sont les apatrides, quels sont vos amis et quels sont vos voisins voyous.
      Je me souviens des critiques d’un journal " LDD" d’un certain Jean Pierre Bêjot qui avait pour ligne éditoriale la débâcle de l’armée Malienne en critiquant tout ce qui se faisait au Mali. Oui, au moment où vous avez besoin de réconfort, vous verrez des soi-disant amis qui se moqueront de vous au lieu de vous venir en aide. Mais tout ceci fait partie de la vie d’une nation. Le Burkina serait meilleure comme nation après ces crises si vous tirez les leçons nécessaires. Surtout ne perdez pas cette opportunité d’apprendre de vos erreurs.
      Comptez sur vous et vos efforts, vous avez les moyens de vaincre.

      Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 12:53, par mninda En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Moi ce que je ne comprends pas ,c’est que des terroristes puissent arriver vers 20 heures à l’intérieur de plus de 30 km attaquer une brigade de gendarmerie et pouvoir s’évanouir ainsi sans la moindre perte . A 20 heures ,il ne fait quand même pas tard pour que la population ne puisse pas s’organiser pour barrer les voies à ces criminels pour les empêcher de repartir tranquillement ou informer les FDS sur les côtés d’où ils sont arrivés et par où ils ont pu repartir . A l’est aussi on aura remarquer que ces criminels commettent leurs actes vers 15 h ,18 h 21h au plus tard et arrivent à disparaitre mystérieusement . Ce qui est sûr ,il va falloir que l’ensemble de la population fasse de ce combat ,son combat d’existence .

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 13:01, par le Koudougoulais En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    bonjour à tous. Je voudrais demander à ce qu’on retire nos soldats des différents théatres d’opération de maintien de la paix dans le monde et avec cet effectif on pourra quadriller notre pays. On dit que le Burkina est le maillon faible du jeu 5 Sahel, avec plus de 2000 soldats hors du pays est ce qu’on peut ne pas être le maillon faible ?. L’ONU refuge de soutenir totalement le jeu 5 Sahel et nous au Burkina on continue de faire plaisir à d’autres pour garantir leurs intérêts en Afrique. Est ce que ça peut continuer comme ça ???
    Pourquoi le Burkina doit se tourner vers la Russie et la Chine pour demander de l’aide alors que ses alliés traditionnels sont la France et les E.U d’Amérique ?
    Israël est fort militairement mais il n’éparpille pas ses forces. Ses forces sont mises pour défendre son territoire.
    Prépositionner au moins 20 hélicoptères de combat prêts à décoller à tout moment. en 20 ou en 30 minutes le lieu de l’attaque est déjà bouclé.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 13:18, par paysannoir En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    La plupart des gendarmeries et commissariats au Burkina sont sans cloture. Les FDS sont exposées

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 13:35, par POKA En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    "Le bilan de cette attaque fait état trois gendarmes grièvement blessés et des dégâts matériels", selon l’AIB. Et combien d’assaillants blessés ou neutralisés ? Silence et boule de gomme ! Courage à nos vaillants et compétents soldats. Renforçons davantage leurs moyens matériels ! Dieu bénisse notre chère Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 13:42, par Pathe Diallo En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Pauvre Faso ! notre pays est devenu un terrain d’entrainement pour bandits armés nommé djihadistes. A tout moment, à n’importe quel coin du territoire, au Sahel, à l’est, à l’ouest au sud ouest, ils arrivenet quand ils veulent, frappent et repartent tranquillement. Les dégats sont toujours du côté de nos FDS ! il ya vraiment un problème. Si à chaque attaque ces bandits laissaient au moins 10 de leur compagnons sur place, ils mettraient du temps pour revenir. Il y à quelques jours Boko haram a attaqué un village du lac Tchad, ils ont tué 2 militaires tchadiens, mais l’armée en a abattu 17 parmi ces bandits ! il est clair qu’ils mettront du temps à revenir dans ce pays !

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 13:47, par Dedegueba Sanon En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Et comme toujours, pas de revendications. Les symboles de l’État attaqués et toujours des postes à effectifs réduits. Ces assaillants ne sont vraissemblablement ni des fous de Dieu, ni des bandits. Ils ont été envoyés. Par qui ? Et pourquoi ? Ces questions trouveront leurs réponses dans la succession mal gérée de BC. Nos ennemis sont avec nous, ils nous connaissent et maîtrisent le terrain. Et ceux qui les envoi ont l’argent, et les relations dans le milieu. Car il faut beaucoup d’argent pour organiser cette déstabilisation du pays. Tant que notre président ne montrera pas qu’il peut être aussi méchant que tout le monde et surtout comme celui qu’il a côtoyé plus de trente ans, nous n’aurons aucune paix ici. Il fut un moment où chaque fois qu’un trouble éclatait dans un pays de la région, notre pays était suspecté d’être derrière. La RCI ( c’était une évidence), le Togo, le Bénin, le Niger, la Guinée, le Mali ( évidence aussi), le Liberia, chez Sonko, même la Mauritanie, tous ces pays nous avaient indexé. J’en oublie même en Afrique centrale, dont le Tchad, et l’Angola.
    Notre président n’aura rien appris alors durant toutes ces années oú il mangeait avec le Diable ? Nous n’avons pas des enfants de coeur en face, je m’étonne que le MPP qui est issu du CDP, ne dispose pas d’une " cinquième colonne ", pour remonter les informations qui permettent de neutraliser ses ennemis.
    S’il vous plaît, arrêtez votre cirque car vous vous "savez", nous du pays réel n’avons rien à voir dans vos règlements de compte digne de la mafia sicilienne.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 14:02, par GRAND En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    une localite située à queques kilometres du mali, un mali qui a perdu le centre et le nord, une gendarmerie apparement non cloturée.
    revoyons notre strategie. le centre du mali est en insecurité et notre guerre doit etre l’offensive.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 14:13, par asseta En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    moi en tout j’attends encore un défilé d’armes pour dire trop c’est trop à Roch

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 15:33, par le penseur En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    CHERS COMPATRIOTES.LE COMPLOT CONTRE LE BURKINA EST UN GRAND COMPLOT.D’ABORD ON A VOULU Opposé LES KOLWEOGO ET LES DOZO ET LA ILS SE SONT RENDUS COMPTE QUE CE N’EST PAS SIMPLE MAIS ILS Y TIENNENT.ENSUITE ON ATTAQUE LES FRONTIÈRES POUR HARCELER LES FORCES DE L’ORDRE.ET DE L’intérieur ON FAIT SAVOIR QUE RIEN NE VA.ET COMME LE BURKINABÉ EST RAREMENT OPTIMISTE ON AVALE TOUTES LES LES MÉDISANCES.RAPPELEZ VOUS QUAND LE CEMA ÉTAIT Attaqué LE MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DE LA FRANCE EST VENU DIRE QU’IL VEUT DES RELATIONS SPÉCIFIQUES AVEC LE BURKINA.LA FRANCE VEUT HUMILIER NOS SERVICES DE RENSEIGNEMENT POUR POUVOIR IMPLANTER SA GIGN A OUAGADOUGOU.PEUPLE DU FASO.ATTENTION A LA DIVISION.VOUS CONNAISSEZ MAL LA FRANCE.JE DEMANDE AU PRÉSIDENT ROCH DE TRAVAILLER AVEC TOUS LES OFFICIERS Y COMPRIS CEUX QU’IL A Humilié comme les barry et les zida.ILS ONT TROP EU LE PRÉSIDENT ROCH.ON L’A D’abord poussé EN ERREUR EN SALISSANT LES OFFICIERS PATRIOTES DU PAYS.CERTAINS DE CEUX QUI SONT AUX AFFAIRES SONT SURPRIS D’ÊTRE DANS DES POSTES SENSIBLE POUR L’AVENIR DU PAYS. J’AI HONTE.MON FRERE LAISSE PASSER CA.JE SOUHAITE ÊTRE UN CONSEILLER DU PRESIDENT ROCH.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 15:55, par Le réaliste En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    A toutes les unités opérationnelles, sachez que l’heure est grave. Quelles que les causes de cette guerre, vous êtes condamnées à vous battre et surtout à vaincre. Les soubresauts politiques vous compliquent suffisamment la tache, mais ayez le courage d’affronter l’ennemi imprévisible. Merci pour les sacrifices déjà consentis, mais restez vigilants pour votre propre vie d’abord. Forcez-vous à riposter toujours et vous verrez le résultat. Ceux qui vous attaquent sur vos positions ont déjà perçues leur butin ou doivent parfois le percevoir après leur opération, donc ils ont peur de mourir et de ce fait, prêts à décamper en cas de riposte à leurs premiers coups de feu. Après votre réaction instantanée de feu nourri en direction des tirs ennemis, effectuez une courte poursuite par contournement en attendant un éventuel renfort. Ce qu’il faut éviter, c’est prendre l’initiative de fuir dès le déclenchement des tirs par l’ennemi car cela est très risquant. Sans être un spécialiste, c’était mon apport et tous mes encouragements à vous.
    Quand aux autorités compétentes, mettez l’accent sur les moyens aériens, le matériel spécial de protection des hommes, les appareils de détection de mines pour motos, véhicules et piéton pour les démineurs ainsi que les moyens de motivation psychologique.
    Prompt rétablissement aux blessés. Que DIEU bénisse le Burkina et son peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 15:55, par le penseur En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Honnêtement le président IBK gouverne quoi au mali ?Mais quand je vois un tel président en boubou blanc en train de tournoyer ça me fait très mal.tu perds le nord-le sud-l’ouest et l’est .vraiment.occupons le mali pour assurer notre sécurité.

    Répondre à ce message

    • Le 3 octobre à 15:12, par Amagara En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

      Bonjour Penseur ;
      Ce n’est pas sage de proposer d’occuper le Mali. IBK gouverne un pays que Blaise et ses amis ont détruit. Pas de rancune pourtant, le Mali est en train de se relever difficilement. Ma prière est que les amis de Blaise ne détruisent pas le Burkina. Ils ont eu le temps d’infiltrer et de connaître beaucoup de choses au Burkina. Le problème du Burkina n’est pas le Mali. Occuper le Mali ne serait pas la solution et d’ailleurs pensez-vous que vous pouvez occuper le Mali. Je ne crois pas car c’est vraiment compliqué aussi. Très vaste et très pauvre comme le Burkina et donc très difficile à contrôler pour une armée comme la vôtre. Mais concentrez-vous sur vos fouteurs de troubles d’abord et contenez les car ils sont nuisibles. Ils ont commencé pratiquement de la même manière au Mali en janvier 2012 et poussé les soldats à faire un coup d’état en lieu et place de les contrer. Union et solidarité seulement peuvent vous aider.

      Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 16:21, par Juste En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    C’est exactement ce que le président de l’assemblée nationale ivoirienne Guillaume SORO avait proposé au général Djibril Bassolé qui se passe. On tape à l’est, au nord au sud ouest, à l’ouest ainsi de suite. Le terroristes sont comme des robots, tant que leur mentor ne leur dit pas que ce qu’il avait dit n’est plus d’actualité ils ne comprennent pas. Alors Monsieur SORO, dites à vos petits qu’ils doivent maintenant arrêter de taper parce que vous avez désamorcé votre projet de déstabilisation du Burkina Faso. Ou bien vous y tenez toujours ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 16:52, par SID PAWALEMDE En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    A chaque attaque, ce sont nos hommes qui sont morts ou blessés. Rarement, sinon jamais un bandit armé ne meurt. Et les internautes sont étonnés et certains même parlent de sous équipement de nos FDS. Moi je vais vous dire pourquoi cela. Même demain si ça continue ainsi, à chaque attaque ce sont nos FDS qui vont mourir et les djiadistes s’en sortent avec leur effectif de départ. Pourquoi ?
    1-) Avant d’attaquer ces djiadistes fréquentent d’abord le poste de Gendarmérie pour voir leur comportement. Quand un gendarme reçoit de la visite, en raccompagant son visiteur, sort-il avec une Kalach ou bien seulement sont pistolet à la hanche ?
    2-) Est -ce que la majorité de la brigade est jeunes ? ont-ils des smartphones ? (FACEBOOK) ?
    3-) A un moment donné, est -ce qu’ils allument le grain pour bouillir le thé ?
    4-) Ont-ils des moments de relaxe : en tappette ? marcher dans la cour du commissariat ou de la gendarmérie sans kalach mais tout simplement avec un pistolet ?
    5-) Deux ou trois éléments de la brigade ont-ils reçu leur famille venue de Ouaga pour passer leurs vacances ?
    6-) De temps en temps l’élément qui va derrière la brigade pour se soulager, va au WC sans Kalach mais avec pistolet ? (en ce moement si les dhiadistes attaquent, il n’ose même pas sortir du WC, puisqi’il a laissé la Kalach au bureau et n’a qu’un PA) ?

    ALORS, TOUS LES ELEMENTS SONT REUNIS ET IL FAUT ATTAQUER. EN CE MOMENT, AUCUNE PERTE DU COTE DES ASSAILLANTS CAR BEAUCOUP DE GENDARMES SONT HORS USAGE ET NE PEUVENT INTERVENIR. MOTIFS :
    1-) accompagner quelqu’un sans kalach ;
    2-) jeunesse FACEBOOKEUR ;
    3-) autour du grain (thé) ;
    4-) en quinquonche (tapettes et PA à la hanche) SANS KALACH ;
    5-) nous allons au bar avec la famille venue de Ouaga pour manger du poisson ;
    6-) le deuxième élément est au WC et le troisième élément a accompagné un visiteur et se rend compte que devant la brigade des hommes enturbannés avec roquette sont Là, il court en criant et le seul élément qui a la kalach se met à tirer au hasard et épuise un premier chargeur.

    AUCUN DE LA POLICE DU COMMISSARIAT D’A COTE NE PEUT INTERVENIR SINON LE COMBAT RISQUE D’ETRE ENTRE GENDARMES ET POLICIERS DANS L’OBSCURITE.
    Voilà comment .......................................................... ; ;

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 17:41, par le sourouvien En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    La gendarmerie de LANFIERA est à environ 2 km du centre ville . Il y a la police là-bas ,il y a la police à DI et KASSOUM sans oublier Tougan où il y a une compagnie de gendarmerie . La plus longue des distances de LANFIERA est TOUGAN 42 KM . Les autres (KASSOUM et DI) sont à une vingtaine de KM et il y a tellement de villages entre ces localités (tous les 5 à 7 km en moyenne) . On peut comprendre que par peur des mines explosives les autres FDS n’aient pas voulu se déplacer sur les grandes voies pour aller a l’appui de leurs camarades gendarmes de LANFIERA . Mais en moto , à vélo , et même à pied il y avait beaucoup de pistes parfaitement empruntables par lesquels les secours pouvaient passer pour prendre même les terroristes de revers de tous les côtés de manière à desserrer l’étau autour des gendarmes de LANFIERA . Je ne comprends donc pas ,que ces gendarmes aient combattu 3 heures sans qu’on ne vienne les appuyer . Heureusement ,on espère que les dégâts humains se limiteront aux blessés .Quoi qu’il en soit ,il y a quelque chose qui ne va pas du tout dans cette affaire . Comment, même dans une zone aussi peuplée où vous avez de l’activité continue en jour comme de nuit, des gens sont venues tranquillement attaquer cette gendarmerie à 20 heures sans que personne ne les as vu arriver ? Aujourd’hui même une personne qui passe surtout enturbanné ,il faut le signaler aux postes de police .

    Répondre à ce message

    • Le 2 octobre à 18:53, par Enfantnoir En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

      Salut mon frère,juste te dire que tu es un menteur, tu n’est pas obligé de commenter de la sorte si tu ne connais pas la zone,il n’y a pas de police à Lanfièra et KAQSOUM ne dispose ni police ni gendarmerie. Di n’est pas à 2km de Lanfièra.Merci

      Répondre à ce message

      • Le 3 octobre à 09:32, par Sourouvien En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

        Je ne suis pas ton frère car mes frères sont bien éduqués . A supposer même que ce que j’ai écrit ne soit pas tout à fait exact , en quoi le problème de fond que j’ai posé n’est pas réel et interpellateur de la nécessité pour tous de se mobiliser pour combattre ce fléau ? A savoir que ces gendarmes se soient battus pendant 3 heures sans que les FDS( ex il y a la douane à DI ) qui existent bel et bien dans les autres communes alentours n’aient pu venir les aider ? Mieux si ce que tu dis est vrai tu devrais plutôt t’indigner du fait qu’il n’ y ait pas de police et de gendarmerie à Lanfièra (Police) gendarmerie et police (KASSOUM,DI ) . C’est même très grave qu’une province économiquement importante ,frontalière du Mali ,qui a même connu déjà des attaques ( TOENI ,DI ) ne puissent pas avoir tous les FDS dans ces communes frontalières . Et tout ce que cela suscite en vous Monsieur le prétendu Vigilent du SAHEL ,c’est déverser une haine ridicule .Tu peux apporter des précisions si vraiment tu es un ressortissant de la zone ,ce qui m’étonnerait fort ,sans étaler toi aussi ton ignorance de la Zone . Où est ce que par exemple tu as lu dans mon post que DI est à 2KM de Lanfièra ?

        Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 18:15, par Le vigilant du Sahel En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    C’est plus commode et facile de parler sur la toile loin des armes qui crépitent. Si des bandits se présentaient à nos portes la nuit que ferons-nous ? Soyons modérés dans nos propos. La situation n’est pas facile mais elle passera. Tous les pays du monde à des degrés divers sont confrontés à ces attaques aveugles. Ce sont les conséquences du capitalisme sauvage et de l’impérialisme mondial. Les forces productrices ont été détruites, le chômage est galopant. Les bras valides cherchent à faire autre chose.Naturellement les attaques sont devenues un métier. Si la majorité est utilement occupée, travaille et vit décemment, je suis certain que les mauvais comportements et les atrocités vont beaucoup diminué, voire cessé. Les enfants de rue n’ont pas les mêmes comportements que ceux de leur âge vivant dans des conditions normales. Notre société va à la dérive. Il est temps de rectifier le tir sinon personne n’en sortira gagnant.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 19:23, par Doll En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Il faut nommer le Kôrôyamyélé ministre de la défence et même temps ministre de l’intérieure.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 20:46, par Le Progressiste En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Ces terroristes opèrent en complicité avec des burkinabè qui vivent parmi nous. Ce n’est pas possible de mener des attaques sans au préalable détenir le maximum de renseignements. Comment se fait-il que les services de renseignements soient si défaillants ? Comment retrouver ces traites apatrides qui se cachent parmi nous ? Nous sommes réellement en danger. Il est certainement possible de neutraliser ses ennemis mais il faut de l’imagination pour cela.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 20:58, par Roger En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Courage a vs fds. Le bien triomphera sur le mal. Prompt retablissement aux blessés. Vive le burkina faso

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 21:00, par Djibi En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    C’est un processus de déstabilisation du pays qui est en perspective. Mais le peuple est uni derrière son exécutif. Si ces attaques ne s’arrêtent pas sous Roch, s’il n’y a pas d’attaques sous son successeur, nous serons en droit de penser que ce dernier était de mèche avec nos agresseurs.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 22:04, par Sonré En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Jamais d’assaillants tombés au cours des nombreux "combats" avec nos FDS. On nous nous dis que la victoire contre le terrorisme repose sur le renseignement. Mais il y a attaques au moins il devait avoir aussi des pertes dans leur camps par moment si vraiment ils ont à faire à une armée. Comprenez que l’inquiétude du citoyen burkinabè est grande et il se pose mille et questions/ Hummmm !!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 22:08, par SOME En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Nous sommes devenus un maillon faible du soi disant terrorisme parce que dans un certain sens nous l’avons voulu : nous n’avons eu le courage d’affronter la realite en face. Voila notre probleme la faute incombe a nos dirigeants en qui le peuple a confié sa confiance mais malheureusement il a été trahi de tous les cotes.

    Absoudre le gars de cote d’ivoire comme ‘a fait Roch sera notre pire erreur. On ne se soumet dans des negociations lors meme que l’on est en position de force. Or c’est ce que fit Roch. Alors on ne s’étonne pas de ce qui nous arrive. Alors que le CDP commencait a raser les murs nous avons sorti ce piege flagrant de la solution diplomatique ou nulle part dans aucun pays on ne l’a vu dans une telle situation. Ils sont allés jusqu’à imposer une soit disant les fameuses elections inclusives. Comment voulez vous que ce jugement ne tourne pas au show et a l’insulte a toute un peuple et toute une nation et a toute une jeunesse blessée et tuée ? Comment voulez vous qu’ils ne viennent pas nous narguer comme ils le font encore dans les rues de ouaga et partout comme si rien n’était pour nier notre slogan « plus rien ne sera comme avant ».

    La faute a qui ? a Roch avec sa politique de complicité accusatrice. Ce qui nous arrive aujourd’hui était plus que previsible et nous le savions pertinemment. On le voyait bien que Blaise avait preparé son plan avant de partir : vous pensez que les caisses de l’état ont été vidées pour aller manger seulement ?

    Il n’y a rien de surprenant en ces attaques. La « rebellion » viendra d’abord de l’est puis du sud ouest, ensuite ce sera le nord elle ne viendra paas du nord en premier encore moins du sud ouest ou de l’ouest. Et pour cause… apres le nord ce sera le grand ouest en meme temps que les attaques ciblees a l’interieur. Il n’y a besoin de frequenter une ecole de guerre pour voir cela

    Nous avons osé defier et defaire les agents locaux de l’imperialisme en afrique et montré l’exemple que quand un peuple se met debout il triomphe. Comprenez qu’ils n’abandonneront jamais . an ous de comprendre que seule la lutte est notre salut et ne compter sur personne sinon sur nous-mêmes. Appelons a la mobilisation generale et populaire : l’armée populaire, l’armee peuple est notre salut ! la patrie est en danger
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 22:46, par le pays va mieux En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Prompt rétablissement à nos vaillants gendarmes. Selon moi, si les ministres Clément P. Ouédraogo et JC Bouda ont un grain d’orgueil et de conscience, ils doivent immédiatement rendre le tablier. Comment ils arrivent à dormir ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 09:49, par AXE En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Prompte rétablissement aux blessés. Une fois de plus, où est notre armée de l’air ? trois (03) heures de combat sans renfort, c’est vraiment euquerant, ça fait très mal. qu’on me dise que ma patrie n’a aucun avion de combat ? si tel est le cas , l’avion présidentiel doit être vendu pour l’achat d’un avion de combat. mais s’il y a un ou des avion (s) de combat, le président, le ministre de la défense, le chef d’état major des armées, le chef de l’armée de l’air doivent des explications concrètes aux peuples burkinabè.
    je propose aux peulpe burkinabè une cotisation pour l’achat d’un avion rafal

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 11:53, par Ka En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    ’’’A’’’Sapience : Nous avons toujours eu des différences sur ce forum à cause de tes idées partisanes a l’ancien régime qui est ton idéale de défendre l’indéfendable, comme Yako le sans papier dans un département de la France que je connais bien.
    Ce qui est sûr, tu me lis très souvent comme Yako, uniquement pour me contredire de ma neutralité de tirer à bout portant ma vérité sur l’opposition comme à la majorité : Et comme tu me lis, tu devais savoir ma position concernant la corruption, dont je dis souvent ‘’pourquoi chasser Blaise’’ et remettre des personnes qui font plus pire que sa clique ? La Corruption dans notre pays depuis notre indépendance a pour racine au plus haut de notre état, et tant que nos décideurs ne donnent pas le bon exemple, personne ne peut éradiquer ce fléau qui retarde l’avancer de notre pays.

    Quant aux crimes crapuleux et gratuits, le régime Kaboré peut se vanter, car depuis son arrivé au pouvoir, aucune personne n’a été brûlé dans sa voiture comme le cas de Norbert Zongo, ou le juge Nebié pour leur liberté d’exprimer ce qu’ils pensent.

    Ce que je n’admets pas de chez vous les partisans de Blaise Compaoré, c’est de porter les masques avec des mains obscures pour accuser honteusement les autres de vos propres bêtises, et se préoccupés à vous goinfrer insolemment. ‘’’Nous savons très bien qui tire les ficelles et se cache derrière ces attaques macabres, qui est Blaise Compaoré et sa clique chassé par le peuple, et qui insiste de nos jours par revanche pour déstabiliser le pays que nous aimons tous.

    Toi comme Yako, partisans du régime criminel de Blaise Compaoré, c’est trop facile pour vous de dire au président de démissionner, une fois que vous aviez envoyé vos terroristes tués, et après avec vos critiques débiles pour embobiner les internautes. Je vous en prie, arrêtez ce jeu criminel, car l’état Burkinabé ne peut pas jeter la suspicion sur tout le monde, et quadriller le moindre mètre carré de terrain avec des forces de l’ordre en armes : Car le propre de votre jeu macabre en téléguidant vos terroristes déguisés qui sont vos propres enfants paumés par votre gouvernance, et qui vivent dans nos foyers, ’’c’est de frapper n’importe où, n’importe quoi, n’importe comment, en particulier là où personne ne s’y attend.’’

    Sapience, toi et Yako, je vous considère comme des intellectuels avertis comme le jeune internaute ‘’’caca,’’’ mais lui, un vrais partisan du régime déçu, sait avec psychologie convertir les choses en dissimilant avec sa vérité ce qu’il pense pour ne pas prendre les intellectuels Burkinabé pour des idiots. Tant dis que le malheur chez Yako et d’autres bornés qui se disent intellectuels donneurs de leçon, ’’à défaut d’être dépositaires de la vérité, n’ont même pas l’humilité d’en être assoiffés ; et ainsi faisant, ils servent comme des agents de marketing payés pour fabriquer des vérités qui les éloignent de la réalité.’’

    Sapience, ce que le vieux Ka vous demande, mettez l’ère Compaoré dans le passé, comme celui de Maurice Yaméogo, S.Lamizana, S. Zerbo, JB. Ouédraogo, car, aucun président de notre pays chassé par un soulèvement populaire n’a pu revenir au pouvoir. Car, nous savons tous que tous ces politiciens d’appareil de notre pays depuis notre indépendance ont fait sur le terrain des réalités concrètes la preuve de leur incompétence et de leur mauvaise gouvernance. Alors permettons dans la sincérité, l’alternance politique de notre pays avec la nouvelle génération dont le régime Kaboré commence à enraciner. En 2020 ou 2025, la vérité des urnes me confirmera ce que j’avance. Merci de me lire.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 12:42, par A G F En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Nous internaute nou critiquons toujours et toujours mais quelle est notre contribution pour que les choses changent ???? Et si le peuple cotisait pour payer un avion de chasse pour mettre a la disposition de nos FDS ???? Nou pouvons exiger d eux des resultats !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 16:11, par Cheikh En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Dans cette histoire-là, c’est quitte ou double. Autrement dit montrez-nous les victimes et les arrestations faites dans l’autre camp maintenant. C’est ce qui est bon pour le moral de la population. Donc faites-le et tant pis pour le reste.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 16:18, par EBENEZER En réponse à : Burkina : Trois gendarmes grièvement blessés dans une attaque dans le Sourou

    Prompt rétablissement aux gendarmes blessés
    Soutien à nos FDS.
    Je m’inquiète beaucoup d’une chose : quand un poste de gendarmerie ou de police est attaqué, les agents de sécurité en service sont laissés à eux mêmes ; aucun secours de la part de leurs collègues policiers ou gendarmes de la localité attaquée ; A mon avis cet absence de solidarité est très grave et donne le courage à ces sans foi ni loi de continuer dans leurs sales œuvres.
    Que le Tout Puissant soutienne et bénisse le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés