Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Conseil des ministres : Des mesures en vue pour soutenir les victimes du terrorisme

Accueil > Actualités > Conseil des ministres • • mercredi 26 septembre 2018 à 18h00min
Conseil des ministres : Des mesures en vue pour soutenir les victimes du terrorisme

L’hebdomadaire Conseil des ministres s’est tenu, ce mercredi 26 septembre 2018, sous la présidence du Premier ministre, Paul Kaba Thiéba.

Avant d’aborder, dans son compte-rendu, les principaux dossiers à l’ordre du jour, le ministre de la Communication et des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou, a rapporté une information de son collègue de la Défense qui fait état de ce que huit(08) soldats ont trouvé la mort à Baraboulé après que le véhicule d’escorte qui les transportait a sauté sur une mine. Il a ensuite transmis les condoléances et la compassion du chef de l’Etat aux blessés et aux familles des victimes et exprimé son soutien et sa solidarité aux forces de défense et de sécurité.

Cette attaque intervient alors que le Conseil des ministres du jour se penchait sur la question de la prise en charge des victimes du terrorisme.

Selon le porte-parole du gouvernement, le Conseil a examiné un projet de décret relatif aux mesures de soutien aux personnels des forces armées nationales et leurs ayants-causes en cas de blessure grave ou de décès en service commandé dans le cadre de mission intérieure de lutte contre le terrorisme et l’insécurité ainsi que les victimes des actes de terrorisme au sein des forces de défense.

Instruction a été également donnée, poursuit Rémis Dandjinou, en ce qui concerne les corps paramilitaires ainsi que les agents publics qui viendraient à être victimes d’acte terroriste.
Il a par ailleurs précisé que des dispositions sont prises afin qu’il soit mis en place, incessamment, un fonds de soutien à la lutte contre le terrorisme.

Au département en charge de l’Artisanat, le Conseil a adopté un projet de loi portant code des investissements au Burkina Faso. Cela permettra d’avoir plus de lisibilité sur les avantages accordés aux sociétés.
Comme innovation, ce projet de loi vient étendre le champ d’application du code des investissements pour ce qui est, notamment du domaine des énergies renouvelables et de la sauvegarde de l’environnement.

C’est également une disposition, précise le ministre Dandjinou, incitative à l’investissement dans les secteurs stratégiques comme la vulgarisation des forages, l’économie verte, les logements sociaux et l’artisanat.

Pour ce qui est du ministère des Transports, le Conseil a adopté un rapport sur l’état de mise en œuvre du projet d’interconnexion ferroviaire Burkina-Ghana. Le tracé est long de 320 km et va de Ouagadougou à Paga(frontière du Ghana), en passant par Manga, Garango…

Le ministre en charge de la Communication a, pour finir, informé de l’ouverture ce jour, de la session ordinaire de l’Assemblée nationale.

Dix projets de loi ont été inscrits dont celui des finances 2019, le changement de statut de l’agence judiciaire du trésor ou encore le code d’investissement.

DCPM/Ministère de la Communication et des relations avec le Parlement

Vos commentaires

  • Le 26 septembre à 19:35, par kone En réponse à : Conseil des ministres : Des mesures en vue pour soutenir les victimes du terrorisme

    Ceci est un préalable pour amorcer le processus de réconciliation et de pacification au Burkina Faso entre ses fils et ses filles afin de les fédérer pour ensemble dépasser les clivages et s’orienter tous ensembles les efforts vers le relèvement des défis monstrueux qui se posent a nous dans pays qui reste parmi les plus pauvres au monde .Divisé nous ne pouvons par atteindre cet idéal vivement que l’on mette en arrière les divisions et réintégrer les soldats ayant perdus leur emplois et unir tous les fils et filles du pays autour du président pour le développement économique et social du Burkina . Dans un pays enclavé l’insécurité fait fuir les touristes et le pays ne cesse de s’étouffer de l’intérieur il faut coute que vaille que vaille y mettre un terme car il va de la pérennité de notre pays . Cessons les considérations d’appartenance a tel ou tel parti politique nous tous Burkinabé et c’est ensemble que nous allons relever les défis qui se pose a notre pays la réduction de la pauvreté la création d’emplois rémunérateurs et décents pour tous l’accès au soins de santé a l’eau potable pour a l’éducation a la justice sociale et au progrès économique et social pour tous et a la securité

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre à 21:49, par Le combattant En réponse à : Conseil des ministres : Des mesures en vue pour soutenir les victimes du terrorisme

    On a l’impression que ceux qui meurt au fond ne sont pas des humains. Pendant que des soldats sautent sur des engins explosifs leur premier responsable est en campagne politique prend des bains de foule. Sans être contre qui que se soit vous trouvez ça normal ? Et avec certains diront que le pays est gouverné. Je crois que les FDS savent ce qu’ils font. Que chacun de nous se forme en combattant parce que le pays est en train de sombrer et très sérieusement viendra le moment où on se verra plus pour se dire quoi que se soit.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 01:03, par Sidwaya Sorgho Gomis En réponse à : Conseil des ministres : Des mesures en vue pour soutenir les victimes du terrorisme

    Je suis du même avis que le Combattant. ça ne sied pas du tout pour le président du Faso, 1er chef de l’armée, de se pavaner sur la route de Koudougou alors même qu’on a pas encore inhumé les huit morts de cette matinée.

    S’il y a bien un endroit il aurait du se pavaner et jouer au président responsable et soucieux du bien de son peuple, c’est Djibo. C’est à Djibo qu’il aurait du se rendre pour constater de visu ce qui s’est passé et réconforté les FDS.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés