Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La faculté de se mettre dans la peau des autres et de réfléchir à la manière dont on agirait à leur place est très utile si on veut apprendre à aimer quelqu’un. » Dalaï Lama

Santé oculaire : L’ONG Light for the world apporte son appui au ministère de la santé pour la validation d’un plan de développement des ressources humaines

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET |Issoufou Ouédraogo (stagiaire) et Aïcha Drabo (stagiaire) • vendredi 14 septembre 2018 à 10h28min
Santé oculaire : L’ONG Light for the world apporte son appui au ministère de la santé pour la validation d’un plan de développement des ressources humaines

En 2015, selon les données de l’organisation mondiale de la santé, le nombre de personnes aveugles ou ayant une déficience visuelle était estimé à 25% de la population Subsaharienne. Pour le Burkina Faso, ce chiffre est estimé à environ 4,75 millions de personnes. Pour faire face à ce défi, Light for the world conforment à sa mission, a fait du renforcement des ressources humaines en santé oculaire un axe prioritaire de sa stratégie pays 2016-2020, en vue de rendre les services de soins oculaires accessibles à la population.

C’est dans ce contexte et avec l’appui financier de la Fondation l’Occitane que Light for the world a apporté son appui à la Direction de la prévention et du contrôle des maladies non transmissibles (DPCM) pour la tenue ce 13 septembre 2018 à Ouagadougou d’un atelier de validation du plan 2019-2023 de ressources humaines en santé oculaire.

Cet atelier a connu la participation d’une trentaine d’acteurs issus des directions spécifiques du ministère de la Santé, des associations professionnelles et d’ONG partenaires

Les objectifs de cet atelier selon le représentant national adjoint de Light for the world Etienne Bagré, étaient de (d’) : échanger sur les points ayant fait objets d’amendements ; valider le document narratif du plan de ressources humaines en santé oculaire 2019-2023 ; valider le projet du budget du plan de ressources humaines en santé oculaire.

Toujours selon M. Etienne Bagré, si Light for the world soutient une telle initiative c’est pour permettre au Ministère de la santé de disposer d’un document consensuel de référence qui servira d’outils de plaidoyer auprès des partenaires techniques et financiers pour le développement des ressources humaines en santé oculaire. Et cela est en lien avec la vision de l’ONG pour des ressources humaines adéquates en termes de nombre, compétences, répartition géographique visant à offrir des services holistiques de santé oculaire au Burkina Faso a affirmé Etienne Bagré.

En rappel, les interventions de Light for the world au Burkina Faso couvrent douze régions et ciblent principalement la santé oculaire, l’éducation inclusive, la réadaptation à base communautaire, les moyens de subsistance des personnes handicapées, le droit des personnes handicapées et le développement inclusif. Ces interventions, de nombreuses personnes en ont bénéficié.

Issoufou Ouédraogo (stagiaire)
Aïcha Drabo (stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement n°9 de Ouaga : Abdoul Services offre une ambulance et des vivres
Femme et Foncier dans la région de l’Est : Le RESIANE milite pour l’accès sécurisé des femmes au foncier
21e édition de la Journée nationale du paysan : L’état des préparatifs jugé satisfaisant
Avis : Agnès, jeune ivoirienne, recherche son père burkinabè
CAMES : Accusés de manquements à l’éthique, des professeurs agrégés s’insurgent contre une « violation grave » de leurs droits
Union régionale des producteurs semenciers du centre sud (URPS/CS) : Une marche de protestation contre Adama Ouédraogo, ancien président de l’URPS/CS.
11-Décembre 2019 à Tenkodogo : Au moins 30 milliards de francs à investir
Sabou : L’école de Zamsin a tourné la page des classes sous paillotes
Réconciliation nationale : Le HCRUN et le gouvernement accordent leurs violons
1ère édition de la Semaine de l’entrepreneuriat Une plateforme pour se former, s’informer et se motiver à entreprendre
Concours de « promotion de la langue française et des langues nationales » : Les lauréats de la 20e édition reçoivent leurs prix
Situation sanitaire à Ouagadougou : SOS pour les enfants des quartiers non-lotis
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés