Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Attaques terroristes répétées : Le président Roch Kaboré rassure, le fléau sera éradiqué

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • lundi 10 septembre 2018 à 08h00min
Attaques terroristes répétées : Le président Roch Kaboré rassure, le fléau sera éradiqué

Cinq heures durant, le chef suprême des armées a présidé un Conseil supérieur de la défense, ce 8 septembre 2018 à Ouagadougou. Un rendez-vous qui intervient dans un contexte marqué par la dégradation de la situation sécuritaire dans la région de l’Est. Le président Roch Kaboré a rassuré : le fléau sera éradiqué à la suite d’actions dans les jours à venir. Il a aussi appelé au patriotisme de ses compatriotes pour venir à bout de ceux qui veulent déstabiliser le pays.

Rentré la veille de son voyage en Chine, le président du Faso a vite enfilé ses attributs de chef suprême des armées pour tenir un Conseil supérieur de la défense ce 8 septembre 2018. Roch Kaboré, entouré de son Premier ministre, de certains membres du gouvernement, de la hiérarchie militaire et sécuritaire (dont le chef d’État-major général des armées), a passé en revue la situation sécuritaire préoccupante à l’Est. Cinq heures durant, ils ont discuté pour dégoter les meilleures stratégies à mettre en œuvre en vue de rétablir la quiétude dans certaines zones du pays qui, depuis quelques temps, essuient de façon répétée des attaques.

A l’issue des travaux, le président a rassuré : les lignes vont bouger. « Il est important que nous reprenions l’initiative sur l’Est. C’est pourquoi, sans rentrer dans les détails que nous mènerons, je voudrais vous rassurer que les dispositions seront prises non seulement pour éradiquer ce fléau qui a commencé à sévir à l’Est, mais également à neutraliser définitivement ceux qui, tous les jours, contribuent à tuer des Burkinabè », a lancé Roch Kaboré.

Foi du président, des dispositions urgentes seront prises les prochains jours pour parer à cette situation et rétablir la sécurité dans la région de l’Est, mais aussi partout où la quiétude des populations est mise à mal du fait des terroristes.

Roch Kaboré a été clair, ces attaques répétées visent une seule chose : la déstabilisation du Burkina Faso, à travers des opérations de harcèlement des Forces de défense et de sécurité sur les différentes frontières. « L’objectif visé est simple, c’est atteindre le moral des troupes. L’objectif visé est simple, c’est de montrer que l’insécurité existe au Burkina Faso, mais force doit rester à l’Etat », a poursuivi le chef de l’Etat.

Mais pour vaincre ce fléau qui ne cesse d’endeuiller les forces de défense et de sécurité, et les Burkinabè, il faut nécessairement une union sacrée de tous, la défense de la nation est une défense collective. C’est pourquoi le chef suprême des armées a qualifié d’inacceptable que pendant que le pays est attaqué, « des Burkinabè travaillent à saper le moral des troupes ». Ce n’est pas patriote, a-t-il prévenu, avant d’inviter tout un chacun à défendre les vaillants combattants qui se oeuvrent pour la défense de la patrie.

« Nos forces armées ont perdu beaucoup d’hommes », a reconnu Roch Kaboré, qui a ainsi saisi l’occasion pour présenter ses condoléances à toutes les familles éplorées. Les ayants droit de ces soldats tombés au front ne seront pas oubliés, a promis le président.

« Nos forces armées sacrifient leur vie pour la nation. Il est tout à fait normal que la nation, même si nous ne pouvons pas racheter la vie de quelqu’un, leur soit reconnaissante. Et dans ce sens les dispositions seront prises à cet effet », a expliqué le chef de l’Etat. En ce sens, il a expliqué que lors de ce Conseil supérieur de la défense, le ministre de la Défense, Jean Claude Bouda, a fait des « propositions concrètes », qui feront l’objet d’examen lors des prochains conseils des ministres. D’ici à fin septembre, le dossier de la prise en charge des blessés et des invalides, ainsi que l’accompagnement des ayants droit des décédés, sera traité.

Une fois de plus, le chef suprême des armées a réaffirmé sa détermination et son engagement sans faille à défendre la patrie, parce que la victoire ne reviendra jamais aux terroristes, mais aux Forces de défense et de sécurité, ainsi qu’au peuple burkinabè.

Tiga Cheick Sawadogo
LeFaso.net

Messages

  • Si chaque ministère donnait 200 millions sur son budget en cours, l’armée pourrait disposer de deux héliportés pour le transport des troupes. L’accident d’avion en 2014 l’armée burkinabé avait impressionnée le monde entier par la localisation rapide du lieu où l’avion air-Algérie était tombée. La France avec ses moyens fut étonner qu’un pays comme puisse avoir un radar militaire de suivi fiable. Le PF de l’époque avait même été sur les lieux en hélicoptère et témoigner sa compassion aux parents des victimes. La question que je me pose quel est l’état des lieux du parc d’aviation burkinabé après les événements du 31 octobre 2014 ?

    • Mon cher, ce n’etait pas les radars qui avaient localisé l’épave de l’avion algerien mais les hommes. Malheureusement aucun militaire serieux ne veut travailler avec ce type. On va pleurer encore pour longtemps.

    • Expliquons à Caca comment l’avion d’Air Algérie avait été localisé. Contrairement à ce que Caca pense, ce n’est pas un radar de Diengueré qui avait localisé l’avion. Le pouvoir burkinabé de l’époque était ami, ami avec les djihadistes qui contrôlaient la localité. Ce sont ces malfaiteurs qui ont appelé Diengueré pour lui dire qu’un avion est tombé dans la localité qu’ils contrôlent. C’est tout.

    • Je vous rappelle que TaÏWAN avait promis au BF deux hélicoptères pour combattre le terrorisme... Salut

    • Vous répétez tous ce que Caca dit. Il s’agit bien des radars même s’ils sont humains.Dans la vie on n’a pas besoin d’être dans le secret pour comprendre le langage. Je ne suis d’accord avec vous d’attribuer la population du Nord de Mali des djihadistes. J’ai travaillé au Niger pendant la Rébellion Touareg, j’allais moi_même dans les zones rebelle sans m’inquiétè. Parce que le peuple touareg a une alliance de non agression aux Burkinabé.Il y a des guerres où la force matérielle militaire ne suffisent pas.

    • Internaute Alain je désolé de vous dire l’armée a bien un radar afin de surveiller son espace aérien. Quelques soient vos réactions Caca est bien informé. Que le général Diendéré utilise le renseignement humain ou pas le Burkina fut le premier à informer les français où se trouvait l’avion et Blaise Compaoré à l’époque était sur place. En plus, les parents des victimes ont été convoyé par un hélicoptère sur les lieux. La question où se trouvent ses appareils de transport des troupes ? Vous pouvez traiter Caca de tous les oiseaux du ciel, il ne recule pas. Je ne suis pas non plus payer pour écrire dans le forum comme certains de vous.Demain si la sécurité dans le pays et que les chancelleries occidentales enlèvent la zone rouge sur la carte du Burkina, Caca arrêtera ces critiques sévères.

    • Il avait viole l’espace aérien Malien a l’époque ? Il se croyait tellement fort qu’il a méprise IBK ?

  • Vraiment pitoyable ! Un tailleur qui passe son temps à prendre des mésures mais ne fait rien d’autre à part prendre des mésures ! Si à l’étape actuelle de la dégradation de la situation sécuritaire on est toujours à l’étape de la prise de mésures, on est vraiment foutu. Quand il s’agit d’achéter des voitures de luxe pour nos chèrs ministres, on ne prend pas de mésures mais on agit. Mais quand c’est autre chose on ne fait que prendre des mésures et on ne fait rien d’autre. J’oubliais, en fait, c’est encore la faute de Zida. Non, le CD de Zida est raillé depuis qu’il a été définitivement écarté de 2020. C’est putôt Safiatou Lopez et Denise Auguste Barry qui nous attaquent maintenant. N’est ce pas Mr le Président ?

    • À t’entendre, il est clair que ton quotient intellectuel ne te permet pas de comprendre la situation que l’ensemble
      du peuple traverse à l’instant T...

    • A t’entendre, il est tres clair que ton quotient intectuel ne te permet pas de comprendre ce que Elmi veut dire. Toi qui a un gros quotient intélectuel comme celui de l’éléphant dit nous c’est quoi la cause de ces attaques et propose nous une solution à la hauteur de ton si gros quotient intélectuel. Prochainement, il faut bien reflechir avant de réagir....

  • Le défit c’est de sécuriser tout le pays pas seulement l’EST ; pour dire que l’armée ne devrait pas se laisser divertir en se ruant vers l’EST et rendant ainsi le Sahel et les autres régions encore vulnerables.
    Honnêtement si le chef de l’Etat peut éviter de parler de lutte contre le térrorisme pour plus se pencher sur la lutte contre l’insécurité au BF. Ce qui se passe a clairement un lien avec l’histoire politique récente du BF. Parler de lutte contre le terrorisme est tout simplement faire porter au BF une charge qui est d’ordre planétaire et qui clairement depasse ce petit pays.
    Notre armée avec la population peut vaincre cette insécurité si ses vraies causes (politiques ou non) sont bien cernées.

  • Felicitation pour cette belle proposition et j espere que quelque chose sera fait dans ce sens.Quant a l histoire que le monde a ete impressionne que le Burkina......j en ris.C est vrai que l Africain aime les mythes mais en realite aucun radar n a situe personne.C est plutot les contacts du general au Mali qui lui ont dit.

    • et tu penses que Diendere avait plus de contacts que les français ? continuez dans la l’égoïsme, la bêtise et le refus de reconnaître la valeur de vos concitoyens. Quand le drapeau noir flottera à la place de la nation vous comprendrez

    • Agir,un proberbe moaga dit que quand on montre un objet l idiot regarde le doigt.Je n ai jamais fait un jugement de valeur de ton general-dieu.Des hommes forts comme ton general les cimetieres en regorgent.Je n ai aucun probleme avec le gal que je connais mieux que toi.

  • La clique des Sosso de l’UPC l’apprennent à leur dépens, eux qui disaient que nos autorités ne faisaient rien pour la sécurité du pays. Les amis par ricochet de l’UPC (ton ami est mon ami) seront balayés et exterminés du pays des hommes intègres. Amen ! Amen ! Je vous le dis.

  • merci au président et au gouvernement d’avoir entendu notre cri de cœur. Nous souhaitons que les choses aillent vite et qu’on ramène la sérénité à l’Est et la confiance dans la population. nous espérons que les mesures seront vigoureuses et la riposte à la hauteur de l’angoisse et de la désolation que ces individus sans foi ni loi ont causé dans nos familles.

  • Quand je regarde la photo, ces vieilles têtes ramollies avec le temps m’engendrent de la compassion. Elles sont fatiguées et n’ont visiblement pas la solution. Elargissez le cercle de réflexion aux jeunes pousses et de brillantes solutions sont seront proposées. Il y a des solutions radicales que si l’on propose ici, ma réflexion sera censurée. Mais juste de pistes : Penser laisser librement et paisiblement des acteurs qui ont fuit le pays (des civils ou militaires) et qui disposent d’un potentiel financier ? La plupart réside dans les pays voisins. Il faudra penser à rendre la vie dangereuse quitte à rentrer docilement et se livrer. Conseil : Tuer un Israélien et fuir n’importe où. Tsaal vous traquera. Quelqu’un soit l’endroit où vous allez vous réfugier vous n’êtes à l’abri de rien. A bon entendeur….

    • De jeunes officiers et cadres miliaires, on en a et bien compétents qui participent à cette lutte à perdre le sommeil. Pensez-vous que c’est le vieux Boutlefica qui dirige tout seul l’Algérie ? Proposez des solutions et on prendra, plutôt que de s’en prendre à la vieillesse de nos gouvernants qui sont plutôt très jeunes par rapport à ceux de certains pays, mais qui pourtant gouvernent bien. On ne donne pas le pouvoir, ça se conquière par la lutte politique à travers des stratégies mûres (aussi bien insurrectionnel que par la voie démocratique). Et c’est par là que les jeunes doivent exceller pour se hisser au sommet. Il y a de la bonne crème mais qui sont gênés par les indisciplinés et bavards

  • Je ne comprends pas une chose : pourquoi les criminels nous attaquent avec efficacité avec des motos, et nous nous tenons à réagir avec des véhicules ? Sur un terrain où les motos sont plus efficaces ? Dites moi ? Et si nous misons sur une guérilla motorisé dans les forêts de l’est ?

  • C’est vrai que ce discours encourage à l’optimisme. Il est plein de bon sens et de responsabilité. Malheureusement, entre le discours et les actes, les Burkinabé ne s’y retrouvent pas. Maintenant je pense que tout le monde sait que ces punaises vivent parmi le peuple Burkinabé et savent nos gestes et faits. Et leur propre, c’est de frapper n’importe où n’importe quoi n’importe comment, en particulier là où personne ne s’y attend.

    Et je pense que l’stratégie des décideurs est plus que celle des punaises. A caca, toi qui en connait tout de l’ancien régime, si tu avais bien vu le reportage sur les lieux du drame ou Diendéré et Blaise y étaient, les personnes aux turbans camouflés ont été présenté comme ceux qui ont trouvé l’épave et non des radar que nous n’avions pas. Pourtant le Burkina était cité parmi les premiers acheteurs d’armes militaires du monde. Malheureusement caca, toutes ces armes payer avec le denier public y compris tes radars par Blaise Compaoré et sa clique, ont été revendu au Liberia pour tuer 300000 libériens pendant la guerre entre Taylor et son peuple. et en Côte d’Ivoire pour tuer 3000 personnes pendant la crise de 2011. Sans rancune.

    • Internaute Ka ! Voici une définition de radar : Le radar (de l’anglais radio detection and ranging) est un système qui utilise les ondes électromagnétiques pour détecter la présence et déterminer la position ainsi que la vitesse d’objets tels que les avions, les bateaux, ou la pluie. Les ondes envoyées par l’émetteur sont réfléchies par la cible, et les signaux de retour (appelés écho radar ou écho-radar) sont captés et analysés par le récepteur, souvent situé au même endroit que l’émetteur. La distance est obtenue grâce au temps aller/retour du signal, la direction grâce à la position angulaire de l’antenne où le signal de retour a été capté et la vitesse avec le décalage de fréquence du signal de retour généré selon l’effet Doppler. Il existe également différentes informations trouvées par le rapport entre les retours captées selon des plans de polarisation orthogonaux.
      Le radar est utilisé dans de nombreux contextes : en météorologie pour détecter les orages, pour le contrôle du trafic aérien, pour la surveillance du trafic routier, par les militaires pour détecter les objets volants mais aussi les navires, en astronautique, etc.

      Si le Burkina de Rock est tombé si bas et n’a possède plus de radars militaires c’est très grave. Et faite un détour dans certains endroits ils vous diront que les radars burkinabé ont été utilisés, bien que les informateurs humains donnent des précisions. Le régime ancien n’était pas plus si ridicule comme vous voulez les qualifiés. Peut-être ils n’ont pas vites compris la demande de l’opposition de l’époque. Mais cette attitude se retrouve aussi avec les nouveaux maîtres du Faso. Cette posture de dénigrer ses adversaires politiques est purement africain. Et le pouvoir du MPP se croire légitime qu’il ne fait attention aux critiques de l’opposition.

  • Excellence ,sauf votre respect ,faut-il chaque fois attendre que des morts parmi nos FDS s’amoncèlent ,que les burkinabè soient obligés de vous harceler ,de s’énerver ,de rouspéter à longueur de réseaux sociaux, de piquer des crises de tension artérielle, avant que vous ne vous décidez à sortir de votre indolence face à ce problème d’insécurité qui menace clairement l’existence même de notre chère patrie ?Rappelons -nous que dans le cas du SAHEL ,il a fallut les mêmes tonnes de réaction, d’indignations, de colère exprimées dans les réseaux sociaux ,dans la presse ,pour que vous vous décidiez à sortir de votre mutisme pour promettre de prendre le taureau par les cornes . Excellence président , pourquoi vous aimez mettre à vif les nerfs de vos compatriotes, qui ,a juste titre, ont raison de s’inquiéter de leur avenir ,face au grand danger qui nous menace tous ? Si le terrorisme est un phénomène pernicieux ,il doit se combattre aussi par des stratégies pernicieuses et surtout avec détermination et fermeté . Est-ce c’est à dire que chez nous au BURKINA FASO le gouvernement , ne connait pas ce que veut dire les termes anticipation, prévention et qu’il faut attendre chaque fois d’être attaqué que des FDS soient blessés ou tués, avant de se réveiller ?
    C’est certain que ceux qui nous veulent du mal et cherchent à déstabiliser votre pouvoir et notre pays vous ont certainement entendu et adopteront certainement une nouvelle stratégie . Il se peut, que qu’ils attirent la concentration des efforts du gouvernement sur l’Est pour peut-être mieux attaquer par un autre côté , par une autre frontière où on les attend le moins . Donc vigilance renforcée et généralisée sur l’ensemble du territoire et à toutes les frontières s’il vous plait .

  • Si je comprends bien français, ça veut dire qu’à l’issue de ce soit disant conseil aucune mesure concrète n’a été prise. C’est dans le futur m, c’est à dire demain ou dans une semaine ou dans un mois ou dans un an ou dans un siècle que les mesures de lutte seront prises et actionnées. Si la honte pouvait tuer...

    • Mr merde vous avez dit si vous avez bien compris le français, je vous rassure que vous n’avez rien compris et vous ne comprendrez rien. Si l’ignorance pouvait tuer...

  • Messieurs du Gouvernement,
    Vos réunions de prise de décisions pour contrer nos ennemis doivent se ternir de façon discrète.
    Nous n’avons pas besoin de savoir ce qui a été dit, où et quand vous vous réunissez, nous voulons la tranquillité seulement.
    Les terroristes ou nos ennemis se rencontrent de façon discrète, alors faites-en pareil.
    En 1995 nous avons vu comment nous avons été débarassée des brigands dans la même Région, sans tam-tams ni tambours, soyez discrets.
    Pas besoin de médiatiser ces genres de rencontres.
    Dieu bénisse notre patrie

  • Très honnêtement entre nous es ce que ceux qui sont en face sont ils des combattants ? Peuvent ils nous faire un bon plan de guerre ? .

  • YES ! Aucune mesure concrète n’a été prise. C’est pathétique.

  • C’est bizarre, sur la photo, le prime minister Kaba en retrait derrière le Simon et non au même niveau que le présidente Rock.Curieux quand même !

  • Ailleurs le président démissionné. Hélas nous sommes au BF.

  • ’Il est temps de reprendre l’initiative à l’Est’dit le president !
    monsieur le président qu est ce qui fait qu avant il n était pas encore temps ?votre seuil propre du nombre de morts ?votre villégiature inachevée en chine ou on vous a ’chanté’ une complainte en guise de consolation pour la mort de vos nombreux compatriotes que certains de votre délégation ont interprété comme un chant de noces ?le silence du dr de police ?l opposition qui ne parlait pas encore de marche ?ou le référendum dont les conditions minimales d organisation n était pas encore entamées ?et qu est ce qui fait que vraiment c est maintenant qu il est temps ?votre décision déjà prise mais non encore dévoilée de limoger pour leur bien et le salut des femmes et enfants des fds, les deux ministres des fds ?si oui bravo !

  • Je pense que c’est maintenant que certains parmi nos décideurs doivent regretter de leurs erreurs même si leurs comptes en banque sont pleins. Car, selon Georges Clay Kich Jr. le médiateur de la guerre entre Charles Taylor et son peuple, Blaise Compaoré et ses proches ont bâti des fortunes à partir des commissions de vente d’armes et des exportations illégales des ressources du Liberia que Charles Taylor les payait.

    Ces informations ont été citées par François-Xavier Vershave dans son livre la Françafrrique le plus grand scandale de la république, paru chez ‘’’Stock Paris.’’’ Aujourd’hui on crie que nos FDS manquent des moyens en armes : ‘’’Que les anciens collaborateurs de Blaise Compaoré parmi nos décideurs remettent leurs fortunes mal acquis dans la caisse de l’armée pour acheter des armes et sauver notre pays au lieu des paroles en l’air. Le Burkina de Blaise Compaoré était cité parmi les premiers pays acheteurs des armes militaire du monde, ou sont ces armes pour nous défendre ? Les anciens collaborateurs dans des villas de luxes de Ouaga 2000 ne doivent pas avoir les consciences tranquille avec ce qui se passe, qu’ils reversent les fruits des armes achetés avec le denier public et revendu au Liberia et en Côte d’Ivoire dans la caisse de l’état au lieu de jouer les victimes comme le peuple opprimé.

  • Dans cette lutte contre les terroristes, il faut absolument zapper les avis des droits de l’hommistes. Ces gens défendent leur portefeuille, et nous la vie de nos civils et militaires ainsi que notre territoire et ses infrastructures socioéconomiques acquises à coup de sacrifices. Il faut inviter les populations de ces zones à évacuer les terrains déjà minés par ces incroyants afin de les neutraliser systématiquement. Pas besoin de prisonniers qu’on devra nourrir des années durant. On a besoin d’économiser cette cantine pour les enfants de la rue et autres démunis. Il faut arrêter d’être naïfs dans cette guerre puisqu’elle est asymétrique. Les règles soit disant internationales n’ont plus leur place, car l’heure est vraiment grave.
    Nous devons assumer notre indépendance dans cette histoire, vu que personne ne viendra se battre à notre place. Trop c’est trop !

  • Bsr à Tous et à toutes. Ne passons pas par quatre chemins pour comprendre le calvaire que notre peuple vit en ces derniers temps : les anciens dignitaires sont responsables. 1)Après analyse, on se rend compte que le mauvais équipement des fds n’est pas un phénomène nouveau et cette faille est connue et/ou est expressément maintenant pour ne pas permettre à quiconque de pouvoir gérer ce pays, sauf eux, ce qui amènera le peuple de se soulever à nouveau en préférant la paix dans la dictature que la violence dans la démocratie . Déjà, des voix sissurent en disant que si leur parti revenait au pouvoir, il n’y aura plus de terrorisme au BF. L’heure n’est pas à la division. Burkinabè de tout bord, seul l’Union sacrée peut nous permettre de vaincre.

    Laissons tomber nos divergences, combattons l’ennemi commun, libérons notre pays de ces malfrats et après, nous reviendrons à notre cuisine interne. Aussi,je lance un appel au président du CFOP, de faire une bonne analyse de la situation actuelle et ne pas se laisser teleguider par des insatiables du pouvoir à vie, pour empoisonner le courant actuel. Nous gagnerons en sauvant notre démocratie et ne pas accepter qu’on vole notre insurrection, et que nous mettrons en core du temps à nous relever. ensemble, nous vaincrons ! Que Dieu protège notre très cher FASO. Amen !

  • Si d’ici une semaine aucun début d’action concrète n’est entamé, c’est que nous agissons au jour le jour comme mes devanciers l’ont déjà exprimé. Plusieurs propositions ont été faites depuis le désordre au Sahel et pendant cette période trouble à l’Est et au Sud-ouest et nous espérons qu’elles ont été examinées au cours de ce Conseil supérieur qui vient après un Conseil dont l’application des décisions n’a pas porté beaucoup de fruits, sinon que la désolation. Que donc l’application des décisions de ce Conseil supérieur porte des fruits afin de sortir la population de la tourmente. Les ennemis du peuple étant dans le peuple, la solution est dans le peuple. Son implication et sa collaboration sont donc très attendues pour une victoire certaine. Vive Le Burkina Faso, misère aux ennemis du Burkina Faso. Nobga.

  • Pour ceux qui ont vu le matos de guerre du Tchad le 11 Août lors au défilé de leur indépendance. Mais un pays qui est harcelé régulièrement par boco haram, le Cameroun et le géant Nigeria avec ces généraux , tous ces pays harcelés par le petit boco haram, vous devrez éviter des analyses simplifiés ? En attendant , il faut des états majors de guerre ou de crise et déployer les colonels majors dans ces postes dans les régions frontalières et avec des adjoints et des unités de la taille 3 compagnies minimums. Doter des motos pour la patrouille, mission, détruire tout élément suspect en mouvement après des indices ?

  • Merde, tu as tout dit. Je m’attendais à l’instauration d’un État d’urgence à l’Est à l’issue de ce Conseil mais visiblement rien ne presse.

  • Depuis 2009, le Burkina Faso aurait commandé des armes françaises pour un montant de 36,6 millions d’euros, selon des données du rapport du ministère de la Défense, publiées par Jeune Afrique sous forme de datavisualisation.
    Le Burkina Faso fait partie des 10 plus gros clients de la France en matière d’armements. Selon des données du rapport du ministère français de la Défense, publiées par Jeune Afrique, entre 2009 et 2013, le montant total des commandes d’armes françaises faites par le Burkina Faso s’élève à 36,6 millions d’euros. Ce qui le place au 10è rang des pays africains, meilleurs clients de la France dans le domaine de l’armement, après le Maroc, l’Égypte, l’Algérie, l’Angola, la Libye, le Gabon, l’Afrique du Sud, le Cameroun et le Sénégal.
    Quant aux montants exacts des exportations d’armes autorisées par les autorités françaises à destination du Burkina Faso, de 2009 à 2013, ils sont de 39 143 884 euros.
    En 2013, le Burkina Faso a commandé pour 36,1 millions d’euros. La quatrième plus grosse commande pour cette année après celles des trois pays maghrébins, de loin les meilleurs clients de la France. Les autorités françaises n’ont autorisé cependant que l’exportation d’armes d’un montant de 33 885 277 euros.
    Source : Jeune Afrique
    Publié le 14 septembre 2014 Par Rédaction B24

  • Nous avons besoin d’action et non des incantations :
    Définissez la mission et donnez-nous les moyens de l’accomplir. Vous n’avez fait que parler depuis maintenant 3 ans tandis que les djihadistes s’installent allègrement sur notre territoire. A ce rythme je ne crois pas que les élections de 2010 auront lieu car les voies de communication seront toutes coupées. Pas d’assesseur, pas de bureau de vote, pad d’élection.
    Le Burkina Faso regorge d’homme compétents et intègres pour relever ce défi. Ils demandent seulement au gouvernement de jouer sa partition, mais ce dont il est incapable.

  • Un gouvernement composé de membres fatigués (il y en a même qui se déplacent avec béquilles), et ça compte trouver des solutions à un problème complexe comme le terrorisme !!

  • A moins de demander le secours de pays mieux équipés, l’armée burkinabè aura du mal à déloger ces terroristes des forêts de la Komondjari, du Gourma et de la Kompienga, car elle n’est pas suffisamment équipée. Ces terroristes opèrent comme ceux de Boko Haram dans les forêts du nord du Nigéria. Or on connait la puissance de frappe deces djihadistes qui mettent en déroute la puissante armée nigériane. C’est un combat de longue haleine, mais "La patrie ou la mort, Nous vaincrons".
    Au lieu de se quereller sur la gouvernance de RMCK ou du MPP, il faut un sursaut national avec contribution de tous les citoyens (de l’opposition comme de la majorité) pour réduire la puissance des terroristes. Quand le pays est en danger, il faut une cohésion nationale pour vaincre l’hydre.
    Que Dieu ou Allah sauve le Burkina.

  • Les mots du président du FASO nous rassure et nous espérons que ça ne s’arrêtera pas seulement au stade des mots. Le ministre de la défense avait dit que les terroristes seraient terrorisés. Pour le moment en tout cas c’est nous qui sommes terrorisés par ces forces du mal. Maintenant la question que je me pose est celle ci. QUELQU’UN QUI N’ARRIVE PAS À GAGNER LA BATAILLE CONTRE L’INCIVISME PEUT IL GAGNER CELLE CONTRE LE TERRORISME ?

  • Merci à tous pour leur contribution, pour ma part il faut nécessairement prévoir une formation militaire à tous les étudiants et élèves du second cycle car la fin de cette guerre n’est pas pour demain
    mettre en place des comités de défense de la nation dans chaque village à l’instar des CDR sous la révolution
    Traquer les ennemis internes hypocrites
    surveiller les anciens du régime Blaise COMPAORE
    Relancer le mandat d’arrêt contre SORO
    Faire attention au régime togolais

  • La seule solution, c’est la bonne gouvernance, nommer des personnes à la place qu’il faut, le ministère de la défense et celui de la sécurité doivent être dirigés par des éléments des FDS.
    Pourquoi cette peur de nommer les militaires dans le gouvernement, les FDS ne sont-elles pas des burkinabés ?

    KARL DU BURKINA

  • Je m’adresse spécifiquement à son Excellence Monsieur le Président du Faso. Je souhaite que mon présent message lui soit porté le plus rapidement possible.

    Créons et examinons régulièrement la pertinence dans la mesure du possible des boîtes à idées qui vont permettre de recueillir les modestes contributions des populations civiles à la lutte pour la paix (Contre le terrorisme et bien d’autres fléaux).

    Ceci est très important surtout pour les zones extrêmement stratégiques.

    Lorsque nous prenons le cas de l’aéroport de Ouaga, il est extrêmement urgent de repenser
    et appliquer avec rigueur les dispositions sécuritaires :

    - A mon humble avis, le Box du Scanner devra être le premier compartiment de l’accès principal afin de dissuader les personnes très mal intentionné ;

    - Le parking véhicule devra être urgemment déplacé hors de l’enceinte de l’aéroport ;

    Etc ...

    Changeons nos habitudes à travers des réflexions proactives

    Meilleures salutations

  • Si tous tous ceux qui parlent-là aiment autant le pays, je demande à ce que sur lefaso.net, on initie une quête et le Fondateur de lefaso.net va remettre le montant récolté au minitère de la défense. Mieux, je propose que chaque fonctionnaire sacrifie 1000frs CFA de son mois de septembre 2018 au profit du ministère de la défense et que le trésor puisse débloquer ce montant(environ trois cents millions de francs cfa) avant fin septembre pour commencer les actions de traque. Je ne suis pas entrain de rêver.

  • Monsieur ou madame Caca !!!!
    Brillante démonstration de télédétection (enfin...pour ce qui est du RADAR). Bravo. Peut être Wikipedia y’a eu un mérite à minima ? Mais tout le mérite revient à la personne qui s’est quand même donnée la peine de la recherche.
    A noter que ce n’est pas le sujet de l’article présent. Mais vu que des experts et analystes militaires de circonstance tiennent à nous démontrer l’existence ou pas d’un radar qui aurait pourtant existé dans un passé récent et aurait permis à des limiers de découvrir des épaves plus vite que les français et cætera... Il conviendrait de leur signifier que ce sont de simples affabulations qui n’ont prise que sur les adeptes du sensationnel, les "analphabètes qui s’ignorent" et les mythomanes invétérés.
    II y’a bel et bien au moins un radar au service du Burkina Faso même si certains " burkinabé" ne le supportent pas et auraient aimer qu’il y en ait pas.
    La tour de contrôle de Ouagadougou gère le trafic aérien sur tout le territoire et légèrement au delà. Le jour fatidique du crash du vol air Algérie, la tour de contrôle de ouaga a bien assisté l’équipage jusqu’après nos frontières et l’a "remis" proprement aux contrôleurs de Niamey dès que ceux-ci ont reçu son écho et son signal- transponder ainsi qu’il est ressorti des enquêtes.
    Comme cela a pu vous échapper, revenons à vos élucubrations et dites nous d’âpres votre propre exposé des fonctionnalités du radar, comment une épave AU SOL peut être repérée par un tel dispositif ? Redites nous à l’occasion comment le vol Air France au départ de Sao Polo, sinistré dans l’Atlantique, pourtant vu et assisté par les radar Brésiliens, ceux des côtes sud-est canadiennes et même celui de Dakar tous réunis n’ont pas pu déterminer l’endroit exact du crash et qu’il ait fallu plus de 3 mois à la grande France, la marine brésilienne et tous les navires et avions de reconnaissance Volontaires du monde entier pour enfin la localiser ? Et que dire du vol MH350 de la Malaysia ? Tout simplement pas retrouvé depuis plus de 4 ans maintenant malgré que toutes les stations des pays de bordure de mer de chine méridionale et du pacifique sud (Japon et Australie compris) l’ai eu sur leurs écrans ?
    Dire que pendant ce temps, ici au Faso, quelqu’un avait à disposition un bidule hyper sophistiqué qui détecte des épaves ? Et personne n’a eu la géniale idée de lui solliciter son matos ? Au fait : Était-ce un appareil personnel ou celui de l’état ? Qu’en a t’il fait après ? Et avec tout cette logistique haut de gamme, c’est pour lamentablement finir par atterrir...en pension à la MACA et se "crasher" à plein régime dans un box (pour putschiste) à ouaga 2000 ? Vraiment ambivalent le personnage. La vérité est que ton génie a été alerté par ses sbires, armées fantômes qui firent du nord Mali un enfer, un no man sland propice à leurs affaires de racket, de rapt, de trafics de stup, alcool, armes et Dieu seul pourrait tout lister.
    Quand ce type fanfaronnais devant les médias en libérateur d’otages occidentaux au nord Mali, c’était aussi son "radar" qui l’y conduisait ? Caca, n’as tu pas noté la similitude géographie et les mœurs des ravisseurs d’avec la zone du crash et ses "habitants". Non ? Nous si.
    Alors vous êtes tout simplement un esprit perfide et putride , qui n’a jamais aimé ce pays mais la jouissante facile de ses richesses. Pas plus que quand vous étiez aux affaires que maintenant que vous avez plus rien. Vous n’avez jamais eu d’égards pour ce peuple que vous avez sucé pendant 3 décennies.

    Sachez que les crashs que redoutent tous les avionneurs sont ceux qui se produisent en mer, en forêt, en montagnes et en déserts car il faut généralement monter une expédition de recherches si il n’y a pas eu de témoins oculaires qui peuvent donner une idée de l’emplacement exact.

    La perte soudaine du luxe impertinent et haram qui était servi à certains a entraîné aussi la perte de cognition visiblement. La pauvreté se soigne mon pauvre ; faut travailler dur comme tout le monde, même s’il faut repartir de zéro parce qu’on t’avait pas appris à partir de quelque chose. Hélas, va falloir s’y faire. Et dénigrer son pays, le rabaisser à tout va, à tout vent et à tout venant par vengeances ne changera pas autrement votre condition présente. Maudissez le BF chaque jour, riez de ses malheurs, conspirez même avec les renegats et les forces du mal. Mais sachez que le BF restera toujours au BF. Mais vous et vos appuis maléfiques, vous allez quitter le BF. Forcer.

    Que DIEU bénisse, protégé et assiste nos FDS en lutte contre les faibles d’esprits friands d’obscurantisme et leurs suppôts locaux (les caca là) et internationaux. A bas l’impérialisme et ses negres de service, à bas les spoliateurs et leurs sous fifres megdeux...
    A bas tous les batards qui m’aiment pas le Burkina. Vous n’aurez pas gain. Mais nous, "fils et filles" du Burkina Faso du président SANKARA, on vous aura tous. Jusqu’au dernier.
    Inchallah.

    Quelle megd.

  • Dans un état d’exception Le CEFOP se rendra compte que c’est dans une démocratie que les marches sont autorisées. Si non la constitution sera supprimée ou suspendue. Il n’y aura pas d’élection en 2020. Zephirin comprendra qu’on ne pactise pas avec un diable. Faire une union sacrée pour sauver le pays. La mauvaise gouvernance lui profitera. Marcher pour rectifier la gouvernance c’est Rock qui va en profiter

  • Quand on connais pas ;quand on ne peut pas il ya pas de honte a demander de l’aide.
    Cher president il vous manque des talents de leader .Un bon responsable partage sa responsabilite. Tu ne sais pas decider toi meme. Et sache dominer le *MOI* Le Probleme du Burkina cest que c’est la haine partout .Tous parler du pardon ,de reconciliation personne ne fait pas vers l’autre.. Dieu ny est pas dans les coeurs des gens ...ou est Dieu dans chacune de nos decisions. C’est hypocrisie partout .Si nous pensons le jugement (tribunal humain) qui va amener la reconciliation c’est une ereure..Cette justice est pour plaire aux OSC et certains personnes et la vangeance. Tant que le peuple burkinabe ne S’himilie pas et pardonne pas n’oublie pas ont n’aura jamais la paix. Observer presentement ca dechire entre le pouvoir et certains opposant et certains OSC comme safiatou lopez les autres.. et Partie comme CDP et autres et entre des citoyens il un grand troux qui se creuse..Diabre Gephirin lance des fleches ..le president, Rock , et le president de l’assemblee et Simon Compaore le Saint tire egalement des boulee rouge des paroles en parabole DEs sortie hypocrite et don epoisonné des veuve et aux Sahel et veuves....Vous pense que les gens son BETE......Et il ya ses attaque encors partout.. En Verite ROCK NE PAS DIRIGER CE PAYS...UN CIVIL NE PEUT PAS ..IL FAUT UN DICTATEUR COMME SANKARA...Ca fait mal ce que dit mais c’est la realité......

  • Dans un pays qui est géré le Conseil Supérieur de la Défense est un organe permanent comme le Conseil des Ministre et il se réunit régulièrement indépendamment des événements sur le terrain pour ne traiter que des problèmes de défense et sécurité.
    Au Burkina c’est selon l’air du temps que ce conseil est activé de manière ad hoc pour faire du show médiatisé comme si la problématique de la sécurité n’était pas permanente. Le pilote de l’avion Burkina a t’il les qualifications requises pour le job ?

  • @Yantiahanli,ailleurs où ?J’attends la longue liste des présidents démissionnaires pour moins que ça.Il est très aisé de s’asseoir devant son piano pour blablater.Sans faire dans la provocation,combien de Burkinabè meurent par jour par manque de soin à cause de la mercantilisation d’un système sanitaire qui ne dit pas son nom ou d’un plateau médical défaillant ?Combien de Burkinabè meurent par jour dans des accidents de route à cause de notre incivisme ?Etc...etc....mais tous ces faits n’émeuvent personne.Maintenant que des voyous s’adonnent à des actions lâches,tout le monde est vent debout.En tout cas,quelque soit le temps que ça prendra,ces voyous seront neutralisés car le Burkina Faso ne sera jamais rayé sur la carte.D’autres pays en ont vu pire par le passé mais ils sont toujours debout

  • internaute zitai, merci à vous pour cette leçon d’humilité adressée aux "caca et autres" j’ai éprouvé un plaisir à vous lire. Revenez-nous très souvent.
    A tous ceux qui protifitent de la souffrance du peuple, aux apatrides, venez à la source vous abreuver.
    Encore merci à vous internaute zitai,

  • Nous devons tous nous aligner derrière le président. L’heure est à l’union sacrée.

  • Huuummm doit t’on entendre par là que y’a des choses que l’on nous cache ou bien que vaux la parole du président à ce sujet. En quoi peut t’il rassurer quelqu’un qu’il n’y’aura plus d’attaques , y’a t’il des contrats sous la table avec ces groupes térroristes ?

  • Cest dommage que nos fds soient sacrifiés pour des calculs policiens. Je me demande si les ministres de la défense et de l’intérieur ont la moindre expérience militaire. Ont-ils déjà même sauté en parachute ou démonté une arme ? Ces ministères ne semble pas adaptés pour eux.

    Nous savons tous au pays qui sont les hommes d’expérience capable de venir à bout de ses attaques. Veulent ils jouer la montre jusqu’aux prochaines échéances électorales avant de faire appel à ceux qui nous garantissaient la paix et la sécurité ?

    Pour le moment cette équation demeure toujours sans Solution.

  • Yantiahanli,
    - Attaques terroristes du 11 septembre 2001 aux USA avec destruction des tours jumelles du World trade centre. George Walker Bush n’a pas démissionné.
    - Explosions terroristes dans le métro et le bus de Londres en 2005 : Tony Blair n’a pas démissionné.
    - Attaques de la boite de nuit en Turquie : Receip Tayyip Erdogan n’a pas démissionné.
    - Attaques et explosions en Israel : Benyamin Netanyahu et les autres premiers ministres avant lui n’ont pas démissionné.
    - Attaques du Bataclan, du Stade de France : François Hollande n’a pas démissionné.
    - Je pourrai vous en citer plusieurs autres à travers le monde.

    Alors Yantiahanli, même quand on est de mauvaise foi, il faut respecter ceux qui vous lisent.
    Combien d’attaques terroristes avez-vous recensées dans le Sahel et au Nord du Burkina Faso au mois d’août 2018 ?
    Sachez qu’un dispositif sécuritaire fourni a été déployé et a permis de réduire fortement la menace terroriste dans ces parties du Burkina comme nous le constatons tous.
    Posez-vous la question de savoir pourquoi les attaques sont plus fréquentes maintenant à l’Est alors qu’elles ont "quasiment" disparu dans le Sahel et au Nord.

  • Merci bien cher frére zitai .
    Caca ton caca ne sent plus parce que tu ne manges plus à ta guise .
    Les famtômes de nos braves soldats vont vous hantés toute votre vie.

  • L’article à été repris avec une autre photo. Pourquoi ce changement ? Vous ne pouvez pas tromper le peuple. La mine triste des autorités sur la première photo, là position en retrait du prime minister derrière Simon compaoré , témoigne d’un "désarroi" au sommet. Qui vivra verra. Que le Père Céleste veille sur le Burkina. -

  • Internaute Zitai, je vais tenter de vous répondre avec courtoisie et respect et cela sans rancune. Je pense que vous vous trompez de cible, et Caca n’est pas votre adversaire, et encore un ennemi. Nous menons tous le même combat. J’ai utilisé délibérément le radar du temps de l’ancien régime à titre d’exemple pour faire passer un message simple. Le militaire est avant tout un stratègeste . La localisation de l’avion air Algérie à l’époque fut un soulagement des parents de défunts à la burkinabé et étrangère. La promptitude des autorités de l’époque, qu’il soit militaire et civile était salué des pays concernés. Que le général Diendéré utilise les radars humains comme le technologie aérienne moderne me préoccupe peu. A l’époque, il était un militaire au service de l’armée burkinabé, et il a pu apporter sa contribuer dans la mission qui lui avait été confiée. Le Burkina fut le premier à localiser l’épave de l’avion pendant ce temps l’armée française cherchait l’épave à la frontière algérienne avec leurs moyens deux fois plus performants.
    Néanmoins, vous avez reconnu que le pauvre Burkina dispose un radar pour sa surveillance par rapport à d’autres qui vaudraient prendre Caca pour un salaud parce qu’il tendance à défendre l’ancien régime dans les forums. Aujourd’hui, le problème au Burkina ne relève plus la responsabilité de l’ancien régime. Continuez à accuser le général Diendéré et l’ancien régime n’a pas de sens. A leur temps, ils ont gérés des problèmes à leurs manières également sans des suspicions des uns des autres. Ils avaient vites compris le danger à la porte du Burkina, et ils ont pris des mesures adaptées en son temps. Le Mali et le Niger sont régulièrement attaqués, mais les autorités ne suspectent pas les anciens régimes qui à leur époque ont gérés la rébellion touareg.
    Nous sommes tous des burkinabé et souhaitons un développement pour le bénéfice de tous. La déstabilisation du Burkina n’arrange personne. C’est dommage que vous suivez bêtement des politiques qui vous divisent. Hier, Blaise Compaoré et son clan était au pouvoir, il me semble qu’ils ont réalisés de bonne choses pour le pays, et d’autres moins glorieuses. Mais, ils demeurent des burkinabé. Aujourd’hui, d’autres sont arrivées avec les ambitions, ils font face à un contexte sécuritaire sous régional très précaire que les précédent n’ont pas connus. Ils doivent travailler à laisser le Burkina indivisible. Les hommes viennent et passent, mais le pays hérité de la colonisation doit demeuré avec le peuple qui le compose.
    Caca ne fait pas la politique, et n’est pas sur le territoire national. En plus, n’a pas de partie politique.
    Internaute Zitai, je vous souhaite bonne réception.

  • Pour une solution durable de cette situation il faut ramener ZIDA. C’est lui qui nous mis dans cette posture en aidant les OSC à dissoudre le RSP sans ménagement.

  • La question du terrorisme doit etre traitée de maniere holistique en s’attaquant à tous les fronts favorables à ce phenomene mondial.
    Nous autres burkinabe avec les moyens limités devrions faire appel à cette sacrée sainte union de tous les fils et filles de cette nation mais aussi activer les solutions endogenes à ce type de crise.
    Il est illusoire de croire que charger le gouvernement actuel de tous les maux (incompetence, insouscience, insensibilité à la souffrance du peuple etc...) cela nous sortirait de cette dramatique situation. Nous devrions tous, chacun à son niveau (citoyen, gouvernement, opposition, media etc..) reflechir à la manière de conjuguer nos efforts pour eradicquer le terroriste au Burkina Faso et de notre sous-region.
    Norbert Zongo le disait si bien et je cite :"personne n’aura un avenir dans un pays qui n’en a pas".
    Je considère ces attaques comme un plan de sabotage economique et sociale de notre nation et j’ai tendance à lier ce phenomene aux decouvertes d’importantes resources minieres que notre pays a annoncées recemment. De meme, la diversification de nos relations diplomatique et economiques ne seraient pas etrangère à une forme de "guerre economique" contre notre pays par les forces de l’ombre et l’imperialisme international
    La nomination de spécialistes de la sécurité (civil ou militaire) au ministère de la sécurité ne serait qu’une partie de la solution
    C’est une refonte globale du système sécuritaire de notre pays qui apportera un début de solution à ce grave problème d’attaques armées
    Pour ma part je propose les esquisses suivantes :
    1- nomination d’un technocrate et securocrate apolitique au ministère de la défense et de la sécurité
    2- réorganisation de l’ANR en service central de renseignements chapeautant les différents services de renseignement (police, gendarmerie, armées)
    3- activation des unités d’appui à la sécurité dans chaque entité administrative (province, département, village,commune,quartier)
    4-programme pluriannuel de formation et d’équipements des FDS et des services de renseignement

    Dans l’immediat, décréter l’état d’urgence pour les régions de l’est et du Sahel et opérer une refonte des grands commandements des FDS avec des termes de référence clairs pour résultats à évaluer dans les 3 ou 6 mois
    Il faut envoyer un signal fort à nos ennemis mais evitons les solutions simples qui pourraient produire des effets pervers à long terme

    Que le Tres-Haut sauve notre patrie, le Burkina Faso

  • Du courage a nos fds.n’oubliez pas de demander les benedictions des parents au village avec juste un coq rouge.ca peut aider.Sinon les terroristes sont deja installes a l’Est au sud ouest/batie et au sahel.Il faut rapidement monter avec l’aide de diendere une force speciale d’au moins 1000 combattants sous un commandement unique et operationnel pour contrer ces terroristes.les info glanes ca et la montrent une situation critique de destabilisation du pays.deja le pnds est foire et les investisseurs sont reticents a placer leurs fonds dans ce futur bagdad

  • Chers internautes ! Bravo à vous toutes et tous ! Les Ka, Caca, Zitai ! Nous profitons toutes et tous de la liberté des média pour nous exprimer et cela est magnifique. essayons de nous respecter mutuellement pour que chacune et chacun profite des idées échangées. J’éprouve du plaisir à lire tout le monde, en tentant de garder ce qui me semble bien. je constate que le problème du terrorisme devient brutal pour le Burkina. malheureusement, les burkinabés ne semblent pas en phase avec les gouvernants actuels. Pourquoi ? On n’a pas de visibilité par rapport aux actions menées. En France, on déclenche des opérations vigipirates ! des états d’urgence ! pour montrer que l’heure est grave. mais au Burkina, on n’a pas cette impression de la gravité de la situation ! D’où les nombreuses supputations. Que constatons nous ? le problème est récurrent depuis l’arrivée du MPP au pouvoir. BADO Laurent avait prédi : si le MPP gagne les élections, c’est l’enfer qui s’abattra sur le Burkina. Puis, l’enfer est arrivé ! Salif DIALLO avait dit à l’époque que c’est Blaise qui est à l’origine du terrorisme au Burkina. ET Blaise a réagit avec une lettre pour se disculper. Puis, SIMON vient de déclarer que ce ne sont pas des terroristes , mais des ennemis du MPP. Aujourd’hui, on ne peut que faire des hypothèses. Blaise avait dit un jour : tant que je serai vivant, Roch ne deviendra jamais président de ce pays. Et il l’est. Que va-t-il faire ? Ce qui est sûr, les autorités savent d’ou viennent ces attaques ! Mais, ils ne peuvent rien y faire. Ce n’est ni une question d’union nationale, ni quoi que ce soit. les terroristes n’attaquent pas un pays au hasard. On attaque la france car c’est un pays colonisalistes, qui occupent économiquement plusieurs pays. on attaque les USA, car c’est le symbole d ela domination mondiale. Les jihaddistes ont attaqué le Mali, car ils revendiquent l’Azawad. Ils attaquent le Niger, car la France était là et exploitait bassement l’uranium. Pourquoi attaque t on le pauvre Burkina , Qu’avons nous fait à qui ? On a fait que Chasser Blaise, qui était l’ami des Djihadistes. Ou, qui l’a chassé ? Ses acolytes d’hier, c’est à dire Roch, Salif et Simon. Les trois hommes qui ont bâti le blaisoland. Et ça, le blaiso ne va pas l’accepter. Jamais il ne l’acceptera , tant qu’il vivra. Roch le sait très bien. Il n’a aucune force pour contrer cette risposte. Qu’on s’unisse ou pas, la solution, c’est la fin du pouvoir de Roch. Tant qu’il sera au pouvoir, Blaise va attaquer. Salif l’a compris. il sait qu’ils sont pris au piège. Ils n’ont pas prévu ces attaques. Blaise les a eus. Malheureusement, nous sommes dedans. Quoi faire ? Salif, toujours en avance, a pillé l’Assemblée, a enrichi son clan, et s’est suicidé. Il n’a plus rien à perdre. D’ailleurs, il voulait, en tant que gangster, montré qu’il est fort en recevant tous les honneurs que Blaise ne risque pas d’avoir. Insultons-nous ! Crions , unissons-nous ! Roch n’a pas une carrure de lutteur pour aller contre l’adversité des terroristes. il ne peut pas. Cela le dépasse. il est de nature cool, et cette adversité le dépasse. Pourquoi ne pas s’asseoir avec eux pour échanger. Ces affirmations vont faire redoubler d’efforts les attaques. S’il se tait et agit du mieux qu’il peut, c’est mieux pour nous. Vous allez constater uen recrudescence des attaques suite à ses déclarations.
    Je répète, c’est une guerre entre le MPP et le CDP. Zéphirin n’y comprend rien. On lui a laissé miroiter qu’il serait le futur président. Que sans quoi, il ne pourra jamais avoir le pouvoir au mossiland. il tente le tout pour le tout. Ayez pitié de lui. Finalement, nous ne pourrons rien faire, plusieurs militaires sont dans le camp de Blaise et renseigne les terroristes qui s’en donnent à coeur joie. Roch la solution, est aujourd’hui le problème. Nous avons mal voté ou on nous a fait mal voté, et notre compromission nous fait payer. Que faire ??????

  • Je ne sais pas si nous faisons bien d’être aussi prolixe en commentaires (nonobstant le fait que certainement nous ne sommes pas toujours peut-être au fait des questions sécuritaires et du metier des armes). Peut-être que nous donnons passage des infos précieuses au camp d’en face ? Ne sais-ton jamais ??? Nos ennemis (ou du moins ceux souhaiteraient une telle crise) peuvent accès au forum . C’est dur ! Mais soyons positif ! Il ya des hommes et des femmes qui de par leurs fonctions continuent de veiller au grain ! Encourageons les (FDS) et prions pour eux afin qui accomplissent leurs missions dans la sérénité et rejoignent TOUS leurs familles dans la paix !

  • A lire la réaction des internautes, je me rend compte que nous sommes vraiment foutus. Ces gens occupent le sahel et l’est, ils font leur loi là bas sans être inquiétés et ce qui préoccupe les Burkinabè, c’est Blaise, c’est Diengueré... ce qui préoccupe Diabré, c’est le pouvoir. Attendez seulement. Quand Bobo et Ouaga seront comme le sahel et l’est, vous allez comprendre. Nous sommes dans une situation où chaque seconde est précieuse. Personne ne sait qui ils vont tuer auj ou demain. C’est le moment de faire l’union sacré et oublier tous nos différents le temps d’éradiquer le fléau. En tout cas nul ne peut être en sécurité dans un pays qui n’ en a pas.

  • bonjour "resteront éternel ceux qui tomberont aux combats" on peut équiper les drones avec des cameras infra rouges ou placer les sentinelles a près d’un kilométré pour éviter les attaques surprises

  • Roch est incompétent, j’ai la certitude désormais. Mais est-ce pour autant que l’opposition doit marcher contre le régime en place ?? Je dis non. Je partage les griefs de l’opposition contre le pouvoir actuel notamment la mauvaise gouvernance(le laxisme, les erreurs dans la priorisation, le tâtonnement, la corruption, l’incompétence, etc….mais le moment n’est pas propice à ces genres d’activités. J’aurai mieux compris qu’elle organise une marche contre les voyous qui nous attaquent. Pour cela, je souhaiterai attirer l’attention de Zéphirin Diabré afin qu’il fasse une bonne lecture de la situation avant d’engager certains compatriotes dans ces marches. Vous dormez ensemble dans l’opposition mais vous ne faites pas le même rêve. Zéphirin, tu es très républicain et responsable mais tu as oublié que tu es entouré de gens pas clairs dans le CFOP. Pour être clair avec toi, certaines personnes dans le CFOP sont sans foi, ni loi et pactisent avec le diable. Donc, Je ne souhaite pas qu’on te fasse porter un chapeau qui n’est pas le tien. Donc attention, attention, attention Zeph.

  • Je suis déçu de la gestion des questions terroriste par ce gouvernement et je m’explique :
    quand je vois la sortie médiatique de Simon qui semble être choqué par la divulgation d’une lettre d’un responsable dans les réseaux sociaux, je me demande vraiment si il est au sérieux.
    Quand il était ministre de la sécurité, et lors d’une attaque terroriste au Nord c’est Simon lui même qui a eu à déclarer que les terroristes là avaient des armes sophistiquées et nous on avait que des AK45. Je me rappelle très bien et il a dit ça devant les médias. Donc notre faiblesse en équipements était connu de tous depuis ce moment là. Mais ce qui me fait mal sais qu’on a pas encore comblé cette lacune depuis 2016 et on se permet de se distribuer des véhicules de luxes. Moi je pense que la lettre est apparue dans les réseaux juste comme un cri de cœur. C’est juste pour appeler les autorités à réagir vraiment et à prendre les problèmes au sérieux. On se connait ici, les gens n’aiment pas quand on étale leurs défauts dans les médias. Là ils réagissent vite pour chercher à masquer leurs carences. C’est presque exactement pareil pour le cas du gendarme blessé. Son évacuation ne voyait jamais le jour, mais lorsque Naim a dénoncé ça dans les réseaux sociaux, on a accéléré l’évacuation du gendarme mais Naim en a eu pour son compte puisqu’il avait tapé là où il fait mal. Donc Simon était très choqué non pas pour le contenu de la lettre ni pour la divulgation de notre point faible au terroristes comme il le disait, mais parce que le peuple entier se rendra compte que ce gouvernement ne fait rien face aux terroristes.
    L’essentiel c’est ce qu’il se passe sur le terrain. Supposons que chacun écrive qu’on a tous les équipements nécessaires pour faire face ou même qu’on a rien. Sur le terrain ça se saura

  • La jalousie et la haine sont deux éléments puissants moteurs criminels. Cet adage se vérifie au travers des sorties de la majorité présidentielle. Les attaques récurrentes terroristes les amènent à craindre davantage le fantôme de Blaise Compaoré. Je ne suis pas dans le secret de Dieu pour défendre l’ancien régime par rapport aux malheurs que le pays fait face, mais le contexte sous régional indique toujours que le terrorisme est un combat de longue de durer.
    En effet, les pays qui connaissent le même phénomène montre également un combat acharné des forces de l’ordre. Vous prenez les pays comme le Nigeria, le Cameroun, le Tchad, le Niger, le Mali et même la Cote d’Ivoire mènent tous ensembles un grand combat contre le terrorisme. Seul au Burkina que certains gens nourrissent l’espoir qu’une simple opération de police de la gendarmerie peut éradiquer le phénomène.
    Au Burkina,les politiques nourrissent leur fantasme et le prend pour vrai, ensuite ils vivent dans une illusion totale de schizophrénie mentale frénétique.Le délire et la paranoïa sont pathétiques dans leur discours qu’ils cherchent à vilipender le peuple naïf. Cette séduction de charme intellectuelle est commentée avec succès. Dans leur logique, ils aiment inventés des rumeurs insensés pour alimenter les débats de rue, et lorsqu’une enquête sérieuse est diligentée, il s’avère toujours fausse ces allégations. Je penses dommage pour ce pays qui n’arrive pas à se mettre d’accord afin de déterminer les conditions de stabilité pour l’avenir de l’unité nationale.

  • A mon avis, les terroristes ont décidé de mettre le pied sur l’accélérateur. Ils sont pressés d’en finir avec ce qu’ils ont commencé, car ils ne veulent pas du jugement des gros poissons tels que Diendéré et Bassolé, dont les jours se rapprochent inexorablement. Ils vont vite, parce qu’avec la collaboration Chinoise, ils s’attendent à l’intervention supplémentaire de la Chine sur le terrain, pour venir balayer toutes leurs ambitions.
    Ils courent maintenant, parce que le G5 aussi doit bientôt s’en mêler.
    Ils se précipitent car avec l’exemple Centrafricain, qui sait si les Russes ou les Israéliens ne vont pas aussi nous appuyer ? Toujours est-il que pour moi, il faut qu’on cesse dès maintenant de pousser inconsciemment nos jeunes enfants nouvellement recrutés(six mois ou 12 mois) au devant de la mort. Ces enfants vont pour faire carrière, dont laissez-leur le temps d’apprendre d’abord. Que les plus anciens soient plutôt les premiers sur le terrain. En outre, il est temps qu’on veille à tuer nous aussi des terroristes et à nous les montrer, car c’est ce qui est actuellement plus convenable au moral.

  • Dans cette affaires de terroristes dans l’est du pays, il n’y a que une option, c’est le ratissage large des forêts et village et hameaux de cultures de façon inopinée avec des FDS pluridisciplinaires et acteurs de sécurité locaux pour traquer c’est délinquants et les mettre hors état de nuire avec le soutient des pays voisins. Je suis même partant.

  • C’est dommage qu’on nous servent toujours des intentions au lieu d’agir.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gestion de crises : Une simulation d’attaque terroriste à Manga, en guise d’exercice
Région du Nord : Adoption du budget 2019, dans un contexte d’insécurité
Komandjoari / Est du Burkina : Un conseiller municipal arrêté et un engin explosif artisanal mis hors d’état de nuire
Attaque Namsiguia : L’administration réconforte les gendarmes
Lutte contre le terrorisme : Zorgho solidaire des FDS et du président Roch Kaboré
Contingent burkinabè de la MINUSMA : Une attaque fait deux morts et cinq blessés
Attaque de la brigade de gendarmerie de Barani (Kossi) : Un assaillant abattu, un décès et deux blesses côtê FDS
Terrorisme au Burkina : Une caravane musicale pour soutenir les forces de défense et de sécurité
Ouagadougou : Simulation d’une attaque terroriste le mardi 16 octobre 2018 dans la zone du Stade du 4 août
Situation sécuritaire : L’atelier de mise en œuvre des recommandations de l’Assemblée nationale s’achève sur des notes d’espoir
Insécurité à l’Est : L’appel de la députée Elise Ilboudo/Thiombiano aux fils et filles de la région
Situation sécuritaire : L’heure est à l’union sacrée pour la défense de la Patrie, rappelle le HCRUN
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés