Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Suspicion de fraude au recrutement des Instituteurs adjoints certifiés : Il n’en est rien, selon le ministre de l’Éducation

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Dimitri OUEDRAOGO • vendredi 10 août 2018 à 22h57min
Suspicion de fraude au recrutement des Instituteurs adjoints certifiés : Il n’en est rien, selon le ministre de l’Éducation

Le ministre en charge de l’Éducation, Stanislas Ouaro, a révélé, ce vendredi 10 août 2018, que les suspicions de fraude au concours de recrutement des Instituteurs adjoints certifiés (IAC), session 2018, ne sont pas réelles. Au cours d’une conférence de presse, le ministre a expliqué qu’après les révélations du journal « Courrier Confidentiel », des vérifications impliquant le média n’ont pas permis de déceler des fraudes organisées comme le prétendait le canard. Toutefois, a noté le ministre, l’enquête a permis de déceler quatre candidats inscrits avec de faux diplômes. Ils sont entre les mains de la gendarmerie.

Il n’y a pas de quoi fouetter un chat ! C’est ce qu’on peut dire des résultats des enquêtes portant sur les suspicions de fraude au concours de recrutement des Instituteurs adjoints certifiés (IAC). Dans sa parution du mercredi 25 juillet 2018, le journal « Courrier Confidentiel » évoquait des irrégularités et même des combines dans l’organisation du concours direct de recrutement sur mesure nouvelles de 1 500 IAC. Ce vendredi 10 août 2018, le ministre de l’Education, Stanislas Ouaro, a assuré qu’après vérification, il n’en est rien. Pour avoir le cœur net sur les allégations, le ministre a laissé entendre qu’il a travaillé en tandem avec le ministère de la Fonction publique et l’auteur de l’article. Une série de vérifications sur toute la chaîne a été effectuée.

La cellule de vérification a aussi confronté la liste des admissibles publiée par communiqué à celle des candidats ayant pris part à l’oral d’admission. Il s’est donc révélé qu’aucune information relative aux cas de fraude n’a été enregistrée. Néanmoins, note le ministre, il est ressorti du contrôle effectué tout au long du processus de recrutement, des cas d’irrégularité qui pourraient s’apparenter à des tentatives de fraude. Ils ont été traités comme telles.
Il se trouve que quatre candidats ont fourni, dans leurs dossiers, des diplômes appartenant à d’autres personnes. Ces candidats ont été retirés de la liste et transférés à la gendarmerie. C’est elle qui est chargée de poursuivre les investigations nécessaires.

Au cours de la conférence de presse, le ministre a saisi l’occasion pour rendre hommage à la presse pour le travail de veille qu’elle effectue. Pour lui, cela permet à l’administration de corriger les imperfections. Toutefois, il a invité les hommes de plume à creuser davantage pour vérifier les informations. Il s’est dit aussi ouvert à d’autres éléments de preuve.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mariage d’enfants au Burkina : Il faut intensifier la lutte
Consommation des drogues par injection : Des journalistes outillés sur la réduction des risques
1re édition de la foire agro-sylvo-pastorale de Diabo : La commune valorise ses potentialités
Centre hospitalier universitaire de Ouahigouya : Une journée de salubrité pour des soins de qualité
Boucle du Mouhoun : Le projet PROMIRIAN dote sept communes de matériel pour la mise en place de services sociaux
Coordination nationale des associations d’enfants et de jeunes travailleurs du Burkina : Le bilan des activités de 2018 passé à la loupe
Journées Entreprises 2018 de 2iE : Faire de l’entreprenariat une stratégie d’insertion professionnelle
Province du Bam : L’ONG World Agroforesty Centre visite ses réalisations
Ecole nationale de police : Les élèves de la 48e promotion effectuent une sortie d’études dans les Hauts-Bassins
Revue annuelle du programme de coopération 2018-2020 entre le gouvernement du Burkina Faso et l’UNICEF : jauger le niveau de progrès réalisé
Ecole polytechnique de Ouagadougou (EPO) : Des réflexions pour son opérationnalisation
Sécurité alimentaire : L’ORCADE encourage les orpailleurs à la pratique de la culture familiale
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés