Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Burkina Faso : Le mouvement "C’est le moment" adopte le nouveau code électoral sans réserve

Accueil > Diasporas • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • jeudi 9 août 2018 à 12h48min
Burkina Faso : Le mouvement

Le mouvement politique de la diaspora du Burkina "C’est le moment" a animé ce jeudi ce jeudi 9 août 2018 à Ouagadougou une conférence de presse pour donner sa position sur le nouveau code électoral.

Selon ce mouvement politique, la diaspora adopte le nouveau code électoral sans réserve. C’est ce que le président Moumouni Pograwa a annoncé.

Pour les conférenciers, les Burkinabè de l’extérieur sont étonnés que c’est à l’annonce du retrait de la carte consulaire comme pièce permettant de voter, que les partis politiques s’érigent en "avocats commis d’office".

Le président de "C’est le moment" a indiqué qu’ils ne sont pas venus pour défendre un parti politique mais ils tiennent à préciser que l’opposition politique parle de ce qu’elle ne sait pas.

Le mouvement a également annoncé la tenue d’un giga meeting de sensibilisation le dimanche 12 août 2018 à 14h à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Nous y reviendrons

Lefaso.net

Messages

  • Mouvement de la diaspora qui n’est pas à l’étranger mais à Ouaga........Bizarre !

    • Menteurs ! Vous êtes tous des menteurs ! Que ce soit le pouvoir, l’opposition et vous tous qui intervenez dans ce forum vous êtes tous des MENTEURS. A l’avènement de la CNIB je me rappelle, il nous a été fait savoir à nous les Burkinabé nés à l’étranger qu’il nous faut obligatoirement un certificat de nationalité pour se faire établir cette pièce. Frusté, si je dis que je ne l’ai pas été j’ai menti, j’ai même eu un échange avec l’agent comptable de l’ONI de l’époque dont je ne me rappelle plus le nom mais qui je sais pertinemment est un lélé (gourounga de Réo). En définif, il m’a fait savoir que le certificat de nationalité est le document qui prouve que je suis Burkinabé et non le nombre d’années passées( toute la famille est revenue au pays depuis mars 1977) au pays qui me confère la nationalité. Ce qui revenait à dire que mes quatre petits frères qui sont nés au pays sont Burkinabé, mais moi sans le certificat je suis un étranger dans mon propre pays. Il m’a même fait savoir que qu’est ce qui prouvait que je n’allais pas un jour repartir de l’autre côté, puisqu’en son temps j’avais toujours cette possibilité au regard de la loi Ivoirienne( il s’agit en fait de la RCI), mais avantage que j’ai perdu depuis maintenant quatre ans. Bien que j’avais mon C.N en bonne et dûe forme, j’ai trainé les pieds jusqu’à trois mois de la date d’expiration de ma C.I.B (alors que j’avais la possibilité d’être parmi les premiers à avoir la CNIB) pour aller me la faire établir, je dirai même peut être trois à quatre ans après son lancement. Donc si aujourd’hui on vient me dire que la carte consulaire qui est établie rien qu’avec un simple acte de naissance et de surcroît à l’étranger, donne automatiquement droit à la nationalité Burkinabé, c’est qu’on veut se foutre de tous les diaspos qui sont au pays qui ont été et qui continuent d’être dans la situation que j’ai vécu et qui franchement continue de me faire mal. Partez au niveau du palais de Justice et demandez quel est le papier qui est le plus demander dès qu’on lance les inscriptons au FONER, on vous dira j’en suis sûr que c’est le C.N. Je vous en prie donc messieurs de tous bords, soyez cohérents avec vous-mêmes, soyez Burkinabé, ayez du respect pour nous qui sommes au pays(donc rejetés de facto en RCI) et bizaremment écartés sinon même en voie d’isolation au Faso. Si vous les faîtes voter avec des cartes consulaires alors cessez donc de nous tracasser nous qui sommes au pays avec votre histoire de C.N, sinon une Nouvelle OSC très virulente verra le jour dans ce FASO. A BAS LA DISCRIMINATION, POUR QUE VIVE NOTRE PLUS QUE CHER FASO !
      La Patrie ou la MORT nous vaicrons !

    • Mon chere ton problème est où si toi tu veux voter avec ta CNIB va voter avec nous nous allons nous enrôler avec la carte consulaire point barre.

  • c’est quel moment encore ?
    Le président de "C’est le moment" a indiqué qu’ils ne sont pas venus pour défendre un parti politique mais ils tiennent à préciser que l’opposition politique parle de ce qu’elle ne sait pas.
    comment on appelle cette prise de position ?

  • Hé ! le burkinabè est fort. Ca c’est encore quel regroupement de f... types comme ca qui ose parler pour toute la Diaspora ? Que chacun parle pour lui même.
    C’est le Moment ? je croyais que c’etait seulement le nom d’un pagne ? Tchrrrrrr.

    Passakziri

  • Cessez de nous prendre pour des nez percés messieurs les OSC du MPP. Pour rappel, le même MPP et la plupart de ses alliés (UNIR/PS, PDS/Metba, RDS, et des dizaines d’autres partis), qui étaient représentés au Conseil national de la transition (CNT) en 2015, avaient marqué leur accord pour que les Burkinabè de l’extérieur votent avec la carte consulaire biométrique. Mieux, tous les représentants de la Majorité à la CENI ont proposé, qu’entre autres pièces, la carte consulaire biométrique serve de document de vote pour la diaspora. Pourquoi cette remise en cause de la fiabilité de la carte consulaire, n’a pas empêché pas le régime du MPP, depuis son accession au pouvoir en 2016, de poursuivre la délivrance de cette carte dans les ambassades et consulats concernés et d’en tirer de substantiels revenues au profit du trésor public ?

    • C’ est parce que entre temps ZEPH a écrit au gouvernement le 17 mars 2017à côté pour récuser lui aussi la carte consulaire.donc kouma bana.

  • C’est qui encore ce nommé Moumouni Prograwa ? Même si on t’a envoyé, il faut savoir t’envoyer. Cette carte consulaire biométrique tant décriée par le gouvernement, comporte pourtant clairement à son verso, la mention selon laquelle elle tient lieu de carte d’identité burkinabè. On ne comprend pas pourquoi vous des diaspos vous vous réjouissez de cette décision qui remet en cause l’identité de vos compatriotes vivant à l’étranger. A moins que vos arguments ne soient guidés par des raisons alimentaires.

    • Ce monsieur autre que ancien représentant de UNIR/PS en Côte d’Ivoire. Il parle sans réfléchir

  • Avant la décision du conseil constitutionnel,je pense que "c’est le moment" pour chaque Burkinabè épris de paix et de justice de ne plus se prononcer publiquement sur cette affaire d’autant que l’opposition va-t-en-guerre avec son propre agenda bien caché sur ce vote des Burkinabè de l’extérieur a déjà déposé auprès des sages un recours contre ce nouveau code électoral

    • L’opposition ne fait que copier les méthodes du parti au pouvoir mais la fin est pour bientôt ses petit apprenti dictateur vont débarrasser le plancher.

  • J’ai honte de voir des OSC qui se disent défendre les intérêts des burkinabé vivant à l’extérieur se prononcer de la sorte. parce que ce nouveau code électoral confine les lieux de vote des électeurs burkinabè de l’étranger dans les ambassades et dans les consulats. Cette restriction entraînera, sans doute, un très faible taux de participation de nos compatriotes de l’extérieur aux prochains scrutins. Car, techniquement, ces lieux (au nombre de 4 en Côte d’Ivoire par exemple) n’ont pas et n’auront pas les capacités de recevoir tout le monde. Les distances à parcourir achèveront de décourager la participation aux scrutins de la plupart des électeurs. Imaginez quelle gymnastique ceux qui devront voter à l’ambassade du Burkina en Côte d’ivoire qui se trouve dans un immeuble au deux plateau à Abidjan.

  • Même la diaspora malienne ont voté sans une carte biométrique, mais avec une carte consulaire simple, mais pourquoi les malhonnête veulent fait payer cher la diaspora burkinabè ?

  • Savez vous un peu la frustration de la diaspora burkinabè en côte d’Ivoire ? ??oooh que non, vous ne savez pas et vous ne lisez pas dans les lignes.
    Il ne suffit pas de se lever le matin et de prendre un bic pour écrire des âneries a ne rien comprendre.
    Réfléchissez y
    A bon entendeur salut

  • Quel quand soit l’Issue de cette affaires la diaspora burkinabè en côte d’Ivoire prendra sa responsabilité à savoir les cotisations financière et intempestifs à l’égard de la communauté avec des prix exorbitants et sans considération (maison du Burkina - carte consulaire et cite de la diaspora ) et j’en passe et les différents préparatifs a l’accueille de nos différents autorités et les fabricants de frustration tout doit changé et désormais on devrait nous associé. On en a marre des foutaises des autorités burkinabé. Trop c’est trop

  • Mes chers ami du mouvement c’est le moment, j’espère que Mr l’ambassadeur saura quoi nous dire .Lui et nous avions le même titre ( diaspora ).Faudrait pas qu’il va oublier ça. ce qui est sûr soit on nous rembourse nos 7000 fcfa sur place soit on maintient la carte consulaire comme identifiant de la diaspora.

  • Je pense qu’il est temps que la presse nous serve autre chose que de suivre des conférences de presses les unes plus inutiles que les autres. Cette histoire de code électoral est devenue une tribune de faire valoir où chacun veut se montrer sans apporter de réponses concrètes aux préoccupations réelles des Burkinabés dans leur ensemble.

    • Mais tu oublies que cette même presse reflète l’image de la majorité des Burkinabè et qui consiste à faire du bruit pour pas grand chose.Ceci est dû au désœuvrement,à la mauvaise foi et surtout à une perte des valeurs

  • Diaspora 🇧🇫Burkinabé en Côte d’Ivoire🇨🇮

    Courrier du CDC

    A son excellence mr Mahamadou Zongo ambassadeur du Burkina Faso en RCI
    Excellence,
    Le Cadre de Concertation de la Diaspora Burkinabé de Côte d’ivoire a tenu le dimanche 05 Août 2018 à Abidjan(koumassi)une réunion dont l’ordre du jour était les suivants :

    - Adoption du code électoral par les députés de la majorité présidentielle
    - la carte consulaire Burkinabé
    - Divers

    A l’issue des échanges le CDC qui prône le dialogue souhaiterait avoir de plus amples informations sur les ces points :

    - pourquoi notre carte consulaire dont vous avez à chaque fois soutenu le caractère biométrique et sécurisée n’a pas été retenue comme motif qu’elle ne justifie pas la nationalité burkinabé !

    - Où vont les fonds générés par les cartes consulaires si elle est rejetée par une partie de nos élus ?

    - pourquoi un tel silence de votre part face à l’exclusion de vos compatriotes ?

    - Quelle catégorie de burkinabé sommes nous alors que notre constitution stipule que tous les burkinabés sont égaux devant la loi ?

    - que deviendra la carte consulaire lorsque les equipes viendront établir la cnib ?

    - Débourserons nous encore de l’argent pour l’acquisition des cnib ?

    Au titre des recommandations,nous exigeons l’arrêt immédiat de la délivrance des cartes consulaires.

    - la délivrance des cnib doit être gratuite pour nos compatriotes qui détiennent des cartes consulaires en cours de validité.

    La diaspora exige du ministre de la sécurité mr Clément Sawadogo qu’il présente officiellement ses excuses à la diaspora suite à sa sortie médiatique.

    - nous demandons au président du faso de faire en sorte que nos droits soient totalement respectés.

    Excellence monsieur l’ambassadeur le CDC reste ouvert au dialogue et souhaite avoir une suite à nos requêtes .

    Pour le CDC
    Le coordinateur
    Mr Desiré Zoundi

    • C’est justement parce que tous les burkinabè sont égaux en droit et en devoir qu’il faut un document unique et obligatoire pour tout le monde. Pourquoi les autres doivent voter avec CNIB ou Passeport et vous voulez voter avec carte consulaire ?

  • Si vous dites au aujourd’hui que cette carte consulaire n’est plus à l’ordre du jour pour le vote,,nous sommes d’accord avec vous.

    Mais nous aussi disons ,puisqu’elle n’est plus à l’ordre du jour,nous ne voulons,plus d’elle au sein de notre communauté.

    dîtes au gouvernement de trouver rapidement une solution pour que nous ayons une carte d’identité fiable ou soit ils n’ont qu’à rappeler leur ambassadeur au Burkina, parce que nous sommes considérés désormais comme des apatrides.

  • Arrêtez de nous pomper l’air avec votre histoire de carte consulaire.sachez que le pouvoir est dans son rôle de définir les pièces pouvant servir au vote.Que ce qui se disent burkinabè blessés dans leur amour s’offrent ce sésame précieux qui est la CNIB gage d’être un vrai burkinabè .Si vous êtes incapables d’avoir la CNIB arrêtez de nous pomper l’air.De toute façon les burkinabè qui sont dans les forets profondes ne sont pas intéressés par vos soit disant vote ils n’ont même pas de carte consulaire.Je suis sur que ceux qui s’agitent pour cette Carte consulaire seront déçu au lendemain des votes wait and see.Moi en tout cas je n’ai jamais voté mais ça m’enlève en rien D’être Burkinabè quand bien même que j’ai mon CNIB.
    Ceux qui veulent marcher ils peuvent marcher même jusqu’à la cote d’ivoire ou au Gabon .On en marre de vos gesticulations sans importance.
    Si vous voulez que les gens marchent dites seulement que la vie est chère et on vous suit sinon le reste c’est du woba woba.Nous qui sommes ici en quoi les votes de la diaspora nous incombent ils sont partis pour se chercher c’est parce que les autorités n’ont pas une bonne politique de développement donc ils n’ont qu’à se concentrer sur leur butin au lieu de se laisser distraire par des politiciens qui ne cherchent que leur intérêt

    • Franchement, les oposants poliques de BF font pitié. Au lieu d’être fière qu’on demande à toute burkinabé en âge de voter et qui le désire ait sa carte d’identité nationale ou le passeport et que ce soit dans nos anceite diplomatique que l’on puisse voter comme le font autres pays soucieux de la protection des élections, ils font du glouglou comme des pigeons. J’ai lu quelque part que certain pays voisin ont autorisés des ecoles au Faso sont lieu de vote ? Est ce un bon exemple ? Franchement, il temps de passer à autre chose. Assez de distraction. Et d’ailleurs, tous ces gens qui prétendent être burkinabé et qui veulent élire le présidents, est ce qu’ils paient leurs taxes au Faso ?

    • Cette fraude du parti au pouvoir ne passera pas. que des vieux voleurs qui refuse de partir à la retraite ça va mal finir pour vous.

  • Pour détruire les syndicats, OSC
    Pour défendre des lois, OSC
    Pour justifier les incompétences, OSC
    Pour diviser les burkinabé, OSC.
    Moi même je vais créer mon OSC (je dis bien OSC pas association ou ONG de développement)

  • "Cos’è questa commedia ?" s’emeut le Comte Almaviva dans les Noces de Figaro de Mozart, Act I, 8
    Traduction non litterale : "Quelle comédie !"
    Et que de comedie au Burkina Faso. Chacun y allant de son petit nom et de sa petite conference de presse. Le Fasonet ne pourrait-il pas nous faire la faveur d’envoyer, ne serait-ce que leurs stagiaires, dans les campagnes nous rapporter des news de nos paysans dans leurs champs en cette saison hivernale ? Si si, ca nous interesserait de savoir comment ils se debrouillent et quels sont leurs espoirs.
    Les plaisantins politiques a la semaine n’amusent plus grand monde. Ca devient redondant.

  • Le prochain problème du Burkina viendra de la cote d’ivoire.lorsque cette configuration franc-maçonne cachée derrière le tandem blaiso-soro prendra le pouvoir vous comprendrai.les burkinabé sont trop mouton.voyez loin et vous verrez venir un danger sur le pays.si Roch est faible il partira en 2020.

  • Jouer votre comédie, récupérer vos millions et foutez nous le camps, bande d’hypocrites. On roule pas pour un parti politique, et vous attaquer les partis de l’opposition, ça sera votre dernière forfaiture.

  • Pour détruire les syndicats, OSC
    Pour défendre des lois, OSC
    Pour justifier les incompétences, OSC
    Pour diviser les burkinabé, OSC.
    Moi même je vais créer mon OSC (je dis bien OSC pas association ou ONG de développement)

  • Ah ba ka ya woto les militants du mpp en cote d ivoire ont encore frappé mais n oublier pas que c est Blaise compaoré et Guillaume Soro qui vous ont sauvé des griffes du pouvoir FPI .Vous me faites honte prenez l argent de Simon Compaoré et laisser nos frères burkina en cote d ivoire tranquille .je vous dirai que la cnib aussi n a pas de valeur en cote d ivoire car si un police te demande ton identité c est la carte consulaire qu il veut verifier

  • ceux la n ont pas honte dès donc le forum de la diaspora c était les militants du mpp qu ils ont invité puisque tous ces gens la étaient la bas

  • Salif diallo est mort mais le mpp doit détenir son livre de diversion. Le code électoral, la nouvelle trouvaille du mpp pour détourner le peuple burkinabé des vrais réalités du moment. Généralement on dit tel père tel fils. Le mpp n a pas volé il a hérité des pratiques de son père cdp. Que DIeu sauf le Burkina !

  • En un mot j ai honte.et vous voulez meriter le respet en cote d ivoire hummmmmmmmmmm

  • Astrid (internaute n°17) je suis parfaitement d’accord avec toi

  • Encore de l’arnaque ! Ce nouveau mouvement dit "C’est le moment" qui semble dire être un mouvement de la diaspora et qui parle en son nom est loin d’être un Mouvement né hors du pays. A voir la photo publiée, on dira avec certification que c’est un Mouvement créé du fond de Kamsonghin à Ouagadougou et dirigé par des escrocs bien connus de par leurs activités de tous les jours et, fortement ignorants de ce qu’est la Politique et encore moins, un "Code Electoral" car "illettrés pour la plupart ne pouvant lire un document de cette hauteur et l’analyser pour comprendre quoique ce soit. Ce sont ces genres de personnes qui trompent les dirigeants politiques en les assurant de leurs capacités de "Rassembler". Ces derniers tels que connus ne peuvent même pas rassembler "une poule" et encore moins une basse-court. Aux politiques donc, attention et vigilance.

  • Coupe daller sagacite.... ko cs l momen vraiment koi vs dvnu d ls comedie en bandera organisee.... Courage a vous !!!! Bs vs ete deja mouton de tabaski, pensez a vos enfant et q demin !!!!

  • Si vous êtes réellement des garçons allez y en Côte d’Ivoire et tenir ce meeting. c’est pas vous Wooh ! Mais ça sera YAKO !? J’ai honte pour les animateurs de la scène politique par infantilisation des acteurs dits des OSC.

  • Bonjour à toutes et à tous, surtout à Ben Gaston Adama.Le nom même porte à confusion et est révélation de l’equilibrisme.Tout le monde connait ton parcours du Burkina Faso aux USA, surtout à New-York. Tu a divisé les Burkinabé de New York. Même étant le Délégué du Conseil Supérieur des Burkinabé de l’Etranger (CSBE),tu n’as pas su taire ton égo pour le bien de la communauté. L’ABNY en sait quelque chose.
    Adama, je voudrais savoir "C’est le moment ",c’est un parti politique ou une OSC.
    A très bientôt pour la suite...

  • Un mouvement de la diaspora qui anime une conférence de presse à Ouagadougou ? Aidez-nous à trouver l’erreur... Bande de Nafigui du MPP !

  • Nous sommes désormais dans un pays où l’avoir a remplacé l’être, l’estomac a remplacé le cerveau.

    Pauvre Burkina

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coopération turquo-burkinabè : Le nouvel ambassadeur Brahima Séré a rencontré la communauté burkinabè de Turquie
Diaspora : L’Organisation du Traité d’Interdiction Complète des essais nucléaires compte dans ses rangs deux inspecteurs burkinabè
Conseil supérieur des Burkinabè de l’extérieur : Gaëtan Ouédraogo officiellement installé comme représentant des Burkinabè de trois pays
Rencontre entre les expats burkinabè en Grande Bretagne et leur ambassadeur : Les appels à la solidarité nationale de l’ambassadeur Zaba
Rencontre entre les expats burkinabè en Grande Bretagne et leur ambassadeur : Les appels à la solidarité nationale de l’ambassadeur Zaba
Célébration de la Journée du Burkina Faso en Italie
Burkinabè de New-York : « Ces derniers temps, avec le changement de régime, les choses ont aussi changé » (délégué CSBE, Ben Gaston Sawadogo)
Ambassade du Burkina Faso à Bruxelles : Une nouvelle trésorière prend fonction à l’ambassade, bilan positif pour son prédécesseur
Conseil supérieur des Burkinabè de l’étranger : Mme Nadège Ilboudo prend ses fonctions de déléguée pour la Belgique et le Luxembourg
Diaspora de Washington DC : La 2ème édition du Burkina Day a tenu toutes ses promesses
Marche-meeting de l’opposition : Les partis représentant le CFOP en Europe invitent les Burkinabè à y participer
Section CDP des Etats-Unis : Le nouveau bureau installé et prêt à relever les défis de 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés