Rencontre des femmes CDP du Kadiogo : « Le CDP est le plus gros baobab du monde politique du Burkina. Soyez-en sûres » (Eddie Komboïgo)

LEFASO.NET • lundi 6 août 2018 à 22h21min

Les militantes du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) de la province du Kadiogo, sous la houlette de la secrétaire nationale chargée de la mobilisation des femmes du parti, ont tenu, dans la soirée du samedi, 5 juillet 2018, au siège du parti, une assemblée générale. Il s’est agi, pour cette frange sociale, de « venir féliciter le président pour son élection à la tête du parti » et lui assurer de leur soutien dans la perspective des défis futurs.

Rencontre des femmes CDP du Kadiogo : « Le CDP est le plus gros baobab du monde politique du Burkina. Soyez-en sûres » (Eddie Komboïgo)

La mobilisation était « forte » en cette soirée au siège national du parti. Selon la responsable nationale chargée à la mobilisation des femmes du parti, Catherine Ouédraogo, les militantes sont des représentantes venues des douze arrondissements de la commune de Ouagadougou et des six communes rurales qui constituent la province du Kadiogo.
Selon Catherine Ouédraogo, cette mobilisation a pour principale motivation de féliciter le président du parti pour sa réélection à la tête du parti à l’issue du dernier congrès ordinaire tenu en début mai 2018.

« Aujourd’hui, c’est vraiment comme une visite de courtoisie que nous lui rendons. Mais au lieu que ça se passe à domicile, parce que nous savions que nous allons emmener du monde, nous avons préféré le faire à notre siège », a-t-elle expliqué.

Catherine Ouédraogo et ses camarades ont également assuré au président du parti, Eddie Komboïgo, de leur engagement à ses côtés pour relever les défis futurs qui attendent le parti dont la conquête du pouvoir. « Donc, nous sommes venues lui assurer de notre soutien et de notre engagement total à ses côtés pour que le CDP accède au pouvoir », confie Mme Ouédraogo.

Une dynamique qui réjouit le président du CDP. Pour lui, cette « grande mobilisation » est la preuve « qu’elles sont prêtes pour le combat futur afin de reconquérir le pouvoir pour le CDP en 2020 ».
A en croire Eddie Komboïgo, cette mobilisation donne « encore le courage, la vitalité au parti ». C’est pourquoi a-t-il profité pour lancer un appel à l’ensemble des femmes, sans lesquelles, persuade-t-il, le pays ne peut se construire.
« Quelqu’un a dit que le CDP est l’un des baobabs... ; le CDP est le plus gros baobab du monde politique du Burkina. Soyez-en sûres », a déclaré Eddie Komboïgo.

Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés