Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 15 mai 2018 à 18h15min
Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

Le président Roch Kaboré peut-il rebeloter en 2020 ? Sinon, quel autre candidat pour le MPP ? Quels sont les autres présidentiables ? Le vote des Burkinabè de l’étranger en 2020 est-il indispensable ? Autant de questions que Lefaso.net et son partenaire technique, OBAAS Consulting, ont soumises au vote des internautes du 16 au 21 avril 2018, bien avant donc les polémiques de ces derniers jours sur certaines décisions gouvernementales. Extrait des résultats du rapport.

Le sondage soumis pendant six jours au vote des internautes sur le site Lefaso.net a enregistré 707 réponses complètes qui ont été dépouillées et ont donné les principales réponses suivantes :
-  Si 63% des répondants jugent indispensable le vote des Burkinabè en 2020, ils sont seulement 50, 35% à croire la CENI capable de réaliser cette opération.

-  à 51%, les sondés sont contre un second mandat pour le président en exercice, Roch Marc Christian Kaboré.

-  A défaut de Roch Kaboré, Mme Rosine Coulibaly/Sori, actuelle ministre en charge de l’économie et des finances, apparaît comme le candidat idéal du MPP pour la prochaine échéance.

-  Au plan national, sur une quinzaine de candidatures soumises à l’appréciation des internautes, le trio de tête est occupé par Zéphirin Diabré (27%), Djibrill Bassolé (18%) et Tahirou Barry (17,40%).

-  Mais, curieusement, le meilleur parti à même de prendre en charge les préoccupations des Burkinabè reste le MPP (29%), devant l’UPC (28%).

-  Quant aux priorités des internautes pour la présidentielle de 2020, la lutte contre l’insécurité vient en tête, devant la lutte contre la corruption et l’éducation.
L’intégralité du rapport en pièce-jointe.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 14 mai à 18:49, par Tousba En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    Ça c’est une infime partie du Burkina qui s’est exprimée et non le Faso c’est à dire le pays réel,ceux qui n’ont ni accès à la radio, à l’Internet, aux journaux,qui ont pour priorité l’auto-suffisance alimentaire, la santé etc.Ceux pour qui votre démocratie, vos médias tournés vers la participation au rayonnement d’autres cultures sont un luxe.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 19:04, par Indjaba En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    Belle enquête mais si l’étude avait poussé plus loin, elle aurait fait remarquer que la quasi totalité des enquêtés avaient votés pour l’UPC de Zeph en 2015. Il y’a un biais de sélection de l’échantillon. En réalité que RMCK soit candidat ou pas n’est pas vraiment leur préoccupation. UPC ou rien car 2015 est restés à la gorge de quelques intellectuels moyens surtout fonctionnaires qui s’étaient rendus à l’évidence que Zeph remporterait les élections haut les mains. Ce qui m’intrigue c’est que les Burkinabè risquent de se tromper pour la N ieme fois. Blaise par la terreur et la ruse a réussi à amener les gens à le voter plusieurs fois. Le MPP par opportunisme a réussi à faire voter RMCK qui apparemment n’est pas la solution. Zeph est actuellement un opium pour certains intellectuels surtout fonctionnaires syndicalistes. Mais en réalité Zeph ne pourra pas dépasser son volontarisme. Il fera moins que RMCK en 2 ans et pire il risque de plonger le pays dans la pagaille car il va s’embrouiller grave grave car tout semble apparemment théorique à son niveau. Entre sa vision , ses actes et ses déclarations ON cherche souvent vainement la logique. Le président qu’il nous faut en 2020 DOIT être quelqu’un qui n’a pas trop flirté avec les politiciens actuels et passés. De préférence quelqu’un du monde des affaires ou des institutions ONUSIENNE, Quelqu’un de pas trop vieux qui allie intelligence, rigueur, réalisme et diplomatie. Oui Mme Coulibaly me plait bien mais le la préfèrerait PM avec un président un president aux qualité de Kagamé.

    Répondre à ce message

    • Le 14 mai à 21:19, par intomati En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

      En réalité il nya pas de solutions et il nyen aura pas dans l’état actuel des choses. La démocratie , cest ce luxe qui nous ruine puisqu’elle n’en est pas une sous nos tropiques.
      un kagame. ?La principale difficulté est que pour avoir un kagame il faut passer par la case coup d’État ou soulèvement rébellion insurrection. avec le pcrv comme organe dirigeant. :) :). Autrement on attendra Godo pendant encore longtemps.

      Répondre à ce message

    • Le 15 mai à 08:14, par Toudou En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

      Justement c’est Zeph qui repond a ton critere. Primo il est plus jeune que Roch (1957),Simon (1953)et Rosine Coulibaly(1958) Zeph est de 1959. Deuxio il a eu une carrière onusienne tres brillante, au poste de DGA du PNUD avec rang de Secretaire General adjoint des Nations. Bassolet n’a atteint que le rang Assistant SG et Rosine etait au rang P5. Elle n’etait meme pas au rang Directeur (D1 et D2) Tertio Zeph est issu du monde des affaires. D’abord avec la Brakina ensuite comme Président Afrique et Moyen Orient du geant Areva. Enfin c’est le mieux placé pour faire la réconciliation entre le MPP et le CDP. Il a conduit l’insurrection ce qui lui donne une légitimité. Il a accepté le MPP.dans l’opposition a cause de son amitié avec Toch. Et il parle avec le Cdp qui est membre du cfop. Aucun homme politique actuel n’a tous ces atouts. Énfin c’est un homme autoritaire au point que les frondeurs le taxent de dictateur. Or le burkina d’aujourd’hui a besoin d’un homme a poigne.

      Répondre à ce message

      • Le 15 mai à 17:41, par Indjaba En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

        Non Zeph n’est pas éligible car il a trop flirté avec le système de Blaise et avec la classe politique actuelle. Non il n’est pas éligible car il n’a jamais été fonctionnaire des systèmes des Nations Unies. Il a occupé un HAUT poste politique au sein des Nation Unies avec l’onction de son pays c’est diffèrent d’un fonctionnaire ONUSIEN de carrière. Non il n’est pas éligible car n’est pas du monde des affaires. Il a déjà été JUSTE employé comme haut cadre dans des sociétés privées mais n’a jamais conçu et faire grandir sa propre société comme Trump ou le president Beninois. La nuance est importante car être DG d’une société qui roule déjà n’est pas très compliqué. Tu y viens, tu y trouves une organisation, des procédures, des ressources humaines/matérielles/financières etc auxquelles tu apportes ta touche, c’est tout. Zeph n’est pas éligible parce qu’il est dans des déclarations populistes actuellement qui pourront le bouffer s’il devient president. Ex : il veut être populaire aux yeux des syndicalistes donc il bondit sur toutes les déclarations de soutien même quand les travailleurs s’opposent aux reformes et demandent des choses irréalistes. Ex : Zeph demande le soutien du CDP ce que ce dernier ne donnera jamais sans conditions. Les conditions justement seront : retour de Blaise et Francois sans jugement, abandon du dossier Norbert et Sankara, abandon de la détention des généraux, impunité pour les anciens dignitaires du CDP, réinstauration de la corruption etc etc. Supposons Zeph président (donc MPP= opposition) s’il essaie de tenir ses promesses avec le CDP, il aura la rue+MPP contre lui et là il est foutu. S’Il essaie de trahir le CDP, il aura le CDP+le MPP contre lui et là tout sera mélangé. Tous les deux cas ne sont pas tenables pour Zeph. Conclusion, il n’ est pas la solution.

        Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 19:17, par tiiboo En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    C’est veritablema une deception de la part de cet hoe ki etait pourtant bien respecté. Il ne merite pa le titre de chef supreme de cette nation. San aucun equivoque cet hoe devrai s’eloigner de la présidentielle a venir pour ne pas mettre encore le feu a ce pays. K’a cela ne tienne c’est le peuple burkinabè ki doi savoir ce kil veux. Coma un parti politik vieux de 2 ans peut acceder au pouvoir ? Et avec ki en têtes, rats ki coe tjrs kittent le navire kan il coule.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 19:21, par La paix En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    Ce n’est pas des choses à rendre publique car l’échantillon n’est pas du tout représentatif.

    Du n’importe quoi.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 20:12, par Ka En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    Avec les 707 réponses, ce sondage est dans le norme, et les pourcentages sont crédibles : Ce qui nous reste, c’est de nous assurer avec un autre sondage a 6 mois des élections. Bravo à l’équipe de Lefaso.net.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 20:28, par le peuple En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    C’est bon comme sondage mais ce que vous avez oublié c’est si tu veux réussir une insurrection il faut mobiliser dans les grandes agglomération c’est à dire ceux qui ont accès à Internet, qui connaissent Facebook, watsap, viber, Twitter et autres. Cette catégorie de personne est prête à se sacrifier quand il s’agit de chasser un dirrigeant mais dans leur majorité ne dispose point de carte delecteur, ne vote pas et préfère animer la toile et les réseaux sociaux. Quant à la plus grande masse qui habite en campagne constitue le vrai électorat suffisant pour élire et porter un candidat au pouvoir. Cette catégorie d’électeur ignore votre soit disant sondage. Ils apprécient le président selon les construction d’écoles, de CSPS, de CEG. BARRAGE BOUTIQUE SONAGESS, de GRATUITE DES SOINS etc. A mon humble avis vu ce qui se passe actuellement, loin d’être un partisans de RMCK je ne vois pour le moment un candidat sérieux pour détrôner Rock du pouvoir car le Burkina est un pays de savanne et les candidat à la solde de la France sont déjà connus de tous donc on entend de voir.

    Répondre à ce message

    • Le 14 mai à 21:29, par intomati En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

      Tu te contredis là mon ami. As tu deja oublié que les faiseurs de président ne connaissent ni Facebook ni whatsup ? Alors candidat de la France tu crois tes électeurs s’en soucient ? Au fond tes propos trahissent ton militantisme mpp. :) :).
      Mais bon... Cest pas interdit detre mpp hein ! Seulement faut pas tourner en rond pour ne pas le faire savoir.
      Ensuite, tu veux dire que blaise se faisait elire pour ses réalisations en termes de puits forages etc ? Puisqil sest fait élire a hauteur d’homme a plusieurs reprises. ... :) :)

      Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 23:12, par Jeune Premier En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    Moi, j’ai participe a ce sondage mais j’aurais souhaite que lefasonet elargisse son assiette jusqu’a 10 000 sondes

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 00:07, par Jerkilo En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    Le sondage ne s’est intéressé qu’aux internautes ayant un niveau d’éducation élevé ((Bac +5 →40,17%) et citadins en majorité (Urbain/chef-lieu de région) →87,69%. Le résultat ne doit pas étonner, car c’est une faible minorité (1-2% ou moins) qui peut accéder à l’Internet et qui généralement ne se précipite pour aller voter. Cette minorité est surtout forte à s’exprimer dans les réseaux sociaux que dans les urnes. Or, en 2020, il ne serait pas étonnant que le candidat du CDP coiffe celui de l’UPC qui a perdu certains de ses ténors partis à l’UPC-RD : Zeph. semble pour le moment en perte de vitesse.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 08:31, par changeons En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    Merci à Lefaso.net pour ce sondage qui atteste que le président actuel ne répond pas aux préoccupations des insurgés. S’il pouvait lire les résultats de ce sondage et écouter un peu ce qui se dit dans les médias à propos de sa gouvernance, il allait "ouvrir l’œil". mais hélas, les attentes du peuple sont laissés de côté, la corruption, le népotisme, les détournement et la mal cause se développent davantage, l’incivisme s’accentue etc. On attend vivement 2020 pour un vrai changement.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 08:42, par seydou En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    Le courage,le sérieux et le patriotisme de Tahirou Barry justifie son classement.Avec une grande mobilisation de la jeunesse autour de lui,les prochaines élections seront à sa portée.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 08:49, par toto En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    Intéressant : A l’échelle nationale, quel est le meilleur candidat pour présider le Burkina 2020 ?
    A cette question, la quinzaine de candidatures que nous avons proposées au vote
    des internautes, à l’exclusion de celle Roch Kaboré, a reçu les résultats suivants :
    1er : Zéphirin Diabré avec 27%
    2e : Djibrill Bassolé avec 18%
    3e : Tahirou Barry avec 17,40%
    4e : Kadré Désiré Ouédraogo avec 10.77%
    5e : Rosine Coulibaly/Sori avec 7,20%

    Répondre à ce message

    • Le 15 mai à 14:38, par caca En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

      Avec ce sondage les burkinabè sont plus perdus. Tahirou Barry et Rosine Coulibaly/Sori à la présidence du Faso. Madame le fond commun. Ses copains seront bien servi et les syndicats à la maco. Tahirou le traitre qui n’a pas pu gérer un ministère. Dans tout ça c’est Mr Kadré Désiré Ouédraogo qui me semble à la hauteur des responsabilités. Zéphirin aussi ça peut aller mieux. Sinon, il sera préférable que Blaise Compaoré revient au pouvoir.

      Répondre à ce message

      • Le 15 mai à 19:25, par Zitai En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

        Blaise comapaoré n’est pas dans le top 15, même pas cité dans le sondage. Pour kadre, c’est pas aussi net que vous le croyez. Il est même plus dans le bureau national du CDP ; corollaire, il peut "achiler" vers de verts pâturages.
        Bonne analyse, enfin, mots justes pour Zéph qui reste celui qui est arrivé 2eme aux élections présidentielles de 2015.
        Pour le reste, tahirou et rosine, pa pa pa c’est très bien vu : 10/10.

        Répondre à ce message

        • Le 15 mai à 20:59, par caca En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

          Internaute Zitai, êtes vous un politologue afin de distribuer des notes ? Merci pour la note néanmoins, c’est rare de voir des gentils comme vous dans les forums. Cependant, je pense que beaucoup de burkinabè fantasme sur le développement du pays. Notamment, la jeunesse avec le rêve d’un monde meilleur est un fantasme imaginaire. J’ai suggère Blaise Compaoré pour la réaction des internautes, et je sais que lui-même ne sera pas près à revenir pour diriger le pays. Mais reconnaissons son mérite dans le développement de ce pays durant ses longues années. J’ai connu le Burkina avant son régime, mais force est de constater que c’est le président qui a travaillé le plus. Il a ses qualités comme des défauts, cependant nous pouvons tirer la partie intéressante. D’ailleurs, c’est ce que fait le gouvernement de Kaba. Les grands projets de Compaoré sont leurs réalisations qu’ils commentent à longueur de la journée.
          Vous êtes aussi trompé sur la candidature de Kadré Désiré. A mon sens, c’est un homme de conviction qui a beaucoup redresser l’économie burkinabè. Il était aussi là où est venu Mr Kaba, mais à la différence, lui avait un projet et était un homme intègre. Renseignez vous sur la qualité de l’homme. Nos relations avec l’Union Européenne est au beau fixe, mais c’est grâce à lui. Il fut le premier premier ministre a développé les hôpitaux régionaux dont Kaya dans sa ville natale.

          Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 09:03, par jean AOUBA En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    Si 51% des sondés sont contre un second mandat pour le président en exercice, Roch Marc Christian Kaboré, cela signifie que 49 % sont "pour ou ne se prononce pas", ce qui est énorme en soi !!! Si on se place dans le contexte de mi mandat, cela est encore une prouesse électorale !!! A l’ordinaire, à mi mandat, les chiffres sont relativement plus faibles pour les présidents de façon générale : Si Macron avait de tels chiffres à l’heure actuelle !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 10:15, par Sidzabda En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    Bonjour, j’ai parcouru le sondage, mais il manque juste deux seules questions pour rendre ce sondage crédible :
    - disposez-vous d’une carte d’électeur ?
    - avez-vous voté en 2015 ?
    s’il y’a ces deux questions, cela pourrait donner de la valeur au sondage. Mais fait ainsi, ce sont des gens qui ont accès aux TIC et à qui l’avenir du pays préoccupe peu.
    pour le vote des burkinabès de l’étranger, il faut être un borgne politique pour croire que ce vote pourra se tenir.
    la CENI viendra au secours du gouvernement pour dire que vu vu, elle est dans l’incapacité de tenir les élections des burkinabè de l’étranger et le tour est joué.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 10:38, par le citoyen En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    Quel sondage ?
    l’échantillon ?
    qualité des sondés ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 11:31, par Paul KERE En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    Mes Chers Compatriotes,

    Ce sondage est complètement faussé parce qu’il ne prend pas en compte l’électorat réel de notre pays. Vous verrez la suite en 2020.
    3.59% pour M. Eddie KOMBOÏGO et 0% pour Me Gilbert Noël OUEDRAOGO respectivement 8ème et 15 ème place de ce sondage. C’est le comble. Si ce sondage avait pris pour référence mon village à Loanga dans la Province du Boulgou, les deux postes de conseillers municipaux sont occupés par le Cdp et l’Upc.
    Ce qui signifie clairement que la réunion de l’Upc et du Cdp, en appui franc et massif des autres forces politiques de l’opposition politique burkinabè est la prochaine majorité présidentielle au Burkina Faso. Les sondeurs et autres prestidigitateurs peuvent gloser pendant 107 ans, et il n’y aura rien à faire sauf si des divisions byzantines de cette opposition offraient un spectacle désolant en ouvrant un grand boulevard au candidat sortant, le Président Roch Marc Christian KABORE, qui peut, éventuellement refaire le coup KO de 2015 en "bis repetita". A qui incombera cette erreur de casting de l’opposition politique ? A l’opposition politique elle-même qui doit faire des choix idoines afin d’assurer une alternance tant convoitée par les patriotes démocrates de notre pays. Le gouvernement actuel mpp de notre pays et ses alliés, au lieu de gouverner "tranquilos", cherche des poux sur le crâne rasé de ses prédécesseurs. Voilà le péché originel !
    Bientôt, le gouvernement actuel de notre pays imputera ses échecs et ses déboires aux gouvernants antérieurs. Ce sera vraiment l’hôpital qui se moquera de la charité. Paul KERE.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 12:02, par Boukolou En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    Au Village Mouin ni camana Yolgo ni wagré Cobissi seckamin Ya koom idfaan mi reinda Wogogo Ya Parcelle la taxsgo quabé yé Burkinabe pouk yi nini ya yendé YA ya bouin tara tonde bangre ba vote ya yam boow nisongo hemi neba yella to faan taxe la o boo a voonre

    Nous savons tous que dans nos villages avec la faim c’est compliqué pour la soudure un sac de riz un sac, sac Mais , un Tee Shot, un mille francs tu as les chefs de familles et tous le reste vote pour ce parti la faim la maladie le manque de bien matériel met la population dans des condition pas facile Nous avons besoin des hommes précurseurs de nouvelles idées des solutions à nos problèmes de longues dates. je pense que le développement ce n’est pas le béton que nous dressons dans nos villes et qui attire tout le monde dans cet enfer. Le développement c’est la formation de la nouvelle Génération dans les bases scientifiques Techniques environnementales . Je me disais après les élections dites démocratiques Nos hommes politiques allaient créer des emplois , mais hélas la jeunesse à été trahi, pourquoi je dis ça nous avons ici plein de Mobylettes Chinois, les voitures au revoir France ou Europe et beaucoup bien d’autres choses que beaucoup de nos mécano et techniciens ne maîtrisent pas les réparations. Que voulons nous faire des coopération Chine Burkina et des coopération Franco Burkinabé c’est d’envoyer beaucoup de Jeunes en Chine et dans toute l’Europe pour des formations, pour un premier temps entretenir ce que nous avons sur place secondo ils trouverons eux même des solutions pour les usines etc... On nous dira ou trouver les fonds Ho les fonds communs les revenues des mines les fonds de renouvellement du parc automobile de l’Etat peuvent préparer l’avenir de la nouvelle Génération , une Génération sans avenir est une bombe sous nos pieds.
    En plus tous ce beau monde Aigris parce que ils n’ont pas ce qui miroite dans nos villes. En plus des discours qui démoralise beaucoup .Nous sommes affamé et on nous démontre que nous grossissons Ha quand tu penses voir claire pourtant tout est noir ça n’ ira nul part .
    Sauvons Nous pour que le Bon Dieu nous aide

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 12:28, par Tranquilos En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    Il est temps pour nous de travailler, nous ne sommes qu’en 2018 et c’est la campagne de 2020 qui a déjà commencé. Il y’a plus urgent pour nous que de commencer à imaginer le futur président.Si nous comptons sur un nouveau président pour changer notre vie, c’est peine perdue.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 15:38, par Ka En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    Beaucoup d’internautes qui négligent ce sondage se trompent totalement : Ce sondage est un début et la fin. Et je dis ici que décidément la philosophie de certaines personnes qui se disent intellectuels partisans, et la politique ne font pas bon ménage. ‘’’’Car il ne convient à aucune personne d’autre, qu’au peuple de définir le successeur de de Roch Kaboré en 2020. C’est ainsi la démocratie, cela se passe dans le secret de l’isoloir et non dans un village dont l’opposition domine sa commune.

    Ceux qui ne se rappellent pas du passé sont condamnés à le répéter. Et c’est ce qui se passe exactement au Burkina de nos jours avec quelques intellectuels bornés avec des rêves à dormir. Ces personnes vivent dans un éternel recommencement, malgré tout ce qu’ils ont fait vivre comme atrocités au peuple dans le passé, ils rêvent encore de revenir au pouvoir et refaire les mêmes erreurs comme si ces problèmes n’avaient jamais exister.

    Avec la conduite du chef de l’opposition que je respecte, le peuple commence à se réveiller contre son jeu diabolique : Et je confirme que l’opposition au Burkina en 2018 à un seul problème : ‘’’celui de s’opposer à une personne qui ne lui convient pas, et qu’elle ne veut pas. A partir de là, tout ce qui émanerait de cette personne en tant que projet ou sous sa gouvernance comme le cas de Roch Kaboré qui patine mais fait de son mieux en espérant avoir des rectifications d’une vraie opposition, cette opposition dit non à tout, et non à tous les projets même si ceux-ci étaient bons ou au moins prometteurs, qui feront avancer le pays.’’’’ Avec ce manège de l’opposition pour retarder l’avance du pays que d’avoir le pouvoir pour piller les ressources, on voit que les opposants d’aujourd’hui sont les prédateurs de la majorité d’hier.

    Et si je dis que ce sont les urnes qui choisiront le successeur de Roch Kaboré en 2020, c’est que le peuple ne se voit plus avec un autre régime de Blaise Compaoré avec l’opposition actuelle, même s’i elle est soudé a mort. C’est pourquoi ce sondage de Lefaso.net nous montre le début et la fin. Et je pose la question a quelques internautes qui rêvent avec un chef de l’opposition qui joue avec le peuple : ‘’’’Est-ce que la soi-disant "opposition" a vraiment envie de faire autre chose que s’opposer bêtement, c’est à dire refuser systématiquement tout ce qui risquerait de faire avancer les choses, au simple prétexte que ça serait "trahir" et renier son "statut" d’opposition ? Est-ce que ces gens ont vraiment quelque chose de sérieuse, concrète et acceptable à proposer en dehors de cette stupide stratégie d’obstruction et de terre brûlée pour 2020 ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 16:24, par Banou En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    Quels internautes et dans quel pays vous aviez déjà vu cela.
    Dire à un président de ne pas se représenter n’importe quoi.
    Vos sondages sont des mensonges et faites attentions.
    Il fallait dire à Blaise à son temps de ne pas se représenter quand ils étaient encore au pouvoir.Vous avez vraiment la chance que ce messier est très bon.
    Rock sera candidat et il va gagner et vous aller voir .
    Lui au moins c’est un vrais démocrate .
    C’est Dieu qui la choisi comme président et c’est bien lui qui va le reconduire car il est fidèle.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 16:28, par Bààg naba En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    Que Dieu bénisse toujours notre pays et nous épargne de tout malheur

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 19:55, par Paul Kere En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    M. Ka, bien que tous les internautes ignorent qui vous êtes il est effarant de constater que vous avez félicité M. Eddie Komboïgo en mettant en avant la jeunesse qui essaie de reprendre sa destinée en main. Et dès que ce CDP dont je ne suis pas membre imagine des coalitions pour prendre le pouvoir d’Etat, vous changez brutalement de position en le diabolisant. Je te rappelle, en dépit de ta haine viscérale que Le Président Blaise Compaoré a gouverné ce pays pendant au moins 25 ans avec le Président actuel du Faso, M. Roch Marc Christian Kaboré. Donc si vous faites des critiques de BLAISE cela s’applique aussi à ROCH. Mais lorsque les petits esprits sont dans leur transe, ils ne savent pas que ceux qui les lisent sont tout aussi intelligents sinon plus. Continuez à injurier les adversaires politiques et vous verrez que votre réveil sera douloureux en 2020. Le peuple burkinabè est un peuple Spécial qui ne pourra jamais s’accomoder de la léthargie actuelle du pouvoir en place. Faites attention à la nouvelle génération qui arrive...

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 20:02, par Le Conscient En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    Merci pour cette bénédiction cher Bààg naba ! Au regard de la polémique qui prévaut sur la toile suite au sondage de lefasonet et ses partenaires, je m’invite à la discussion en disant simplement aux internautes d’avoir de la clairvoyance dans leur jugement et d’éviter d’être sévères à l’endroit de Roch car ce monsieur est le meilleur des démocrates que l’Afrique ait connu. Je pèse bien mes mots en disant le meilleur des démocrates. Certes en tant qu’être humain, il a forcement des insuffisances qui méritent d’être corrigées.
    - Mais dites-moi, c’est sous le mandant de quel président burkinabè que les revendications syndicales à la limite anarchiques se manifestent le plus ?
    - Quel président africain accepterait des propos irrespectueux d’un Basolma Bazié qui traite de "délinquant" son autorité ou dit que l’avis du Conseil d’Etat sur la légalité des sit in au BF n’engage que le Conseil d’Etat ?
    - Quel président africain accepterait les propos de ce même monsieur qui incitent à l’insurrection quand il déclara sur la chaîne de télé BF1 que les syndicalistes peuvent faire plus que les sit in et les grèves, sans être entendu par la Sureté sur le sens de ses propos ?
    - Quel président accepterait que des individus comme Pascal Zaïda jouent au trouble-fête ?
    - Quel président enfin accepterait que certains journalistes aux allures politiques profitent de certaines émissions-débats pour jeter l’huile sur le feu en outrepassant leur rôle de contre-pouvoir ?
    Tout cela se passe au Burkina Faso et ceci est la preuve que "trop de démocratie tue la démocratie" ! Rappelez-vous, nous n’avons qu’un seul pays et nous devons travailler main dans la main à le sauver pour ne pas être victimes de syndromes déjà vus ailleurs !!! C’est parce que nous vivons dans la paix que nous arrivons à nous exprimer et à revendiquer chers compatriotes !
    Dieu bénisse le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 21:41, par Ka En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    Monsieur Paul Kere, ce que veut le Burkinabé, surtout sa jeunesse que je soutiens, c’est le partage, et pas l’égoïsme des dirigeants de leur pays qui les oublient en pensant seulement à leur gosier. Si le soulèvement populaire a été la victoire de la jeunesse, c’est que cette jeunesse ne veut plus le passé, et surtout plus sentir un régime d’un Blaise Compaoré qui les oublié durant 27 ans, car il fallait être vieux et chenille pour réussir avec l’introverti. Blaise Compaoré reste un passé pour 90% de notre jeunesse. Et si Eddie que je considère jeune par rapport à Ka, et soutenu par la jeunesse du CDP, n’a pas compris que le régime de Blaise Compaoré est du passé, je crois qu’il ne sera pas à la course pour une alternance politique saine sans des crimes, sans la corruption à ciel ouvert, ni les ruses, voulu par cette jeunesse qui a dit que rien ne sera plus comme avant. Si Eddie ne suit pas le model d’AFFI de l’FPI Ivoirien qui, publiquement enterre GBAGBO pour conquérir le pouvoir Ivoirien avec son propre nom, notre Eddie va sur un mur en voulant jouer l’autruche avec la jeunesse qui le soutienne.

    Pour 2020, tous les partis politiques, surtout les unifiés comme annoncé ‘’’CDP UPC,’’’’ sans oublié le MPP avec sa mouvance et ses partis satellites, tous sont dans le même panier du nouveau défi. Là où le poids sera lourd pour cette élection sous dynamite, sera là où la jeunesse Burkinabé balance, et le bon sens sera immense de ce côté. Car, cette jeunesse a dit à Blaise Compaoré que rien ne sera plus comme avant, et elle ne veut plus entendre parler de lui. Et comme je l’ai souvent dit, ’’’’en politique, on n’est pas à une contradiction près : Cela étant, tous les partis politiques peuvent faire ce qu’ils veulent, présenter le premier martien venu, le résultat c’est dans les urnes qu’on le verra. Et dans notre pays la jeunesse représente plus de 50% de sa population en âge de voter. Aucun candidat ne pourra influencer cette jeunesse avec le nom de Blaise Compaoré, dont cette même jeunesse a chassé un matin avant midi. Merci de me lire.

    Répondre à ce message

    • Le 16 mai à 10:39, par caca En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

      Internaute Ka, j’ai lu un peu votre réaction à Maître Paul KERE, qui d’ailleurs malgré son temps trouve toujours un intérêt particulier d’écrire et de répondre certains internaute. Combien sont des avocats burkinabè qui acceptent partagés leur point de vue. Dans votre réponse à Maître KERE vous faites semblant de représenter la jeunesse burkinabè, je pense comprendre que vous êtes une génération qui n’a connu que le régime de Blaise Compaoré. A vous lire, internaute Ka,vous ignorez les évolutions et mouvements sociaux historiques qui ont caractérisés le Burkina Faso depuis l’indépendance. Si vous aviez connu la Haute Volta avec les différentes changement jusqu’à la période du régime Compaoré,l’humilité vous amènerez à avoir un peu regard positif du développement pendant la période que l’homme Compaoré accède au pouvoir. Nous avons été jeunes au cœur de la révolution sankariste,mais je peux vous confirmez que le Burkina Faso a connu un développement significatif pendant la période de Blaise Compaoré. Son seul erreur était vouloir rester au pouvoir à vie comme il n’y avait lui seul pour diriger ce pays, mais reconnaissons il y avait une vision du développement que lui seul connait le secret. De plus en plus, la démocratie burkinabè impacte la conscience des citoyens. D’ailleurs, c’était dans cette conscience démocratique que les traîtres du MPP et d’autres ont pu mener un mouvement social inédite jusqu’à renverser un pouvoir démocratiquement élu. Peut-’être, aujourd’hui la conscience démocratique de la jeunesse burkinabè a besoin un élan pédagogique. On ne doit pas confondre entre la liberté individuelle et celle du collective. Puisse que la doctrine démocratique, c’est la liberté, le droit et l’égalité du citoyen. Cependant, cela ne doit pas permettre de laxisme. Je remarque que beaucoup des jeunes burkinabè rêvent et ont un fantasme du développement que personne parmi les hommes politiques ne pourra apporter. Penser le développement rationnel du pays quand on est jeune c’est aussi cherché les meilleurs moyens pour s’en sortir de la pauvreté individuelle. Puisse que la démocratie sociale nous donne ses moyens dans la réflexion. Cependant, nous devons aussi apprendre les bonnes manières de revendiquer et de reconnaitre aussi les valeurs humaines. Je remarque que les jeunes au Faso cherchent les facilités et croient disposer un pouvoir de confrontation tout azimut. Ils pensent que dans la vie, il suffit de rêver ou de fantasmer pour avoir tout. Ils oublient peut-être que la réussie est un combat de tout les jours, il ne suffit pas de renverser un président de la république et croire qu’on a droit à tout. Blaise Compaoré est un président démissionnaire,car il ne voulait pas répondre la violence de la rue par la violence de l’armée. Il a accepté l’humiliation que de vouloir conserver son titre.

      Répondre à ce message

      • Le 16 mai à 11:33, par Ka En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

        Monsieur : Le web est un défouloir pour tout le monde qui pond ce qu’il veut, comme vous en ce moment, semblable à un cavalier solitaire et errant qui n’a ni compagnon ni destination et qui, malgré le vent qui vous est défavorable en parlant d’un fuyard la queue sous les jambes, vous décidez d’entreprendre une aventure hasardeuse de me parler de l’histoire de mon pays que je peux vous enseigner. Arrêtez vos charabias, car ma critique fondée s’adresse à Me Paul Kéré qui m’a lu avec sa réponse.

        Eloignez-vous de mes contributions sur Lefaso.net si je ne vous ai pas adressé quoi que ça soit. Vous faites partie des 10% des jeunes dont je n’ai pas cité qui veulent saboter l’alternance politique de notre pays voulu par le peuple et les 90% de sa jeunesse : Les 10% de pourcentage restant des jeunes dont vous faites partie, reste un poison pour l’avancer du pays que nous aimons tous.

        Répondre à ce message

      • Le 16 mai à 15:23, par Ka En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

        Caca : Depuis que vous êtes arrivé sur le forum avec vos critiques partisanes après l’inssurection, est ce que vous avez eu une seule fois une de mes autos critiques ? Que vous voulez ou pas, l’alternance politique voulu par le peuple et sa jeunesse se fera sans Blaise Compaoré. ‘’’’Quand le peuple dit que ça ne se fait pas, ça ne se fait pas.’’’ Surtout pas une personne qui a fui son pays et changer de nationalité pour ne pas affronter la justice et payer ses crimes. Aucun président chassé par le peuple Burkinabé avec un soulèvement populaire n’a jamais retrouvé son fauteuil, mettez cela dans vos cranes.

        Quand a Paul Kéré, qu’il soit avocat ou votre dieu, du moment qu’il vient sur le net et répondre à mes critiques fondées sur des argumentations solides, Paul Kéré reste comme tous les internautes avec leurs pseudos. Vous autres partisans et affamés des continuités du régime sanguinaire de Blaise Compaoré, vous êtes incapables de se remettre en question, et vous trouvez toujours des causes externes pour occulter vos propres faiblesses comme m’attaquer sans que je réponds a vos salades. Quand on est nul à ce point, on la ferme.

        Répondre à ce message

  • Le 16 mai à 11:37, par Sidzabda En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    j’ai fini par n’avoir aucune estime pour Paul KERE qui se prennait pour cet avocat qui se trompe rarement. il gagnerait à s’asagir car il finit par se ridiculiser et nous montrer son bord politique. Mais qu’il retiens que les burkinabè sont lucides et ne se troperont pas deux fois. lorsque tu piques une crise quand on parle du CDP, retiens que Idriss DEBY était le chef d’état major de Issen habré, mais ce dernier a trinqué seul alors soit juste ou repars à l’école pour apprendre

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai à 15:13, par VISION En réponse à : Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

    C’est bien normal qu’il ait des rejets et des acclamations , suite à ce sondage. Les sondages politiques, ailleurs, tout comme au Burkina Faso ont toujours suscité des commentaires très forts. En tout cas personnes n’est indifférent ! Les sondages restants un instrument scientifique pertinent, à tout point de vue.
    Il faut juste les multiplier, pour voir comment évolue l’opinion de la population. c’est important de continuer. courage.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Des jeunes outillés sur l’analyse des politiques publiques et la stratégie de plaidoyer
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés