« Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

dimanche 15 avril 2018 à 23h16min

Paul Kaba Thiéba, fier comme Artaban. Lors de son discours sur la situation de la nation, le Premier ministre s’est lâché devant les députés. Il n’a pas caché sa fierté d’être Burkinabè après tout ce que son gouvernement a abattu comme travail et qui a permis de redonner un nouveau visage à une ville comme Gaoua, qui a accueilli la fête du 11 décembre l’année dernière.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
« Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

Des propos du genre« Les Burkinabè ne vivent pas au-dessus de leurs moyens », « les Burkinabè sont des gens courageux, travailleurs, humbles, qui se contentent du peu et c’est un atout » font partie des digressions faites par le chef du Gouvernement, lors de son discours sur la situation de la nation, jeudi dernier. Pour Paul Kaba Thiéba qui « a eu la chance de vivre à l’étranger »,« le respect de l’ordre, de l’autorité, de la famille, du travail sacré sont des atouts sur lesquels les Burkinabè doivent s’appuyer avec la bonne vision, celle du président du Faso qui est le PNDES ». Durant son speech, il a laissé entendre qu’il s’est senti fier d’être Burkinabè lors de la réception des infrastructures du 11 décembre, à Gaoua, en 2017. Une déclaration qui a fait hilarer certains députés et amené d’autres à applaudir à tout rompre.

« Le Premier ministre a parlé de son Burkina »

PNG - 330.7 ko
Mathias Ouédraogo de l’UPC

Ce discours n’a pas été du goût du député Mathias Ouédraogo de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) qui pense que le Premier ministre a pris l’assemblée nationale pour un amphithéâtre. « J’ai l’impression que le Premier ministre a parlé de son Burkina à lui et non du Burkina que nous connaissons tous et dans lequel nous vivons. Nous ne nous reconnaissons pas dans ce discours », a-t-il prévenu ? Il a également déploré le fait que le Premier ministre vienne devant la représentation nationale et ne soit capable de connaître exactement le classement du Burkina sur l’Indice de développement humain. En effet, lors de sa présentation, Paul Kaba Thiéba a longuement hésité sur le classement avant de déclarer sans trop de conviction que le pays est classé 183e sur 188 pays. Pourtant, le dernier rapport paru en 2017 indique que le Burkina Faso est logé à la 185e place.

« Volontariste mais… »

PNG - 313.5 ko
Juliette Bonkoungou du CDP

Quant à Juliette Bonkoungou du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), elle dit être restée sur sa faim après la lecture du discours. « C’est un premier ministre volontariste mais qui malheureusement reste derrière la sécheresse des chiffres et les analyses financières. Je souhaiterais qu’on aille au-delà pour prendre concrètement en charge certaines questions telles que celle des ayants droits des victimes du terrorisme. Que deviennent ces enfants, et ces veuves qui ne travaillent pas ? », s’est-elle interrogée ?

PNG - 315.4 ko
Maxime Koné du MPP

Tout n’est pas rose certes, mais le député Maxime Koné du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP)reconnait qu’aujourd’hui les droits humains sont mieux respectés. « Hier, on pouvait avoir peur pour sa vie en exprimant ses opinions mais ce n’est pas le cas aujourd’hui. Nous sommes un pays de démocratie, de liberté et d’expression plurielle », a avancé le député Maxime Koné qui confie avoir été convaincu des « chiffres éloquents » donnés par le Premier ministre.

HFB
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 13 avril à 22:56, par MBAFO
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Si Gorba etait present,ce discours de Thieba allait etre tout autre.Lui seul pouvait tiré ses "oreilles".5/10 comme note

  • Le 14 avril à 06:28, par Sidbéwendé Zoungrana
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Même "Artaban" n’oserait pas ce que vous nous dites SEM le Premier Ministre. On ne tatie pas sa Grande mère parce que l’on veut . C’est en toute bonne foi que le peuple se contente du peu qu’il dispose parce qu’il a cru en vous et croit en vous dans les efforts (supposés) que votre Gouvernement fait ou tente de faire. Mais si vous soutenez qu’à travers les "silences volontaristes" observés par le peuple pour vous donner du répit est par vous considéré comme une réussite, un succès ou encore une fierté pour ne pas dire un "Know how" pour vous reste une "insulte", c’est vous jouer de l’intelligence du peuple pourtant de bonne foi et de bonne volonté simplement parce qu’il a été découvert et il est su à présent, que le Régime de Blaise Compaoré et de son CDP n’ont pas rouler pour le pays et son peuple durant tout son temps passé au Pouvoir. Le peuple a pensé que de l’héritage à vous laissé par ce Régime fantoche et voleur était si négatif que vous ne pouviez absolument rien faire dans l’immédiat. Et c’est pourquoi, le peuple a observé le "Silence" depuis lors pour vous laisser le temps de vous asseoir et d’analyser afin de déployer des Stratégies idoines pour remettre le pays sur les rails du Développement après plus de 27 ans de spoliations. Mais vu et présenté comme vous l’aviez fait au cour de ce discours, nous nous autoriserons de comprendre que vous n’êtes pas mieux que les autres. Peut-être même que vous serez pire si vous restez plus longtemps au poste. Pourtant, il n’y a pas longtemps, rien qu’hier dans un autre volet de votre discours, nous vous suggérions "courage" avec des propositions à même de faire avancer le pays. Vous nous décevez Mr. le Premier Ministre. Comme quoi on peut ordonner et réussir d’obtenir du chien qu’il se couche, mais jamais, vous ne pourriez lui imposer de fermer les yeux. Vous nous décevez vraiment. Même si le "Savoir-parler" n’est pas de votre fort, retenez une fois pour de bon que le peuple n’est pas si idiot que cela. On a rasé une tête, mais on ne l’a pas bétonné. Les cheveux repousseront et on verra ce que l’on devra voir. Tout le monde s’accordait que vous faisiez l’objet de sabotage de la part du Parti dirigeant qui vous a précédé que le peuple a rejeté, c’est-à-dire, le CDP. Mais l’on s’aperçoit que c’est plutôt vous mêmes qui êtes au centre de vos échecs. Rien de plus.

  • Le 14 avril à 06:58, par Ka
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Un discours d’un économiste averti dont théoriquement 70% est positif et compréhensif. Quant à la pratique sur l’étendue du territoire, simplement 30% est visible. C’est un pas en avant, car le Burkina est en chantier, et deux ans ne sont pas deux jours : Alors monsieur le premier ministre, ce chantier qui demande la vitesse supérieur reste votre crédibilité pour avoir la confiance du peuple.

    • Le 14 avril à 16:50, par Mafoi
      En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

      @Ka,bonjour.L’économiste en question aurait pu nous épargner ce long discours qui a eu d’ailleurs le don d’ennuyer la représentation nationale.On nous a tous appris à l’école que ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement.Donc il aurait pu nous épargner ses verbiages du genre "les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout".C’est un atout pour ces minorités dirigeantes de ce pays parceque nous sommes moutons en les laissant se gaver en toute impunité.Sur les détournements dans l’administration publique,tu trouves normal que tout un chef d’Etat dit sans honte que ce sont les syndicats qui bloquent la mise en place des conseils de discipline ?C’est lui le chef ou les syndicats ?Ailleurs on a vu un chef d’Etat de 40 ans limogeant en plein jour un chef d’état major des armées âgé de 61 ans pour ses écarts de langage.C’est ce qu’on appelle une autorité.Ensuite sur les bien mal acquis,notre mou de service avance encore sans rire que le bas peuple que nous sommes,regardons trop ceux d’en haut et pas ceux du "milieu" à savoir tous ces petits fonctionnaires qui,malgré leurs modestes moyens ont des patrimoines immobiliers impressionnants à Ouaga 2000.Alors mon cher Ka,si des propos pareils ne te mettent pas hors de toi,c’est à désespérer car il est donné à tout un chacun pour peu qu’on dépasse le seuil de CE1 de lire un texte de 60 pages fait de copier-coller.Où se trouve la crédibilité d’un tel discours si par ailleurs on n’est incapable d’instaurer un Etat de droit avec une justice en marche ?Franchement nous mal barrés

      • Le 15 avril à 07:33, par Ka
        En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

        Mafoi : comme tu as bien vu, j’ai dit un discours d’un économiste averti, et pas d’un politicien averti. Kaba a utilisé les chiffres plus que des mots dans son long discours. Et qui dit chiffres, demande des justifications avec des milliers de mots qui n’en finissent pas.
        A ma connaissance, tous les jeunes politiques comme Kaba qui sont arrivé au sommet du pouvoir dans notre pays par surprise, sans passé par la vieille route des politiciens dont les mensonges et les trahisons sont leurs plats quotidien pour faire avaler au peuple mouton que ce sont eux qui en connaissent mieux, ces jeunes politiciens cavalent comme ils peuvent pour prouver qu’ils sont capables de se mettre en question, et trouver les réponses a tous pour convaincre comme ce long discours qui devaient avoir un raccourci avec un politicien averti dont deux mensonges suffises.

        Ce bricolage d’un long discours avec des morceaux trouver de gauche à droite pour mieux convaincre devant une assemblée et un peuple qui attend plus, reste un discours tristement fané pour des avertis comme toi et d’autres qui ont le courage de dire a ce premier ministre ‘’’ quand on est nul à ce point, on se contente de venir avec un discours moins long, mais plus convaincant.’’’
        Pour moi, malgré ce long discours dont il faut un temps pour l’analyser et de le comprendre, Kaba mérite une indulgence, car 90% des jeunes cadres qui arrivent à son niveau feront les mêmes discours pour se faire comprendre, car ce sont des discours de la génération Google Chrome ou on trouve tout et de rien. Merci de me lire.

        • Le 15 avril à 14:24, par Mafoi
          En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

          Ok je suis très conscient qu’il n’est pas aisé de diriger ce pays après 30 ans de gestion mafieuse de la bande à la compaorose compradore mais tout de même,si nos dirigeants actuels avaient la volonté de bien faire,la première des choses à s’attaquer était de dé-structurer ce pays en jetant les bases de la bonne gouvernance et elle passe nécessairement par une justice crédible.Aucun pays dans le monde ne s’est amélioré avec une justice aux abois,corrompue et affairiste.Par exemple,on nous parle à longueur de journée de ce fameux PNDES mais à quoi sert son efficacité réelle si sur X milliards de FCFA mobilisés,il faut s’attendre à ce que la moitié,si elle n’est pas détournée de visu et sans poursuite judiciaire,servira à nous faire miroiter des ouvrages en château de cartes parceque les deals devenus le sport national de ce pays serait passé par là.L’un dans l’autre,on aurait jeté des milliards pour nourrir des ambitions gloutonnes d’une minorité et pendant ce temps,il faudra bien que le pays rembourse ces milliards un jour.Qui le fera ?La génération future déjà condamnée à végéter à cause de notre insouciance de la gestion de la chose publique.Alors plus que les longs discours creux,il faudra des actes concrets

        • Le 17 avril à 10:27, par Idriss
          En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

          « Le secret d’ennuyer est celui de tout dire » selon Voltaire. Notre PM ignore cela pourtant il a lu Voltaire. En fait, il a tout lu sauf qu’il est dans une position où il exécute et ne réfléchi pas.

  • Le 14 avril à 06:59, par Megd’
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Ce monsieur est à l’image de son chef qui est notre président de la république en la personne de Roch Marc Christian Kaboré.
    En réalité, ils n’ont rien à proposer aux Burkinabè et cela, dans tous les compartiments. Que ce soit sur la plan sécuritaire, économique et sociétal, ils n’ont absolument rien à proposer au pays. C’est la faillite totale et sur le plan diplomatique, le Burkina est mis à l’écart. C’est la conséquence de gouverner par copinage. On peut très bien récompenser ses soutiens politiques, mais il faut tout de même s’entourer de spécialistes. Ce n’est pas le cas dans ce pays, car les nulles qui viennent ne s’entourent que de leurs copains aussi nuls qu’eux.
    Rien ne bouge dans ce pays. Tout est à l’arrêt et dans la bouche de nos dirigeants, on ne fait que nous parler du PNDS. Des vieux projets dont les fonds étaient disponibles, qui sont mis en œuvre et on nous fait croire que c’est le PNDS.

    La gestion du volet sécuritaire est catastrophique. On peut nous frapper une fois, deux fois voire trois fois, mais on ne voit pas ni ne récent une riposte digne de ce nom. Jamais nos forces n’ont mené une action pour aller déloger les bandits. On attend toujours que l’on nous attaque avant de réagir. Dans les communiqués militaires, c’est le satisfécit total lorsque les bandits sont repoussés sans pour autant les neutraliser ni les capturer.

    Nous sommes les derniers de la classe dans la sous-région et cela sur tous les plans. En quoi le lancement des travaux de bitumage doit être médiatisé ? Pour un rien, on médiatise l’événement et pourtant cela rentre dans le cadre de leurs attributions.

    On nous montre un PAN qui fait don de vivre aux forces armées. Souvent, on parle du prix du président du Faso ou bien tel maire a fait don à la population, etc… Mais, c’est l’argent du contribuable que l’on prend pour tous ces folklores. Il faut plutôt dire que l’Assemblée Nationale, la présidence du Faso ou la mairie font des dons et non personnaliser les gestes.

    Je suis très amère et je me pose la question de savoir si les élections passées étaient réellement libres surtout avec ces histoires de machines de vote truquées sud-coréenne concernant les futures élections en RDC.

    Même si RMCK reste 20 ans au pouvoir, rien ne bougera dans ce pays surtout sur le plan judiciaire car les acteurs actuels sont tous mouillés car ils étaient aux affaires. Comment comprendre qu’aucun mandat d’arrêt ne soit émis contre les anciens ministres tels que Bembamba Lucien (grand argentier) et Kaboré Salif (chargé des mines).

  • Le 14 avril à 07:19, par Shakis
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Si gorba etait la , si Sankara etait la , si Zida etait la, si .....si...etait la.
    Arreter de vivre et penser au passé.

  • Le 14 avril à 07:26, par warbita
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Il mérite moins de 5/10 et moi je lui donne 3/10 car ce n’est pas un discours ordinaire mais l’état de la nation depuis leur élection en 2016.Il n’ya pas de vrais chiffres pour illustrer les changements positifs ou négatifs intervenus (quantités, pourcentages, évolution. ..)et les mesures correctives prévues. C’est un discours/bilan plat,fade..de quelqu’un qui semble dépassé par la situation. C’est du coupé collé incohérent. La qualité de vie(alimentation, santé, logement, espérance de vie.....) des classes pauvres et moyennes s’est elle améliorée depuis deux ans ?et en comment et en combien.Vous êtes très loin du bilan de blaise qui n’avait pas autant d’or .Pour l’IDH nous sommes 185eme sur188 pays classés alors que sous blaise on était 183 ème sur 187.nous avons reculés malgré les bruits er autres gesticulations. Dans deux ans, c’est sur qu’on sera dernier sur les 188 pays.ya yande.

  • Le 14 avril à 08:18, par Kpièrou
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    "Si le peuple burkinabè se conte de peu", il attend que ses dirigeants aillent dans cet esprit pour le bien de la Nation. Or il y a disproportion entre les revenus des ministres et députés par rapport au SMIG et ceux qui reçoivent les plus hauts et aussi les meilleurs avantages alors que ceux qui reçoivent de maigres ou modestes salaires doivent tout se procurer sans aucun avantage (indemnités de logement, de transport, etc...)
    Soyez réalistes et gouvernez le Burkina sans regarder d’autres pays mais sur le bon sens et pour le bien du peuple.

  • Le 14 avril à 08:54, par Mafoi
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Non franchement tu es trop généreux pour donner la moyenne à ce PM hors sol.Il ne mérite même pas un 0.5/20

  • Le 14 avril à 10:42, par Scandale !
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    .
    « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », un atout pour des fripouilles telles que votre clique sans vision ni ambition, qui en fait, se contente de bien peu !
    Développer un pays signifie que ses populations ont la possibilité, au fur et à mesure du développement du pays, non pas se contenter du peu, mais se satisfaire de davantage d’opportunités d’améliorer leur sort et celui de leurs familles. On en est loin.

  • Le 14 avril à 11:04, par Avance
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Un peuple humble courageux c est un atout. ...mais travailleur qui se contente du peu, la ya des remarques a faire.
    C est quel peuple qui travaille toujours et qui est toujours dernier Mondial en matiere de developement ....tout travail intelligent donne des fruits visible
    qui se contente du peu, c est comme ton enfant du primaire qui di se contenter 5/10 et resultat il a 4/10 il n ira jamais au secondaire n en parlons pas d universite.
    Un peuple qui admet la mediocrite et qui s encourage sur ca. ...ya plus rien a dire

  • Le 14 avril à 15:47, par Zemosse
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Très belle remarque. Voilà ce que nos hommes politiques pensent de leur Peuple : un peuple "mouton" qui se contente du peu pour survivre et se taire en les regardant gaspiller impuniment leurs richesses .

  • Le 14 avril à 16:50, par Mafoi
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    @Ka,bonjour.L’économiste en question aurait pu nous épargner ce long discours qui a eu d’ailleurs le don d’ennuyer la représentation nationale.On nous a tous appris à l’école que ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement.Donc il aurait pu nous épargner ses verbiages du genre "les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout".C’est un atout pour ces minorités dirigeantes de ce pays parceque nous sommes moutons en les laissant se gaver en toute impunité.Sur les détournements dans l’administration publique,tu trouves normal que tout un chef d’Etat dit sans honte que ce sont les syndicats qui bloquent la mise en place des conseils de discipline ?C’est lui le chef ou les syndicats ?Ailleurs on a vu un chef d’Etat de 40 ans limogeant en plein jour un chef d’état major des armées âgé de 61 ans pour ses écarts de langage.C’est ce qu’on appelle une autorité.Ensuite sur les bien mal acquis,notre mou de service avance encore sans rire que le bas peuple que nous sommes,regardons trop ceux d’en haut et pas ceux du "milieu" à savoir tous ces petits fonctionnaires qui,malgré leurs modestes moyens ont des patrimoines immobiliers impressionnants à Ouaga 2000.Alors mon cher Ka,si des propos pareils ne te mettent pas hors de toi,c’est à désespérer car il est donné à tout un chacun pour peu qu’on dépasse le seuil de CE1 de lire un texte de 60 pages fait de copier-coller.Où se trouve la crédibilité d’un tel discours si par ailleurs on n’est incapable d’instaurer un Etat de droit avec une justice en marche ?Franchement nous mal barrés

    • Le 15 avril à 07:33, par Ka
      En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

      Mafoi : comme tu as bien vu, j’ai dit un discours d’un économiste averti, et pas d’un politicien averti. Kaba a utilisé les chiffres plus que des mots dans son long discours. Et qui dit chiffres, demande des justifications avec des milliers de mots qui n’en finissent pas.
      A ma connaissance, tous les jeunes politiques comme Kaba qui sont arrivé au sommet du pouvoir dans notre pays par surprise, sans passé par la vieille route des politiciens dont les mensonges et les trahisons sont leurs plats quotidien pour faire avaler au peuple mouton que ce sont eux qui en connaissent mieux, ces jeunes politiciens cavalent comme ils peuvent pour prouver qu’ils sont capables de se mettre en question, et trouver les réponses a tous pour convaincre comme ce long discours qui devaient avoir un raccourci avec un politicien averti dont deux mensonges suffises.

      Ce bricolage d’un long discours avec des morceaux trouver de gauche à droite pour mieux convaincre devant une assemblée et un peuple qui attend plus, reste un discours tristement fané pour des avertis comme toi et d’autres qui ont le courage de dire a ce premier ministre ‘’’ quand on est nul à ce point, on se contente de venir avec un discours moins long, mais plus convaincant.’’’
      Pour moi, malgré ce long discours dont il faut un temps pour l’analyser et de le comprendre, Kaba mérite une indulgence, car 90% des jeunes cadres qui arrivent à son niveau feront les mêmes discours pour se faire comprendre, car ce sont des discours de la génération Google Chrome ou on trouve tout et de rien. Merci de me lire.

      • Le 15 avril à 14:24, par Mafoi
        En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

        Ok je suis très conscient qu’il n’est pas aisé de diriger ce pays après 30 ans de gestion mafieuse de la bande à la compaorose compradore mais tout de même,si nos dirigeants actuels avaient la volonté de bien faire,la première des choses à s’attaquer était de dé-structurer ce pays en jetant les bases de la bonne gouvernance et elle passe nécessairement par une justice crédible.Aucun pays dans le monde ne s’est amélioré avec une justice aux abois,corrompue et affairiste.Par exemple,on nous parle à longueur de journée de ce fameux PNDES mais à quoi sert son efficacité réelle si sur X milliards de FCFA mobilisés,il faut s’attendre à ce que la moitié,si elle n’est pas détournée de visu et sans poursuite judiciaire,servira à nous faire miroiter des ouvrages en château de cartes parceque les deals devenus le sport national de ce pays serait passé par là.L’un dans l’autre,on aurait jeté des milliards pour nourrir des ambitions gloutonnes d’une minorité et pendant ce temps,il faudra bien que le pays rembourse ces milliards un jour.Qui le fera ?La génération future déjà condamnée à végéter à cause de notre insouciance de la gestion de la chose publique.Alors plus que les longs discours creux,il faudra des actes concrets

      • Le 17 avril à 10:27, par Idriss
        En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

        « Le secret d’ennuyer est celui de tout dire » selon Voltaire. Notre PM ignore cela pourtant il a lu Voltaire. En fait, il a tout lu sauf qu’il est dans une position où il exécute et ne réfléchi pas.

  • Le 14 avril à 17:05, par Substance Grise
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Quand on se contente du peu ;cela ne veut pas dire qu’on en est fier C’est parce qu’on n’a pas le choix. Qui ne veut pas vivre mieux et avoir un pouvoir d’achat plus élévé.
    Nous devons plûtot travailler á augmenter le niveau et la qualité de vie de nos populations.
    Mieux nous devons les inciter á travailler plus pour y atteindre

  • Le 14 avril à 18:28, par le vieux
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    suis parfaitement d’accord avec vous. j’ajouterai qu’effectivement, le vrai burkinabè se contente du peu pour un bon-vivre ensemble voilà pourquoi lui, "burkinabè autrement" a un salaire, parait-il, 7 fois plus que ces devanciers.

  • Le 14 avril à 19:03, par Thom’S
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Les gens ont toujours aimés des critiques faciles et néfastes. Posez-vous la question : si c’était moi, pourrais-je mettre tous les " points sur i " en deux ans après une insurrection, suivi de coup d’état le plus bête, et de terrorisme ? Je ne dis pas que tout est rose, mais il faut reconnaître certaines actions salutaires et éviter d’être insencé et aveugle à tout moment. Nous sommes des éternels insatisfaits, toujours dans des jérémiades sans avoir le courage d’agir. Tout ne peut pas venir de l’Etat. Voilà comment il faut analyser les choses. Chacun est libre de ses points de vue sages.

    • Le 15 avril à 18:50, par Razanbia
      En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

      Cher Thom,s je parie que tu es du prive,c est pour cela tu reconnais certains merites du gouvernement.J aime a dire que pour amener qq1 a faire mieux il faut egalement etre honnete et humble pour reconnaitre aussi ses efforts.Certains ne savent meme pas que l eclairage s est ameliore a Ouaga pcq pour eux tout va de soit.Je viens de lire Mafoi qui dit que goudronner des route n est pas un merite c est tout dire du Burkinabe nouveau.

      • Le 16 avril à 12:00, par Djibi
        En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

        En fait, il y a des gens qui ne savent que critiquer, quand on dit que ce n’est pas convaincant, que faut-il comprendre ? Les chiffres ne sont pas réels ou bien ils ne sont pas suffisants ? Tous ceux qui rejettent tout en bloc, refusent d’être précis. Le PM dit qu’il y a tant de csps construits, il donne les montants et dit que la liste est disponible, pour des critiques objectives, on pourrait dire par exemple, au vu de nos besoins et de vos objectifs, soit c’est satisfaisant soit c’est insuffisant, là on est précis et clair. Mais dire en bloc que ce n’est pas convaincant, il y a de la démesure et de la mauvaise foi. Le PM a voulu être précis, on trouve que c’est long, je parie que s’il écourtait certains diraient qu’il n’est pas clair. Malgré que certains trouvent que le discours est fleuve un élu a jugé qu’il était vague, vague veut dire je pense que ce n’est pas précis, pourtant il dit par exemple 62 csps construits avec le montant annoncé et dit que la liste est disponible qu’est ce qui est vague dans ça ? Moi en réalité je ne soutiens pas le PM mais je trouve que les gens exagèrent.

  • Le 14 avril à 19:12, par ridiculos !
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    « les Burkinabè sont des gens courageux, travailleurs, humbles, qui se contentent du peu et c’est un atout » Avec l’actualité sur les fonds communs, les propos du 1er ministre sont ridicules et insultant. Depuis quand 8000 burkinabè prennent en otage le développement de ce pays pour avoir des doubles voire triples salaires ? Il y a une catégorie de gloutons qui veulent bouffer tout le gâteau et donner des miettes qui vont tomber pour les 19 millions de burkinabè restant ! Commencez à taper sur la table avec ces fonds communs en les supprimant pour tout remettre à plat ; ensuite, attaquez vous à la corruption, la gabégie et les détournements. C’est le souhait de tous pour l’avenir de nos enfants.

  • Le 14 avril à 19:57, par jeunedame seret
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Le peuple burkinabe se contente du peu ; et dans la mission gouvernementale pour ce peuple, il faut se limiter au peu. Monsieur le PM, peut-on vous dire merci pour cette dictature au purgatoire.?

  • Le 14 avril à 20:11, par RV
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Ne te fatigue pas mon frère.
    Kaba a raison de rappeler au peuple qu’ils sont des prédateurs.
    Le peuple se sacrifie et eux ce taille la part du Lion.

    Acceptons que peuple a fait une grave erreur...
    Au peuple de la corriger en 2020 et laisser Roch-Kaba-Simon-et consorts aux tortures de leurs consciences.
    Surtout évitons une insurrection de plus !
    Cela va encore profiter à de pires prédateurs !

  • Le 14 avril à 23:47, par Thom’S
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Les gens ont toujours aimés des critiques faciles et néfastes. Posez-vous la question : si c’était moi, pourrais-je mettre tous les " points sur i " en deux ans après une insurrection, suivi de coup d’état le plus bête, et de terrorisme ? Je ne dis pas que tout est rose, mais il faut reconnaître certaines actions salutaires et éviter d’être insencé et aveugle à tout moment. Nous sommes des éternels insatisfaits, toujours dans des jérémiades sans avoir le courage d’agir. Tout ne peut pas venir de l’Etat. Voilà comment il faut analyser les choses. Chacun est libre de ses points de vue sages.

  • Le 15 avril à 06:49, par MBAFO
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    ZIDA n’a pas sa place sur ta liste,ce n’est pas un héro.c’est grâce aux F.O.R.C qu’il a présidé ce pays avec ses O.S.C.

  • Le 15 avril à 07:33, par Ka
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Mafoi : comme tu as bien vu, j’ai dit un discours d’un économiste averti, et pas d’un politicien averti. Kaba a utilisé les chiffres plus que des mots dans son long discours. Et qui dit chiffres, demande des justifications avec des milliers de mots qui n’en finissent pas.
    A ma connaissance, tous les jeunes politiques comme Kaba qui sont arrivé au sommet du pouvoir dans notre pays par surprise, sans passé par la vieille route des politiciens dont les mensonges et les trahisons sont leurs plats quotidien pour faire avaler au peuple mouton que ce sont eux qui en connaissent mieux, ces jeunes politiciens cavalent comme ils peuvent pour prouver qu’ils sont capables de se mettre en question, et trouver les réponses a tous pour convaincre comme ce long discours qui devaient avoir un raccourci avec un politicien averti dont deux mensonges suffises.

    Ce bricolage d’un long discours avec des morceaux trouver de gauche à droite pour mieux convaincre devant une assemblée et un peuple qui attend plus, reste un discours tristement fané pour des avertis comme toi et d’autres qui ont le courage de dire a ce premier ministre ‘’’ quand on est nul à ce point, on se contente de venir avec un discours moins long, mais plus convaincant.’’’
    Pour moi, malgré ce long discours dont il faut un temps pour l’analyser et de le comprendre, Kaba mérite une indulgence, car 90% des jeunes cadres qui arrivent à son niveau feront les mêmes discours pour se faire comprendre, car ce sont des discours de la génération Google Chrome ou on trouve tout et de rien. Merci de me lire.

    • Le 15 avril à 14:24, par Mafoi
      En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

      Ok je suis très conscient qu’il n’est pas aisé de diriger ce pays après 30 ans de gestion mafieuse de la bande à la compaorose compradore mais tout de même,si nos dirigeants actuels avaient la volonté de bien faire,la première des choses à s’attaquer était de dé-structurer ce pays en jetant les bases de la bonne gouvernance et elle passe nécessairement par une justice crédible.Aucun pays dans le monde ne s’est amélioré avec une justice aux abois,corrompue et affairiste.Par exemple,on nous parle à longueur de journée de ce fameux PNDES mais à quoi sert son efficacité réelle si sur X milliards de FCFA mobilisés,il faut s’attendre à ce que la moitié,si elle n’est pas détournée de visu et sans poursuite judiciaire,servira à nous faire miroiter des ouvrages en château de cartes parceque les deals devenus le sport national de ce pays serait passé par là.L’un dans l’autre,on aurait jeté des milliards pour nourrir des ambitions gloutonnes d’une minorité et pendant ce temps,il faudra bien que le pays rembourse ces milliards un jour.Qui le fera ?La génération future déjà condamnée à végéter à cause de notre insouciance de la gestion de la chose publique.Alors plus que les longs discours creux,il faudra des actes concrets

    • Le 17 avril à 10:27, par Idriss
      En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

      « Le secret d’ennuyer est celui de tout dire » selon Voltaire. Notre PM ignore cela pourtant il a lu Voltaire. En fait, il a tout lu sauf qu’il est dans une position où il exécute et ne réfléchi pas.

  • Le 15 avril à 08:10, par Akhenaton
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Trop fort le premier ministre. Pendant que vous touchez dons salaires, pendant que vous êtes logés gratis, pendant que vous roulez dans des V8, pendant que vous avez tous les avantages, pendant que vous avez plusieurs parcelles, sans compter tous les deals de corruption et autres qui permettent aux autres de se remplir les poches et vivre dans des villas colossaux en roulant des véhicules de luxe et en vivant dans des conditions glacées, vous demandez aux uns de faite voeu de pauvreté ? Non monsieur le PM, je vous le redis une fois de plus, ici au Faso, personne n’a fait voeu de pauvreté ici au Faso.

  • Le 15 avril à 08:12, par Sage
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Je pense que quoi qu’on dise il y a aussi du travail qui est fait en deux ans. Je pense qu’on ne construit pas une nation en deux ans et le Burkina est entrain de venir de loin. L opposition burkinabé ne doit pas faire la politique de la hache mais quand t il faut apprécier il faut le faire et donné des recommandations. Suis pas politique mais juste un constat. Opposition doit être un peu positif.

  • Le 15 avril à 14:24, par Mafoi
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Ok je suis très conscient qu’il n’est pas aisé de diriger ce pays après 30 ans de gestion mafieuse de la bande à la compaorose compradore mais tout de même,si nos dirigeants actuels avaient la volonté de bien faire,la première des choses à s’attaquer était de dé-structurer ce pays en jetant les bases de la bonne gouvernance et elle passe nécessairement par une justice crédible.Aucun pays dans le monde ne s’est amélioré avec une justice aux abois,corrompue et affairiste.Par exemple,on nous parle à longueur de journée de ce fameux PNDES mais à quoi sert son efficacité réelle si sur X milliards de FCFA mobilisés,il faut s’attendre à ce que la moitié,si elle n’est pas détournée de visu et sans poursuite judiciaire,servira à nous faire miroiter des ouvrages en château de cartes parceque les deals devenus le sport national de ce pays serait passé par là.L’un dans l’autre,on aurait jeté des milliards pour nourrir des ambitions gloutonnes d’une minorité et pendant ce temps,il faudra bien que le pays rembourse ces milliards un jour.Qui le fera ?La génération future déjà condamnée à végéter à cause de notre insouciance de la gestion de la chose publique.Alors plus que les longs discours creux,il faudra des actes concrets

  • Le 15 avril à 18:35, par Ismaël
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    « On peut très bien récompenser ses soutiens politiques, mais il faut tout de même s’entourer de spécialistes. Ce n’est pas le cas dans ce pays, car les nulles qui viennent ne s’entourent que de leurs copains aussi nuls qu’eux. »
    Je suis très d’accord avec vous.

  • Le 15 avril à 18:40, par KIENDREBEOGO issaka tel 70189806
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Comme l’on aime parler chaque fois au nom du peuple,de la population, alors que l’on demande rarement son avis sur des thématiques nationaux ;c’est cela que le bas blesse ; on aurait dû demander au peuple ceci : etes -vous satisfaits dans le domaine de la santé ;si oui voila les raisons ; si non voilà les causes et les perspectives ; etes vous satisfaits ds le domaine de l’éducation , de l’économie ,de l’administration,de la fonction publique, des infrastructures, de la sécurité, de la justice ect ect........personne n’est satisfait ds aucun domaine sauf le premier ministre et moi qui suis satisfait ds le domaine de la liberté de presse et d’opinion ; mais lui et moi nous risquons d’avancer sans le peuple. Cordialement.

  • Le 15 avril à 18:50, par Razanbia
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Cher Thom,s je parie que tu es du prive,c est pour cela tu reconnais certains merites du gouvernement.J aime a dire que pour amener qq1 a faire mieux il faut egalement etre honnete et humble pour reconnaitre aussi ses efforts.Certains ne savent meme pas que l eclairage s est ameliore a Ouaga pcq pour eux tout va de soit.Je viens de lire Mafoi qui dit que goudronner des route n est pas un merite c est tout dire du Burkinabe nouveau.

    • Le 16 avril à 12:00, par Djibi
      En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

      En fait, il y a des gens qui ne savent que critiquer, quand on dit que ce n’est pas convaincant, que faut-il comprendre ? Les chiffres ne sont pas réels ou bien ils ne sont pas suffisants ? Tous ceux qui rejettent tout en bloc, refusent d’être précis. Le PM dit qu’il y a tant de csps construits, il donne les montants et dit que la liste est disponible, pour des critiques objectives, on pourrait dire par exemple, au vu de nos besoins et de vos objectifs, soit c’est satisfaisant soit c’est insuffisant, là on est précis et clair. Mais dire en bloc que ce n’est pas convaincant, il y a de la démesure et de la mauvaise foi. Le PM a voulu être précis, on trouve que c’est long, je parie que s’il écourtait certains diraient qu’il n’est pas clair. Malgré que certains trouvent que le discours est fleuve un élu a jugé qu’il était vague, vague veut dire je pense que ce n’est pas précis, pourtant il dit par exemple 62 csps construits avec le montant annoncé et dit que la liste est disponible qu’est ce qui est vague dans ça ? Moi en réalité je ne soutiens pas le PM mais je trouve que les gens exagèrent.

  • Le 15 avril à 20:30, par chevalier
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    cher(es) concitoyens,l’époque de la révolution sankariste est dépassé(c’est du temps de la guerre froid..........! ) réveillez vous et faite vous une mise à jour sur la cadence :

    - RECOMMANDATION FORMELLE D’INSTRUCTION POUR TOUS..!UN DROIT POUR TOUS !

    Avant de vous situé mondialement.

  • Le 16 avril à 02:17, par Kassimbou
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Le burkinabé cherche le maximum. Kaba ne parle pas de nous. Laissez le continuer. En 2020 on vera si notre ambition d’homme integre se limite a un mouvement en perte de vitesse.

  • Le 16 avril à 08:45, par Daniele Massaro
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Bjr, arrêtez de réveiller certains souvenirs pas des plus agréables. Vous avez été les mêmes à dire que c’est ce même gorba qui empêchait Rock de travailler. Il est parti y a longtemps et on ne voit toujours pas des actions concrètes de ce fameux PR. Ce qui m’inquiète le plus c’est que j’ai l’impression que personne ou tout au moins la majorité de Burkinabé ne veulent pas le développement de notre chère patrie. Pour preuve tout le monde cherche à s’enrichir illégalement et les détournements et malversations sont devenus comme un acte de bravoure et une vertu. quand tu t’ y oppose, tu deviens la risée sinon comme une peste dans ton service. Ceux qui criaient dans l’opposition comme des justiciers, une fois nommé ils deviennent pires que ceux-là qu’ils insultaient. Comprenez donc pourquoi l’exercice du PM n’était qu’une comédie et il n’avait aucunement sa raison d’être.

  • Le 16 avril à 09:26, par incroyable
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Voici une analyse constructive. Malheureusement on n’aime pas la vérité dans ce pays. C’est à croire que nos Dirigeants vivent sur une autre planète.

  • Le 16 avril à 11:45, par nako de ziniaré
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    Moi je ne comprends pas du tout Mme BONKOUNGOU. A l’incendie du Siège du CDP , il y a eu quelqu’un qui a été calciné. Ni le CDP, ni le pouvoir actuel n’en a parlé.
    Des biens privés et d’investisseurs ont été pillés occasionnant des fermetures et laissant des chefs de familles au chômage et cela continu d’occasionner des décès dans des familles pour défaut de soins. Maintenant les pilleurs qui se sont entretué,ou abattus par des commerçants dans leurs boutiques constitue votre préoccupation. Quand Monsieur Blaise COMPAORE démissionnait, il y avait qu’un seul victime et c’est à Ouaga 2000. Pour les autres évènements, je disais en son temps que les intéressés étaient sorti pour des intérêts, et ceux qui ont gagné doivent les dédommager. Nous autres quand on a entendu les bruits,on a couru et on ne nous a pas chassé.
    Maintenant si c’est un poste vous cherchez,soyez plus clair, par ce que ce sont ces flous dans les débats que ont mis le Président COMPAORE dans le décor.

  • Le 16 avril à 11:57, par nako de ziniaré
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    (Suite) Pour ce qui est des enfants et veuves victimes des terrorismes, Mme BONKOUNGOU a raison. Seulement, ces victimes devraient être prise en charge hors d’un programme Gouvernementale. C’est à Monsieur le Président de la République de répondre à cette question,par ce c’est seulement lui qui sait pour quoi l’armé a été réorganisée ;

  • Le 16 avril à 12:00, par Djibi
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    En fait, il y a des gens qui ne savent que critiquer, quand on dit que ce n’est pas convaincant, que faut-il comprendre ? Les chiffres ne sont pas réels ou bien ils ne sont pas suffisants ? Tous ceux qui rejettent tout en bloc, refusent d’être précis. Le PM dit qu’il y a tant de csps construits, il donne les montants et dit que la liste est disponible, pour des critiques objectives, on pourrait dire par exemple, au vu de nos besoins et de vos objectifs, soit c’est satisfaisant soit c’est insuffisant, là on est précis et clair. Mais dire en bloc que ce n’est pas convaincant, il y a de la démesure et de la mauvaise foi. Le PM a voulu être précis, on trouve que c’est long, je parie que s’il écourtait certains diraient qu’il n’est pas clair. Malgré que certains trouvent que le discours est fleuve un élu a jugé qu’il était vague, vague veut dire je pense que ce n’est pas précis, pourtant il dit par exemple 62 csps construits avec le montant annoncé et dit que la liste est disponible qu’est ce qui est vague dans ça ? Moi en réalité je ne soutiens pas le PM mais je trouve que les gens exagèrent.

  • Le 16 avril à 13:33, par ALASKO
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    La plus grosse faiblesse du peuple c est parce qu il se contente du peu, du coup il n est pas exigeant envers ses dirigeants et ces derniers ne sont pas du tout inquiets quand ils prennent les decisions vitales pour le pays autour du whisky...Nous devons exiger plus, c est la seule façon de les amener a travailler pour le peuple et non pour leur parti.

  • Le 16 avril à 17:17, par AM
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    ça, c’est de la psycho avancée ! Donc, on a étudié le Burkinabè : "on sait qu’il se contente du peu, et donc on lui sert le peu quoi" ?
    Internautes 9 et sa suite, vous dites que les gens ne savent pas critiquer. Quand tu convain et que c’est acceptable, les gens te comprendront. Quand vous prenez le PUS, 83 milliards dépensés en une année et on ne sait dans quoi, vous voulez qu’on applaudisse ça aussi ? je vois bien que ce sont uniquement les routes bitumées et autres éclarages publiques de Ouaga qui vous aveuglent, mais reveillez-vous chers amis !
    C’est d’ailleurs une insulte que te dire que les gens se contente du peu avce tous ces gloutons qu’on observe depuis un certain moment dans les différents mouvements avec leur plates formes qui sont satisfaites à chaque fois.
    Nous sommes dans une courses où on classe les nations, chaque année, on nous dit qu’on avancé, mais et notre classement dans ça ? J’espère que vous savez au moins que dans une course, si tu fais un pas, tu as avancé ;mais par rapport à celui qui en fait 2, la tête doit tourner !

  • Le 17 avril à 10:27, par Idriss
    En réponse à : « Les Burkinabè se contentent du peu et c’est un atout », Paul Kaba Thiéba, Premier ministre

    « Le secret d’ennuyer est celui de tout dire » selon Voltaire. Notre PM ignore cela pourtant il a lu Voltaire. En fait, il a tout lu sauf qu’il est dans une position où il exécute et ne réfléchi pas.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés