Syndicalisme au Burkina : Le Collectif des policiers municipaux du Burkina (COPM/B) est né

LEFASO.NET | Par Tambi Serge Pacôme Zongo • dimanche 11 mars 2018 à 20h41min

Le monde syndical burkinabé s’agrandit. C’est ce que l’on note de majeur de la conférence de presse qui a réuni les travailleurs de la police municipale et les Hommes de médias à la maison de la culture et de la jeunesse, Jean Pierre Guingané de Ouagadougou, ce samedi 10 mars 2018.

Syndicalisme au Burkina : Le Collectif des policiers municipaux du Burkina (COPM/B) est né

« Les employés subissent souvent de la part de ceux qui se prennent comme employeurs, des traitements inhumains. Des situations d’injustice, qui ne leur permettent même pas de s’exprimer encore moins de se défendre et de se faire respecter », voici cité le triste constat par lequel le secrétaire général adjoint du Collectif des policiers municipaux du Burkina (COPM/B) a ouvert les échanges du jour. C’est également au regard de cette observation qu’il juge légitime la création de la nouvelle structure et la qualifie de représentative de tous les travailleurs de la police municipale pour la médiation.

Secrétaire général du collectif, Mamadou Compaoré

C’est de même dans ce sens qu’a abondé le secrétaire général du collectif, Mamadou Compaoré. En effet, pour ce dernier, il a été question de situer le contexte de création du COPM/B. Et à en croire donc son propos, c’est au vu et au su des conditions de vie et de travail difficiles que les agents de la police municipale ont décidé de se doter d’un cadre d’organisation et d’expression. Ce cadre vise de manière plus large, la défense des intérêts matériels, moraux et professionnels de ses membres. Plus spécifiquement, la lutte pour la sauvegarde et l’élargissement des libertés démocratiques et collectives, le renforcement de la solidarité entre ses membres, la formation de ses membres, etc. . De l’avis du secrétaire général, cet ensemble d’objectifs constitue parallèlement autant de défis que la structure syndicale se doit de travailler à relever sur le terrain.

Le Collectif des policiers municipaux du Burkina (COPM/B), est reconnu officiellement et enregistré sous le récépissé numéro 00000305201/MATD du 13 février 2018. Le bureau exécutif compte 12 membres.

Tambi Serge Pacôme Zongo
Lefaso.net

Messages

  • Vous parlez de Collectif ?En bon.....
    Teebguere n’aime pas ce mot hein ! De toutes les facons,je vous souhaite bonne continuation.

  • Bon vent à vous. Mais j’ai quelques plaintes à votre en contre :
    - Vous laissez les chiens et les ânes airer partout dans nos communes
    - Vous aimez tendre des pièges aux panneaux stop et aux sens interdits pour verbaliser les usagers qui généralement n’ont pas de connaissances en code de la route. Il faut plus sensibiliser.
    - Vous agissez dans les marchés sans sensibiliser ou prévenir les intéressés.

    Que Dieu bénisse votre coalition et vous accorde plein succès.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés