Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Lutte contre la vie chère : Les femmes de l’ONEA à l’école de la bonne gestion financière

Accueil > Actualités > Société • • samedi 10 mars 2018 à 00h30min
Lutte contre la vie chère : Les femmes de l’ONEA à l’école de la bonne gestion financière

Dans le cadre de la commémoration de la Journée internationale de la Femme, l’association des femmes de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) a organisé, le vendredi 9 mars 2018 à Ouagadougou, une conférence publique sur la gestion des revenus. Cette activité a permis de donner aux femmes des idées pour une meilleure gestion de leurs ressources financières afin de mieux s’épanouir au quotidien.

Améliorer de manière continue les conditions de vie des femmes, mieux gérer les ressources financières afin de faire face à la cherté de la vie, tels sont entre autres les objectifs poursuivis par l’association des femmes de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA). Réunies, ce vendredi 9 mars, les femmes de l’association ont tenu une conférence publique sur le thème : « Gestion des revenus ». Selon Denise Kabore, présidente de l’AFO, cette conférence vise à permettre aux femmes de l’ONEA de pouvoir mieux gérer leurs revenus et d’en ressortir bénéfiques.

« Actuellement la vie est chère et nous avons remarqué que nos collègues ont souvent des difficultés financières. C’est donc pour contribuer à ce qu’elles puissent tirer des leçons sur la gestion des revenus, que nous avons cru bon d’organiser cette conférence pour la gestion des revenus », a laissé entendre la présidente de l’association.

Au cours de la conférence, plusieurs volets ont été abordés. Selon le conférencier, Amidou Yonaba, consultant en développement organisationnel, la majorité des femmes n’arrivent pas à s’en sortir dans la gestion de leurs revenus parce qu’elles ne dépensent pas avec attention leurs fonds. « Achetons intelligent en achetant ce qui nous est utile et non inutile ». A l’entendre on croirait que les ressources des femmes passent la plupart du temps dans les dépenses inutiles les empêchant ainsi de mieux s’épanouir.

Participantes à la conférence

Pour avoir une bonne gestion de ses revenus, Amidou Yonaba conseille aux femmes de l’ONEA d’être des salariées bien organisées, d’avoir une bonne planification de leurs projets et de posséder un grand pragmatisme. Aussi, il invite les femmes à faire l’effort de travailler à se connaitre soi-même afin de pouvoir créer un équilibre dans leur environnement.

Pendant la conférence, les femmes ont également reçu des connaissances concernant le bien-être sanitaire. Selon la deuxième conférencière, Ida Nansi Zocli, nutritionniste diététicienne, la majorité des femmes tombent malades parce qu’elles n’arrivent pas à manger équilibré et sain. « Vous ouvrez le frigo à la maison vous aviez plein de soda, de chocolat, des aliments qu’on doit consommer de façon occasionnelle. Ce n’est pas ce qui doit être la base de notre alimentation », a regretté la nutritionniste. En effet, pour elle, la consommation de ces aliments qui doit être pris avec modération est à l’origine de plusieurs maladies comme le diabète, l’obésité etc. Ainsi, pour le bien-être des femmes de l’association de l’ONEA, la conférencière leur a conseillé d’adopter une alimentation locale et de pratiquer le sport ; ce qui leur permettra de réduire leurs dépenses au regard de la cherté de la vie.

Vue d’ensemble des membres de l’association des femmes de l’ONEA

« La conférence a été très riche. Dans la vie familiale on n’arrive pas à repartir les dépenses par rapport au salaire que nous gagnons dans le travail. On repartit mal nos dépenses surtout nous qui sommes des femmes et qui pensons que le matériel est plus important que notre famille. Je trouve que cette conférence est la bienvenue » a laissé entendre Aminata Traoré, membre de l’association des femmes de l’ONEA. Pour elle, cette conférence vient apporter un plus qui lui permettra de mieux gérer es revenus financiers et aussi sa vie de famille.

Milaine Tiendrébéogo (Stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 13 mars à 13:09, par jeunedame seret En réponse à : Lutte contre la vie chère : Les femmes de l’ONEA à l’école de la bonne gestion financière

    "cette conférence vise à permettre aux femmes de l’ONEA de pouvoir mieux gérer leurs revenus et d’en ressortir bénéfiques.
    « Actuellement la vie est chère
    ......" ; hummmm....! si l’ONEA pouvait aussi mieux gérer nos robinets ! Même si nous ne travaillons pas à l’ONEA, nous en sortirons sains ; car nous connaissons tous la vie chèvre. Femmes ONEAtes, si vos sœurs et mères ne boivent pas et ne se lavent pas bien à vos côtés, votre épanouissement serait triste et sorcier.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre l’extrémisme violent : ‘’Il faut accepter de crever l’abcès’’
Santé au Burkina : Le Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires inauguré
Journée internationale des migrants : Sur fond d’interpellation à promouvoir une « migration digne »
Grande muraille verte : Du matériel pour aller plus vite contre la désertification
Programme de développement intégré de la vallée de Samendeni (PDIS) : Les forces vives des Hauts-Bassins s’informent sur la mise en œuvre
Burkina Faso : Des organisations de la société civile passent à la loupe la gouvernance dans les « secteurs-clés »
Commune de Dori : Une semaine d’activités pour promouvoir le civisme en milieu scolaire
Activités minières et développement local : Le Laboratoire Citoyennetés outille des collectivités territoriales et des organisations de la société civile
Réconciliation et unité nationale : Des Organisations de la société civile outillées sur le concept de justice transitionnelle
Immigration irrégulière : La problématique débattue à Dakar
Renforcement de la démocratie locale : Le Laboratoire citoyennetés prend langue avec des acteurs du Plateau Central
Organisation Dupont pour le développement social : Le personnel reçoit une formation en mobilisation de ressources et de partenariats
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés