Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Solidarité nationale : Alassane Sakandé matérialise sa promesse de céder 50% de son salaire de base aux orphelinats

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Moussa DIALLO • vendredi 12 janvier 2018 à 01h17min
Solidarité nationale : Alassane Sakandé matérialise sa promesse de céder 50% de son salaire de base aux orphelinats

Chose promise, chose due. Le 16 décembre 2017, Alassane Bala Sakandé, président de l’Assemblée nationale, avait pris la décision de céder la moitié de son salaire de base aux orphelins du Burkina. Il vient de matérialiser cette promesse à travers la signature d’un ordre de virement permanent au profit d’un compte bancaire au profit des orphelins et orphelinats. Le document signé a été remis au ministre en charge de la solidarité nationale, le 11 janvier 2018. C’est 500 000 FCFA qui seront déduits du salaire du Président de l’Assemblée nationale chaque mois au profit des enfants en difficultés.

On se rappelle encore les circonstances dans lesquelles le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé avait annoncé, à Bobo-Dioulasso, le 16 décembre dernier, sa décision de céder la moitié de son salaire de base aux orphelins et enfants en détresse. Cette décision devrait prendre effet en janvier 2018 et se poursuivre jusqu’à la fin de la présente législature, en fin 2020. Pour matérialiser cette promesse en acte, le bienfaiteur a signé ce 11 janvier un ordre un document qui fait office de virement permanent. Ainsi, 500 000F CFA devrait être prélevé par sa banque au profit des orphelinats du Burkina avant qu’il n’ait accès à son salaire.

« Nous avons voulu mettre les services financiers de l’Assemblée nationale en dehors de ça et voir directement avec notre banque de façon à ce que dès que le salaire est viré, que les banquiers se chargent de prélever en premier ce montant avant que nous ne puissions toucher à notre salaire. D’où la matérialisation d’un ordre de virement permanent pour le bénéfice du ministère de la femme et de la solidarité nationale qui se chargera à son tour d’identifier les orphelinats et de faire la répartition. Nous avons demandé à madame le ministre d’en faire un bon usage et de nous rendre compte régulièrement des orphelinats qui en ont bénéficié et des montants qui leur seront octroyés », a expliqué Alassane Sakandé.

Alassane Sakandé remet l’ordre de virement permanent à la ministre de la solidarité nationale, Laure Zongo

Mais, pour les deux dernières années de son mandat (2019 et 2020), la formule devrait changer pour permettre aux orphelinats bénéficiaires d’entrer en possession de ce soutien dès le mois de Janvier. « A partir de 2019 et 2020, au lieu que ces fonds soient virés tous les mois, nous nous engagerons auprès d’une banque, en payant les intérêts pour que le montant ne diminue pas, de façon à ce qu’en début d’année, les orphelinats qui devront en bénéficier puisse l’avoir dès le début de l’année », a-t-il précisé.

Par ce geste, Alassane Sakandé invite les Burkinabè à aider ceux qui sont dans le besoin. « Pour aider, on n’a pas besoin d’être riche. Le peu qu’on a, on doit pouvoir le partager avec les autres, c’est ça le message. Ce n’est pas que j’ai suffisamment d’argent, loin s’en faut. Mais, je dis qu’en tant que Burkinabè, nous devons cultiver cette solidarité », éclaire-t-il.

Tout en se réjouissant de l’acte posé par le président de l’Assemblée nationale, Laure Zongo/Hien, ministre de la femme, de la solidarité nationale et de la famille, assure que ce fonds sera géré avec toute la rigueur qui sied. « Comme il l’a souhaité, nous allons lui faire régulièrement la situation des différents orphelinats ou centres d’accueil des enfants en détresse qui en ont bénéficié. Nous prenons l’engagement de veiller sur la bonne gestion de ce fonds parce qu’il doit être géré de la façon la plus rigoureuse possible », a-t-elle rassuré.

Le Burkina compte officiellement 70 orphelinats et centres d’accueil des enfants en détresse. Vivement que d’autres bonnes volontés emboitent les pas d’Alassane Sakandé.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Boucle du Mouhoun : Le projet PROMIRIAN dote sept communes de matériel pour la mise en place de services sociaux
Coordination nationale des associations d’enfants et de jeunes travailleurs du Burkina : Le bilan des activités de 2018 passé à la loupe
Journées Entreprises 2018 de 2iE : Faire de l’entreprenariat une stratégie d’insertion professionnelle
Province du Bam : L’ONG World Agroforesty Centre visite ses réalisations
Ecole nationale de police : Les élèves de la 48e promotion effectuent une sortie d’études dans les Hauts-Bassins
Revue annuelle du programme de coopération 2018-2020 entre le gouvernement du Burkina Faso et l’UNICEF : jauger le niveau de progrès réalisé
Ecole polytechnique de Ouagadougou (EPO) : Des réflexions pour son opérationnalisation
Sécurité alimentaire : L’ORCADE encourage les orpailleurs à la pratique de la culture familiale
Energies renouvelables : Un atelier national pour se pencher sur la régulation du secteur
Commune de Ouagadougou : La mairie et ses partenaires préparent l’atelier international d’urbanisme de 2019
Salon du livre africain de Koudougou : La littérature burkinabè à l’honneur
Etude sur l’insécurité au Burkina : Des citoyens accusent l’ancien régime
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés