Football : Cheick Oumar Ouédraogo, un talent méconnu du public sportif burkinabè

mercredi 3 janvier 2018 à 11h19min

Après des soins en Autriche suite à une blessure, Cheick Oumar Ouédraogo, âgé de 22 ans et évoluant au West africain football academy (WAFA), club de première division du championnat ghanéen, séjourne actuellement à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
 Football : Cheick Oumar Ouédraogo, un talent méconnu du public sportif burkinabè

Ce jeune talent que nous avons rencontré, confie avoir joué 11 matches comme titulaire depuis le début du championnat ghanéen. Cette pépite a expliqué comment il s’est retrouvé dans l’élite du championnat ghanéen : « Au début, j’ai évolué avec une équipe du quartier Tampouy de Ouagadougou du nom de Savor FC et en 2009 à l’âge de 13 ans, suite à un test, j’ai rejoint le centre Feinord academy football au Ghana devenu aujourd’hui WAFA (West Africain football academy). J’ai évolué dans toutes les catégories jusqu’en senior actuellement où j’évolue depuis l’année dernière. Cette année, le WAFA est actuellement deuxième du championnat ». Polyvalent, le jeune Burkinabè évolue souvent comme milieu récupérateur, latéral gauche et défenseur central.

Cheick Oumar Ouédraogo n’a pas caché ses ambitions d’évoluer avec la sélection nationale de son pays, les Etalons du Burkina Faso. « Je n’ai jamais été contacté par un dirigeant du football de mon pays. Mais je souhaite qu’on me donne une chance pour mettre mon talent au service de mon pays avec l’équipe nationale. Je demande aux dirigeants du sport roi de mon pays d’avoir un œil regardant sur les jeunes qui évoluent dans les championnats africains, car il y a beaucoup de talents hors du pays qui ont soif de prouver ce qu’ils savent faire, jouer au foot », a-t-il lancé.

Soumaila SANA
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 janvier à 13:38, par bod
    En réponse à : Football : Cheick Oumar Ouédraogo, un talent méconnu du public sportif burkinabè

    courage. pour les championnats qui ne sont pas retransmis sur canal plus, il faut reconnaitre qu’il est difficile aux dirigeants et aux autres burkinabè de pouvoir suivre les burkinabè y évoluant. cependant, un effort peut être fait dans le sens de répertorier l’ensemble de ces joueurs et les suivre étroitement. à cet effet, la fédération pourrait créer une structure de veille permanente pour faire ce travail !

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 21:44, par Figo
    En réponse à : Football : Cheick Oumar Ouédraogo, un talent méconnu du public sportif burkinabè

    Je pense que son passage au pays est déjà un très bon début. Il pourra contacter quelques dirigeants de club et même des responsables de la Fédé pour se faire connaître. D’autre part, nous avons une ambassade au Ghana, et il aurait dû y faire un tour. En tout cas, courage à lui car nous avons besoin de tous les bras pour porter haut le drapeau du pays.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés