G5 Sahel : Ibrahim Boubacar Keïta est à Ouagadougou

jeudi 14 septembre 2017 à 00h15min

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta est arrivé dans la soirée de ce mercredi 13 septembre 2017 à Ouagadougou pour une visite de travail. La coopération des pays du G5 Sahel sera au menu des échanges entre les deux Chefs d’Etats.

G5 Sahel : Ibrahim Boubacar Keïta est à Ouagadougou

Il était 16h50 lorsque l’avion présidentiel malien s’est posé sur le tarmac de l’aéroport international de Ouagadougou. Au bas de la passerelle pour accueillir le président malien, son homologue burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, des membres de son gouvernement et des Maliens vivant au Burkina Faso.

Salutations d’usage et les deux hommes s’engouffrent dans le salon pour un court entretien d’une dizaine de minutes. Puis les voila repartis pour Ouaga 2000 où IBK sera logé.

G5 Sahel oblige

Cette visite dont l’objet n’a pas été officiellement révélé porte certainement sur la coopération entre les pays membres du G5 Sahel. « Il est venu s’entretenir avec le chef de l’Etat burkinabè sur le G5 Sahel parce qu’il doit en faire le point à l’Assemblée générale des Nations Unies », a expliqué un membre de la communication de la présidence du Faso.

En vue de recueillir les avis de ses pairs sur les moyens à mobiliser pour le fonctionnement du G5 Sahel, IBK a initié une tournée dans les pays membres de la coalition. Tchad, Mauritanie, Niger, et enfin le Burkina Faso. il s’agit pour lui de repertorier les contributions des pays, leurs besoins et leur position sur certaines questions dont la sécurité en vue de faire le point à l’Assemblée générale de l’ONU.

Une force antijihadiste en gestation

Pour mémoire, le G5 Sahel, un cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale en matière de politiques de développement et de sécurité, a vu le jour lors d’un sommet du 15 au 17 février 2014 par cinq Etats du Sahel. Un premier bataillon antijihadiste dont le commandement est basé à Sévaré, au Nord du Mali, pourrait être fonctionnel à la fin de ce mois. Au mois prochain, des opérations conjointes anti-terroristes pourront être menées par les armées des pays membres.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Crédit photos : Présidence du Faso

Messages

  • Est il nécessaire de faire le voyage à Ouaga avec l’avion présidentiel ( taxe de survol, taxe d’atterrissage, carburant , perdiem membre équipage) , de faire déplacer RMCK à l’aéroport avec le protocole qui sied pour s’entretenir avec le PF ?. À quoi sert les moyens de communication ( téléphone rouge, satellitaire, vidéoconférence ....) avec les versions criptées....
    Hé l’Africain ! Quand est ce qu’il trouvera la porte de l’histoire pour y entrer ?.
    Pendant qu’on y est ou en est la fameuse compagnie aérienne du G5 en gestion ?.

  • élève de la maternelle, ya des details que tu ignore. On ne peut pas tout savoir.

  • - Les deux ont un point commun : ils parlent tous avec paresse.

    Par Kôrô Yamyélé

    • Oui. Koro a raison. Autres points : parcours mitiges, manque de leadership et indifferences face aux questions brulantes, ignorance totale des realites de leur peuple. Manque d’actions concretes pour marquer leur passage. C’est comme s’ils ont ete forces a presider.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés