Burkina Faso : L’ambassadeur d’Allemagne fait ses adieux au peuple burkinabè

LEFASO.NET | Maxime Jean-Eudes BAMBARA (stagiaire) • samedi 29 juillet 2017 à 01h17min

L’ambassadeur d’Allemagne a fait ses adieux au peuple burkinabè ce jeudi 27 juillet dans la villa du ministre des affaires étrangères. Occasion pour le ministre Alpha Barry de lui traduire la reconnaissance du gouvernement et du peuple burkinabè pour la bonne coopération et l’engagement de l’Allemagne auprès du gouvernement burkinabè. Dietrich Fritz Reinhold Pohl a été fait officier de l’ordre national burkinabè, au nom du président du Faso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Burkina Faso : L’ambassadeur d’Allemagne fait ses adieux au peuple burkinabè

Le 08 janvier 2015, Dietrich Fritz Reinhold Pohl présentait sa lettre de créance au président du Faso en qualité d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la république fédérale d’Allemagne au Burkina Faso. Ce 27 juillet 2017 soit plus de deux ans et demi après, monsieur Dietrich dit au revoir au Burkina Faso avec le sentiment du travail bien accompli. Celui qui s’apprête à quitter le pays des hommes intègres aujourd’hui pour rejoindre la Bruxelle aura travaillé au renforcement de la coopération entre le Burkina Faso et la république fédérale d’Allemagne durant son mandat.

Selon les propos du ministre Alpha Barry, l’établissement des relations diplomatiques entre l’Allemagne et le Burkina Faso remonte au 08 juin 1961, date de la signature du premier accord de coopération. Les relations se sont renforcées dès août 1973 avec la révision du même accord et l’instauration à partir de 1977 du mécanisme de concertation bilatérale entre les deux gouvernements.

JPEG - 94.3 ko
Photo de famille avec les autres ambassadeurs et autorités présentes à la cérémonie d’au revoir

« Au cours de votre mandat bien rempli, vos efforts personnels ont contribué à la mise en œuvre effective de nombreux projets de coopération conjointement approuvés par les gouvernements allemand et burkinabè dans des secteurs stratégiques tels l’agriculture, la décentralisation, l’eau potable, l’assainissement… » a déclaré le diplomate burkinabè.Toujours selon Alpha Barry, l’ambassadeur aura œuvré au bon suivi des multiples réalisations opérées par l’agence allemande de coopération internationale GIZ dans divers domaines au Burkina Faso. Il s’agit entre autres du développement communal, la sécurité alimentaire et nutritionnelle…

La mise en œuvre de ces programmes de coopération a sans doute eu un impact bénéfique sur les conditions de vie des populations burkinabè ; d’où la reconnaissance du gouvernement burkinabè envers l’ambassadeur Dietrich Fritz Reinhold Pohl. Dans la dynamique du renforcement des relations bilatérales, se sont tenues du 10 au 12 juillet 2017, des négociations intergouvernementales entre les deux pays. « Au terme des travaux, la république fédérale d’Allemagne a mis à la disposition du Burkina Faso, pour les trois années à venir, une enveloppe de 102,2 millions d’euros soit environ 67 milliards de francs cfa destinés au financement des projets dans les secteurs prioritaires de développement de notre pays » a relevé le ministre des affaires étrangères avant d’ajouter que le gouvernement allemand participe au sein de l’union européenne à la lutte contre le terrorisme dans le cadre du G5 sahel.

JPEG - 59.7 ko
L’ambassadeur posant avec le ministre Alpha Barry

C’est en reconnaissance de tout cela que le président du Faso l’a élevé au rang d’officier de l’ordre national burkinabè. L’ambassadeur partant a reçu sa médaille d’honneur des mains du diplomate burkinabè.« Votre départ, tout en suscitant un sentiment de satisfaction pour l’immense œuvre accomplie sous votre mandat, nous laisse un goût du regret de voir un ami du Burkina s’en aller » a-t-il exprimé.

Et c’est tout naturellement avec joie que monsieur Dietrich a porté sa médaille. « Je porte cette décoration sous le signe de la collaboration de toute l’ambassade, de tous les collaborateurs d’autres institutions allemandes ici au Burkina Faso ». Pour l’ambassadeur sortant, les relations entre le Burkina Faso et l’Allemagne sont complexes et vives. « Un ambassadeur aujourd’hui peut s’appuyer sur tout un réseau d’institutions et donc en principe le travail d’un ambassadeur d’Allemagne ici est facile parce qu’il peut se confier à beaucoup de partenaires » a-t-il laissé entendre.

JPEG - 74.4 ko
Le ministre Alpha Barry

« En arrivant ici, je ne m’attendais pas à un grand changement, mais une grande continuité dans le passé, mais aussi dans le futur. Les Burkinabè ont vraiment travaillé pour rendre la vie intéressante pour nous, pour la communauté internationale. Et pour moi, c’est tellement gratifiant et vif. Evidemment, l’insurrection populaire, la transition, la démocratisation, mais aussi des moments difficiles comme la tentative de coup d’état et l’attaque terroriste ont été des situations complexes », a souligné l’ambassadeur. « Ce qui m’a surtout impressionné, c’était la capacité des Burkinabè à résoudre leurs problèmes eux-mêmes, d’être un modèle, pas seulement dans la région Afrique, mais pour le monde. Je pars avec des larmes aux yeux, mais je ne vais pas oublier le peuple burkinabè, je ne vais pas oublier le Burkina Faso » a-t-il conclu.

Maxime Jean-Eudes BAMBARA (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés