Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

Abdoul Karim Sango • lundi 17 juillet 2017 à 01h15min

Chers frères ivoiriens, au moment où se déroule le VIème Traite d’Amitié et de Coopération (TAC) Burkina Faso- Côte d’Ivoire, je me permets une intrusion dans vos querelles, cela au moins pour deux raisons. En effet, je me sens concerné à titre personnel par tous les événements qui affectent la Côte d’Ivoire étant moi-même né sur cette terre d’Eburnie et y ayant effectué tout mon parcours scolaire et secondaire. Mais au-delà de cette considération subjective et très personnelle, il y en a une autre plus objective.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Situation en Côte d’Ivoire :  Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien  à un sursaut patriotique !

La Cote d’Ivoire et le Burkina Faso sont deux pays liés par l’histoire et la géographie. Le président Gbagbo avait trouvé la bonne formule et je le cite " la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, c’est comme une chambre et son salon". Cela n’est pas une simple clause d’humour comme l’ancien président en avait seul le secret ! La Côte d’Ivoire c’est le moteur économique de la zone Uemoa, mais ce pays est capital pour l’équilibre de la CEDEAO, voire du continent.

La Côte d’Ivoire c’est le continent africain en miniature. Vous comprendrez que les intellectuels africains qui ont encore à cœur le projet panafricain de Kwamé Nkrumah et qui font l’effort d’être honnêtes intellectuellement ne doivent pas assister comme de simples spectateurs à ce qui se déroule dans ce pays. Un intellectuel c’est celui-là qui est capable d’analyser de façon objective une situation en anticipant sur les conséquences qui peuvent en découler. Sartre disait qu’un intellectuel c’est celui qui se mêle de ce qui ne le regarde pas.

Acceptez chers frères ivoiriens que j’apporte une modeste contribution dans la recherche de solution au péril ivoirien. Je ne reviendrai pas sur toute l’histoire de ce pays. J’en n’ai pas les compétences et ce n’est pas l’objet de mon propos. Cette histoire elle est plus ou moins connue depuis le génocide des guebie jusqu’à l’histoire récente. Mais un seul enseignement doit être tiré de tout cela. Rien de durable ne peut se construire sur du faux, sur la ruse. Nul ne sera jamais assez fort par les armes et par la brutalité sinon les occidentaux qui nous dominent aujourd’hui n’auraient pas inventé le mot paix et créé l’ONU et toutes les chartes sur les droits fondamentaux.

Si les ivoiriens ne font pas l’effort d’un sursaut patriotique, ils détruiront leur si belle nation. Même le bon Dieu si miséricordieux ne pourra rien y faire. Le problème n’est pas de chasser Ouattara et de le remplacer par quelqu’un d’autre. Dans tous les cas, Ouattara devra partir à la fin de son dernier mandat en application des dispositions constitutionnelles. Bédié a remplacé Houphouët ; Guei a remplacé Bédié ; Gbagbo a remplacé Guei ; Ouattara a remplacé Gbagbo. Dites-moi gens intelligents, qu’est ce qui a fondamentalement changé dans ce pays ! Sauf que de nouvelles personnes proches des différents pouvoirs se sont enrichis indûment ! Le vrai peuple lui est toujours pauvre et extrêmement pauvre.

Depuis quelques mois, des jeunes mutins instrumentalisés comme de coutume en Afrique, mettent à mal la stabilité de ce pays. Et nous assistons tous impuissamment à cette dérive, chacun croyant profiter de cette crise. Toutes les personnes qui s’agitent à travers les jeunes mutins sont les premiers ennemis de la Cote d’Ivoire. Mais ce sont les mêmes mutins qui retourneront les armes contre elles si par extraordinaire, elles parvenaient à leur fin. Ces trois dernières années, Lors de mes séjours en Côte d’Ivoire, j’en revenais toujours un peu triste. Inlassablement je répétais à mes amis et frères, vous allez droit dans le mur. Ceux qui étaient lucides, partageaient la même conviction. Alpha Blondy a chanté " de vengeance en vengeance, ils ont perpétué la bêtise ". Ce texte devrait être réécouté, analysé par les politologues et autres spécialistes de la gouvernance africaine et enseigné dans nos facultés. Cette chanson vaut mieux que mille thèses. Hélas, personne n’entend ces mots et l’histoire se répète de façon tragique en Afrique !

Voyez-vous, le sens critique a disparu de l’espace public ivoirien pour faire place à la critique partisane ou ethnique. Dans des colloques au plan international ou régional, j’ai souvent interpellé d’éminents intellectuels ivoiriens, juristes pour la plupart sur l’avenir de leur pays, je fus sidéré par leurs réponses. Je me garde de les citer pour ne pas les mettre mal à l’aise. Il y en a qui m’ont dit, " Sango laisse nous avec tes questions-là, nous on veut retourner tranquilles à Abidjan " ! Quand la pensée critique disparaît dans une société, cette société se sclérose et se meurt à petit feu. C’est connu dans l’histoire de tous les peuples.

Mais il y a un temps pour tout comme l’écrit l’Ecclésiaste. Un temps pour faire la guerre, un temps pour faire la paix ! Un temps pour haïr, un temps pour aimer ! Un temps pour détruire, un temps pour construire ! Je ne veux pas être long, face à ce qui se dessine comme l’avenir de ce pays. Toutes les prédictions sont apocalyptiques. Il y a quelques mois, un fonctionnaire des nations unies est venu échanger avec moi sur des problématiques qui touchent affectent la sous région.

Évidemment, j’en ai profité pour l’interroger sur ce qui se passe en Côte d’Ivoire. Il m’a dit que l’avenir est plein d’incertitudes pour ce pays. Je lui ai dit qu’est-ce que les nations unies attendaient pour anticiper sur la prochaine crise. Sa réponse m’a plus que intrigué. Je vous la résume, " monsieur Sango on voit tous venir la chose mais on ne peut rien faire ". Ceci dit, moi j’ai la prétention de penser qu’une seule chose peut encore sauver la Côte d’Ivoire : c’est ce que j’ai appelé le sursaut patriotique. Au moment où on assiste à la fin politique d’une vieille génération, il est impératif qu’ensemble l’ancienne et la nouvelle classe politique acceptent refonder les bases de la nouvelle Côte d’Ivoire en mettant en place des institutions fortes.

Il est temps pour le président Ouattara de porter les habits du père de la nouvelle nation ivoirienne en se mettant au-dessus des intérêts d’un clan. Excellence, toute l’histoire de l’humanité nous enseigne que les courtisans ont toujours perdu le Roi ! Écoutez votre peuple, le vrai, pas celui des courtisans ! Faites comme ce Roi de France qui se déguisait pour aller entendre les lamentations du vrai peuple.

Quand vous le ferez, vous comprendrez qu’il n’y a qu’un seul peuple, celui des démunis et qui n’a aucune ethnie, ni religion. Et c’est pour ce peuple que vous devez rebâtir votre nation. J’ai conscience que ce n’est pas toujours facile mais ceux qui marquent durablement l’histoire des peuples sont ceux-là mêmes qui sont capables de ramer contre les courants de leur propre camp. Demain on oubliera vos ponts et autoroutes, une seule chose vous fera rentrer dans l’histoire, votre engagement personnel à réconcilier votre peuple avec la nation ivoirienne.

Hier Abraham Lincoln l’a fait pour les États unis ; Mandela aussi l’a fait pour la nation arc-en-ciel. Je ne vous apprends rien sur l’histoire de ces deux personnalités et celle de leur peuple. Vos conseillers pourraient vous dire plus et mieux s’ils en ont l’honnêteté. Après toutes les tergiversations de la CPI, il convient aujourd’hui que la communauté internationale obtienne la libération de Gbagbo. Ce fut une grande erreur que de l’avoir transféré. Ce n’est pas tard pour arranger les choses.

Il constitue une des solutions au péril ivoirien. Il n’y a pas un seul ivoirien qui peut le contester. Ouattara, Bédié et Gbagbo doivent accepter demander pardon à la jeunesse et au peuple ivoirien qu’ils ont pris en otage depuis la mort du vieux Houphouët-Boigny. Et le sermon de l’Iman Diakite à l’occasion de la fête de ramadan qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux peut constituer une très bonne base pour la reconstruction politique de la nation ivoirienne.

Dieu sauve la Côte d’Ivoire !

Abdoul Karim SANGO
Juriste, enseignant de droit public à l’Enam
Analyste politique

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 juillet à 04:16, par Claude PAGNÉ
    En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

    Bonjour Abdoul Karim SANGO,
    Votre intrusion comme vous la dites et la faites si bien est parfaitement claire et d’ailleurs l’une des meilleures solutions pour sortir le peuple de Côte d’Ivoire fatigué de cette situation.Mr SANGO,vous avez cité des Grands noms comme Abraham LINCOLN ,MANDELA qui ont posé des actes forts pour leur peuple mais malheureusement et oui malheureusement Alassane DRAMANE OUATTARA n’a pas ce Grand coeur de ces Grands hommes et ne posera jamais ce geste pour le peuple ivoirien,Alassane DRAMANE OUATTARA a une haine viscérale contre le peuple ivoirien...

    Répondre à ce message

    • Le 17 juillet à 18:54, par L. OUATTARA
      En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

      Tout d’abord mes félicitations au frère Sango pour cette "intrusion" oh combien belle et salvatrice... Mais 1000 fois hélas, je crains fort que ses "prescriptions gratuites"qui lui viennent du fond du coeur ne soient entendues au bord de la lagune Ebrié, tellement une haine morbide, malheureusement entretenue par les acteurs politiques a dramatiquement fait son nid dans le coeur d’une partie du peuple ivoirien. J’en veux pour preuve, cette réaction du frère Pagné. Si Alassane OUATTARA avait une haine viscérale contre le peuple ivoirien, il n’allait pas réalisé en à peine 7 ans de pouvoir autant d’infrastructures et initier tant de projets structurants pour le développement du pays. Cependant je suis bien d’accord avec lui pour reconnaître qu’il n’a malheureusement pas, en tout cas, pas pour le moment, l’intelligence politique des Abraham LINCOLN et autre Nelson MANDELA... Alassane OUATTARA a malheureusement eu une vision débridée de la politique et une intelligence étouffée par sa soif inextinguible du pouvoir. Je parie qu’aujourd’hui, il doit nourrir d’énormes regrets au vu de la merde hideuse qui se répand sous les pavés luxueux de la Cour royale en Eburnie... Et c’est pour cette raison, qu’il serait bien inspiré, pour les 2 ans et demi qui lui restent, de s’instruire à la source de "l’intrusion" du frère Sango. Merci !

      Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 06:59, par Alexio
    En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

    Une reflexion a applaudir. Et une analyse irrefutable des faits tres pertinents. On ne peut rester indifferent quand la maison de son voisin est en voie de se bruler. Le Burkina Faso est un voisin de luxe de la Cote D Ivoire. Cette interrelationelle realite ne peut pas se balayer au- dessus du tapis. Une crise en Cote D Ivoire est une crise au Burkina- Faso.

    La boulimie du pouvoir est cette tare qui nous aconduit sur cette pente glissante directe dans l abime, en cas de de faux pas. Les politiciens passent et al Cote D Ivoire restera.

    Le plus Challenge du moment est les ambitions non devoilees du president de l Assemblee Nationale ivoirienne. Un ancien rebelle st toujours un rebelle. Comme le dit l adage.

    Cela est imprengner dans lADN du sieur Soro.

    Par lui viendra le grand deluge. Apres Le mandat d Allassane Ouattara.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 09:13, par King
    En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

    Bonjour M. SANGO ! Votre écrit est d’une portée claire dans la vie nationale ivoirienne.J’espère que cette vérité ne tombera pas dans les oreilles d’un sourd.La guerre de tranchée pour ne pas dire la bataille de positionnement actuelle en RCI ,empoisonne l’atmosphère ivoirienne et sous régionale ! Chèrs (es) ivoiriens (nnes),regardez au-délà de vos clivages,pour privilégier l’intérêt national car "une fois que vous avez conscience de votre mal,c’est le début de votre thérapie" (Sigmund FREUD). Félicitations à vous M. SANGO pour courage et honnêtété intellectuels dans votre analyse .

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 09:45, par la force révolutionnaire
    En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

    merci SANGO toi on peut appeler intellectuel bonne analyse un point de vue juste.
    mais il vous faut le faire pour le BURKINA

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 09:56, par Medard
    En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

    SANGO ! Bedié,Ouattara et leurs courtisans sont aveuglés par le petit confort de leur habitude Ils ne sont pas à la hauteur de la täche. Seule la jeunesse ivoirienne,à l’image de celle du Faso de 2014,doit véritablement s’assumer ; Comment la chenille deviendrait-elle papillon si elle était paralysée par la douleur de la métamorphose ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 10:29, par Emmanuel Sorgho
    En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

    Très belle analyse !
    Je conviens parfaitement avec Dr SANGO que l’avenir de la Côte d’Ivoire est sombre. Et comme il l’a proposé, il faut impérativement libérer GBAGBO qui travaillera avec OUATTARA et BEDIE à la réconciliation vraie. Actuellement les ethnies se regardent en chien de faïence ; et il suffit d’une petite étincelle pour que la situation s’embrase. C’est triste mais la situation est ainsi.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 11:26, par bod
    En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

    Merci Mr SANGO pour cette analyse-interpellation. La RCI est au bord du gouffre et seul un sursaut d’orgueil peut sauver ce beau pays de l’enfer. A commencer par le Premier leader qu’est Alassane. Qu’il choisisse de rentrer dans l’histoire sinon c’est l’histoire qui lui en voudra !

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 11:29, par KENICHI
    En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

    Bjr Mr Sango. votre analyse est pertinente... mais vous savez ce que les ivoiriens diront de vous ? ils vous diront " Mêlez vous de vos Affaires Mossi la, la CI n’est pas le BF, et si ya problème en CI çest vous les Mossis Étrangers qui avez crée " et tu sais comment on appelle les burkinabè maintenant en CI ? on les appelle les "Bouviers" moi non plus, je ne sais pas ce qe ça veut dire..
    Si vous ne croyez pas mes dires , jetez un coup d’oeil sur les commentaires de certains sujets de abidjan.net
    Je ne cherche pas à créer une haine envers nos frères ivoiriens, mais je veux que vous preniez conscience que la considération que nous avons pour eux, n’est pas la même qui nous est retournée.
    Alors un conseil, Mr Sango, donnez votre point de vue sur notre situation actuelle...çest mieux !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 12:56, par Indigné !
    En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

    NON NON. Vous dites que ce fut une grande erreur que d’avoir transféré Gbagbo â la CPI. Monsieur n’ayez pas la mémoire courte... : Combien de Burkinabè sont morts en Côte d’Ivoire dans des charniers... Ou comme bouclier humain lors de la guerre , du fait de cet homme la ! Respectez la mémoire de nos compatriotes. Et pourtant vous dites que vous y êtes né... Oui l’accord de Ouaga qui a permis de mettre fin à la boucherie humaine dont les Burkinabe sont les premières victimes...vous les passez pour perte et profit.
    Revisiter lhistoire récente et si vous ne pouvez pas demander des comptes à ce monsieur, le plus grand service que vous pouvez rendre aux victimes...c’est de VOUS TAIRE... Ou du moins en vous Occupez de ce qui vous regarde !!! Intello pour intello, mon œil...

    Répondre à ce message

    • Le 17 juillet à 16:09, par Toma
      En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

      Vous devez relire le texte. Cette fois encore des burkinabè risquent de périr si la situation s’empire. On pourrait éviter cela, si on applique la solution de SANGO.

      Répondre à ce message

    • Le 21 juillet à 09:31, par RAWA
      En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

      Iindigné, je crois qu’il faut voir les choses autrement. Ce que tu dis, nous l’avons tous écouté à la radio. On a accusé Gbagbo d’avoir organisé le génocide des étrangers. Cependant, aujourd’hui, nous savons bien que la France tenait à mettre Ouattara aux affaires quand elle a vu que la politique de Gbagbo n’était pas ensa faveur. Je prétend que toutes ces violences ans les plantations ont été orchestrée par la france et comme d’habitude la propagande a été utilisée pour diaboliser Gbagbo comme ils l’ont fait pour tous nos héros qu’ils ont assassiné. Je regardais un documentaire sur Khadafi et j’étais sidérer de voir avec quelle audace les blancs tentent déjà de falsifier l’histoire. Celui qui ne connai pas l’histoire verrait Khadafi comme un monstre sanguinaire et fou. Et dites vous bien qu’ils passent sous silence le fait que c’est eux qui sont allés faire la guerre en libye pour assassiner le guide. Aujourd’hui, voyez les problèmes que cette bêtise a créé à des millions d’africains. Sachez que quand la France n’aime pas un dirigenat africain, c’est qu’il travail pour son pays et donc contre les fameux intérêts français.
      Je regrette M. Sango, mais on ne peut rien pour la CI. Ce qui s’est passé là bas est très grave et aucun peuple ne peut pardonner une telle humiliation. Alassane ne peut pas apporter le bonheur aux ivoiriens. Tout l’argent de la Côte d’voir sert à payer la guerre que la france a livré aux ivoiriens et avec l’approbation de nous tous qui avons à l’époque sucombés à la propagande malfaisante de la france.

      Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 13:07, par LoiseauDeMinerve
    En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

    Frère SANGO, félicitations pour la pertinence et la justesse de vos propos. Comme vous et tant d’autres, nés ivoiriens, ayant bénéficié de bourses scolaires et ayant eu le privilège de fréquenter de prestigieuses écoles telles LTA, LC d’Abidjan, LS de Yamoussoukro etc., c’est un sentiment de désolation à l’ idée de gâchis qui se profile. Puisse votre cri de cœur être entendu par les grandes âmes ! J’irais bientôt voir et comprendre davantage en passant par Gagnoa que tu connais et un peu dans mon fief de Guibehioa.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 13:14, par salif
    En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

    Mon cher SANGO,
    vous savez , on ne devient pas Mandela ou Lincoln , on naît Mandela ou Lincoln. Ce sursaut patriotique que vous demandez aux acteurs de premier plan de la politique ivoirienne ( Bedié, Gbagbo, Alassane, Soro) est juste un rêve. On aurait tous voulu qu’un tel miracle se produise mais la réalité est tout autre. Regardez un peu :

    - Gbagbo après sa prise calamiteuse du pouvoir a eu 10 ans ( 2000 à 2010) pour dire "j’aime mon pays , je ne veux pas le voir se détruire , je laisse la place à quelqu’un d’autre" : il ne l’a pas fait , jusqu’ à ce qu’il se retrouve à la Haye.

    - Alassane : pourquoi a t-il accepté le soutien des rebelles ( je parle de soutien , je n’ai pas dit qu’il a crée. je m’en tiens à la version officielle ) pour conquérir le pouvoir ? Les armes, on sait quand est ce que ça rentre dans un pays mais on sait jamais quand est ce que ça ressort. Où en sommes nous à ce jour avec cette rébellion : Des ponts oui , mais un pays truffés d’armes du nord au sud.

    - Bédié : ce sont ses laboratoires qui ont conçu et sécrété l’ivoirité qui a entrainé le coup d’Etat de 1999.

    - Soro : Inutile d’en parler. sa boulimie du pouvoir se voit comme le nez au milieu du visage. Et sa précipitation pour créer son parti ou mouvement (UDS) ne fera qu’empoissonner davantage le climat socio-politique du pays.

    Alors , mon cher ami , comment voulez vous qu’on s’en sorte avec des personnages de ce type ? Demandez aux psychologues, ils vous le diront, l’homme ne change pas il se révèle.
    Que le bon Dieux sauve ce beau pays qu’est la RCI.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 14:03, par Omso
    En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

    ABDOUL KARIM SANGO EST UN VRAI ANALYSTE POLITIQUE K J’AI DECOUVERT EN 2007 LORS DES 10 ANS DE L’UNEF ; CE JOUR LA, IL ETAIT LE CONFERENCIER EN REMPLACEMENT DU Pr BADO LAURENT KI EAIT EN DEPLACEMENT.
    DEPUIS CE JOUR, JE NE FAIS K SUIVRE SES DEBATS DE PRES K J’ADMIRE D’AILLEURS.
    SANGO, VOTRE ANALYSE EST TRES BONNE ; D’AILLEURS PERTINENTE.
    MAIS CE K MOI J’AI PERSONNELLEMENT A VOUS DIRE C’EST K LES IVOIRIENS MEMES NE SONT PAS PRETS POUR UNE VERITABLE RECONCILIATION NATIONALE.C’EST CA LE BAS BLESS.
    M.SANGO, SACHEZ SURTOUT K’IL EST TRES TRES DIFFICILE DE CONVAINVRE UN ABBERANT ET ENCORE + DIFFICILE D’OBLIGER KELKUN KI REFUSE DE VOIR, A VOIR.
    VOUS SEREZ TOUJOURS UN LEADER POUR MOI SURTOUT UN TRES BON EXEMPLE, COURAGE A VOUS.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 14:47, par Bernard Luther King ou le Prophete Impie
    En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

    Priez mes frères ivoiriens ! Si Dieu a été Burkinabè en 2014, il le sera davantage pour la Cote-d’Ivoire. Le probleme de l’Afrique n’est pas dans la pratique de la vulcanisation d’un nouvelle tube sur une vieille. La solution, c’est un changement de paradigme, pour toute l’Afrique. Et ma theorie du changement est ce qu’il faut pour l’Afrique et toute l’humanité : radicale, revolutionnaire, d’une efficacité à nulle part pareille. Salut à Aga Lawal, salut à Dahico, Salut à Ramatoulaye, salut à tous au pays de ZEZE !
    A bas Dieu et vive l’universalité d’esprit !

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 15:10, par Yadmas
    En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

    Merci pour ces analyses et ces conseils. Vivement que les autorités politiques ivoiriennes, toutes les tendances confondues, vous entendent.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 16:08, par Africa
    En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

    Excellente contribution intellectuelle de la part de Mr Abdoul Karim Songo ! La situation délétère dans laquelle se retrouve la Côte d’Ivoire découle des buts de guerre de 9 ans (2002-2011) menée par les tenants du pouvoir actuel et soutenus dans un premier temps (2002-2010) de façon souterraine par des forces étrangères puis dans un deuxième temps (2010-2011), de façon directe et visible par ces Forces, notamment françaises et la "communauté internationale" qui n’est en fait, autre chose que les cinq membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies ! Ils ont mené la guerre pour la conquête du pays et du pouvoir d’Etat. La Côte d’Ivoire n’est qu’un butin. La fierté nationale importe peu, la souveraineté et la cohésion du peuple ivoirien encore moins. Le partage tacite de ce Butin est simple : le pouvoir d’Etat aux vainqueurs locaux et le pays à leurs soutiens étrangers.
    Le président Ouattara, après six d’exercice du pouvoir conquis après un bain de sang, continue de croire que la seule chose qui vaille c’est le développement de l’économie avant celui de l’homme. Ses soutiens étrangers et lui-même vantent à cor et à cri la croissance à presque deux chiffres et les grands travaux d’infrastructures qui la boostent. Même si les ivoiriens manquent de manioc pour préparer l’atieké bon marché, même si une large frange du peuple réclame elle aussi à cor et à cri une magnanimité de leur président envers les détenus politiques et le retour des compatriotes en exil pour réconcilier les ivoiriens, même si le vénéré doyen Bernard Dadier, à plus de 100 ans, trouve encore des forces pour s’impliquer dans une démarche d’apaisement des cœurs ; malgré tout cela, le Président Ouattara ne semble guère entendre ces jérémiades. Il veut une économie émargeante en 2020 sans émergence de la Côte d’Ivoire et des couches populaires ivoiriennes.
    Le président Ouattara devrait se soucier du jugement de l’Histoire qui n’occultera pas les faits suivants : pour la première fois dans l’histoire de l’Afrique, une armée nationale (Forces Armées Nationales de Côté d’Ivoire-FANCI) a été vaincue par une armée de rebelles soutenus par des forces étrangères. Son chef suprême (Laurent Gbagbo) est capturé et déporté à la Haye par un avion de la présidence de la république de Côté d’Ivoire pour y être jugé pour crime contre l’humanité ; les forces rebelles, rebaptisées Force Armées Républicaines (rebelles) de Côté d’Ivoire-FARCI avant la prestation de serment du président Ouattara ; des officiers-généraux des ex-FANCI défaites promus, les uns ambassadeurs, les autres et le reste de la troupe mis en sous-ordres des ex-rebelles devenus FARCI ; enfin, pour les ex-rebelles civils, les uns sont promus soldats des FARCI, les autres, pompeusement affublés du titre d’Ex-combattants (titre normalement réservé à des anciens soldats d’une armée régulière) avec des droits reconnus. à l’opposé, la jeunesse de la galaxie patriotique soutenant les forces armées régulières est qualifiée de milice pro-Gbagbo dont leur chef est déporté à la Haye pour crime contre l’humanité ! Des centaines de personnes considérées comme des pro-Gbagbo sont jetées en prison et d’autres en exil. La dislocation de la communauté nationale par l’instauration de la théorie du rattrapage ethnique favorisant les ivoiriens du Nord au détriment du reste. La seule émergence économique ne saurait atténuer le jugement de l’Histoire si le président Ouattara venait à quitter le pouvoir en laissant cette situation en l’état.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 17:06, par Kam Boubakar Sidiki
    En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

    Bonjour Mr Sango, j’ai toujours eu du plaisir à lire tes écrits. Ces propos sont la vraie résolution de la crise en Cote d’Ivoire, j’aurai aimé voir le titre : Lettre adressée au Président Ouattara. Je souhaite quil la lise, meme pendant son séjour à Ouaga. Par ta voix, c’est l’aspiration de tout le Peuple Burkinabe à la résolution de la crise Ivoirien. Merci Professeur, que Dieu vous éleve au titre de grand Conseil des Nations.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 17:38, par Pengd
    En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

    Sango, si vous aviez cette préoccupation pour votre propre pays, il y a un peu plus de 3 ans le Burkina Faso n’allait pas brûler. Une chose est vrai dans votre cri de coeur : "Rien de durable ne peut se construire sur du faux, sur la ruse". L’histoire vous rattrape. Vous vous souvenez quand vous avez soutenu que la modification de l’article 37 de notre constitution est anti-constitutionnelle ? Vous aussi vous avez menti aux Burkinabè et le Burkina Faso a basculé dans la violence. Vous n’êtes pas mieux que ces mêmes "intello" ivoiriens dont vous dénoncez l’atavisme. Vous êtes animés par le même penchant opportuniste.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 17:44, par SOME DEBO
    En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

    Voici quelqu’un qui voit le brin de paille dans l’œil du voisin et laisse la poutre dans le sien.

    Sango, mon cher ami que dis tu des trentenaires du pouvoir politique au de la Haute Volta au Burkina ? Révolutionnaires purs durs, puis révisionnistes à la hausse, puis socialistes, puis sociaux-démocrates puis capitalistes puis néolibéraux, puis PPPtéïstes, qui ont gouverné et qui gouvernent au Burkina. Qui ont assassiné, pillé, volé, mossifié le pays pour qu’aucun groupe ethnique ne prétende accéder au pouvoir. Qui ont embastillé certains et chassés d’autres

    Tu penses que Gbagbo doit rentrer de la CPI et non Blaise de la Côte d’Ivoire ? Il faut sursauter patriotiquement avec son attache nationale. Les burkinabé ont-ils déjà, eux, patriotiquement sursauté ? Sango il ne faut pas sursauter le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 19:52, par Sidnoma
    En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

    D’abord, rendons à César ce qui est à César ! "Côte d’Ivoire-Burkina = chambre-salon", ceci est du C-ALG (Club des Amis de Laurent GBAGBO) et non de GBAGBO...
    Le sursaut patriotique dont parle M. Sango était possible si la RCI avait un leader fiable pour canaliser les forces patriotiques. Le Burkina l’a eu à partir de 2010 avec Zéphirin.

    Quant à l’internaute "Indigné", qu’il se rappelle que Gbagbo n’a pas dirigé la RCI pendant 10 ans mais plutôt pendant 2 ans (2000 à 2002) avant que Chirac et Ouattara ne divisent le pays en 2 par une rébellion fortement armée... On imposa ainsi au pauvre Gbagbo un gouvernement d’union nationale avec comme chef de gouvernement, un 1er Ministre Rebelle (Sorobellion)...
    Et le tour fut joué !

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 21:45, par Le Transitaire
    En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

    Mr SANGO, bravo pour votre analyse sur la situation politique en Cote d’Ivoire. Tout aussi pertinente qu’elle soit, il n’est jamais bon de donner un avis qu’on ne vous a pas sollicité. Je pense pour ma part, que les dirigeants ivoiriens, toutes tendances idéologiques et ethniques confondues, sont assez intelligents pour gérer leur pays au mieux, que ce soit POUR ... ou CONTRE... les intérêts de leur Peuple. Et comme le dit si bien l’adage que vous connaissez très bien, cher Analyste politique, TOUT PEUPLE MÉRITE SES DIRIGEANTS ! Et le peuple ivoirien n’échappe pas à la règle. Vous êtes sans doute né et avez grandi en Cote d’Ivoire, mais le Bon Dieu, si Miséricordieux, a voulu que vous vous établissiez au Burkina Faso et y trouviez votre pain quotidien. Alors, consacrez-nous, SVP ! nous peuple du Burkina, votre génie d’analyste pour que notre patrie le Burkina Faso, aille de l’Avant, comme tout le monde le souhaite. Rappelez-vous cette anecdote qui relate ce que le Vieux Houphouet Boigny aurait dit un jour dit à un des opérateurs économiques voltaïques, très riche, établis à Abidjan, qui était très fier de montrer au Président de la République sa réalisation foncière, un imposant et bel immeuble de près de 10 étages. Comme témoignage de sa participation au développement économique de ce pays. Le Vieux, après avoir admiré l’œuvre colossale, lui aurait alors répliqué, devant témoins : " Vraiment une très belle réalisation, qui honore notre belle capitale. Mais.....ça aurait été mieux, si vous l’aviez implanté à Ouagadougou". Toute une philosophie. M. SANGO, à bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 23:39, par Ouattara logosylogosy
    En réponse à : Situation en Côte d’Ivoire : Abdoul Karim Sango appelle le peuple ivoirien à un sursaut patriotique !

    Bien !!!!! Cher professeur, permettez-moi toutefois d’émettre quelques suggestions et réserves sur votre papier !!! Primo, vous négligez lourdement que le destin de la côte d’Ivoire n’appartient plus aux seuls ivoiriens. !!! A qui profite une cote d’Ivoire divisée ?? Qui tire les ficelles ??? Secondo, l’actuel président est il libre de toute décision ?? Tertio, une vraie révolution pourrait chanter la donne !! Allons seulement, suivez mon regard !!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés